Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2013

Hollande, Fabius et Obama mentent à l'occident et arment des islamistes qui tuent les infidèles



Laurent Fabius.jpg


La majorité des leaders occidentaux ont décidé de suivre ceux qui dans leurs pays respectifs risquent d'être éjectés de leur poste. Hollande avec son régime totalitaire a imposé des lois iniques contre la famille que conteste la France profonde et Obama est pris dans des abus de pouvoir dans plusieurs domaines contraires à la constitution et à la démocratie. Il se défend en accusant Georges W Bush d'avoir introduit l'espionnage multiforme qui à l'époque était reconnu comme une atteinte à la liberté, mais qui se limitait à retracer les terroristes, mais Obama a ajouté des stéroïdes à ces lois d'exception à des fins de politiques personnelles et  idéologiques qui vise à détruire l'esprit des fondamentaux de la constitution américaine et d'en rayer des amendements afin d'éliminer les libertés fondamentales des Américains, formulés et voulus par les pères fondateurs des États-Unis d'Amérique.   

Ces deux présidents veulent amener l'opinion en fin de compte à regarder ailleurs. Il s'agit pour ces deux dictateurs de contrôler leur agenda politique, même si le peuple n'en veut rien savoir, ils ont pour eux la complicité des mainstreams medias. L'histoire de nos démocraties modernes leur a donné cette recette éprouvée : Il faut compter sur la faiblesse, la division, puis la fragmentation au sein de l'opposition et la fatigue du peuple afin qu'il en arrive à vouloir les conditions de ce qu'il ne veut pas et finalement à ne pas vouloir les conditions de ce qu'il veut, comme le disait René Gillouin et il ajoutait que le peuple ait pour devise le sombre cri dramatique : Vive ma mort ! Meure ma vie. Puissiez-vous jeunesse et vous peuple de la France profonde ne pas faiblir ni faillir et dire non aux manigances venant de diverses officines, y compris cléricales, et surtout de ces partis habitués à engluer le peuple dans ces démocraties modernes et totalitaires.    

Il ne faut pas s'étonner de l'arrivée intempestive de Laurent Fabius qui a déclaré avoir la preuve que le gouvernement de Syrie a utilisé du gaz Sarin qui aurait fait 150 victimes. En cœur David Cameron et Stephen Harper se rallient, prenant cette ligne rouge à ne pas franchir dont parlait Obama, se soumettant à ces discours de va-t-en guerre. Ce ralliement est basé sur le mensonge et une propagande trompeuse. En fait, ils s'acoquinent à des présidents chancelants qui, chacun dans son pays, veulent sauver leurs fesses. Un est menacé (impeachment) et l'autre Hollande voit se dessiner à l'horizon le ras-le-bol de la France profonde qui l'obligera à démissionner.  Israël est dans la région et n'a pas les mêmes raisons. Si au début il était favorable au renversement de Bashar al Assad et pour cause, Israël comprend maintenant que l'opposition représente un danger pire que celui de Bashar qu'il connaît bien. Une nouvelle peu répandue dans nos médias voir occulté volontairement, a été rendu publique et elle nous vient de parlementaires turcs. En effet, lors d'une visite d'inspection de ces députés on a trouvé du gaz sarin, oui,  mais aux mains des rebelles qui se replient dans cette base arrière près de la frontière syrienne. Base bien connue qui officiellement est un camp de L'ONU pour réfugiés syriens, mais qui dans les faits est une base d'entraînement pour les rebelles. 

J'ai à plusieurs reprises depuis deux ans parlé du conflit syrien. Personne ne mettra en doute mon inébranlable appui à l'existence de l'État d'Israël, je n'ai jamais flanché et j'ajoute que je soutiens le gouvernement de construire de nouvelles colonies et d'empêcher que Jésusalem soit la capitale des Arabes palestiniens ni le retour aux frontières de 1967 (guerre des 6 jours) et non plus au retour des réfugiés en terre d'Israël. Je ne m'étendrai pas sur Israël. Je veux dénoncer notre gouvernement du Canada, dont les fonctionnaires du Ministère des Affaires Étrangères basent leur position sur des données que contrarie la réalité du terrain. Les rapports qu'ils reçoivent sont partiaux concernant la Syrie et plus graves encore, on ne voit pas les conséquences catatrophiques, sans oublier les souffrances vécues au quotidien, privations de biens de première nécessité, d'eau, de nourriture par les syriens et surtout les chrétiens abandonnés par l'occident et le nombre grandissant des martyrs pour leur foi au Christ, pour Israël, l'occident et l'instabilté du pays du Cèdres, voir la reprise plus que probable, de la guerre civile au Liban. il est regrettable que le Canada forge ainsi sa politique extérieure concernant la Syrie.

De même qu'en Lybie on s'est fait rouler, (on ne l'admettra pas officiellement, mais on le sait), ici on tombe encore dans le panneau des manipulateurs de la réalité du terrain et de menteurs qui se présentent sous le chapeau de La Ligue des droits de l'homme de la Syrie, ONG basée à Londres.

