Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2013

On abuse le monde en mettant sur le même axe l'Islam et le christianisme.

Ce qui suit est pour l'essentiel et en sa totalité une réflexion tirée d'un blogueur qui se veut apolitique et areligieux. Afin que vous puissiez lire l'entièreté d'y celle de son auteur je vous soumets le lien : 

http://brisonslemythe.canalblog.com/archives/2013/06/07/2...

J'en ai conservé toutes les références et la structure, mais certaines affirmations manquent de données historiques pour les soutenir aussi ai-je privilégié de les retirer, d'ajouter des faits historiques afin de préciser certains rappels esquissés par l'auteur. Ce n'est en rien une prétention à corriger l'énorme chantier entrepris par son auteur. Il mérite d'être salué et lu.

Charles Ed. Durand

Comparer l'Islam et le christianisme.

Chez les non-musulmans de culture chrétienne, il est de bon aloi de dire que le christianisme et l'islam ont le même Dieu et sont donc par conséquent des religions semblables.  On fait de la projection que contrarie l'islam. On voit à tort le Coran comme la Bible. Certains prenant même une liberté malhonnête de comparer Mahomet comme le Jésus des musulmans, et les mosquées comme des églises et les imams comme des prêtres musulmans qui font des prêches musulmanes le vendredi qui serait un peu comme le dimanche des chrétiens. Du côté des musulmans, on ne connaît pas la Bible, dont la lecture est interdite, (or certains musulmans tentent à nous faire croire que le Coran ne contredit pas la Bible puisque Jésus y est considéré comme un prophète (voir que Jésus annonce la venue de Mahomet). 

La réalité est évidemment plus complexe.  Les doctrines du christianisme et de l'islam ont des différences fondamentales elles présentent une vision du rapport de Dieu versus l’homme totalement contraire.  Ces différences sautent aux yeux lorsque l'on compare leurs textes fondateursLa mode du relativisme moral à la sauce multiculturelle et à la neutralité laïciste ambiante nous impose une vision panthéiste qui prétend à l’objectivité; en fait elles ne sont pas équivalentes. Une approche nihiliste et superficielle sur les religions ou concepts philosophiques. Or l’honnêteté historique nous convie à prendre conscience des différences profondes chez l’une par rapport à l’autre. Cette contribution s’appuiera sur les textes de contemporains et écrits issus des fondateurs et de leurs disciples.

Son objet est d’attirer l'attention du lecteur sur des différences fondamentales entre l'islam et le christianisme selon des thèmes qui se recoupent dans les deux.

Avant de commencer: ce texte ayant pour but de souligner les différences entre les enseignements respectifs des fondateurs du christianisme et de l'islam, je m'en tiendrai surtout aux Évangiles du côté chrétien. Les citations bibliques sont précédées du nom de l'évangéliste qui les a rédigés ou encore du livre dont elles sont extraites, les citations coraniques sont précédées du nombre correspondant à la sourate et à celui correspondant au verset.  Les hadiths sont précédés d'un gros point noir. 

Les écrits fondateurs.

   crux.png        

Le christianisme

ichtus.jpg

(du mot grec "christos, "envoyé de Dieu") se base sur le Nouveau Testament, en particulier les enseignements de Jésus contenu dans les Évangiles.  L'Église catholique a toutefois décidé d'inclure dans ces écrits sacrés la Bible hébraïque, en particulier la Genèse ( dans laquelle on retrouve le récit de la création du monde.) Le Pentateuque (dans lequel on relate les débuts de la vie de Moïse) et le Deutéronome (dans lequel se trouve la suite de sa vie, les 10 commandements, etc.)  À noter que la Bible, du point de vue purement littéraire, n'est pas présentée comme directement dictée par Dieu.  Ce sont les chrétiens qui considèrent, que plusieurs des livres dont elle est constituée, ont été inspirés par Dieu.

 

Du croissant.pngcôté de l'islam (العربية  mot arabe signifiant "soumission"), les écrits fondateurs sont le Coran et les hadiths, (récits de paroles et d'actes de Mahomet) qui constituent la Sunna, du moins dans l'islam sunnite, le courant majoritaire auquel adhère environ 90% des musulmans.  Le Coran reprend, parfois avec quelques différences, certains récits bibliques et que Jésus y est présenté comme un prophète.  À noter que le Coran est présenté comme étant dicté par Dieu par le biais de l'archange Jibril (Gabriel). 

La base.

crux.png

La base du christianisme est l'amour.  L'amour de Dieu pour les humains, l'amour des humains pour lui et l'amour des humains les uns envers les autres. 


Marc 

12.31  Voici le second: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas de commandement plus grand que ceux-là.

 Matthieu  

11.28  "Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai.

 Jean

13.34  Je vous donne un commandement nouveau: vous aimez les uns les autres; comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres. 
13.35  A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l'amour les uns pour les autres.

