Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2010

Tu ne tueras point.

avortement,obama,massachussetts,élection,féminisme,maman dion,harmonie,dignité,vie

Martha Coakley (pro choice) du Parti Démocrate se présente, dans l'État du Massachusetts, comme candidate au poste de sénateur, laissé vacant par feu Ted Kennedy, mardi le 19 janvier. Comme vous le verrez, la campagne est axée essentiellement sur l'Avortement qui, comme tout le monde devrait le savoir, est une priorité sur l'agenda politique de Barak Hussein Obama. Il n'en parle pas en ce moment, mais tout le monde sait qu'il a voté pour la mort d'un enfant, malgré son avortement raté. En effet, le garçon était sorti de sa mère en vie, et le médecin refusa d'obtempérer à l'ordre de la mère qui voulait que soit tué l'enfant immédiatement. Il fut le seul sénateur de l'Illinois à voter pour la mort de l'enfant avorté, mais qui était bien en vie. C'est dire ce qu'il pense de la valeur de la vie.

 

Si au moment de la quatorzième grossesse, non désirée de maman Dion, celle-ci était tombée enceinte juste quelques années plus tard alors que faisaient rage les campagnes des féministes (prédatrices?) pour la légalisation de l'avortement. Imaginons, sans doute, que c'est présomptueux de l’envisager, que maman Dion ait succombé sous le feu nourri de cette engeance féministe, qui est ravi de voir mourir l'enfant (personne humaine) en croissance dans le ventre de sa mère. Il n'y aurait pas eu de Céline Dion. Heureusement que les féministes n'avaient pas atteint ce droit de tuer à cette époque. Les furies ne hurlaient pas encore il y a quelque quarante ans. Or, de cette grossesse non souhaitée, naîtra cet enfant dont l'Univers allait découvrir le talent extraordinaire. Céline Dion sera l'éclatant démenti qu'une bouche de plus à nourrir ne pose pas un problème insurmontable, ni l'indigence et la paupérisation assurée d'une famille nombreuse. Or, cette vaillante mère sut porter à terme cette vie nouvelle. Et dès sa naissance, elle l’aima. Puis l'impensable allait s’épanouir... Céline par la couleur, la sonorité et le timbre unique de sa voix aura permis que toute la famille Dion se retrouve fort bien nanti. Soulignons (du père maintenant décédé), la mère, les frères et soeurs de Céline furent des gens qui ne craignirent pas le travail et apprirent tôt à relever les défis. C’était pour la mère la dignité. Ils vécurent leur jeunesse en chantant. De cette demeure, pas d'éclats de voix, toute la famille résonnait de musique et de chants. La mère veilla à ce que l’harmonie se développe dans la maison. Elle était forte et déterminée à transmettre ces valeurs qu'elle avait cultivées et sut relever les défis d'élever une famille nombreuse. Elle sut les transmettre. Ses enfants portent en eux cette richesse du terroir qu'ils partagent à leurs enfants. Non, ils n'ont jamais été sous l'assistanat public de l'État providence. En y pensant de toute cette famille, je n'ai jamais entendu une seule voix parler en faveur de l'avortement.

 

Le texte qui suit est rédigé en anglais et oui il est catholique, ce qui ne le disqualifie pas. J’estime qu’il mérite d'être porté à votre connaissance. Une grande partie de la nouvelle génération en a marre de ces jouisseurs invétérés des années soixante qui ont développé un Ego surdimensionné qui ne tolèrent aucune morale ou contrainte naturelles et fuit toute remise en question de leur mode de vie et de la maîtrise de ses pulsions. Pour ces libertins égoïstes qu'importe le désert de centaines de millions de vies sacrifiées, ces meurtres programmés leur auront assuré le luxe souhaité de devenir de petits bourgeois heureux. Tous, faut-il s’en étonner, appartiennent à la très suffisante gauche caviarde ? Heureusement plusieurs, dont des médecins et même des féministes changent d'opinion depuis le début de ces massacres de vies fragiles en état de croissance. Tu ne tueras pas c’est en fait aimé l’autre qui est unique.

 

VIVE LA VIE!


