Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2012

L’ISLAM SE FOUT DE L’IDENTITÉ DES PEUPLES.

CGT et autres pour l'islamisation.jpg

Photo : Ce n'est qu'un montage de circonstance, toute ressemblance avec la réalité serait fortuite et involontaire. C ED.Durand

L'article qui suit est une synthèse d'un long texte d'Arilès que j'ai adapté et résumé afin qu'il soit lu par un plus grand nombre. Je l'ai quelque peu retouché, non dans sa substance, afin qu'il ne se limite pas à la France seulement, mais à tous les peuples comme ceux du Québec, du Canada, des États-Unis, d'Australie, etc. Tous trouveront des exemples qu'ils rencontrent dans leur quotidien. Oui, la menace est bien réelle.

L'auteur dit se nommer Arilès. Je soupçonne que c'est probablement un nom de plume. Vous trouverez à la fin le lien du site où fut publié l'intégral de son texte. J'espère lui avoir rendu justice. Mon soucis est que ce résumé soit fidèle à l'avertissement qu'il nous a présenté.

Charles Ed. Durand

Quand j’étais adolescent, je pensais que mes ancêtres Kabyles étaient des idiots pour avoir accepté il y a 15 siècles cette religion de malheur. J'avais simplement oublié qu'ils avaient été vaincus par une guerre islamiste de conquête et s'étaient soumis à ses vainqueurs qui depuis s'empressent de réécrire son histoire. 

Cette histoire tordue que j’ai apprise moi-même à leur école et que j’ai dû désapprendre seul, par l’effort et la persévérance. En regardant la France, la Belgique, l’Allemagne, l’Angleterre, l’Espagne et bien d’autres pays encore, je me rends compte que même des peuples avertis peuvent se faire islamiser dans le dos, par petites touches innocentes. En fait, c’est leur environnement politique, culturel et économique qui s’islamise sous les coups de boutoir de nouvelles populations nord-africaines inassimilables.

Comme d’habitude, les djihadistes islamisent les chefs d’abord, puis le « contenu humain ». C’est une colonisation tranquille des esprits et de l’espace. Les dirigeants français nient cela, bien entendu. Ne vous étonnez pas si un jour les islamistes vous obligent à réécrire votre propre histoire. Ils vous interdisent déjà, d’évoquer la bataille de Poitiers et de citer le nom de Charles Martel.

Ils vous obligent déjà à réviser votre identité nationale en vous amenant à dire publiquement que l’islam est l’une des racines de la France, (dixit Jacques Chirac) en attendant de devenir sa seule racine.

Vous écoutez déjà Tariq Ramadan vous ressasser que le djihad est un combat défensif, sans que personne ne lui demande de quoi les musulmans étaient-ils allés se défendre en Afrique du Nord, en Espagne, dans les Balkans, en Inde, à Viennes et à Poitiers.

Ils vous ont déjà mis à genoux en vous forçant à admettre comme vérité le plus gros mensonge de l’Histoire, à savoir que l’Occident a découvert la philosophie, les mathématiques, les sciences, l’astronomie et la technologie grâce à l’islam qui vous les a généreusement transmises (en oubliant quand même de les transmettre aux musulmans). Regarder ce qu'ils ont fait de la Bibliothèque d'Alexandrie ils y ont mis le feu.

L’islam se fout de la vérité, de l’histoire et de l’identité des peuples. La seule chose qui compte pour lui est que ces peuples se soumettent à sa loi. Il exige donc qu’en gage de soumission, ces peuples révisent eux-mêmes leur histoire, travestissent eux-mêmes la vérité, renient d’eux-mêmes leur identité collective, changent eux-mêmes leurs référents culturels, profanent eux-mêmes leurs anciens lieux de cultes et discréditent eux-mêmes leurs propres symboles et changent les armoiries de leurs villes. C’est ce qu’ont fait tous les peuples conquis par l’arabo-islamisme.

La France, et au-delà toute l’Europe, sont à un stade bien avancé de son islamisation par le haut. Vous avez déjà accepté l’islam dès le moment où vous vous plaignez de l’islam radical et des salafistes. Cela sous-entend que vous n’avez pas de problèmes à vivre sous le joug d’un islam temporairement plus mou. Ne vous faites pas d’illusion : même l’islam le plus ramolli ne renoncera pas à la charia. Même si les chefs de l’islamisme en France promulguent un moratoire de 100 ans sur tout ce qui gène les Français, la charia demeurera une épée de Damoclès qui s’abattra fatalement sur vos têtes. Tariq Ramadan le sait fort bien. Nicolas  Sarkozy pensait que jamais un président de la République ne pourrait accepter la lapidation d'une femme que même y penser était inenvisageable« Pas envisageable pour le moment » répondit Tariq Ramadan en parlant de moratoire.

L’islam est religion d’État en France du moment que vos dirigeants le célèbrent, le cajolent, le subventionnent, le protègent, lui et lui seul. En bon État islamique, la France gère les questions de hidjab, de burqa, de prières de rues, d'hallal, de sacrifice de moutons, de rupture de jeûne pendant le ramadan et de « mondanités islamiques » (Bertrand Delanoë, maire de Paris) avec les dignitaires musulmans prétendument modérés. Ces notables musulmans traitent les élus du peuple, notamment les maires, en véritables chefs de tribus dont il faut obtenir allégeance et loyauté. Et ils les obtiennent !