14.27  Je vous laisse la paix; c'est ma paix que je vous donne; je ne vous la donne pas comme le monde la donne.

15.9  Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez en mon amour. 
15.10  Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi j'ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure en son amour. 
15.11  Je vous dis cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit complète. 
15.12  Voici quel est mon commandement : vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimés. 

15.13  Nul n'a plus grand amour que celui-ci : déposer sa vie pour ses amis. 
15.14 Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. 
15.15  Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous appelle amis, parce que tout ce que j'ai entendu de mon Père, je vous l'ai fait connaître.
15.17  Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.
 

16.33  Je vous ai dit ces choses, pour que vous ayez la paix en moi. (...)

17.26  Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, pour que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et moi en eux. 

20.21  Il leur dit alors, de nouveau : Paix à vous! Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie.

Romains

13.8  N'ayez de dettes envers personne, sinon celle de l'amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la loi.

13.9  En effet, le précepte : Tu ne commettras pas d'adultère, tu ne tueras pas, tu ne voleras pas, tu ne convoiteras pas, et tous les autres se résument en cette formule : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Corinthiens

16.14  Que tout se passe chez vous dans la charité.

Jérémie 

29.11  Car je sais, moi, les desseins que je forme pour vous - oracle de Yahvé - desseins de paix et non de malheur, pour vous donner un avenir et une espérance.

croissant.pngLa base de l'islam est la soumission, (c'est d'ailleurs la signification exacte du mot "islam", le mot "muslim" الإسلام   signifiant "soumis").  Soumission à Dieu ("Allah" en arabe), obéissance à ses règles et crainte de sa colère.

4.1.  Ô hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d´un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux-là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d´hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement.

5.4.  (...) Et craignez Allah. Car Allah est, certes, prompt dans les comptes.

20.81.  Mangez des bonnes choses que Nous vous avons attribuées et ne vous montrez pas ingrats, sinon Ma colère s´abattra sur vous: et celui sur qui Ma colère s´abat, va sûrement vers l´abîme.

20.113.  C´est ainsi que nous l´avons fait descendre un Coran en [langue] arabe, et Nous y avons multiplié les menaces, afin qu´ils deviennent pieux ou qu´il les incite à s´exhorter?

49.1.  Ô vous qui avez cru! Ne devancez pas Allah et Son messager. Et craignez Allah. Allah est Audient et Omniscient.

L'attitude envers le prochain.

crux.pngJésus enseignait qu'il faut aimer son prochain, même s'il est notre ennemi.  Comme il n'a pas précisé si ce prochain se doit d'être d'une religion ou d'une origine ethnique particulière, on peut donc considérer cette règle comme universelle.   Jésus dénonçait les actes violents et ne participait pas à l'ostracisme que subissaient certaines catégories de personnes que l'on trouvait dans le judaïsme de l'époque (samaritains, pharisiens, publicains, saducéens, esséniens etc.)

Mathieu 

5.43  Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. 

5.44  Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, 
5.45  afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. 
5.46  Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même? 
5.47  Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même?

Luc 

5.30  Les pharisiens et les scribes murmurèrent, et dirent à ses disciples: Pourquoi mangez-vous et buvez-vous avec les publicains et les gens de mauvaise vie?

5.31  Jésus, prenant la parole, leur dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades.

Luc  6.35  Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien attendre en retour. Votre récompense alors sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car il est bon, Lui, pour les ingrats et les méchants.

6.36   "Montrez-vous compatissants, comme votre Père est compatissant.

6.37  Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés ; remettez, et il vous sera remis.

6.38    Donnez, et l'on vous donnera

Hébreux 

12.14  Recherchez la paix avec tous, et la sanctification sans laquelle personne ne verra le Seigneur

12.15  veillant à ce que personne ne soit privé de la grâce de Dieu.

croissant.pngMahomet enseignait qu'il faut aimer son prochain, mais uniquement les musulmans.   En effet, en islam, les règles de conduites enseignées aux croyants sont diamétralement opposées selon qu'ils ont à faire à un musulman ou un non-musulman.   Entre eux, les musulmans se doivent d'être honnêtes, courtois, non-violents, solidaires, charitables et hospitaliers.  Pas avec les non-musulmans, que les musulmans doivent, au mieux, éviter et au pire combattre, piller, capturer et violer pour en faire des esclaves, les réduire au statut inférieur de dhimmi ou les tuer.

4.93.  Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l´Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l´a frappé de Sa colère, l´a maudit et lui a préparé un énorme châtiment.

4.144.  Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les mécréants au lieu des croyants. Voudriez-vous donner à Allah une preuve évidente contre vous?

5.54.  Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu´Il aime et qui L´aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d´Allah, ne craignant le blâme d´aucun blâmeur. (...).

