Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2012

L'Ambassadeur Chritopher Stevens en Libye à Benghazi a été sodomisé avant d'être tué.

Il y a beaucoup de sujets qui retiennent mon attention et sur lesquels je me prononcerai dans les prochains jours: Affaire de l'enfant soldat Omar Khadr ! Les débuts de la gouvernance désastreuse de Pauline Marois et sans doute sur la candidature, du ventriloque du père, Justin Trudeau qui n'a pas et de loin ni l'envergure ni l'intelligence politique de son frère Sacha. Pour l'instant je vais m'attarder sur les tenants et aboutissants de ce qui est survenu à Benghazi où 4 fontionnaires américains avaient rendez-vous avec une mort indigne de tout homme. Que l'on ne vienne pas me parler des 4 soldats américains qui ont uriné sur des talibans morts en Afghanistan. L'ambassadeur des Étas-unis en Libye n'a pas d'abord été assassiné. Il a été sodomisé, torturé, assassiné et promené dans la ville en trophée. Tout ce qu'ont rapporté les médias était faux... l'hôpital qui aurait pratiqué pendant 45 minutes la réanimation  cardiaque. Foutaise et mensonge.

                                                                         

Ambassadeur Christpher.jpg

Voici qu’enfin des informations nous sont enfin arrivées et dont on ne peut douter de leur crédibilité qu’importe ce qu’en disent Le Monde ou autres feuilles de choux de la gauche caviarde. Juste en passant, on apprenait récemment que le nouveau directeur du NewYorkTime recevait un salaire annuel de 8 millions $ cela sans compter ses frais de fonction. Quant aux grands médias français ils sont subventionnés par l’État français… Faut le faire! 

L’information a d’abord été publiée par l’agence d’information libanaise en langue arabe,Tayyar.org, puis a été jugée assez sérieuse pour être reprise par le Washington Times et The Examiner. Libyan Free Press a elle aussi indiqué que l’ambassadeur a été sodomisé.

J'étais au courant de la sodomisation de l'ambassadeur, mais l'information n'était pas validée par des sources fiables et j'ignorais si cet acte de dégradation avait été commis avant ou après le meurtre..., pour ce dernier cas  il me paraissait peu probable que quiconque l'aurait sodomisé. On sait que mort le  ''spinscher'' ne fonctionne plus (internal anal spinscher), le sphincter interne (muscles) a pour fonction naturelle de se contracter, d'obstruer le canal or il cesse de fonctionner si le sujet est mort. Le sodomite ne peut plus jouir et les muscles se relâchant il reçoit tout le contenu des intestins... 

Par ailleurs, une information a coulée: la divulgation d'un Email de l'ambassadeur Christopher qu'il a envoyé, le jour même de son arrivée à Benghazi, à un ami proche aux USA où il y mentionnait qu'il était à l'abris mais pour peu de temps... il doutait et savait qu'il ne pourrait pas passer la nuit vivant, que cela avait les apparences d'une longue préparation et non une réaction spontanée. En effet, la liste, des maisons amies de replie et les noms des lanternes sures (amis de l'Amérique), était déjà aux mains des terroristes depuis quelques jours. Ce coup n'avait aucun rapport avec le film, qui se trouvait sur You tube depuis des mois, malgré les affirmations répétées, même du siège de l'ONU où il s'adressa, et qui furent données dès le début par The Chief Commander, le locataire du bureau ovale, le sir Barak Hussein Obama qui refusa de mentionner les mots interdits sous son administration : d'actes de terroristes mais d'actes de vengeance spontanée liés à la parution du film.

Ce fut du Pentagone que coulèrent les informations, elles venaient des services de renseignements de l'armée, qui avaient avisé la Maison blanche et le Conseil de sécurité fut convoqué deux jours avant le carnage, mais le président ne la présida pas il avait choisi plus tôt de faire campagne pour sa réélection. Si bien que le Conseil de sécurité (consultatif du président et en son absence il ne peut arrêter de décision). Les membres du Conseil surent donc qu'il se préparait une action terroriste au Consulat américain de Benghazi !!!! Rappelons que l'ambassadeur ignorait tout il était tout juste arrivé en Libye deux jours avant. Il avait séjourné dans trois pays en Europe d'où il arrivait, il n'avait nulement été briefé à son arrivée sur les dangers qui se préparaient.

Ces renseignements ont coulés sous le manteau... mais ils ont été confirmés par des membres de l'État-major des services militaires concernés, mais que ne rapportèrent pas les Mainstream Medias américains. Notons que CNN, le New York Times, Boston Globe et autres médias de gauche se contentèrent, comme des perroquets, de répéter les mots d'ordre. Que penser de ces fameux ''billets'' qui proviendraient du service de presse de la Maison blanche? C'est devenu une farce. Même Richard Latendresse de TVA les recevrait d’un journaliste de CNN. La gauche a le souci premier et se fait un devoir de mentir au peuple américain et au reste du monde. On entretient la Barakomanie. Elle a fait allégeance au Messie Noir de l'Amérique. Désolé, mais c'est la réalité. Un jour l'américain se réveillera et il verra l'ampleur de l'infernal cauchemar. Il sera trop tard, la Chine imposera ses vues et l'islam y aura fait des progrès... 

Charles Ed. Durand

tags: Christopher Stevens, sodomite, Benghazi, acte terroriste, Conseil de sécurité, Pentagon, Militaire, Abris, lanternes, film, You Tube, acte de vengeance, Chief Commender, Maison blanche, bureau ovale, CNN, New York Time, Boston Globe, Le Monde, TVA, Richard Latendresse, Billets, Messie noir, 

Les commentaires sont fermés.