20/04/2014

Resurexit sicut dixit. Le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité !

christ_ressuscite.gif

Христос воскресе! Воистину воскресе!

À toi l’inconnu(e) bien le bonjour.

Cher(e) ami(e),

2014. Je vous invite à regarder sans rouspéter le spectacle de la déconstruction déjà très avancée qui se dessine et s’installe en notre occident déculotté ayant perdu tous ses repères à cause de l’inavouable soif de sexe qui s’était emparé de la génération des Baby-boomers. Voici maintenant l’ère des textos, des silences et des solitudes. Tout semble perdu. Les libertins inassouvis président au largage des nouvelles générations, vous êtes nés en un monde où l’individualisme, l’hédonisme, et la sexualité sont l’unique ancrage proposé où se perdent les personnes.

Le sens de la vie est désaxé comme les pôles de la terre le seraient si ils basculaient. Vous étiez dès le bas âge dans ces écoles et maternelles de l’État soumis à ses dictas et à ses programmes. Votre statut est en ballant car vous êtes déjà conditionné à ignorer le bien commun, car cette valeur étant d’un autre âge. Par ailleurs, vous êtes victime des attaques mortifères perpétrez contre la famille. On (pronom très impersonnel) lui porte le coup fatal qui la détruira dans son existence naturelle. Oui, une guerre est menée contre l’homme et la femme, contre l’institution du mariage.

Je vais vous citer quelques extraits de la Bible, la genèse. Dieu dit : «Faisons l’homme à notre image, comme notre ressemblance…, à l’image de Dieu il le créa… homme et femme il les créa. Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre…» Plus loin dans la Genèse on lit que Dieu voyant que rien de ce qu’il avait créé :« n’était assorti à l’homme Dieu le fit tomber dans une torpeur et façonna une femme et l’amena à l’homme.» Ainsi ils se complétèrent et depuis ces premiers temps ils s’unirent et eurent des enfants qu’ils chérirent.

Or depuis tout est basculé chaviré et le jeune d’aujourd’hui, tôt en son jeune âge on introduit l’analphabétisme dans son esprit et il meure dans un environnement sèche et sans amour vrai. Il sait ce qu’est le sexe, on ne fait que ça lui enseigner, mais il est bien seul dans ce monde désaxé qui tente de lui dire qu’il n’est pas un homme ni une femme et qu’il décidera plus tard le sexe qu’il choisira. On le décervelle afin qu’il n’ait surtout pas l’envie de chercher le sens de sa vie, ni qu’il ait en lui cette quête naturelle de comprendre pourquoi il vit. Bref, notre société semble irrévocablement perdue, du moins est-ce là l’agenda des puissances enténébrées qui gouvernent nos sociétés et ce communautarisme imposé qui fracture le bien commun. Nous voyons exploser un lavage des cerveaux dès l’âge tendre. Il s’agit de tuer l’homme et la femme; tel est le dessein de l’adversaire de l’Amour. Or cet amour est inscrit au plus profond de notre moi. Je suis unique et aimé de mon créateur. Pourtant on ne me parle que de sexe de jouissance et d’effervescence. Heureusement il y a des îlots qui vivent sans être spolié par ces dégénérés. Oui, ils sont aussi vivants et charnels que tout un chacun, mais ils vivent en une famille unie où règne l’amour et où Dieu est au centre et Il habite le cœur de la famille. Une famille unie est une famille qui prie.

Ami, toi qui par coincidence me lis, sache que tu n’es pas le fruit du hasard qui a pour finalité de mourir. Dans la Bible on parle du Verbe. Sais-tu ce que cela veut dire ? La Parole. Oui la Parole c’est Dieu, c'est le souffle qui insuffle la Vie, Il est l’Alpha et l’Omega. Il est le début et la fin. Il est le Tout-Puissant et son attribut premier est Amour. Il s’en nourrit il le donne et il l’a inscrit dans le cœur de chacun d'entre nous. Il nous appelle à l’aimer, mais avant tout à nous aimer et à aimer notre prochain. Trois axes indissociables.

En ce jour nous célébrons la Résurrection du Fils de l’Homme. Jésus le fils de Dieu. Il a obéi à son Père jusqu’à la mort sur la Croix afin de nous racheter. Sa mission était de nous dire que Dieu nous aime et qu’il nous appelle à aimer et à vivre avec et en lui par-delà ce bref passage sur cette terre. Si tu le veux, mais tu le peux, écoute cet hymne que je t'offre. C'est le 4e mouvement de la 9e symphonie, le finale, de Ludwig van Beethoven. Il était sourd lorsqu’il l’a terminé. Magistral est cette œuvre. Je la connais depuis que jeune, vers 13 ans, je pris le vinyle large à deux côtés que nous avions à la maison et l’entendis pour une première fois. Quel envol prit mon esprit j’écoutais cette ''ode à la Joie''. Elle m’emportait et cela m’enhardissait à laver les planchers tâche qui m’était dévolue tous les samedis… Et oui!

