Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2012

L'État détruit l'entreprise privée or elle seule peut endiguer le chômage.

création d'emplois en 2011 au Canada..gif

Au Québec depuis cinquante ans on croît que l'État peut tout faire, même créer des emplois mais à quel prix, et récemment encore il a décidé que l'asurance maladie allait défrayer les coûts de la procréation in vitro (20,000$ à chaque tentative), on paie déjà pour des chirurgies plastiques si la personne est dépressive et il finance des groupes de pressions multiples et paie l'organisme de Planification familiale qui ne chante qu'une chanson à la jeune fille ou femme en détresse : Fais-toi avorter ce n'est qu'un paquet de gélatine et sois pas inquiète l'État paye l'avortement ici et même si l'IVG a lieu aux États-Unis. Il est arrivé un cas où  l'enfant était rendu à 32 semaines nos médecins du Québec et du Canada ont refusé de tuer l'enfant à naître. Cela a coûté au CLSC des Faubourgs, ordre du gouvernement, 150,000$ us. On investit à fonds perdu et on endette les générations futures. Et notre bon gouvernement augmente sans cesse les taxes et trouve à augmenter aussi les plaques d'immatriculations des automobilistes et cyclistes car le Québec est endetté par dessus la tête. Chose inouie on vend l'électricité à rabais à des entreprises afin de les attirer chez nous. Or, ils y viendraient quand même car nous avons l'énergie hydroélectrique en abondance qui est renouvelable et propre ce que des pays concurrants ne peuvent leur offrir. On a un gouvernement interventionniste au max et la population ne cesse de demander à l'État de résoudre tous les problèmes même les plus farfelus. Par exemple aujourd'hui on nous annonce ce matin qu'un présumé assassin M. Paul Laplante s'est pendu dans sa cellule. La réaction spontanée je vous la donne en mille : Le Québec devrait installer des caméras de surveillance partout et embaucher des psychologues dans toutes les prisons ou centres de détention. On a le réflexe de Pavlov. Ce qui est curieux c'est qu'en même temps l'on s'oppose à ce qu'il y ait des caméras, dans les quartiers sensibles, installés à seule fin de protéger la population et l'on s'objecte aussi à l'installation de caméras sur les autoroutes. Tout ça au nom de la vie privée. Il est grand temps que la fuite en avant cesse. Il y avait l'ADQ mais il vient de se soumettre à la CAQ de François Legault. L'homme doit regagner sa dignité et avoir le désir de se prendre en mains de se battre pour vaincre les obstacles qui jalonnent toute vie. Le respect de l'homme c'est réussir sa vie et développer ses capacités au maximum. L'État doit se retirer et laisser aux hommes le soin de créer d'innover et de pouvoir créer des emplois et ainsi réduire la paupérisation en créant la richesse. L'état a le devoir de laisser à l'homme l'opportunité de se réaliser et d'être fiers de travailler. Que l'État cesse d'augmenter les impôts et les taxes, qu'il laisse respirer les Entreprises et ceux qui créent des emplois et conséquemment réduit le nombre de chômeurs. Ce sont ceux-là qui en fait agissent pour le mieux être de tous et pour le bien commun. L'État n'a pas pour vocation de former des générations d'assistés sociaux. Nos politiciens ont le goût du pouvoir et écoutent tous ceux et celles qui réclament l'intervention de l'État. Or il est temps de dire non aux socialistes et de céder aux pressions des environnementalistes, des féministes, des minorités ethniques, des illégaux etc qui soutirent des millions de l'État, de financer une variété infinie de pseudos groupes populaires de défense des malpris et de ceux-là encore pire... Il en a tous les jours de ces organismes bidons qui se fondent et se tournent vers l'État pour se faire financer par l'argent des contribuables. En fait il paie pour créer des jobs pour fainéants qui soutirent l'argent des contribuables. Le libéralisme n'est pas l'exploitation de l'homme au contraire il a été facteur de développement et d'enrichissement pour tout le monde. Certes il y a des handicapés, des aînés, des jeunes, des personnes aux prises avec des problèmes mentaux ou d'autres dont le foyer est brisé, des femmes battues, des enfants abandonnés etc. Il existe des refuges pour ces femmes et des centres pour jeunes en difficultés ou abandonnés. Il est du devoir de l'État de s'assurer que des aides de première ligne soient offertes gratuitement aux nécessiteux. Il encouragera et soutiendra par des abattements  fiscaux ceux des entreprises ou fondations qui financeront et soutiendront ces services ou centres. Selon les besoins l'État encouragera les organismes de charité où des personnes compétentes seront prêtes à s'investir pour aider, soigner et aimer leur prochain. L'État s'assurera que tous aient les services que nécessite leur état et laissera la gestion et l'administration aux institutions concernées. Son rôle n'est pas de prendre le contrôle de ces refuges, ni des divers centres d'aide ou hôpitaux etc. Par ailleurs l'État verra à répondre aux besoins et il défraiera les coûts nécessaires. Il s'assurera à ce que rien ne leur manque car  tout être humain a droit à ce que sa dignité soit respectée. Tous ont droit aux mêmes traitements et services que ceux et celles qui en ont les moyens. Il y a un visage humain et une dignité de l'homme, ce que reconnaît une société libérale. On est loin de la lutte des classes.

Notre coin de pays le Québec a besoin d'une grande remise en question de l'État Providence. Les politiciens doivent apprendre à dire non. Trop de fonctionnaires trop d'obstacles à la clé. Libérons les énergies et place à l'imagination et à la création d'emplois. Et pour conclure, c'est incontournable, je m'adresse aux femmes soyez femmes et pourquoi refuser d'avoir des enfants. Votre épanouissement se réalisera aussi en étant mère.  Il y a des femmes qui choisissent d'être mère et qui travaillent à des heures en soirée qui leur permettent d'être présente le jour et lorsque l'époux en fin de journée arrive il assure la relève et le père participe à l'éducation des enfants ou ados. Maurice Duplessis disait à des étudiants qui voulaient que l'université soit gratuite pour tout le monde. '' Il n'y a rien de gratuit il y a quelqu'un qui va payer et ce sont les contribuables''. Je joins une vidéo sur '' le Chômage: solution étatique, solution libérale.
Charles Ed. Durand

Merci à M. Damien Theillier d'avoir mis sur youtube cette vidéo.


tags: Chômage, État, Entreprise privée, Québec, Maurice du Plessis, Claude Legault, dignité, Damien Theillier, suicide, prison, caméras de surveillance, organismes populaires, respect de l'homme, la Mère, se réaliser, organismes de charité, aïnés, femmes battues, enfants, adolescents, père, éducation, refuge, Liberté.

Les commentaires sont fermés.