Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2012

Saint Joseph par qui le fr.André devint un saint. Les deux parlaient peu.

 

joseph_marie.jpg

Or cette fête en l'honneur de saint Joseph est en fait incorrecte en notre époque où la paternité est conspué et dire du bien de la paternité est à coup sur se faire traiter au mieux de machiste et ce qui est inacceptable prôner le retour de la place du père au sein de la famille. La femme n'a plus besoin d'un père pour ses enfants même une autre femme fera l'affaire. L'homme n'est plus qu'un géniteur. Les enfants on les éduque via la publicité télévisuelle, fort bien conçue, où est ridiculisé le père. Il l'est toujours ici au Québec, mais ce portrait est inexistant au Canada anglais, ici il est imbécillisé. Le garçon regarde son père l'air éberlué tant l'homme père est l'antithèse du modèle signifiant pour un garçon. Il ni a que la femme qui est la super woman.

En plus saint Joseph n'a jamais demandé un congé de six mois pour enlever les couches de bébé et surtout il n'était pas le genre à materner. De nos jours le père, si il n'est pas déjà renvoyé hors du foyer, doit lorsqu'il y a une sortie porter l'enfant sur son corps et la femme marche du côté de la rue. Vous croyez que j'exagère mais regarder et observer. Même dans l'armée canadienne un sous-officier a droit à un congé payé de six mois pour s'occuper de l'enfant et verra à donner le biberon et devra deviner pourquoi l'enfant braille ce qu'il ne saura jamais deviner car il n'est pas une femme. Tiens donc, voilà une gifle pour la théorie du ''Gender''  genre.

En outre quand vous lisez dans l'évangile vous ne lirez jamais qu'il ait courru les jupons, non, il fut un époux fidèle et un père qui savait donner l'exemple à son fils, par ailleurs vous ne trouverez jamais une parole qu'il aurait prononcée. La tombe. De nos jours les féministes disent que l'homme '' doit être rose'' il doit apprendre à extérioriser ses sentiments, ses émotions et brailler. Moman vite une psychologue il est refoulé le gars. Puis l'on écrit dans les évangiles qu'il était un homme juste. Bien oui, il se moque de l'opinion des autres il s'occupe uniquement de voir à nourrir et à protéger sa famille.

Imaginez il n'a pas connu les années soixante, du sièlce dernier, où l'on célébrait enfin la mort du rôle du père et de son importance. En effet, on n'avait plus besoin d'un père à la maison juste de la maison. La mère pouvait avec la pension alimentaire se trouver un(e) autre conjoint(e) ou demeurer seule avec les enfants. Le mariage ? mais il fallait balancer ça aussi. Je défie quiconque au Québec de trouver un homme dire de son épouse qu'elle est sa femme, ces deux appellations ne sont pas tolérées. Tu entends ma copine, ma blonde mais rarement ma conjointe et encore car j'ai déjà entendu un journaliste qui s'entretenait avec Jean-Pierre Ferland, lors de ses adieux à la scène, parler de sa copine. Et Jean-Pierre de lui dire : Ah! tu n'es pas marié ? L'autre de répondre l'air de l'enfant battu, non, nous sommes ensemble depuis des années (20 ans je ne me souviens plus). Et Jean-Pierre de lui répondre goguenard, mais c'est pas vrai tu ne l'appelles même pas ta femme. Eh ben ! puis il rigola fortement. L'autre avait l'air piteux. Un Homme ? non un journaliste rose.

Dons voyez célébrer la fête de saint-Joseph ce n'est pas une sinécure. Je gage qu'il n'en sera pas question dans les bulletins de nouvelles sinon les Françoise David et la Fédération des femmes du Québec (grâcement subventionnée par le gouvernement du Québec,tiens voilà un organisme où le ministre Bachand pourrait couper), vont se lever pour dénoncer le paternalisme.

Mais pour tous ceux qui refusent ce sort et respectent la famille. Prions Saint Joseph noble époux de Marie et protecteur de la sainte Famille de veiller sur notre peuple en mal de repaires et de tranquillité.

Charles Ed. Durand

Source: Cette histoire s'inspire d'un texte paru in Le Salon Beige : '' La saint-Joseph, une fête politiquement incorrecte'' de l'auteur Roberto Marchesini.

tags: Le Salon beige, Roberto Marchesini, Fête, Saint Joseph, père protecteur, Évangile, fidèle à Marie, époux, Jean-Pierre Ferland, Françoise David, Féminisme, enfant, biberon, soldat, Québec, Publicité anti père.

Les commentaires sont fermés.