Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2012

Nouvelle mouture de la Trudeaumanie : la constable Stef Trudeau.

Matricule 728 constable Trudeau.jpg

La féminité dans toute sa splendeur. Le constable Stef Trudeau alias Matricule 728 est hélas une misandre. Ses confrères et la population de Montréal en ont assez de ce féminisme haineux envers l'homme. Elle n'est pas là pour servir mais se farcir la gueule des hommes qu'elle hait. Son dossier est épais et ses frasques belliqueuses retombent sur toute la police de Montréal. C'est bien beau de défendre la confrérie, mais là n'en rajouter pas. La population de la ville en a marre de cette malade dysfonctionnelle qui est un danger public. 

Que les personnalités politiques municipales, dont le Maire de Montréal Monsieur Gérald Tremblay, ouvrent leur trappe et exigent son renvoi. Je sais, c'est une femme, c'est un sujet sensible voir explosif. Oui, le danger est immense au Québec, oser dénoncer le comportement excessif d'une femme. Bref, s'en prendre à la femme et dire qu'elle est violente. C'est un sujet tabou. Juste l'écrire et déjà j'ai la frousse.

Dans le cas de ce(tte) policier(ère), de partout on entend claironner que Stef Trudeau est une sadique. Eh bien oui! On a pu la voir sur tous les réseaux de télé et ce partout en Amérique du Nord. Au printemps, on avait peur à cause des carrés rouges que les touristes désertent notre ville maintenant ils vont avoir peur de venir à Montréal avec cette louve SS. Il est urgent de la congédier. Elle a un dossier assez volumineux et on a du mal à penser que le syndicat va prendre la défense de l'indéfendable. C'est la réputation de la police de Montréal qui est en jeux ici. Elle mérite même de passer en Cour criminelle. Il y a deux jours je recevais un téléphone du Missouri et l'on me demandait qui était cet énergumène. On m'a demandé est-ce vraiment une femme, un transgenre ou un bûcheron? Ce n'est pas une blague. 

Si la police veut régler cela à l'interne. Désolé, mais pour cette fois-ci abolissez l'OMERTA on trouve que la cour est pleine. Le commandant Yan  Lafrenière a mieux à faire qu'a servir de ventriloque pour la haute direction, que le chef de police de la SPVM assume ses responsabilités. Assez c'est assez. Il ne faut pas que l'on en arrive à penser que toutes les policières de Montréal sont des louves SS. J'en connais une et elle est loin de correspondre à ce type supermacho. Il en va de votre réputation à tous et de notre sécurité. Manifestement Stéphanie Trudeau est une misandre, et c'est chez elle une pathologie chronique, alors qu'elle consulte un psychanalyste mais de grâce qu'elle réoriente sa carrière hors de la Police. Qu'elle aille travailler avec des femmes. Je ne sais pas moi, mais peut-être dans un bar de danseuses. Pourquoi pas? Attention pas comme videur cependant.

Enough is enough. Donnez-lui son bleu au plus sacrant. On a assez vu sa face. 

Charles Ed. Durand

tags: Stéphanie Trudeau, misandre, haine de l'homme, Yan Lafrenière, louve SS, Montréal, Chef de  Police, syndicat, touriste, Omerta, Missouri, policière, SPVM, Gérald Tremblay, Maire de Montréal. 

 

Les commentaires sont fermés.