9.73  Ô Prophète, lutte contre les mécréants et les hypocrites, et sois rude avec eux; l´Enfer sera leur refuge, et quelle mauvaise destination!

9.111 Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d´Allah: ils tuent, et ils se font tuer. (...)

48.29.  Mahomet est le Messager d´Allah. Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, mais miséricordieux entre eux. (...)

 

·     235. Toujours selon lui, le Messager de Dieu (saws) a dit : « Ne soyez pas envieux les uns des autres. Ne truquez point les enchères. Ne vous détestez pas et ne vous tournez pas le dos les uns aux autres. Ne faites pas de surenchère et soyez – ô esclaves de Dieu ! frères. Le Musulman est le frère du Musulman Il ne le fait pas d’injustice, ne le méprise pas et ne lui refuse pas son secours ; la piété est ici (en désignant sa poitrine trois fois de suite). Il suffit à quelqu’un, pour être mauvais, de mépriser son frère Musulman. Tout Musulman est sacré pour tout autre Musulman : son sang, ses biens et son honneur ». (Rapporté par Ura)

 

·   392. Al Miqdàd Ibn Al Aswad (das) rapporte: «J'ai dit: «O Messager de Dieu! Si je rencontre au combat l'un des Mécréants et si dans le combat il m'a coupé l'une de mes mains puis s'est sauvé derrière un arbre en disant: «Je me soumets à Dieu». Est-ce que je le tue? O Messager de Dieu! après sa déclaration.» Il dit: «Ne le tue pas». (...) (Rapporté par Ura)

 

 Le pardon.

crux.pngJésus s'opposait à la loi du Talion et enseignait qu'il faut pardonner les offenses qui nous sont faites.  Il n'est mentionné que dans deux versets que l'offenseur doit se repentir de ses fautes pour mériter le pardon.  (Luc 17.3 -4)

Mathieu 

5.39  Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre. 
5.40  Si quelqu'un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. 

18.21  Alors Pierre s'approcha de lui, et dit: Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu'il péchera contre moi? Sera-ce jusqu'à sept fois?

18.22  Jésus lui dit: Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à septante fois (70 fois) sept fois.

26.52 Alors Jésus lui dit : "Rengaine ton glaive ; car tous ceux qui prennent le glaive périront par le glaive.

 

croissant.pngMahomet approuvait la loi du Talion et enseignait que le pardon est réservé aux seuls croyants (musulmans).  Il enseignait que les apostats doivent être tués et encourageait que se développe la haine à l'encontre de ceux qui mettaient en doute sa parole ou se moquaient de lui.  Le Coran reprend d'ailleurs de nombreux passages de l'Ancien Testament comportant des récits de châtiments aussi divins que collectifs à l'encontre des populations ayant refusé d'écouter Moïse, Noé et Loth (entre autre), considérés comme des prophètes envoyés par Allah, au même titre que Mahomet.

2.191.  Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d´où ils vous ont chassés: l´association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu´ils ne vous y aient combattus. S´ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.

2.194. Le Mois sacré pour le mois sacré! Le talion s´applique à toutes choses sacrées. Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale. Et craignez Allah. Sachez  qu´Allah est avec les pieux.

4.89.  Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru: alors vous seriez tous égaux! Ne prenez donc pas d´alliés parmi eux, jusqu´à ce qu´ils émigrent dans le sentier d´Allah. Mais s´ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur,

5.86.  Et quant à ceux qui ne croient pas et qui traitent de mensonges Nos versets, ce sont les gens de la Fournaise.

7.64.  Et ils le traitèrent de menteur. Or, Nous le sauvâmes, lui et ceux qui étaient avec lui dans l´arche, et noyâmes ceux qui traitaient de mensonges Nos miracles. C´étaient des gens aveugles, vraiment.

10.13.  Nous avons fait périr les générations d´avant vous lorsqu´elles eurent été injustes alors que leurs messagers leur avaient apporté des preuves. Cependant, elles n´étaient pas disposées à croire. C´est ainsi que Nous rétribuons les gens criminels.

 

20.82.  Et Je suis Grand Pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre, puis se met sur le bon chemin".

L'attitude envers les femmes.

crux.pngBien que selon certains courants modernes (féminisme oblige) affirment que l'Église catholique se soit distinguée par son sexisme, surtout de la part de  certains clercs, on ne retrouve rien de particulièrement sexiste ou misogyne dans les enseignements de Jésus.  De façon générale, il s'adressait aux femmes et aux hommes de la même façon.  Selon les écritures, on sait que plusieurs femmes faisaient partie du groupe que formait Jésus et ses disciples, qu'il a confié sa mère à son disciple Jean et à sa mère Jean, avant de mourir et qu'il est apparu à des femmes en premier après sa résurrection.  De plus, il n'a pas hésité à sauver une femme adultère de la peine que prévoit la loi juive pour cet acte, soit la lapidation (peine qui n'est plus appliquée de nos jours, même chez les juifs les plus orthodoxes.)

