Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2012

La Maison Blanche savait deux heures après l'attentat que c'était un acte terroriste.

WHITE HOUSE INFORMED IT WAS TERRORISM TWO HOURS AFTER LIBYA ATTACK

.

pentagon.jpg                 FBI_le-sceau-du-fbi.jpg

pentagon                                                                                            sceau du FBI

 

Le Pentagon et le FBI savaient, bien avant le 11 septembre, par leur service de renseignements ce qui se préparait et ils en avaient immédiatement informé la Maison Blanche qu'Al quaïda  préparait une action terroriste en Libye et possiblement en d'autres régions du Moyen-Orient. Qu'il fallait de façon urgente renforcer les mesures de sécurité dans les Ambassades et protéger le personnel diplomatique. Quelle fut la réaction de la Maison Blanche ? Obama ou il jouait au golf ou il était en tournée électorale. c'est Hilary Clinton, qui a pris sur elle, la responsabilité de n'avoir pas pris les mesures appropriées qui s'imposaient et qu'Obama n'était pas responsable. Combien aura coûté $$$ à l'équipe d'obama cet aveu tardif de la Secrétaire d'état? En effet, ce n'est que le 17 octobre qu'elle s'est mouillée. 

Ce que Nous savons c'est que tout l'entourage (les favoris) d'obama dès le début ne cessa de nier et de mentir. Les Journaux fidèles à leur poulain favori ont contribué à taire la vérité afin de ne pas nuire à sa réélection. Aujourd'hui même lors d'un rassemblement électoral il a déclaré : « que depuis 12 ans voir dix-huit ans il avait toujours les mêmes idées et convictions et qu'il n'en avait jamais changées et qu'il ne s'en cachait pas alors ni aujourd'hui». Justement, il ne dit pas qu'il a grandi dans une famille gauchiste dont le grand-père maternel était fiché comme communiste et que sa mère préférait vivre hors de l'Amérique pour des raisons idéologiques.

Je passe à l'essentiel : Nous avons appris ce matin, l'information vient du Pentagon et du FBI, qu'ils ont reçu trois courriels de Benghazi et surent deux heures après le début de cette acte de terroriste ce qui s'y passait, ils en ont immédiatement averti la Maison blanche. Il y a des sections des copies diffusées à la télé qui sont recouvertes d'encre noire Pourquoi? Nous en apprenons cependant assez pour affirmer que l'ignorance affichée par Obama et sa meute est depuis les débuts une trahison de la vérité. il a menti sciemment au peuple américain. Ce que l'on appelle du highjacking. Le 17 octobre sur ce blogue j'intitulais mon article : Terror Act. Et j'affirmais que le Pentagon et le FBI avaient des preuves et qu'ils les avaient communiquées au Chief Commender et aussi mentionnés les courriels envoyés par l'ambassadeur Christopher Stevens à l'un de ses proches. bref ces faits, qu'ils ont rendus public aujourd'hui, corroborent et confirment les informations que j'avais avancées. Je n'étais pas le seul à ne pas avoir avalé les mensonges d'Obama et les couleuvres de son entourage. l'un des plus informés Guy Millière en a beaucoup parlé aussi. C'est un politicologue averti qui a beaucoup écrit sur l'agenda caché d'obama. Il a su le débusquer. Il a écrit un livre : Le désastre obama.

Ce que je trouve déplorable c'est que beaucoup de ceux et celles des américains qui vont voter pour lui le feront au nom d'un communautarisme égoïste et non du bien commun de l'ensemble du peuple américain. Tous Ces gens qui se réclament d'une chapelle lui donnent leur appui, car il endosse les demandes des différents lobbys. Et pourtant plusieurs souffrent des conséquences tragiques de cette administration et de l'inaction de leur favori à régler des problèmes dont tout le monde souffre en Amérique soit la dépression économique. Combien ont tout perdu et pourtant parceque ils se disent appartenir à telle sensibilité et à tel groupe ils préfèrent la jungle que de retrouver une amérique dont les citoyens sortent des ''food stamps'' et de la dépendance et retrouvent leur dignité.

