Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2011

Ceux qui souffrent persécution prient pour nous qui avons la liberté.


 

 

CrossInCuffs.jpgIls étaient 50,000 coptes et chrétiens ce 11 novembre 2011 rassemblés au Caire en l'église saint Simon. Et eux qui sont persécutés ils chantent l'Amour. Écoutez-les regardez-les. 

On ne peut qu'être saisi par la ferveur de ces Coptes qui chantent alors que sur eux la persécution s'abat... La joie du Christ rayonne sur ces jeunes visages qui chantent ces alléluia et l'on écoute une mélodie céleste qui respire, comme dans le ciel le choeur des anges louaient Dieu lors de la naissance de l'enfant Jésus, encore on entend ce cantique qui disait :  Paix sur terre aux hommes qu'il aime. Oui, la fragilité de l'enfant Jésus elle est là aussi chez ces chrétiens d'Égypte. Je ne peux que penser à ces temps apostoliques et des tous premiers siècles où dans les arènes mouraient ces confesseurs de la foi en chantant des hymnes de louange.

Quel témoignage pour nous d'occident qui nous laissons envahir par la peur, reculons dans les sacristies et refusons de porter la parole du Verbe Incarné, quand on ne Le rejette pas tout simplement par ignorance ou ressentiment. On n'a qu'à écouter certains pasteurs de France qui hurlent contre ces jeunes catholiques. Or, c'est en priant et en chantant des cantiques que ces jeunes catholiques indignés manifestent devant la blessure infligée, encore aujourd'hui, au Christ et sur eux tous parce qu'ils sont frères et soeurs du Christ. N'est-ce pas cela aussi le Corps mystique de l'Église? Cette douleur est au coeur de leur âme et indignés tous ils se retrouvent, filles et garçons et jeunes gens de France, devant les théâtres où les profanateurs, grassement subventionné par l'argent de tous les contribuables, salissent le visage du Christ et son Église. Heureusement, il y a des évêques et des prêtres comme ce curé de Marseille en soutane (qu'il appele son bleu de travail, Le père Michel-Marie Zanotti) qui appuient et soutiennent cette vivante jeunesse. Elle qui essaie de marcher à la suite du Christ. Voilà l'exemple que nous donne cette jeunesse qui voit certains de leurs aînés s'enliser dans des arguties pseudo analytiques qui trouvent dans la pièce une forme étriquée de pseudo-évangélisation. Ça va pas la tête? Dans la ville de Rennes présentement se joue la pièce de Roméo Castellucci on y voit sur scène des enfants de 8 à 10 ans qui lancent des grenades sur le visage du Christ, ce que l'auteur ne voulut pas faire à Paris mais fort du soutien de l'archevêque de Rennes qui y alla d'un réquisitoire laudatif, oh combien indigeste, en faveur de la pièce, l'arnaqueur Castellucci n'allait pas se dispenser de cet enthousiaste appui. Seraient-ce les excréments qui servent de support à évangéliser les païens les agnostiques et tous ces laïcats blasés, enfants de la République, ces babbies boomers et même ces quelques clercs inspirés par l'oeuvre ? ( il y en a un qui se voit déjà épiscope eh oui) dont l'âme s'élèverait vers des sommets... grâce à ces zzzzoeuvres qui sentent l'urine et la merde.

Ces jeunes catholiques ne sont pas des va-t-en guerre qui se nourrissent de haine et de violence. Non, c'est dans la communion au corps du Christ et en s'appliquant à écouter et à lire la Parole de Dieu qu'ils se forment à son école et ils apprenent à aimer, selon le coeur de Jésus, leurs frères et soeurs dans la cité. Qu'ils se réunissent pour mieux se former et enrichir leur foi. Quoi de plus normal que des pasteurs s'engagent à les instruire. Ne les critiquez pas chers pasteurs, du reste plusieurs ont l'habitude de ne pas parler ? Alors continuez et laissez ceux de vos confrères évêques et apôtres du Christ les accompagner. Oui, ces indignés ne vous en veulent pas ils prient pour vous et pour l'Église de France et aussi pour tous ceux et celles qui sont persécutés et tués car ils sont disciples du Christ. N'oublions jamais que le Christ sur la Croix ouvre ses bras. Il nous appelle tous à avancer vers Lui.  <<Lumière du monde. Jésus Christ celui qui marche à ta suite aura la lumière de la vie Alleluia >> Jn 8.12. Sa lumière pénètre l'obscurité de notre vie et chez beaucoup la désespérance. Laissons-nous envahir par sa miséricorde. Ces Égyptiens et autres disciples du Christ qui souffrent persécution avec le psalmite chacun chante : ET MOI, JE ME COUCHE ET M'ENDORS, JE M'ÉVEILLE : LE SEIGNEUR EST MON SOUTIEN. JE NE CRAINS PAS CES GENS PAR MILLIERS QUI FORMENT UN CERCLE CONTRE MOI. Ps:3, 6-7. 

Charles Ed. Durand



 

tags: christianophobie, Égypte, Caïre, église saint Simon, Coptes, Civitas, catholiques, évêques, prêtres, jeunesse, Rennes, Marseilles, Père Michel-Marie Zanotti, indignés, Corps Mystique du Christ, l'Église, Jésus, Lumière du monde, Amour, persécutions, martyrs, confesseurs de la foi, chants, Alleluia, temps apostoliques, arènes, Rome, saint-Jean, psaume 3.

 

Les commentaires sont fermés.