Jean

8.5  Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu? 
(...)
8.7  Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. 
(...)
8.9  Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. 
8.10  Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit: Femme, où sont ceux qui t'accusaient? Personne ne t'a-t-il condamnée? 
8.11  Elle répondit: Non, Seigneur. Et Jésus lui dit: Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus.

Luc 

7.37  Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu'il (Jésus) était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d'albâtre plein de parfum,

(...)

7.47  C'est pourquoi, je te le dis, ses nombreux péchés ont été pardonnés: car elle a beaucoup aimé. Mais celui à qui on pardonne peu aime peu.

7.48  Et il dit à la femme: Tes péchés sont pardonnés.

Jésus ne voyait pas de rapports hiérarchiques entre les sexes au paradis.  En fait, il enseignait qu'au paradis, il n'y a pas de couple (et, peut-on supposer, pas de sexe).

Luc

20.34  Jésus leur répondit: Les enfants de ce siècle prennent des femmes et des maris;

20.35  Mais ceux qui seront trouvés dignes d'avoir part au siècle à venir et à la résurrection des morts ne prendront ni femmes ni maris.

20.36  Car ils ne pourront plus mourir, parce qu'ils seront semblables aux anges, et qu'ils seront fils de Dieu, étant fils de la résurrection.

croissant.pngDans les enseignements, les paroles et les actes de Mahomet qui sont rapportés dans le Coran et les hadiths, on retrouve beaucoup de sexistes et de misogynes (voir versets et hadiths misogynes dans les catégories correspondantes).  Même si Mahomet a tenu à l'occasion plusieurs propos bienveillants envers les femmes, il a développé au fils des ans une attitude extrêmement négative à leur égard.  Il considérait même qu'elles formaient la majorité des habitants de l'enfer.

4.11.  Voici ce qu´Allah vous enjoint au sujet de vos enfants: au fils, une part équivalente à celle de deux filles. S´il n´y a que des filles, même plus de deux, à elles alors deux tiers de ce que le défunt laisse. Et s´il n´y en a qu'une à elle alors la moitié. Quant aux père et mère du défunt, à chacun d´eux le sixième de ce  qu´il laisse, s´il a un enfant. S´il n´a pas d´enfant et que ses père et mère héritent de lui, à sa mère alors le tiers. Mais s´il a des frères, à la mère alors le sixième, après exécution du testament qu´il aurait fait ou paiement d´une dette. (...)

 

4.24.  Et parmi les femmes, les dames (qui ont un mari), sauf si elles sont vos esclaves en toute propriété. Prescription d´Allah sur vous! A part cela, il vous est permis de les rechercher, en vous servant de vos biens et en concluant mariage, non en débauchés. Puis, de même que vous jouissez d´elles, donnez-leur leur mahr, comme une chose due. (...)

 

4.34.  Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu´Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu´ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l´absence de leurs époux, avec la protection d´Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d´elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !

 

 

 

·    68. Selon ‘Omar (RA), le Prophète (saws) a dit : « On ne demande pas à l’homme pourquoi il a frappé sa femme ». (Rapporté par Abou Dâoud)

 

·      258. Selon Ousàma (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Je me suis tenu debout devant la porte du Paradis et voilà que la majorité de ceux qui y entraient étaient les pauvres, tandis que les riches attendaient encore qu'on les y autorise. On donna cependant l'ordre de jeter en Enfer ceux qui y étaient destinés et voilà que la majorité de ceux qui y entraient étaient les femmes». (Raporté par Ura)

 

Mahomet enseignait que dans le paradis, les femmes appartiennent à leur dernier mari ou, si elles meurent en célibataire ou que leur mari va en enfer, sont mariées à un homme une fois au paradis.  Il enseignait également que chaque homme dispose au paradis de 72 vierges* et 10 0000 esclaves pour satisfaire ses désirs.

Hadith dans "Paradis musulman"

*NDLR: il est toutefois possible que le mot "houri" signifie "raisins blancs"

Le mode de vie du fondateur.

Jésus était célibataire, et Il ne possédait pas d'esclave.  Selon les écritures, il menait une vie plutôt simple, avec ses disciples, prêchant en public, voyageant et demandant l'hospitalité aux gens.  Il n'était pas armé et voyageait léger.  Pour lui, les repas étaient une occasion d'échanger avec les gens et il ne s'interdisait aucun aliment.  Il a d'ailleurs fait de la consommation du vin et du pain le premier rituel chrétien, celui de l'Eucharistie.

Luc 

8.1  Ensuite, Jésus allait de ville en ville et de village en village, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu.

9.2  Il les envoya prêcher le royaume de Dieu, et guérir les malades.

Mathieu 

10.9  Ne prenez ni or, ni argent, ni monnaie, dans vos ceintures; 

10.10  ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni souliers, ni bâton; car l'ouvrier mérite sa nourriture.

