Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/05/2012

Le Printemps québécois dit Corine une infirmière présente à Victoriaville.

Vito casseur.jpg                       Vito objets-projectiles.jpg

 

 

Vito ORIGINAL.jpgDes groupes populaires ayant pignon, soit sur la rue Visitation ou rue Beaudry, lors d'une conférence de presse demandent que soit tenu une enquête indépendante sur la brutalité policière à Victoriaville. Tel fut le sujet du jour entendu à la radio et à la télé. L'on a pu voir et entendre, ce soir, à l'émission de Denis Lévesque la co-porte-parole de la CLASSE dire regretté le manque de communication de la part de la police avec les groupes étudiants avant les manifestations. Je vais y revenir plus loin. Deux infirmières qui participent aux manifestations, depuis les débuts du boycott des cours, ont dénoncé la force policière qui a provoqué la violence alors qu'il y avait des enfants et des personnes âgées. J'ai pu comprendre qu'elles sont de ces manifestations pour prodiguer les premiers soins aux manifestants blessés. Caroline a dit appartenir à un groupe... hélas, Denis Lévesque l'a coupé, on n'a pas pu savoir de quel groupe elle était membre. Quand Denis a demandé si elles avaient vu que la violence avait commencé de la part des manifestants elles répondirent ne pas avoir vu de violence chez les manifestants. Amir Khadir va esquiver la question comme un vrai Daniel Nadeau-Dubois et va parler des ambulanciersIl va même dire que John Cameron, le PM du Royaume-Uni, a entendu trois jours d'émeutes avant que les Bobbies utilisent des balles en caoutchouc pour arrêter le caillassage, les voles et mettre fin aux émeutes de l'année dernière à Londres. Pourtant il sait très bien qu'en Angleterre il y a des villes, là où il y a une forte concentration de musulmans, comme à Londres dans certains quartiers, un anglais de souche ne peut pénétrer. Vouloir appliquer ce raisonnement à ces manifestations d'ici c'est être de mauvaise foi. Ces trois jours d'émeutes''Riots'' nous ont appris qu'y participèrent aussi des fils de bonne famille et des musulmans. Concernant l'interdiction des masques, Amir Khadir va avoir la même réponse que Caroline : les masques qu'ils portent c'est pour se protéger des gaz lacrymogènes. Tu parles. Alors comment expliquent-ils que les casseurs sont parmi les manifestants et ne sont pas évincés par leur service d'ordre s'ils en ont. Pourquoi ne communiquent-ils pas avec la police?

 

 

Revenons à la porte-parole de LA CLASSE. Sans rire, elle dira regretter le manque de communication de la part de la police. Non, mais, c'est qu'elle le dit sérieusement. Nous prend-elle pour des abrutis? Ils refusent de demander un permis de manifester à la police de Montréal ni de révéler le parcours de la manifestation. Qui est-ce qui refuse de communiquer déjà? Le député Amir Khadir lui-même a participé à des manifestations depuis le début. On le voit sur une photo engueuler un policier. Bel exemple que donne ce député anarchiste et communiste de Québec solidaire. Vive le désordre social et le printemps québécois.

 

Amir Khadir.jpg

 

Ne vous y méprenez pas. Rappelez-vous le discours de Gabriel Nadeau-Dubois que j'ai mis en ligne le 24 avril dernier, il ne vise rien de moins que faire la révolution, que la grève des étudiants n'est qu'un tremplin pour faire la révolution. N'oubliez pas le discours du porte-parole de LA CASSÉ Arnaud Theurillat-Cloutier, le frère de la conseillère d'Amir Khadir: la hausse des frais de scolarité n'est qu'une étape c'est tout le système économique (capitaliste) en vigueur au Québec qu'il faut raser. Le mouvement étudiant sera l'étincelle du printemps québécois. Curieux c'est exactement ce que disait, ce soir à l'émission de Denis Lévesque, l'infirmière Caroline. Du reste, je l'ai mis comme titre de mon commentaire.