Je pense au discours qu'il a prononcé à New York lors du al Smith dinner je le cite:« J'envie Romney qui utilise son middle name Mitt, alors que moi j'aimerais bien l'utiliser, mais je ne peux pas». Quel est son middle name? Hussein. Pourquoi avoir mentionné ce fait? Parcequ'il  vise le vote des musulmans et dans ce passage il se rappelait à leur attention. Bref, qu'il ne reniait pas son prénom Hussein ni son passé. En jargon de politicien, on appelle ça : message subliminal. Prenez les féministes, Planned parenthood, Toutes savent qu'il est pour l'avortement et que lui élu il va continuer à leur verser 950 millions de dollars américains et qu'en plus avec son Obama's Healthcare l'avortement sera gratuit pour toutes les femmes. Puis la communauté gaie. Il y a moins d'un an Obama s'était prononcé contre la redéfinition du mariage il était contre le mariage gai Or, depuis qu'il est en campagne il a changé d'opinion, il est maintenant en faveur. Je me limite à ces trois exemples qui illustrent que ces trois groupes, alliés de circonstance, contre nature vont voter pour Obama. Pourtant quelle curieuse alliance que ces trois communautaristes.

Les femmes et l'Islam? les Gais et l'islam, l'Islam et la démocratie?

John Foster Dulles parlait de l'éventualité du péril jaune. Quand la Chine se réveillera. Ce que l'on appelle aux États-unis : The Dulles doctrine. Je ne m'étendrai pas là-dessus. Sujet vaste et que ne permet pas l'objet de ce commentaire.

Si j'en fais mention, c'est pour rappeler que la Chine est le premier bailleur de fonds des États-unis et qu'il y aura un prix À payer. la chine achète les bons du trésor américain. Ce N'est pas par affection. Jetons un regard sur le déficit de Washington en date du 1 mai 2012  (source : Zero hedge) il S'ÉLeVAIT À 15,692 BILLIONs $, il représente 101.5 % du PIB. Depuis il a dépassé 16, 394 billions $ cette année ce qui correspondrait aux prévisions rapportées par Taylor Durden comme le démontre le graphique ci-joint.

DEbt to GDP_0.jpg



Pour ceux qui croient que l'augmentation de la dette est un suicide, vous avez raison selon ''Rogoff et Reinhard ( source : The American). quote : For those who still believe that insurmanontable dept is, you are right. 

Je ne prétends pas que la dette disparaîtra par enchantement sous l'administration de Mitt romney mais il est certain qu'il apportera une plus grande rigueur et crééra des mécanismes de contrôle afin de limiter les pouvoirs de la FED comme le réclame Ron Paul à juste titre et prendra la juste mesure de la grandeur et les causes d'une dette qui ne cesse d'exploser. Quand on regarde les pays d'Europe, ces pays croulent et se dirigent vers la faillite.

L'Américain doit d'abord penser au bien commun du peuple dont il est membre à part entière et oublier les revendications de minorités ou lobbies dont la philosophie est la promotion du communautarisme. On défend sa seule cause de façon égoïste sans se soucier ni se rendre compte que l'on participe ce faisant à l'éclatement, à LA Dégénérescence du peuple américain à la perte éventuel du Bill Of rights et à la faillite du pays.

Bill-of-Rights_Thinkstock_99541657_hi-res_600.jpg

Obama connaît son pouvoir il ensorcelle le peuple américain car il est un tribun redoutable mais qui sait dissimuler son agenda. Ce que l'on en sait c'est qu'il ne vise pas l'expansion de l'Amérique, mais à diminuer son leadership dans le monde. Il n'en a cure des valeurs qui sont cheres au peuple américain : la lIberté, la vraie démocratie et qui est fier de ses racines chrétiennes : IN god we trust. voilà une devise partagée par plus des 2/3 du peuple américain.

Au Canada nous avons eu Pierre-Elliot-Trudeau aujourd'hui on sait que son administration nous a conduits vers une dette aStronomique et a contribué à l'explosion des deux peuples fondateurs en promouvant le communautarisme et le multiculturalisme. La seule chose qu'il n'a pas réussit c'est enlever du préambule  de la Constitution canadienne : «Le Canada est fondé sur des principes qui reconnaissent la suprématie de dieu et la primauté du droit ».