Marc 

7.18  (...) Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui du dehors entre dans l'homme ne peut le souiller? 
7.19  Car cela n'entre pas dans son cœur, mais dans son ventre, puis s'en va dans les lieux secrets, qui purifient tous les aliments.

Luc 

22.19  Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi.

22.20  Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.

croissant.pngMahomet, quant à lui, a eu 11 épouses, sans compter les esclaves et les concubines.  Durant la période médinoise, il attaquait des caravanes de marchands et des villages et pratiquait le pillage.  Sous ses ordres, les hommes étaient tués alors que les femmes et les enfants étaient capturés pour être réduits à l'esclavage.  Comme Mahomet prêchait le détachement des biens matériels, on peut supposer que le but des pillages était surtout de financer ses guerres de conquête.  Malgré qu'il se réservait une bonne part du butin, il menait une vie d'acète, mangeait très peu et s'imposait toute sorte de restrictions, (restrictions qu'il entendait imposer à ses disciples).

8.41  Et sachez que, de tout butin que vous avez ramassé, le cinquième appartient à Allah, au messager, à ses proches parents, aux orphelins, aux pauvres, et aux voyageurs (en détresse), si vous croyez en Allah et en ce que Nous avons fait descendre sur Notre serviteur, le jour du Discernement: le jour où les deux groupes s'étaient rencontrés, et Allah est Omnipotent.

5.3.  Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d´Allah, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d´une chute ou morte d´un coup de corne, et celle qu´une bête féroce a dévorée - sauf celle que vous égorgez avant qu´elle ne soit morte -. (Vous sont interdits aussi la bête) qu´on a immolée sur les pierres dressées, ainsi que de procéder au partage par tirage au sort au moyen de flèches. Car cela est perversité. Aujourd´hui, les mécréants désespèrent (de vous détourner) de votre religion: ne les craignez donc pas et craignez-Moi. Aujourd´hui, J´ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J´agrée l´Islam comme religion pour vous. Si quelqu´un est contraint par la faim, sans inclination vers le péché... alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

5.90.  Ô les croyants! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu´une abomination, œuvre du Diable. Écartez-vous en, afin que vous réussissiez.

33.50.  Ô Prophète! Nous t´avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr (dot), ce que tu as possédé légalement parmi les captives [ou esclaves] qu´Allah t´a destinée .


 

·       Abou Bakr, le fils de Abou Musa Al Ash'ari (das), a dit: «J'ai entendu mon père dire, alors qu'il était en face de l'ennemi: «Le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Les portes du Paradis sont à l'ombre des sabres». Un homme mal vêtu se leva et dit: «O Abou Musa! Est-ce bien toi qui as entendu le Messager de Dieu (bsdl) dire cela?» Il dit: «Oui». Il sortit alors à ses compagnons et leur dit: «Je vous dis «adieu». Puis il brisa le fourreau de son sabre, marcha sur l'ennemi en le frappant de son sabre. Il ne cessa de les en frapper que lorsqu'il fut tué à son tour». (Rapporté par Muslim)


 

·    1341. Selon Abou Hourayra (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Celui qui meurt sans avoir jamais combattu (au service de Dieu) ni eu le désir de le faire, meurt dans l'une des catégories des hypocrites». (Rapporté par Ura).

 

·      1349. Selon Anas (das), le Prophète (bsdl) a dit: «Combattez les idolâtres avec vos biens, vos vies et vos langues». (Rapporté par Abou Dawùd)

·    Al Miqdàd Ibn Al Aswad (das) rapporte: «J'ai dit: «O Messager de Dieu! Si je rencontre au combat l'un des Mécréants et si dans le combat il m'a coupé l'une de mes mains puis s'est sauvé derrière un arbre en disant: «Je me soumets à Dieu». Est-ce que je le tue? O Messager de Dieu! après sa déclaration.» Il dit: «Ne le tue pas». (...) (Rapporté par Ura)

·    Ne mangez pas à satiété sous peine de faire éteindre la lumière du Savoir dans vos cœurs. Quiconque accomplit des prières pendant la nuit avec un estomac léger, les Houris aux grands yeux passent la nuit autour de lui. (Recueil de Hadiths du Prophète, partie 2/3, compilé, traduit et édité par Abbas Ahmad al-Bostani).

 

·      Selon 'Ourwa, Aicha lui a dit : « Par Allah, ô fils de ma sœur ! Nous voyions la nouvelle lune puis la suivante, puis la suivante jusqu'à trois nouvelles lunes en deux mois sans qu'on ait allumé un feu (pour faire la cuisine) dans les maisons du Messager d'Allah ».  Je lui dis: « O tante ! De quoi alors vous nourrissiez-vous ? » Elle dit : « Des deux noires: les dattes et l'eau. Néanmoins, il y avait parmi les Ansars des voisins du Messager d'Allah qui lui prêtaient une bête laitière ou lui envoyaient un peu de son lait qu'il nous donnait à boire» (Hadith unanimement reconnu authentique).

