Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2013

Le Vrai but du mariage homosexuel est de nous imposer la théorie du Gender.

 

mp3.jpg

                    « Ça n’est pas une lutte contre l’oppression, c’est une lutte… contre la réalité ! »


Je n'ai pas la prétention de tout expliquer ni de cerner l'entièreté des projets qui suivront le mariage pour tous. Ici au Québec, sans coup férir la loi est passée sans que l'on en soit informé. Le mariage des paires d'hommes ou de femmes est légal et l'adoption d'enfants, surtout chez les lesbiennes est acceptée. Dans les écoles publiques des sexologues se sont donné pour mission de déconstruire la différenciation biologique chez l'enfant et d'en nier le déterminisme, elles se qualifient de spécialistes en éducation. Elles instillent dans des esprits non encore formés, à de jeunes enfants, que si tu éprouves une attirance sexuelle pour un type de ton sexe, il ni a pas de problème tu peux passer à l'acte, car ce n'est que du plaisir et avoir du sexe n'est pas malsain, mais normal. Il suffit que tu te protèges. J'éviterai de donner des exemples concrets, car j'ignore l'âge de ceux qui me liront. Pas question de décrire ce qui se passe dans nos écoles, mais c'est l'horreur. Il y a quelques années on a commencé à arrêter de jeunes hommes ayant à peine 19 ou 20 ans, qui propageaient via internet des films pornos mettant en scène de jeunes enfants de même sexe. On a beau les condamner, mais me venait à l'esprit cette question lancinante : pourquoi? Comment se fait-il que tant de jeunes gars s'adonnent à pareilles déviances? On a en mémoire l'affaire Dutroux, non encore élucidée et qui ne le sera jamais, puis ici à Montréal, le cas de Luka Rocco Magnota qui a dépecé son petit ami Lin Jun, un ressortissant chinois, étudiant à l'Université Concordia. Les années soixante ont vu voler en éclats les barrières sexuelles, et tout était permis. Le mot d'ordre : JOUIR. De nos jours les sites pornos sont accessibles à tous et y sont proposés des actions inimaginables pour des gens de ma génération. On ne pouvait pas y penser ni l'imaginer, car rien de ce qui est proposé de nos jours, n'étaient accessibles à notre imaginaire. Il y avait bien le roman de Lady Chaterly et quelques revues comme Play Boy, mais ça s'arrêtait là. Or l'environnement de ce début du XXIe siècle est hyper sexué et c'est ce qui est proposé à nos jeunes. Le discours ambiant, les familles éclatées, la libération des mœurs et le déni de toute morale naturelle, voilà, je crois, qui sont la cause et la source de toutes ces déviances que l'on commence à peine à découvrir. 

Dès après 68 on verra l'ONU décréter en 1970 l'année de la femme. À l'époque on en riait, une fantaisie pas plus croyions-nous. Eh bien non. On est en 2013 et partout en Occident on tente de nous imposer la théorie du genre et si tu t'y opposes tu es traité d'homophobe. la mouvance LGBT, bien que minoritaire à peine 0.06% de la population, exerce des pressions énormes et obtient du succès et les politiques s'inclinent devant ce pouvoir. Dans vingt ans, et je sais que je suis loin d'exagérer, mais la réalité c'est que tu seras condamné à la prison si tu te dis hétéroxuel et si tu penses que pour avoir un enfant tu dois te marier avec une femme. J'ai écouté cette conférence de Monsieur Patrice André et de grâce, qui que vous soyez, prenez une pause de 15 minutes, mais ne la ratez pas. Il s'agit de la théorie du GENDER que l'on veut nous imposer de force. 

Patrice André.jpg

Voici ce que disait l'une des théoriciennes du '' Gender'' Christina Hoff Sommers dans son livre : Who stole feminism?, (Simon Schuster, 1994, p:257) Je cite : '' On ne devrait autoriser aucune femme à rester à la maison, pour s'occuper de ses enfants. La société doit être totalement différente. Les femmes ne doivent pas avoir cette option, car si cette option existe, trop de femmes la choisiront''. Celles qui l'ont choisi ont connu beaucoup de rejets de la part des autres femmes dites émancipées.

ADDENDUM : Ceci se passe aux États-Unis dans l'État du Massachusetts dans la ville de Lexington. Un père de Famille David Parker est arrêté et a passé une nuit en prison, parce qu'il est contre qu'à l'école primaire que fréquente son fils de 6 ans, on y enseigne la normalité sur les relations homosexuelles et cela depuis que l'État a légalisé le mariage entre deux personnes de même sexe. Voici en anglais le lien pour connaître son histoire.Comme quoi toutes les dérives sont possibles. : 

David parker.jpg

http://www.massresistance.org/docs/parker/main.html

Charles Ed. Durand

photo: La vie de Bryan in Nouvelles de France

photo: conférencier M. Patrice André

photo: David Parker

tags: mariage, Gender, lutte, oppression, réalité, homosexuel, sexologue, films pornos, internet, enfants, sexe, plaisir, normalité, homophobie, féminisme, Patrice André. Christina Hoff Sommers, hétérosexuel, David parker, Lexington, Massachusets, primary school.


                              

Les commentaires sont fermés.