Charles Ed. Durand

1) ADDENDUM: On apprenait hier soir sur Sun News à l'émission de Charles Adler d'un général à la retraite et ancien Secrétaire à la défense que l'antenne de la CIA à Rome une heure après le début des actions terroristes qui allaient conduire à la mort des 4 serviteurs de l'Amérique en Libye, avait de l'ambassade envoyé immédiatement un cable chiffré au State Department et à la Maison blanche (où se tiennent les réunions du conseil de sécurité du président), sur l'imminence de cet acte de terroristes.

2)Addendum: Nous savons depuis quelques jours que le directeur de la CIA a envoyé trois messages à la Maison-Blanche le 11 septembre demandant que l'on déploie des militaires pour secourir le personnel de l'ambassade qui était pris au piège à Benghazi. Le général Petraeüs est celui qui planifia dans le plus grand secret et qui dirigea l'opération des Seals'Marines en Afghanistan lesquels attaquèrent le domaine de Ben Laden... tous nous en connaissons la suite. Il fut démis de ses fonctions en Afghanistan et rappelé illico par le président. Pourquoi? On l'ignore. Il fut nommé à la tête de l'agence de la CIA. Il a dû au su de la réaction américaine et des médias qui laissaient sous-entendre que la responsabilité de l'inaction militaire était attribuable à la CIA. C'est alors qu'il a publiquement informé la population américaine que le refus d'intervenir à Benghazi ne relevait pas de lui, mais de la Maison-Blanche. Je joins ici une vidéo où l'on entend le témoignage du père d'un Marine mort en combattant les terroristes à Benghazi et qui affirme concernant la Maison-Blanche que l'ordre donné fut : Don't help them, let them die.

source d'informations: Sun News, Zero Hedge, The American, .TV AD du Parti Républicain en américain.  Fox News.

tags: White House, Maison blanche, Hilary Clinton, Pentagon, Fbi, libye, terror act, Secrétaire d'état, culpabilité, aveu, mensonge, taire la vérité, journaux, poulain, élection, deux heures, acte terroriste. Benghazi, courriel, Gut Millière, Christopher Stevens, manipulation, middle name, Hussein, musulman, féministe, planned parenthood, Communautarisme, bien commun, dette, PIB, John Foster Dulles, Chine, bons du trésor, Taylor Durden, Rogoff et Reinhart, La FED, Ron Paul, Bill of Rights, Charles Adler, constitution canadienne, Dieu, Droit, TV AD, Parti républicain, général Petraeüs, Tyrone Wood, CIA.


  
 


 

19/10/2012

Late Night Jokes at Al Smith dinner au Waldorf Astoria hotels and ressorts in New York.

Smith_Dinner_photo Wakdorf Astoria oct 18th.jpg

Cet évènement est présidé par le cardinal Timothy Dolan Archevêque de New York. Ce banquet (Al Smith dinner) a pour but d'amasser des fonds pour soutenir les oeuvres de charité du diocèse de New York qui viennent en aide aux nécessiteux, aux malades, aux sans abris, aux victimes du Sida, aux immigrants, et autres laissés pour comte de la société. La charité c'est voir en chacun le visage du Christ. À cela, on reconnaîtra que vous êtes mes disciples.

J'ai décidé pour mes amis américains et aussi ceux qui visitent ce blogue de mettre les deux vidéos où le président Obama et le candidat Mitt Romney firent rire les convives. Comme vous tous sans doute vous aurez remarqué que les Mainstream medias roucoulent en parlant de leur gourou (Messie pour d'autres) Barak Hussein Obama mais les mêmes présentent des titres différents où la vérité est tordue et défigurée dans les journaux et dans les bulletins de nouvelles à la télé ou à la radio, lorsqu'il s'agit du candidat républicain Mitt Romney. On le dénonce comme étant riche. Comme si Obama était un '' Gavroche'' (référence à la pièce Les misérables de Voctor Hugo).

For my English friends :

Just because i see it everywhere. People criticise Mittt Romney for being riche, but they hide that Obama is now a multimillionnaire. Mitt worked for his fortune but Obama received the Peace Nobel Price and others endorsments... celebrities.... etc. In 3 weeks, November the sixth,  we will know who will be elected as president of the US.

God Bless America.