Le prosélytisme.

crux.pngJésus considérait que sa mission était d'annoncer la "bonne nouvelle", soit l'avènement du royaume de Dieu, en utilisant la persuasion et en tenant des propos généralement positifs et pacifiques.  Il utilisait aussi abondamment les paraboles pour faire passer des messages ou apprendre des valeurs humanistes à ses disciples.  Il faisait allusion parfois à l'Ancien Testament, (Se levant il prit le rouleau dans une synagogue et lisa Isaïe ch : 61.1-3) mais rarement à l'enfer.

Luc 

4.43  Mais il leur dit : "Aux autres villes aussi il me faut annoncer la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu, car c'est pour cela que j'ai été envoyé.

9.5  Quant à ceux qui ne vous accueilleront pas, sortez de cette ville et secouez la poussière de vos pieds, en témoignage contre eux.

9.6 Étant partis, ils passaient de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons.7

10.3  Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu de loups.

(Parabole du bon samaritain)  

10.30  Jésus reprit : "Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba au milieu de brigands qui, après l'avoir dépouillé et roué de coups, s'en allèrent, le laissant à demi mort.

10.31  Un prêtre vint à descendre par ce chemin-là ; il le vit et passa outre.

10.32  Pareillement un lévite, survenant en ce lieu, le vit et passa outre.

10.33  Mais un Samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui, le vit et fut pris de pitié.

10.34  Il s'approcha, banda ses plaies, y versant de l'huile et du vin, puis le chargea sur sa propre monture, le mena à l'hôtellerie et prit soin de lui.

10.35  Le lendemain, il tira deux deniers et les donna à l'hôtelier, en disant : Prends soin de lui, et ce que tu auras dépensé en plus, je te le rembourserai, moi, à mon retour.

10.36  Lequel de ces trois, à ton avis, s'est montré le prochain de l'homme tombé aux mains des brigands ? "

10.37  Il dit : "Celui-là qui a exercé la miséricorde envers lui." Et Jésus lui dit : "Va, et toi aussi, fais de même.

croissant.pngMahomet considérait que sa mission était de répandre la doctrine musulmane sur toute la Terre et par tous les moyens.  D'abord par la persuasion, ensuite par les menaces et les insultes envers les non-musulmans, par la jizia (un impôt réservé aux juifs et aux chrétiens refusant de se convertir) et enfin par la violence physique contre les récalcitrants.  Il utilisait parfois des paraboles mais c'était plutôt rare.  Tel que mentionné précédemment, Mahomet faisait très souvent allusion aux récits de châtiments collectifs de l'ancien Testament destinés à punir les incroyants.  Il faisait aussi souvent allusion à l'enfer (qu'il décrit abondamment).

2.193.  Et combattez-les jusqu´à ce qu´il n´y ait plus d´association* et que la religion soit entièrement à Allah seul. S´ils cessent, donc plus d´hostilités, sauf contre les injustes.

5.60.  Dis: "Puis-je vous informer de ce qu´il y a de pire, en fait de rétribution auprès d´Allah? Celui qu´Allah a maudit, celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs, et de même, celui qui a adoré le Tagut, ceux-là ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit".

8.55.  Les pires bêtes, auprès d´Allah, sont ceux qui ont été infidèles (dans le passé) et qui ne croient donc point (actuellement),

9.29.  Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n´interdisent pas ce qu´Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu´à ce qu´ils versent la capitation par leurs propres mains, après s´être humilies.

10.73.  Ils le traitèrent de menteur. Nous le sauvâmes, lui et ceux qui étaient avec lui dans l´arche, desquels Nous fîmes les successeurs (sur la terre). Nous noyâmes ceux qui traitaient de mensonge Nos preuves. Regarde comment a été la fin de ceux qui avaient été avertis!

22.19.  Voici deux clans adverses qui disputaient au sujet de leur Seigneur. A ceux qui ne croient pas, on taillera des vêtements de feu, tandis que sur leurs têtes on versera de l´eau bouillante.
22.20.  Qui fera fondre ce qui est dans leurs ventres de même que leurs peaux.
22.21.  Et il y aura pour eux des maillets de fer.
22.22.  Toutes les fois qu´ils voudront en sortir (pour échapper) à la détresse, on les y remettra et (on leur dira): "Goûtez au châtiment de la Fournaise".

*Expression désignant le fait d'adorer d'autres divinités en plus de Dieu.  Croire en la trinité est considérée comme une association.

L'attitude de Dieu envers l'incroyant.

crux.pngDans le christianisme, Dieu est de façon générale bienveillant envers quiconque fait le bien et est un guide pour tous.  Les actions d'un individu sont aussi importantes que la foi seule.