Que la lumière de Pâques perce votre cœur qu’elle illumine votre vie, que le Ressuscité vous garde et qu’il vous parle. Oui, vous n’avez qu’à lui parler tout simplement. N’attendez pas d’être sage encore moins un savant pour découvrir et goûter la joie de sa victoire et de notre résurrection.

 

Joyeuses Pâques à tous.

Charles Éd. Durand

photo: Icône russe orthodoxe.

Tags: Pâques. résurrection, famille, Jésus, Sexe, déconstruction, théorie du genre, Ludwig van Beethoven, Ode à la Joie.

 

       

13/04/2014

En ce dimanche des rameaux je glisse un conte imaginaire reflet de ma vie.

Rameaux d'Elche.jpg

De mon ami Jose d’Espagne, il me raconte qu’en ce dimanche des Rameaux le pape et d'autres dignitaires de son pays porteront des rameaux fabriqués dans sa ville d’Elche. Je lui ai dit, taquin que je suis, je doute que le pape François accepte d'en porter un semblable, il est d’or et trop beau… La beauté véritable est un hommage à la création. VERITATIS SPLENDOR.

Et moi, je n'en ai pas reçu un ?

Quelle ingratitude : snif snif snif et re snif  

Je pleurniche…

Petit conte imaginaire que je porte en moi je vous le livre...

Je rame au vent, la pluie tombe et sur mon visage saillent des pommettes rougies comme celles d'un vieux loup de mer. Oui, je suis trempé jusqu'aux os..., mais qui s'en inquiéterait? Personne. Je suis seul, mais heureusement mon chien me tient compagnie il a le pelage lissé et trempé, mais ne geigne pas. Las lui aussi, les oreilles ballantes, il me regarde, il a confiance..., mais il veille à ce que je ne m'endorme pas. Qu'est-ce qu'il me donne courage ce clébard, car je dois le sauver; l'esquif vogue à l'est vers un ailleurs, sur cette mer, où je pagaie, légèrement agitée et quel port je gagnerai? Je ne sais... Non, je ne m'obstine pas plus que nécessaire avec le vent, car il me faut garder des forces aussi je suis la direction du vent. Je tiens fermement la barre tel un timonier, car je me dois d'éviter le sud. 

 

embarcation.gif

 

Où serais-je dans quelques heures ou quelques jours ou semaines? Je l'ignore tant je vogue au gré du vent, et ce depuis des semaines. J'ai aperçu des dauphins étonnés qui me regardèrent ils firent quelques danses et le chien sur ses quatre pattes auraient voulu jouer..., mais, mais je vis ce jour sous l'orage, et je m'active. Je suis éreinté et souffrant.

Il me reste dans la cabine une lampe à pétrole et un rond de poêle qu'alimente une bonbonne de gaz propane, et j'ai de la nourriture, mais je dois ménager l'eau douce. Quand arriverais-je près d'une côte? Je ne suis pas seul en dedans je suis animé par une grâce... 

Oh! il y en a marre. Vite que cesse cette pluie, je suis trempé, éreinté et courbé, car je dois avec une canne dévider la flotte qui couvre la cale. Pourquoi me lamenter? Ne suis-je suis pas un ermite loin de tout commerce avec les hommes et non pas dissimulé en quelque grotte dans le désert comme jadis les Pères? 

Oh que oui Dieu se magnifie sur l'immensité de l'océan il y a son trône ailé et je sais que des vagues rugissantes le bénissent et vont se briser sur sa coque. Quel chant doux que sont ces murmures... pourtant ils pourraient gronder. Ah Dieu tu m'épargnes de ces tsunamis et de ces vagues de 60 mètres qui s’abattraient sur ma frêle nacelle.

Oh Étoile de la nuit qui tombe sur moi tu susurres à mon oreille que je suis encore loin d'une quelconque côte ou d'un atoll, mais quand me diras-tu si j'en approche? 

Heureusement la mer depuis 40 jours est calme et aucune déferlante de vagues monstrueuses ai-je aperçue ou entendue au loin. Je suis un Noé qui attend... Verrais-je une mouette ayant en son bec un rameau d'olivier? Sûrement... mais quand? Et toi Benoît haut perché à Subiaco dans ce qui pour un temps fut ta solitude, tu attendais quoi au juste ? Et oui tu fuyais l’agitation malsaine et la destruction inexorable d’un monde en déliquescence qu’a si bien évoqué en 1969 le film de Federico Fellini : Satyricon en lequel il anticipe notre époque. Et toi très illustre patriarche du VI ème siècle je pense à toi et en ma tête je me dis il savait que la vraie patrie de l'homme est ailleurs et éternel. Tu y as couru diligemment et tu y es. Tu nous a légué une petite règle fort simple. Curieux des centaines de milliers de jeunes gens qui devinrent moines et moniales qui à ton école ont trouvé le chenin de la joie tranquille. À ta manière tu nous dis que notre vie doit tendre vers le Maître et tu nous invites, comme l'apôtre Paul, à courir à la suite de Jésus. Exigeant est le chemin mais quelle joie il apporte. Oui, Il faut être un athlète déterminé à marcher, à ramer et à sacrifier notre égoïsme ou volonté propre comme j'essaie de le faire au gré de la houle qui est parfois forte et qui cingle les parois de la barque. Ne suis-je pas fait de chair d'os et de sang?