Charles Ed. Durand

tags. Cardinal Timothy Dolan, New York, Al Smith Dinner, Waldorf Astoria Hotels, Charité, Nécessiteus, sida, malade, pauvres, Jokes, humour, gourou, convives, Gavroche, Victor Hugo, Les misérables.



17/10/2012

Terror act a dit Obama, really? concernant l'attaque à Benghazi, mais rien sur le mur d'enceinte de L'US Embassy au Caire.

Candy Crowley CNN analyst.jpg

Candy Crowley de CNN

Hier soir, pour la première fois, sur tous les réseaux d'Amérique et ailleurs dans le monde au bulletin de nouvelles, on entendit Hilary Clinton affirmer qu'elle assumait seule la responsabilité de ne pas avoir fourni le personnel ''Marines'' nécessaire à la sécurité des représentants américains dans les ambassades. Tel fut, reconnaît-elle, son erreur à elle, la mort des 4 Américains à Benghazi, dont l'ambassadeur Christopher Stevens.

Bien avant le début du débat je savais que la question allait être soulevée et que sans doute l'animatrice du débat, démocrate reconnue et assumée, allait sûrement donné la chance à Barak Hussein Obama. Après tout Hilary Clinton s'était sacrifié pour the Chief Commandor

N'oubliez pas que l'on est à New York : fief des démocrates, de la gauche, des lobbies LGBT, de Planned Parenthood, des idéologues féministes, des médias comme CNN et le célèbre NewYorkTimes. Donc un quidam pose la question : Que s'est-il réellement passé à Benghazi et comment monsieur le président avez-vous réagi ? MItt Romney a mis en relief que durant plus de 14 jours l'administration d'Obama reliait cet incident violent à une réaction au fameux film sur l'Islam et Mahomet. En fait il a répété sur toutes les tribunes que c'était un acte de violence y compris six fois au siège de l'ONU où il a répété que cette manifestation, et les autres comme celle du Caire, étaient spontanées. Elles étaient en réaction au film scandaleux qui est en soi blasphématoire à l'égard de l'Islam et de son prophète. 

There’s no doubt that CNN’s Candy Crowley did Barack Obama a huge favor by supporting his false “act of terror” narrative during the second presidential debate.

Entre alors en scène la modératrice du débat Candy Crowley de CNN qui tient en mains une transcription de la réaction de BHO fait le lendemain de l'incident dans le ROSE GARDEN de la Maison-Blanche où effectivement il parle d'un acte de terreur. Terror Act, etc. Durant la soirée sur CNN on va entendre l'extrait de son intervention dans la ROSE GARDEN. D'une voix douce (whistle) il persiffle effectivement terror act et qu'il va tout faire pour trouver les coupables de cette tuerie. Un grand merci à l'animatrice qui a sauvé la peau du président. On apprend de sources sûres (3 personnes l'ont confirmé) que Michelle Obama a applaudi l'intervention de Candy Crowley. L'équipe de Romney n'avait pas prévu l'implication de la modératrice. Obama sauvé des eaux... Sur ce point et Dieu sait que je suis l'affaire depuis les débuts je n'étais pas au courant du persiflage d'Obama dans la roseraie de la Maison blanche. Je dis persiflage, car ce n'était pas une envolée d'indignation ni une accusation ni une reconnaissance d'un acte de terroristes, du reste sa réaction était à peine audible. Aussi les Médias ne répercutèrent pas l'enregistrement, tant cette déclaration n'était pas une dénonciation que la tuerie survenue à Benghazi était une action terroriste planifiée de longue date et un acte de guerre. C'est si vrai, que par la suite tous les intervenants politiques ou les officiels rattachés au Président ne cessèrent de répéter c'est un acte de violence spontanée suite à la diffusion du film : Islam Muslim. Lui-même lors de son passage à l'ONU va parler de cet acte de violence qu'il va lier au film, et ce six fois plutôt qu'une. Jamais il ne va parler d'une action terroriste dûment planifiée. Pourtant, il n'ignorait pas ce qui c'était passé le même jour au Caire soit le 11 septembre 2012 où des frères musulmans escaladèrent le mur d'enceinte de l'Ambassade des États-Unis et y brûlèrent le drapeau américain. Voir la deuxième vidéo ci-bas.