Charles Ed.Durand 

http://paracom.paramountcommunication.com:80/hostedemail/... 

06/01/2010

Qu’y a-t-il de commun entre la Shoah et les Palestiniens ? RIEN

palestinien,israël,shoah,manipulation,mur,prison,camps de concentration,iran,gorbatchev,obama,paix                     palestinien,israël,shoah,manipulation,mur,prison,camps de concentration,iran,gorbatchev,obama,paix   1)Yom shoah                                                                    2) Gaza, marché à ciel ouvert.

J’ai reçu d’une correspondante un montage d’images en provenance d’Algérie qui s’intitule '' plus jamais ça,'' disait-on. 60 ans après la Shoah et ce qu’Israël fait subir aux peuples de la Palestine. Quelle excuse donnent ces sionistes? Non, je ne le diffuserai pas sur mon blogue, mais celle qui me l’avait envoyé me disait «J’aimerais savoir ce que vous en pensez. » Et bien, j’ai décidé de vous communiquer ma réponse.

Certes, ces images secouent les coeurs et à voir toutes ces actions où des civils innocents sont soumis à des fouilles et des armes pointées sur eux, surtout en regardant les enfants, ne peuvent que soulever de vives émotions surtout en les comparant, par des astuces réductrices, à ce que les juifs durent subir sous le régime nazi.

Ici, je soumets quelques questions : A-t-on entendu, vu un reportage, lors de la libération de prisonniers palestiniens, détenus dans les prisons israéliennes, un seul, avoir déclaré avoir été soumis à la torture, que des prisonniers aient servi de cobayes pour valider l’efficacité de nouvelles générations de gaz mortels comme le Sarin et le Moutarde, ou avoir été témoins d'assassinat collectif, sur la base de la religion, ou avoir rapporté, que leurs compatriotes fussent privés de nourriture ou de soins médicaux, que tous les prisonniers palestiniens furent obligés et contraints à des travaux forcés et menacés de coups de fouet ou condamnés à une mort certaine dans des chambres à gaz ou tué par balle, comme de vulgaires sous hommes, dans la nuque, enterrés dans des charniers?

Nous savons tous que ces abominations abjectes ont été infligées dans les camps de concentration nazie. Rappelons qu’à la fin du XIXe siècle dans l’empire russe et plus tard sous le régime nazi des pogroms furent conçus et réservés à la communauté juive, en Allemagne dès l’arrivée d’Hitler au pouvoir. Ils s’échelonnèrent progressivement et méthodiquement (Pogrom signifie, massacre, extermination contre une communauté ethnique ou religieuse).

On parle du MUR. C’est horrible, je le sais, mais tant que la violence et les tueries ne cesseront pas Israël doit assurer la protection de la population d’Israël. Il faut que tous les pays arabes reconnaissent l’État d’Israël. Parlons du MUR. Dans Varsovie et en d'autres grandes villes d'Europe centrale, les Allemands avaient créé des ghettos réservés à la seule population juive et les juifs ne pouvaient en sortir sous aucune condition. Aucun droit de passage, encore moins d'attente. Jusqu'à la fin de 1942, ils vivotèrent dans ces ghettos et lorsque l'ordre fut donné par Hitler, l’extermination du peuple juif, on les embarqua tous dans des wagons. Direction dans plusieurs camps de concentration et à la clef les travaux forcés pour ceux capables de travailler. On les affama. Une mort certaine attendait la totalité de ces humains. Nos frères aînés dans la Foi. On les avait dépouillés de tous leurs biens et l'on sépara les enfants de leurs parents, les maris, de leurs épouses, etc. Rien de semblable ne trouve son équivalent au Moyen-Orient ni à Gaza où les Gazouis peuvent se baigner en toute liberté et tout bonheur. En Israël, 20% de la population est musulmane. Pour rien au monde, elle ne voudrait se trouver sous l'autorité du Hamas, ou l'Autorité palestinienne, le Fatah. Et ils ne vivent pas dans des ghettos. En avez-vous entendu se plaindre de leurs conditions de vie? Bien sûr, il y aura toujours des fanatiques, mais la grande majorité apprécie la liberté et la joie de pouvoir s'asseoir sur une terrasse et boire le verre de l'amitié. La Charia, très peu pour ce 20% d'arabos- Palestiniens.