Puis l'on en a profité pour dénoncer les militaires sur les tweets échangés entre militaires sur les manifestants. En passant, ces militaires ne sont pas des grabataires, mais de jeunes gens comme ces étudiants qui boycottent leurs cours. Pour avoir suivi sur les réseaux sociaux les tweets des étudiants et autres têtes chauffées, vraiment votre indignation me fait rire aux larmes.

 

Étudiants et étudiantes : Arrêtez-vous et réfléchissez un peu. L'on vous manipule. Ceux, de vos leaders, spécialement ceux de La CLASSE, ont un agenda qui n'a rien à voir avec votre cursus académique, ni votre avenir professionnel, ni comme de futur participant à la construction du bien commun de la société québécoise; mais l'on vous utilise pour faire une révolution. Un peu comme fit Mao Zédong avec les Gardes rouges en Chine. Qu'est-il arrivé à ces gardes rouges après neuf ans de désordre? Cette révolution appelée culturelle visait uniquement à asseoir l'autorité du régime communiste. Aujourd'hui, ces anciens étudiants sont ou morts ou des ratés et des laissés pour compte qui flânent ou exercent des métiers de misère et vivent dans des cabanons. Lire l'article de Georges Allaire publié sur ce site le 5 mai 2012 : Solidarité révolutionnaire.

J'ai mis quelques photos ça et là pour que les infirmières et vous qui lisez regardent ceux qui sont tolérés. L'on nous dit qu'ils étaient 80 et quelques de ces casseurs et celle d'Amir Khadir, dans son regard on voit l'amour qui l'habite ou serait-ce une haine pathologique? On devrait plutôt réclamer une enquête publique sur ceux qui trament tout ce désordre et bousillent l'année académique de milliers d'étudiants. Et non sur les policiers. Ils ne font que leur devoir, ce ne sont pas des nounous pour enfants en mal de caresses.

Voici la photo d'un étudiant pacifique qui fut publiée en France. Vous remarquerez qu'ils portent tous le carré rouge. Quand Pauline Marois va-t-elle ouvrir les yeux? Elle n'a vraiment pas les qualités requises pour devenir Chef d'État. Elle s'aligne du côté de Québec Solidaire. Ce qui se passe présentement au Québec n'est pas le fruit du hasard. Il y a concertation. Certains leaders ''étudiants'' surtout de la CLASSE sont très au fait de ce qui se trame pour ne pas dire informés de ces raids d'actes de sabotage et de déstabilisation qui se produisent à Montréal. On en prévoit pour la fin de semaine de la Formule 1 . Il est temps que l'on fasse appel à la GRC.

image0011.jpg

.

Pour terminer voici quelques remarques que je porte à votre attention. Les ambulanciers n'ont pas le droit de pénétrer sur le site d'une manifestation, car ils risquent d'être pris pour cible. TVA en sait quelque chose. Combien de Cars de reportages ont subit la fureur de manifestants, même un journaliste s'est fait pisser dessus par un manifestant masqué alors qu'il donnait son topo. Amir Khadir le sait et les infirmières aussi. Les ambulanciers doivent se tenir à la périphérie et attendre d'être escortés par les forces de l'ordre afin de pouvoir travailler en toute sécurité et pour celle des blessés des deux côtés. Et dites-moi que font ces mères avec leurs enfants sur le lieu de manifestations. Ce n'est quand même pas le défilé de la Saint-Jean, ni du père Noël ou celui de la Saint Patrick.

 

Charles Ed. Durand

tags: Victoriaville, manifestants, infirmières, Corine, Denis Lévesque, TVA, Amir Khadir, Gabriel Nadeau-Doubois, Arnaud Theurillat-Cloutier, Québec-Solidaire, Mao-Zédong, gardes-rouges, révolution culturelle, violence, police, casseurs, La CLASSE, la CASSÉ, Georges Allaire, Solidarité révolutionnaire., journaliste, boules de billards, balles de golf, barres de fer.

Les commentaires sont fermés.