World Trade Center tween towers collapsed.jpg

Ces actions ont immédiatement sonné la cloche des observateurs, dont moi, qui y virent non pas là un hasard, mais une préméditation vue la coïncidence avec l'encastrement des deux avions de ligne dans les Tween towers du World Trade Center ''Ground Zero'' ce fameux 9/11 2001. L'ambassadrice au Caire avait interdit aux marines de ne porter aucune arme sur eux. Et elle attendit neuf heures avant d'appeler le président de l'Égypte pour lui apprendre ce qui se passait à l'Ambassade américaine et non satisfaite de cela elle s'excusait sur la diffusion du fameux film. Le tournage de ce navet n'a coûté que 50,000 $ et non 5 millions $. Il était sur YouTube depuis des mois. Trois jours après cet acte de guerre je suis allé sur YouTube et il y avait 326,443 personnes qui l'avaient vu. Je viens de revérifier maintenant on en est à 16,714,603 visiteurs. 

Que dire du débat? Le rôle de l'animatrice a été favorable à Obama. On a constaté, c'est officiel, qu'Obama a interrompu 21 fois Mitt Romney contre 7 fois pour son chalenger et si Candy était intraitable quand il s'agissait de Mitt Romney pour Obama elle était très tolérante. D'autre part ce qui m'a surpris ce matin en lisant le NewYorkTimes et le Boston Globe c'est la différence de couverture entre le premier débat et celui d'hier. Lors du premier le NYT fit silence sur la performance d'Obama, faut voir la différence aujourd'hui, c'est l'apothéose. Comme on le sait la gauche a le contrôle des médias. Hier soir, j'ai écouté l'après débat sur CNN, où on nous donnait les résultats d'un sondage scientifique fait auprès des électeurs enregistrés qui ont suivi le débat : 1/3 démocrates, 1/3 de républicains et le dernier tiers indépendants. 46 % donnèrent Obama victorieux et 39% Romney donc une marge assez mince. Par la suite, une série de questions furent adressées aux mêmes personnes et qui  touchaient à la crédibilité des deux candidats. Rommny sortait grand vainqueur et devançait largement Obama. Ce qui fit dire à John King devant ces résultats : il est évident que Mitt Romney est le prochain président. Il avait le visage long et jaune.

John_King.jpg

John King de CNN

Il est certain que lors du prochain débat l'entourage de Mitt Romney, j'entends par là ses conseillers, verra à ce que Mittt ne se laisse pas interrompre par l'animateur et que ce dernier accordera un temps égal de paroles aux deux candidats. Les deux débats, en terme de minutes alouées, favorisent de beaucoup Obama. Lors du premier il a eut 6 minutes de plus que Romney et hier soir 5 minutes en faveur du même. Le prochain débat se tiendra en Floride a swing State.

Charles Ed. Durand

1) ADDENDUM : Candy Crowley est revenu après le débat, à l'antenne de CNN seulement donc les autres PBS, ABC, NBC, CBC, Sun News, Fox, etc ne surent rien de sa rétractation, sur l'affaire de Benghazi. Elle a dit que Romney avait raison. Elle regrette ne pas lui avoir permis de développer son point de vue mais s'être laissé prendre par le président qui insistait pour son temps de parole et qu'elle n'avait pas tenu  compte des minutes utilisées. Elle donne raison à Romney sur le silence d'Obama concernant le terrorisme. Bien,  mais le mal est fait. J'ajoute la vidéo de sa mise au point.

2) ADDENDUM: American Crossroads: Obama says it's ''Act of Terror'' really ? See video below, voir la seconde vidéo en bas.

3) ADDENDUM: The Obama Libya cover-up explained by Rush Linbaugh :

http://www.rushlimbaugh.com/daily/2012/10/19/the_obama_li...

tags : Débat, Confession d'Hilary Clinton, Benghazi. Libye, acte de terreur, 11 septembre, Tween Towers, sécurité, Marines, ambassades, personnel, Christopher Stevens, modératrice, Candy Crowley, Rose Garden, White-House, film, manifestation spontanée, Obama, Mitt Romney, John King, CNN, Sondage, NewYorkTimes, Caire, Égypte, frères musulmans, ambassadrice, Marines désarmées par l'ambassadrice, YouTube, Floride, Démocrate, Républicain, LGBT, Planned Parenthood, la gauche, Rush Linbaugh, cover-up.