Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2013

Que fait Manuel Valls pour mobiliser les CRS contre les racailles ? RIEN.

À vous frères et sœurs  de France, je vous surprendrai sans doute et j'en secouerai quelques-uns, mais j'entends frapper fort. L'amour exige le respect de l'autre. Voilà ce qui est sous-jacent dans ma conclusion. D'un cousin dont en ses veines circule un même sang. VIVE LA FRANCE.

 

Racaille anti-blanche.jpg

Samedi 16 mars, en Essonne, une bande de racailles a attaqué un RER pour en dépouiller les passagers. Ce qui, à une époque normale, serait passé pour une déclaration de guerre à la société n’est malheureusement qu’un fait divers parmi tant d’autres.

La France est livrée aux voyous et l’État ne fait strictement rien pour enrayer le phénomène. La France craque. Les filles ont peur et souffrent d’être harcelées ou violées et de ne plus pouvoir prendre les transports en commun après 22 heures. Les collégiens souffrent d’un racket de masse. Les commerçants souffrent des braquages à répétition.

Les usagers du métro et du RER souffrent et sont terrorisés par cette racaille qui les insulte au quotidien, par exemple de devoir écouter le son horrible d’un groupe de rap raciste qui vomit contre les blancs qu’il qualifie de craies blanches. La France souffre de toutes ces agressions, de toute cette haine crachée, de la dégradation de ses conditions de vie.

Quelle est la réaction de nos médias face à ce phénomène? Ils excusent, ils atténuent, ils cachent, ils maquillent et ils nient…Pourquoi un tel mouvement de pitié de la part de nos médias envers des voleurs, des agresseurs, des racketteurs, des violeurs, des dealers et parfois même des assassins ? 

source: Citoyens et français.

La France est ignorée par le gouvernement qui refuse de mener une guerre contre cette racaille armée. La France sait que le gouvernement de Hollande s'apprête à démobiliser 50,000 militaires à réduire et sabrer les dépenses au Ministère de la Défense. N'ira-t-il pas jusqu'à abolir la Légion Étrangère ?  

Quand un régime totalitaire de gauche qui gouverne la France laisse tabasser des bébés dans des landaus et gazer des pacifistes : femmes, enfants et vieillards par une police soumise aux ordres, dont les membres des forces de l'ordre sont sous la coupe des syndicats de gauche. Il est temps que le bleu, le gendarme et le policier convainquent chacun de ses confrères de se dédouaner d’un syndicat inféodé au PS et à la gauche radicale et de prendre le parti de la France. Cela c'est du vrai patriotisme et de la noblesse. 

Solidarisez-vous au peuple de France. Ne vous soumettez plus à des commissaires politiques qui vous enjoignent de tabasser et de gazer vos compatriotes, sauf les racailles. Il est vrai que dans ces cités de non-droit la gauche y va chercher ses votes.

Charles Ed. Durand

Je reçois à l'instant cette nouvelleMardi 26 mars 2013 17:46

Une manifestation islamique aux slogans ''égorgez les juifs'' tolérée sur les Champs Élysées et même pas gazée. Et dire que le Maire de Paris Bertrand Delanoë n'a même pas appelé le Préfet de Police de Paris. Il est vrai que ce sont des jeunes gens!!! Faut le(s) comprendre.

  source: : citoyens et français 

     
 
                  

           baiser la France.jpg:  racailles pas de CRS.jpg   

Depuis Clovis la France fut menacée par la démoralisation, par des guerres, des conquêtes et des révolutions sanguinaires, mais elle vit à ses débuts arriver des moines-bâtisseurs et leur a reconnue   une contribution multiforme comme dans les grands oeuvres d'aménagement des rivières des constructions de monastères et des copistes qui relatèrent les gestes et l'histoire de ce peuple et aussi des livres religieux et les enluminures. Bref,à la culture, et enfin son apport à l'instruction des gens du commun et à la christianisation, et à la formation de la civilisation et à l'âme de la France. Puis souvenons-nous de Charles Martel, de Jeanne d'Arc, des Rois de France, jusqu'au général de Gaule. La France a besoin en ces temps troubles de voir un cœur vaillant qui saura galvaniser des forces vivantes de Français et de Françaises prêts à s'unir malgré des sensibilités particulières et des différences spécifiques, qui cependant accepteront, si cela est possible, de ne pas se fermer à remettre en question ce régime républicain rendu faible par ses dirigeants. Ces hommes et femmes qui ont menti au peuple et qui se sont soumis à des forces contraires au bien commun. Leurs actions ont de fait bousculé le peuple et favorisé l'assistanat de l'État. À l'insécurité du peuple se sont greffés la dépendance et l'irresponsabilité des personnes. L'État socialiste, et même sous la gouvernance de la droite, a permis l'émergence de forces et puissances qui nuisent au développement économique et contribuent à créer une société pauvre. De plus, il a favorisé la fracture de la société en communautarisme que certains appellent multiculturelle. Or, la France par ses dirigeants s'est laissé déposséder de son âme, de  l'hermine de sa souveraineté elle s'est défroquée  et a transféré ses juridictions, ses pouvoirs, et responsabilités à l'ogre U.E.

Pourtant la France a des devoirs envers le peuple de France, mais force est de reconnaître que la République les a confiés à une structure tutélaire gargantuesque que gouvernent des fonctionnaires. Ces non-élus qui régissent l'U.E. Cette collectivisation non voulue par le peuple de France. Il s'est exprimé lors du référendum. Cependant ses édiles, gérants d'estrade, ont dépossédé la France de sa souveraineté, de ses lois et de ses valeurs propres. La République n'a pas eu le mandat ni la mission de détruire son peuple et encore moins à promouvoir une société métissée dont une immense majorité refuse toute intégration. Non, la France n'a pas à rougir de son histoire, aussi doit-elle cesser de se laisser culpabiliser par la gogauche, les chiraquiens et autres nuls de nabs et des médias qui servent de relais à des milieux factieux et secrets qui visent à annihiler les racines d'Athènes de Jérusalem et de la Rome latine et chrétienne de notre civilisation. Le salut public de la France exige le rassemblement des diverses composantes qui ont à cœur la grandeur, la croissance et le développement économique et la pérennité de la France. Être patriote c'est favoriser l'édification de la famille naturelle et de reconnaître qu'elle seule forme la cellule de base dans la société, pour la transmission des valeurs et l'éducation de leurs enfants, c'est aussi aimer vivre ensemble, où chacun apporte sa pierre pour l'édification de la cité et où tous ensemble, fiers d'être français, oeuvreront à réunir les conditions nécessaires à l'accomplissement à l'entraide et à l'épanouissement de chacun et au bonheur du peuple.

 

                                        Jeanne d'Arc.jpg

Charles Ed. Durand

tags: Racailles, Manuel Valls, Police, syndicats, la Gauche radicale, le PS, le Bleu, le gendarme, le policier, transport en commun, RER,  racquet, violence, racquetteur, violeurs, dealers, l'État, rap, craies blanches, gouvernement, régime, république, moines, Clovis, Charles Martel, Jeannne d'Arc, de Gaule, Champs Élysées, Bertrand Delanoë, Maire de Paris, égorgez les juifs, Préfet de Police de Paris, pas de gaz la crymogène.

Les commentaires sont fermés.