Allez brave chien entrons dans la cabine mangeons et sommeillons... Couché je rêve zzzzzzzzzz oui il y a toujours une part d'espérance qui love en mon âme et ainsi je dors et... je me prépare à ce dernier envole, vers un ailleurs où tout sera lumière, et brilleront de mille feux ces diamants qui sertissent le ciel. Oh quelle merveille d'entendre l'orgue, on y joue toccata et fugue de J.S. Bach. Quelle envolée rythmée et scandée pour m'accueillir! Qui vois-je ? Des milliers de familiers tous des rescapés de l'Amour. Allons prendre le café me dit Fr Jean-Marie, Pierre l'apôtre est au comptoir et il sert... Toi l'inconnu as-tu deux minutes à lui donner? Tiens! je crois que j'entends quelqu'un qui vient chercher mon chien. NON pas question, il est mon compagnon d'infortune et des bons moments. Il est certes une bête mais il est le vivant fidèle jusqu'à la mort... Il veille toujours. Non criais-je dans mon rêve : n'y touchez pas.

Et je me suis réveillé.

Bonne montée pascale.

Allez, au revoir !

Charles Éd. Durand

Photos : rameau d'Elche, embarcation.

tags: Dimanche des Rameaux, Pape François, José, chien, mer, embarcation, vagues, saint Benoît, Subiaco, ermite, déliquescence, Fédérico Fellini, Satyricon, rameau d'olivier, J.S. Bach, tocatta et fugue, Pierre, Pâques.

 

                

05/04/2014

Selon ce sondage le PLQ formera le prochain gouvernement mais serait minoritaire.

 

Derneir Sondage Léger.jpg

Au vu de ce dernier sondage Léger Marketing il est possible que la CAQ puisse devancer le PQ et devenir l'opposition officielle. Selon plusieurs personnes que je contacte en divers coins, Pauline Marois représente un handicap pour le PQ. Par ailleurs le vote chez les francophones n'est plus la chasse gardée du PQ. On verra lundi, mais selon ce sondage, j’envisage que le PLQ formera le prochain gouvernement, je doute cependant qu'il soit majoritaire vu la vigueur de la CAQ. Alors, il faudra pour le PM envisager des alliances nouvelles et innover dans le type de gouvernance. Peut-on envisager l'inimaginable? Je ne l'écarterais pas d'emblée. Dans le cas d'un gouvernement minoritaire, les gens accepteraient mal d'être appelés à retourner à une élection dans 18 mois. Je me garderais en toute circonstance d'attaquer la CAQ... Est-ce que M. François Legault va demeurer chef? Il va sans doute le demeurer un certain temps afin de s'assurer que règnent l'harmonie et un sain esprit d'équipe au sein de cette formation. Il serait dommage que des luttes intestines stériles, d'ambition démesurée puissent s’introduire en son sein ce qui nuirait à la nécessaire cohésion au sein du Parti. Il faut s’assurer que tous les députés et militants s’engagent à ne pas nuire au parti. Il est envisageable qu’il y ait un nouveau chef pour la prochaine élection, aussi lors de la course tous les candidats devront éviter les querelles de divas, les attaques ad hominem les menaces de démission, les coups de gueule puériles laisser dominer la course et au final nuire à l’avenir de la CAQ.

Bien sûr je spécule, car on ne saura que le lundi 7 avril 2014 quels seront les candidats élus. Qu’il soit clair que l’abstention ou le vote blanc n’est pas une option. Aucun des partis ne répond à toutes nos attentes, force est de choisir celui qui dans l’ensemble est le plus près de ma sensibilité, où je me retrouve le plus d’affinités. D'autre part, ne pas voter stratégique, en certain cas, serait aider le parti que l’on ne veut pas voir élu. Il ne s’agit pas d’affection, mais de ne pas se soustraire à notre devoir celui de choisir celui que je considère le plus susceptible de servir les meilleurs intérêts de notre peuple et qui soit le plus près de mes convictions, sachant qu'aucun parti ne souscrit à toutes.

 

Je ne dis pas pour qui voter. Cependant pour un, mon choix est fait, car je suis dans un comté où je dois choisir celui qui est le plus susceptible de battre le député sortant. Je ne voterai quand même pas Québec Solidaire. 

Source : Merci à Loïc Gonsolin qui sur sa page FaceBook a publié le sondage.

tags; Sondage, Leger Marketing, journal de Montréal, PLQ, la CAQ, François Legault, Pauline Marois, QS, Devoir de voter.

Charles Éd. Durand