Matthieu               

7.7  Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira.

7.8  Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe.

18.12  Qu'en pensez-vous ? Si un homme a cent brebis, et que l'une d'elles s'égare, ne laissera-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans la montagne, pour aller à la recherche de celle qui s'est égarée ? 

18.13  Et s'il réussit à la retrouver, vraiment, je vous l'assure : cette brebis lui causera plus de joie que les quatre-vingt-dix-neuf autres qui ne s'étaient pas égarées. 
18.14 Il en est de même pour votre Père céleste : il ne veut pas qu'un seul de ces petits se perde.

Jacques

2.26    Comme le corps sans l'âme est mort, de même la foi sans les œuvres est-elle morte. 

Si il est vrai de citer quelques versets qui laissent entendre que l'accession au Royaume de Dieu est conditionnelle au fait de croire en l'origine divine de Jésus. Il est évident que ceux qui n’ont jamais entendu parler du Messie, Jésus fils de Dieu, ceux-ci ne sont pas exclus du Royaume, dans la mesure où ils n’ont pas transgressé les lois naturelles inscrites au cœur de toute personne.  Cependant celui qui pêche contre l’Esprit et refuse volontairement la Parole de Dieu alors s’applique le jugement. Dieu seul juge les cœurs et l’esprit de toute personne.

Jean 

5.24  En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit à celui qui m'a envoyé a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

croissant.pngDans l'islam, Allah égare volontairement ceux qui ne croient pas en lui ou en Mahomet. 

2.6.   [Mais] certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisses ou non: ils ne croiront jamais.

2.7.    Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles; et un voile épais leur couvre la vue; et pour eux il y aura un grand châtiment

2.15.  C´est Allah qui Se moque d´eux et les endurcira dans leur révolte et prolongera sans fin leur égarement

6.39.  Et ceux qui traitent de mensonges Nos versets sont sourds et muets, dans les ténèbres. Allah égare qui Il veut; et Il place qui Il veut sur un chemin droit.

6.125.  Et puis, quiconque Allah veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l´Islam. Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s´il s´efforçait de monter au ciel. Ainsi Allah inflige Sa punition à ceux qui ne croient pas.

7.186.  Quiconque Allah égare, pas de guide pour lui. Et Il les laisse dans leur transgression confuse et hésitante.

La permanence des valeurs.

crux.pngJésus n'a pas changé de discours au cours de ces années de prédication (soit sa vie publique).  Il s'en est tenu à son message d'amour, de pardon et de paix jusqu'à sa mort, inclusivement et même après selon les écritures.  Ses dernières paroles furent de dire à son Père, pardonne-leur, car ils ignorent ce qu’ils font.

Luc 

23.33  Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l'un à droite, l'autre à gauche.

23.34  Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. (...)

(...)

23.46  Jésus s'écria d'une voix forte: Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira.

croissant.pngMahomet, selon la tradition, reçu la révélation des 114 sourates du Coran sur une période de 23 ans.  Sa façon de transmettre sa doctrine et son attitude envers ceux qui refusent de se convertir a énormément changé durant ces années.  Il est passé d'une attitude généralement tolérante à une attitude extrêmement belliqueuse, ce qui explique la différence de ton entre les versets révélés à la Mecque, versets de nature plus spirituelle, à ceux révélés des années plus tard à Médine versets qui prônent la violence (les musulmans plus nombreux et puissants militairement se mirent à conquérir le monde).

Exemple de versets mecquois tolérants:

25.63.  Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s´adressent à eux, disent: "Paix",

28.54.  Voilà ceux qui recevront deux fois leur récompense pour leur endurance, pour avoir répondu au mal par le bien, et pour avoir dépensé de ce que Nous leur avons attribué;

29.46.  Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d´entre eux qui sont injustes. Et dites: "Nous croyons en ce qu´on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même, et c´est à Lui que nous nous soumettons".

41.34.  La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux.

109.1    Dis: "ô vous les infidèles!
109.2    Je n´adore pas ce que vous adorez.
109.3    Et vous n´êtes pas adorateurs de ce que j´adore.
109.4    Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez.
109.5    Et vous n´êtes pas adorateurs de ce que j´adore.
109.6    A vous votre religion, et à moi ma religion".

Exemple de versets médinois intolérants:

3.12.  Dis à ceux qui ne croient pas: "Vous serez vaincus bientôt; et vous serez rassemblés vers l´Enfer. Et quel mauvais endroit pour se reposer!"

8.12.  (...) Je vais jeter l´effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts.

9.73.  Ô Prophète, lutte contre les mécréants et les hypocrites, et sois rude avec eux; l´Enfer sera leur refuge, et quelle mauvaise destination!

9.123.  Ô vous qui croyez! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous; et qu´ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu´Allah est avec les pieux.

