Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2013

Cette extrême droite qui fantasme sur un coup d’État militaire... Rumeur.

Suite à une lettre de l’un qui se demandait où je me positionnais par rapport à cet article ‘’fantasmatique’’ (sic) de Jean Dominique Merchet journaliste qui s’intitule : Cette extrême droite qui fantasme sur un coup d’État militaire.Selon l'auteur : Jean Dominique Merchet, article que j’envoyai le 10 juin 15h01 à plusieurs de ma Mailing list. Je vous en donne le lien : http://www.lopinion.fr/ 4-juin-2013/cette-extreme-droite-qui-fantasme-coup-d-etat-militaire-739 


        

général Benoît Puga.jpg

   general_de_division_pierre_de_villiers.jpg        général Bruno Dary.jpg

Général Benoît Puga                         Général Pierre de Villiers            Général Bruno Dary

Voici la réponse que je lui fis.

Monsieur,

J'ai bien écrit selon l'auteur. Ce n'est qu'à titre d'information que j'ai soumis cet article, car il confirme 1) que dans l'armée il y existe une nébuleuse, issue du Grand Orient de France, chargée de ficher tous les militaires qui sont catholiques, ceux du rang et les officiers supérieurs et d’en fournir la liste complète au ministre de la Défense.2) cet article corrobore ce qu'en avait rapporté le Salon Beige il y a peu. 3) L'auteur était collaborateur à Libération et à Marianne, il s'en suit qu’en sa qualité d’expert reconnu pour sa compétence, il m’est apparu qu’il poursuivait un but : décrédibiliser et apeurer l’opinion publique sur des officiers supérieurs et des soldats, dont les 3 généraux mentionnés qui présenteraient une menace soit déclencher une guerre civile. 4) L'auteur y associe subrepticement cette mouvance le Lys Noir qui se dit royaliste républicain et orléaniste !? (plus de 62 pages que je me suis tapé jusqu'à la fin et qui ne soulève en aucun cas mon adhésion). La prose de Jean Dominique Merchel tend à faire peur aux Français, elle vise à neutraliser la masse du peuple.

En l'état, à la
Manif Pour Tous et au sein de plusieurs groupes se présente une interrogation quant à la poursuite de la mission; on est à la croisée des chemins et plusieurs posent lucidement la question : quelle voie ce mouvement va-t-il prendre? Certes, tous concourent à dire qu'il est là pour durer, mais comment réaliser concrètement ce rassemblement de tant de Français. Et la dimension politique n’échappe à personne. Sous quelle bannière politique les un et les autres, toutes sensibilités confondues, se rallieront-ils et qui sera ce chef reconnu par tous. Ce qui est clair aujourd’hui aucun groupe n'entend se mouler aux partis politiques de droite qui en ont déçu plus d'un et encore moins de gauche.

Fermail orné d'une fleur de lys XIVe s, argent doré p. préc.jpg


L’article s'inscrit, dans cette perspective d’où découle cette quête : sous quel chef charismatique et politique,  issu hors du sérail, saura faire consensus. Question que l’auteur ne peut occulter. L’auteur Jean-D. Merchet est lui aussi dans cette zone floue où rien ne semble se préciser ni s’articuler, et quels sont les inconnus qui s’agitent? Bref, il reflète l’inquiétude du pouvoir. Oui, ce régime est totalitaire et Hollande vacille et la gauche essaie d'inverser le cours de l'Histoire en usant de la force et des G à V qui durent 48 heures. On l'a vu avec les Hommen et quant aux Femmen elles ne sont même pas dérangées, aucune accusation. Deux traitements différents.Ce n'est plus un gouvernement démocratique, mais un régime dictatorial et une magistrature politique comme au temps d'Hitler, inféodée à la gauche du naziland. Comparer ces photos. Les Hommen sont maintenant des prisonniers politiques et les Femmen des alliées de Caroline Fourest et du gouvernement qui sans doute va leur décerner la Légion d'honneur? Les violentes ont brisé une cloche et aucune garde à vue versus les pacifistes qui n'ont violenté personne à Roland Garros ni causé de dommages matériels, sauf choquer et indisposer le maire de Paris qui a dû baisser les yeux pour ne pas changer d'avis. 