La vérité n'apparaît pas dans ces photos, j'entends toute la VÉRITÉ. Goebbels serait fier des disciples du grand Mufti de Jérusalem, lequel était l’ami du diabolique Führer.

Volontiers, je dis oui au Pardon et à la Paix, mais non à la violence.

Maintenant, je vais vous livrer une petite réflexion bien simple. Oui, Israël fait attendre aux divers points de passage des Palestiniens et même des chrétiens, qui viennent en Israël pour diverses raisons, pendant trois longues heures sous une chaleur écrasante. Or, essayez d'imaginer un jeune Kamikaze revêtu d'un manteau ou d'une veste fermée, c’est obligé, car il porte des bombes attachées autour de son corps qu’il doit bien évidemment dissimuler. Il y fait tellement chaud qu'il ne peut rester trois heures à suer aussi, il s'en retourne. Or, les gens du Hamas et du Fatah savent que depuis qu'Israël a imposé, trois heures d'attente interminable, il n'y a pas eu un seul kamikaze de Gaza qui se soit fait sauter près d'un café, d'un centre commercial, d’un marché à ciel ouvert, ou dans un autobus bondé d'Israéliens ou autres touristes.

Nous reconnaissons les inconvénients de ces mesures extrêmes imposées à des gens de paix qui se voient astreints à des heures d'attente exaspérantes. Des prêtres, des religieuses, des fermiers, des professeurs des ouvriers, etc.

Maintenant, passons au noir et blanc de ces photos dont on s’est servi pour le montage…

Il est mort 2 millions et plus de Polonais lors de l'occupation de la Pologne par les Allemands, des centaines de milliers de Tsiganes furent envoyés dans des camps de concentration et beaucoup furent condamnés à mort et leurs femmes et toutes les jeunes filles furent mutilé afin qu'elles n'aient pas d'enfants. Les Roumains, les Slaves et les Russes aussi connurent d'énormes sévices et savent dans leur chair les atrocités subies.

Alors les Palestiniens devraient cesser de nous abuser par une propagande qui manipule les âmes bien nées. Je trouve curieux qu'ils ne disent pas un mot sur l'endoctrinement de jeunes enfants palestiniens des valeurs de haine que la télé transmet lors d’émissions pour enfants. En réalité, on inculque à de jeunes enfants innocents les racines de la haine de tuer des Juifs et des infidèles et cela au nom d'Allah. Or Israël est en mesure de détruire leur télé, mais ne le fait pas, car la communauté internationale, Obama au premier chef, dénoncerait la destruction d’un média culturel!

J’ajoute que dans toute cette région la seule démocratie existante est Israël. Il ne faut pas l'oublier. Certes. Israël a commis des exactions, mais surveillez bien l'Iran des Mollahs si jamais le peuple veut changer de régime. Vous verrez le guide suprême prêt à tuer 1 million d'Iraniens s’il sent que le régime vacille. Il ne se laissera pas enlever le pouvoir. Or un Mikhaïl Gorbatchev ne l’a pas fait alors qu'il en avait le pouvoir, pour maintenir le régime communiste de l'URSS. Il a écouté sa conscience et a refusé de voir couler le sang de son peuple. Ce que ni les Palestiniens ni les mollahs d'Iran et leur président n'accepteront de faire. Désolé, mais c'est une culture qui donne froid dans le dos.

Soyez assuré que je prie pour qu'advienne la Paix. Et que de braves musulmans pieux regardent Dieu non comme un ogre assoiffé de sang. Dieu est amour. Il veut que nous l'aimions. Il veut prendre le repas avec chacun de nous. Que les coeurs s'ouvrent au pardon et à l'amour. L’Amour est le premier attribut de Dieu et toute sa création chante et loue ses merveilles. L’homme et la femme sont appelés à vivre en Lui et par Lui et à marcher sur le sentier de l’amour et du respect de toute créature. Qui tue n’est pas né de Dieu.

 

Les photos ne sont pas celles dont je parle au début.

 

Charles Ed. Durand  Ce 6 janvier 2010