Le Maroc et l’Algérie fourniront (fournissent déjà) des professeurs payés à même les impôts - oh pardon, la zakat - du contribuable français.

Les Français du petit peuple ne sont pas myopes. Ils voient les pressions que subissent leurs élus de la part d’une population musulmane communautariste organisée...

Croyez-vous que tous les Africains du nord ont été islamisés un par un le lendemain du débarquement de Oqba ? Non. Il a fallu islamiser d’abord les chefs de tribus, puis marquer l’environnement physique, politique, culturel par des marqueurs musulmans. Dans cet environnement devenu désormais familier aux autochtones, les chefs n’ont eu aucun mal à islamiser leurs peuplades « en gros ». La charia suit plus tard pour veiller à ce que le processus demeure irréversible. 

Les conquérants islamistes tissent des alliances avec des organisations non gouvernementales (SOS Racisme , Le MRAP, et la LICRA)  infiltrent le monde politique, achètent littéralement la conscience des élus et utilisent la moindre faille de la loi pour la tourner à leur avantage Ils autorisent ça et là quelques attentats et quelques meurtres, manière de montrer la capacité de nuisance de cette idéologie immonde et tétaniser ainsi toute velléité de résistanceLes gauchistes ne comprennent pas que ce qu’ils appellent salafistes est aux modérés ce qu’est l’aviation aux fantassins...  L’aviation brise toute défense sérieuse, ce qui permet aux fantassins d’avancer à découvert jusqu’à encercler le QG ennemi et forcer les généraux à la reddition.  « Les généraux »  sont ici les élus du peuple et le gouvernement. Ils sont en train de se rendre un par un.

Il est désormais fasciste de combattre le fascismeOn est en plein délire !  Il paraît que le fasciste ne doit pas être combattu quand il a faim, quand il est au chômage, quand il est sans culture, sans instruction et surtout sans vergogne.

Les islamistes (activistes musulmans) sont bien plus puissants que vous. Ils sont soutenus par de riches pays arabo-musulmans qui les utilisent comme Cheval de Troie pour faire chanter les pays occidentaux, presque tous en crise financière depuis des années. « Nous vous fournirons les capitaux pour relancer votre économie et du pétrole pour votre industrie et, en échange, nous vous fourgons la charia et les gens chargés de la faire respecte ». Marché de dupes. Seul le peuple pourrait faire la différence. Mais il doit renoncer à plusieurs acquis et revenir à un mode vie dans la simplicité volontaire. (L'État providence). 

La lutte contre l’islamisation des pays européens passe par la réduction du train de vie des citoyens.

Ces gens-là ne sont plus catholiques, mais bouddhistes. Formatés par près d’un siècle de propagande gauchisante prônant un mode vie de rentier et un humanisme angélique, les peuples se sont ramollis en s'engageant dans la dépendance envers l'État providence. Ils font confiance aveuglément confiance à leurs gouvernants qui les traitent comme des enfants. On les occupe par une course narcissique effrénée à la beauté plastique, à la mode de chiffons et de gadgets pour qu’ils oublient leur condition d’esclaves inconscients. Ils ne savent pas qu’ils vivent au- dessus de leurs moyens depuis des décennies et qu’ils ont développé une accoutumance au confort. La gauche caviar, plus capitaliste que jamais !  La souveraineté des pays est en jeu. On travaille pour payer les services prodigués à une armée d’immigrants clandestins pudiquement dénommés « sans papiers ». Payer des allocations familiales à des bandes de délinquants déracinés, cancres, apatrides et incultes. Payer sa subvention télé pour se faire endoctriner non-stop par des merdeux hissés au rang de vedettes de la télévision. Payer les traites de sa voiture qui se fera incendier au prochain soulèvement de jeunes bandits en herbe. 

Et cette novlangue en vogue qui a imposé le concept de « islamistes radicaux » qui indique que ces élites des médias n’ont pas seulement accepté l’islam, mais aussi sa forme politique qu’est l’islamisme, tant qu’il n’est pas radical. Dire que ce sont des Français qui ont inventé le néologisme « islamiste » pour distinguer le musulman qui milite pour la charia du musulman qui ne milite pas (sans toutefois qu'il ait dit qu'il est en désaccord avec l’islamiste). 

Maintenant, l’islamiste est fréquentable. Le méchant, c’est désormais « l’islamiste radical ». Mais comment font-ils pour distinguer l’islamiste de l’islamiste radical ?

Comme pour les autres peuples conquis, ce seront vos dirigeants et vos élites qui vous auront islamisés. Dans le futur, les islamistes pourront dire à vos descendants que leurs aïeux ont embrassé l’islam de leur propre gré, comme un seul homme subjugué par les valeurs hautement supérieures de l’islam. C’est ce qu’ils disent aux descendants de tous les peuples conquis. ]

Source : ARILÈS publié sur le blogue : http://kabyles.net/l-europe-s-islamise-a-son-insu-de,9421.html

tags: Arilès, Europe, Islamisation, Kabyle, Arabes, musulmans, charia, politiciens, gauche, histoire, réécriture, Jacques Chirac, Charles Martel, Poitiers, Tarik Ramadan, Nicolas Sarkozy, moratoire, lapidation, femme, État providence, Élite, souveraineté, ramolli, rentier, novlangue, islamistes radicaux, cheval de Troie, ONG, Licra, SOS racisme, Bertrand Delanoë, Maroc, Algérie.

Les commentaires sont fermés.