 

                                      Relâchez les Hommen

 

 

les Femen profanent Notre-Dame de Paris..jpg

L’article n’ignore pas que le combat est engagé et comme sur un jeu d'échecs on doit anticiper les mouvements du vis-à-vis, quelle pièce avancée pour contrer les forces multiformes et pacifiques difficiles à cerner qui s’opposent au régime et aux lois anti- famille adoptées par le gouvernement. Il cherche à savoir : qui ils sont et qui est acquis à qui?

Je ne crois pas à un coup d'État genre printemps arabe, mais de la France profonde tout est possible. Une jeunesse veut en découdre avec ces post-soixante-huitards en pleine déliquescence qui s’accrochent et tentent de museler les acteurs de la France profonde. Le peuple dans sa large majorité souffre de ces ruptures civilisationnelles qu’impose le gouvernement. Devant cet éveil imprévu Hollande tente d’apeurer le peuple de France afin de poursuivre la destruction de la France. 

Maintenant, malgré ce qui précède se formule cette inconnue : où ira la fidélité de ceux qui sont dans l'armée, dans la gendarmerie, les CRS ou encore dans les forces policières ? on peut déjà prévoir qu’elle se portera, sur le peuple de France, c’est le cas de la majorité des engagés. Ils sont de France, et connaissent l’état de la nation. Ils sont aussi inquiets de l’avenir que la majorité des Français et ils voient s’accélérer la ruine de l'économie, sa dépendance à l’Allemagne, à l’U.E, à la Banque centrale européenne (The European Central Bank) et la délégation continue des pouvoirs qui sont les attributs de la souveraineté de la France et sa précipitation à démissionner devant Bruxelles et le Parlement de Strasbourg. Cet abandon des pouvoirs et sa perte de  souveraineté dans tous les domaines, par les politiques tant de gauche que de droite, sont potentiellement explosifs, car cette supra structure européenne de fonctionnaires non élus ni imputables porte les ingrédients qui peuvent entraîner des renversements majeurs dont on mesure à peine l'ampleur et l'évidente répulsion des Français face à ce cadeau de grec. Le gouvernement sait que la menace est bien réelle et qu’elle se pointe à l’horizon. Ce régime vacille et impose, il a déjà commencé, la Terreur. De l'étranger on observe cette ébullition qui sourd chez les jeunes et de cette masse compacte de Français qui jour après jour secouent le régime. Il apparaît clairement que la France de 68 agonise et que La France réelle se réveille et renait de ses cendres. Elle sort des ténèbres où les Baby-boomers jouissifs l’avaient précipitée. Les petits marquis gauchistes de Taubira, Manuel Vaz, d'Hollande et ces sénateurs qui dégurgitent leur fiel sur les familles de France ne voient pas que la marmite de l'histioire de France bouillonne et qu'elle va les éboulllanter.

De cette source ALETIA on apprend que chez les CRS il y a un ras-le-bol et que ça murmure tout bas dans les casernes et on y publie la lettre de l’un d’entre eux, il y dit que si les manifestations diverses et variées et les vigiles se poursuivent sur le long terme, tant chez eux que chez les gendarmes ils savent que les ordres qu’ils reçoivent sont illégitimes. Il prévient qu’il ne faudrait pas se surprendre qu'il y ait désobéissance majeure dans les rangs des forces de l’ordre. À l’exception des bleus qui veulent se bien faire voir et les musulmans qui enfin peuvent se taper légalement des Français et des chrétiens, les anciens ne veulent pas soutenir ce régime totalitaire qui détruit la France.

photos des généraux : archives Google

photo: ITINERARIUM

Charles Ed. Durand    Mardi le 11-06-2013; 02 :53

tags: fantasme, Jean Dominique Merchet, général Benoît Puga, général Pierre de Villiers, Bruno Dary, militaires, CRS, gendarmerie, police, gouvernement, Manif pour tous, Le Salon Beige, Coup d'État, Jeunesse, Baby boomers, post soixante-huitards, déliquescence, Bruxelles, Banque Cetntrale Européenne, Allemagne, Strasbourg, Hommen, Femmen, Caroline Fourest, Notre-Dame de Paris, Gards-à vue, prisonniers politiques, maire de Paris,souveraineté. Alétia

Les commentaires sont fermés.