Les dernières paroles de Mahomet furent des paroles de haine:

"Les dernières paroles de Mahomet sur son lit de mort furent: "Expulsez tous les païens de la Péninsule arabique." (Boukhari)

Pour résoudre le problème que posaient les contradictions flagrantes entre certains versets mecquois et certains versets médinois, on considère dans ce cas que le verset le plus récent abroge le plus ancien.  C'est ce qu'on appelle d'ailleurs l'abrogation.  Parmi les versets abrogés figurent notamment la plupart des versets tolérants envers les non-musulmans.  L'abrogation est mentionnée dans le Coran, notamment dans ce verset:

2.106.  Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu´Allah est Omnipotent?

La langue.

crux.png


Dans le christianisme, Dieu utilise toutes les langues des personnes présentes:

Actes : 

2.2  Quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d'un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient.

2.3  Ils virent apparaître des langues qu'on eût dites de feu ; elles se partageaient, et il s'en posa une sur chacun d'eux.

2.4  Tous furent alors remplis de l'Esprit Saint et commencèrent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.

19.6  Et quand Paul leur eut imposé les mains, l'Esprit-Saint vint sur eux, et ils se mirent à parler en langues et à prophétiser.

croissant.pngEn islam, Allah n'utilise que l'arabe.  La forme "originale" du Coran est d'ailleurs en un arabe très ancien sans voyelle ni accent et à peu près incompréhensible pour tout arabophone vivant de nos jours (notons qu'il est possible de lire certains versets comme de l'araméen ou du syriaque):

12.2.  Nous l´avons fait descendre, un Coran en [langue] arabe, afin que vous raisonniez.

41.3.  Un Livre dont les versets sont détaillés (et clairement exposés), un Coran [lecture] arabe pour des gens qui savent,

44.58.  Nous ne l´avons facilité dans ta langue, qu´afin qu´ils se rappellent!

Le martyr.

crux.pngCe concept apparu après la mort de Jésus, et commença sous l’Empire de Rome et se poursuit toujours.  Dans le christianisme, le martyr est lié à l’amour que l’on voue au Christ, aussi le disciple choisira la mort plutôt que d’adjurer sa Foi, il compte sur la grâce de Dieu.

croissant.pngEn islam, le martyr est une personne qui est tuée en combattant pour Allah.  Cela ne semble avoir aucune importance que le conflit auquel il participe soit une guerre d'agression contre des non musulmans qu'il tue volontairement sans être en état de légitime défense, il invoquera alors le djihad. Allahu akbar  اللهأكبر.

Comme on peut le voir, le christianisme et l'islam ne se ressemblent pas, le premier étant pacifique, le second étant généralement guerrier.  Je ne parle toujours ici que de la doctrine transmise dans les Évangiles et la tradition des apôtres et des temps apostoliques et des Pères de l’Église. Le christianisme, dans la majorité des cas, a un clergé et exige de ses ministres une formation théologique, d’exégèse et de bibliste et l’étude des Pères de L’Église qui s’étendent sur plusieurs années, alors que l'islam n'a aucun clergé (du moins chez les sunnites) et dont les ministres de culte ne sont pas tenus à une formation officielle. Il n’existe pas d’exégèse et le mysticisme est condamné. Dieu étant omnipotent et ne cherchant pas une rencontre personnelle avec le croyant, celui-ci n’ayant qu’à se soumettre.

Rien de ce qui précède ne s’inscrit dans une charge négative ou partiale. Tout ce qui est rapporté est tiré à la fois du Coran des Hadiths et des Évangiles et se retrouvent regroupés sous un même thème. Pour l’Islam on ne pouvait ignorer les sourates de la Mecque ni celles de Médine. Le lecteur y trouvera la somme des versets positifs et négatifs, les versets dits abrogés et les versets de Médine.

En conclusion il convient de souligner que la majorité des musulmans n'appliquent pas tous les préceptes de l'islam et acceptent d'avoir des rapports harmonieux, ou à tout le moins pacifiques avec les non-musulmans.  Cependant, la pratique d'un islam non intégriste n'annule en rien ses éléments violents et qu’aucun Imam ne reniera ou ne contestera. Il en va de sa vie.  De même, si plusieurs chrétiens ont par le passé commis des crimes, invoquant l'Église catholique (on pense ici à l’inquisition et plus abusivement encore sur les Croisades, on oublie que la terre sainte était interdite d’accès aux chrétiens) ou encore que certains interprètent des passages de la Révélation dans un sens littérale (la lettre tue), mais contraire à la doctrine chrétienne.

tags: Bible, Coran, Hadits, Islam et Chritianisme, comparer, thèmes,Évangiles, Traditions, Apôtres, Mecque, Médine, sourates, versets, synagogue, Isaïe, Jésus, Mohamet, dissemblance.

Les commentaires sont fermés.