Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2009

La primauté de l’homme sur la nature.

Le chef du gouvernement espagnol, M, Jose Luis Rodriguez Zapatero ne manque pas d'air. a déclaré que : ''La terre appartient au vent'', (sic) il aurait été plus avisé de dire que la vie sur terre dépend de l'Oxygène (21% ni + ni -), et beaucoup d'Hélios (le soleil), dont le champ magnétique se projette à des centaines de kilomètres, à la vitesse de 300 kilomètres/seconde dans l'espace, et dégage des énergies solaires qui peuvent brouiller les communications ( affectent aussi les satellites de retransmission) et perturbent sur terre nos communications et les réseaux électriques. Personne n'en parle à Copenhague. On en a que pour les tuyaux d'échappement, le CO2, la bouse des vaches et les naissances de bébés ces énergivores, car ce sont des prédateurs de la déesse "Mère-Terre" aux dires des écolos dogmatiques. Décidément ces écolos féminisés proposent que les hommes se fassent vasectomiser et l'avortement qui est pratiqué en Occident... Toutes hurlent et crient comme des putois. J'affirme que les têtes pensantes des dirigeants, ceux qui pensent pour vous, sont toutes des ''Vertsmerdes'' qui répandent leur odeur fétide sur tous les gouvernements de la planète et via les médias, sur nos vies. À Dieu ne plaise la Russie a su s'en protéger et Harper laisse aller cette sarabande lascive où s'émoussent les Brown et Nicolas (le premier veut se faire du capital politique car il y a une échéance électorale à respecter et Sarkophage pense déjà à son second mandat). Deux grognons. Et Barack dans tout ça, répond quoi? (J'improvise un postulat que j'attribue au président, il aurait eu cette réponse ruminée en son for intérieur donc secrète): ''O ba m'asseoir. Je perds des plumes dans les sondages chez les Américains. Même les blacks commencent à se détacher de moi et il faut absolument que j'endette le pays, encore plus que Bush, et je dois réunir tous les éléments pour créer l'anarchie,  les guerres civiles afin d'affaiblir l'empire américain''. La plus grande démocratie en Occident. Non pas que ce soit le meilleur régime mais c'est le moins mauvais.

Excusez ma liberté langagière si elle vous enquiquine. Les Léninocrates et les Staline et Beria se concertent tous à Copenhague. À quand les Goulags et la musique de chambre?

Je termine en me référant à un compte rendu de son discours que prononcera Benoît XVI le 1er janvier 2010.

Respectons l'homme avant la nature, « celui-ci doit prendre soin de la nature non de la piller.» « Le jardin tel que le rapporte la Genèse a été confié par Dieu à l'homme et à la femme.» Benoît XVI, annonce ses couleurs et va franco droit sur le but et dis : « Il y a une identité de destin entre l'écologie de la nature et celle de l'homme. Le soin de la création ne doit faire qu'un avec le soin de l'inviolabilité de la vie à toutes ses phases et dans tous ses états. Là où éclatent la haine et la violence, la nature gémit aussi.»

On est aux antipodes des idéologues de ''Green Peace''. Ici tout se tient. Là, où l'on a dévasté le respect de la vie, et favoriser le déploiement d'idéologies anarchiques communautaristes et égoïstes, on a vu se créer des villes inhabitables, c'est que nous avons fait le désert de Dieu dans nos vies. Pour terminer, je cite Benoît XVI : « Si tu veux la paix protège la création. » En si peu de mot le Pape affirme la primauté de l'homme sur la Nature. QED ou CQFD.

Charles Ed. Durand    19 décembre 2009

tags:Copenhague, conférence, Jose Luis Rodriguez Zapatero, CO 2, Oxygène, Hélios, bouse, Brown, Nicolas Sarcophage, Harper, Barak Obama, Américains, sondages, goulags, Benoît XVI, idéologues Green Peace, Russie, Homme, Nature.

 

Les commentaires sont fermés.