Cette ONG est la principale source d'information qui alimente nos agences de presse conséquemment les médias et aussi sert de références à nos fonctionnaires et à d'autres aussi en d'autres pays.  Or il est avéré que c'est une officine (on n'en connaît pas le(s) bailleur(s) de fonds) qui a pris le parti de l'opposition. J'ai vu l'année dernière une émission de la Télé Suisse Romande, où participaient 4 intervenants, dont la représentante de cette Ligue des droits de l'homme syrienne basée à Londres, deux journalistes l'un d'une agence de Presse, et l'animateur. L’un des journalistes était correspondant du Journal Le Monde, il reconnaissait qu'il devait écrire des articles contraires à ce dont il avait été témoin, car il serait congédié par la rédaction et banni de la confrérie des journalistes s'il racontait la vérité. (Je regrette n'avoir pas référencé la vidéo).

Je fus cloué, même la représentante de la Ligue avouait qu'effectivement elle prenait ses informations des rebelles et de Al Jaseera. Encore un exemple de la puissance de la manipulation par les Arabes d'une part et ces gens de la gauche qui servent de courroies de transmission et malheur à celui qui passe outre au discours officiel. Oui, la gauche est partout omniprésente et s'y joignent d'autres frères.

Je veux ici m'écarter de l'objet de cet article, afin de vous montrer les tentacules de ces ombres de gauche, ici je vous relate le compte rendu d'un exemple. On est au lendemain de la Victoire de Nicolas Sarkozy, Arlette Laguiller, invité de David Pujadas sur FR 2 avait en 2007 connue la raclée de sa vie, mais elle ne désarme pas; après l'élection de l'UMP, qui avait été porté au pouvoir et le président du même sérail avec une majorité confortable. La voici elle déclare que de toute manière la gauche détient partout les leviers de commande, suffisamment pour nuire au gouvernement de Sarkozy. Celui-ci voulant probablement circonscrire cette menace a choisi une imposante portion de politiciens issus de la gauche pour former son gouvernement. Il s'est gouré, les grèves se sont succédé et en 2008 les universités, avec la bénédiction de la majorité des recteurs,  fermèrent l'accès aux étudiants qui voulaient étudier. Son quinquennat fut une déception. Ce fut un président qui parla et gesticula beaucoup, mais il trompa la France et céda sur tous les principes et même sur l'histoire de France, il mentit. Il a du bagout, mais oui, cependant c'est un polichinelle 

armer les rebelles.jpg


Laurent Fabius a dit détenir la preuve que Bashar al Assad s'était servi du gaz sarin. Si on l'utilisa, ce fut les rebelles qui s'en sont servi. Attention n'ensevelissez pas le minimum de démocratie pour sauver deux présidents qui agissent en dictateurs. Ni le Très Honnorabe Stephne Harper ni son homologue David Cameron ne sont des dictateurs. Il est temps cependant  qu'ils aillent chercher la vérité sur ce ramassis de musulmans cruels qui détruisent la Syrie qui tuent systématiquement les alaouites, les druzes, et les chrétiens. Je me suis toujours gardé de mettre sur mon blogue des vidéos difficiles à regarder, mais je le fais cette fois car celui-ci révèle un visage de la réalité des musulmans rebelles et la cruauté de ces fidèles d'Allah. Je le fais, car personne des musulmans dits modérés ne condamne ces barbaries.  Je vous invite à la prudence, cœur et âmes sensibles s'abstenir, et la vidéo est interdite aux moins de 18 ans

Nous devons nous insurger devant la menace qui pèse sur le peuple de Syrie et tous tant que nous sommes devons dire STOP aux massacres en demandant à nos gouvernements de ne pas fournir d'armes aux rebelles que financent le Qatar et l'Arabie Saoudite.

Charles Ed. Durand

 

sarah-palin-political-career_full_600.jpg

Who said she is nuts? She is wise and brilliant indeed.

ADDENDUM : Palin on Syria: ‘Let Allah Sort It Out.

Assad should be taken out, but arming terrorists will do nothing but give future enemies weapons to use against us. This should be easily taken care of with a cruise missile or a SEAL team.
Check it out: Former Alaska Governor Sarah Palin said until the United States has a Commander-in-Chief who knows what he is doing, America should stay out of the mess in the Middle East.

Until we have someone who knows what they’re doing, I say let Allah sort it out,” Palin said, in reference to the Obama administration’s decision last week to arm Syrian rebels. She made her comments while addressing the Faith and Freedom Coalition conference in Washington, D.C.

Palin asked, “where is our Commander-in-Chief?”

Source : http://conservativebyte.com/2013/06/palin-on-syria-let-al...

Photo de Laurent Fabius le Colen Powell de France.

Photo: saisie d'armes au Mexique.

photo Sarah Palin : (photo credit AP)

tags: Hollande, Laurent Fabius, Stephen Harper, David Cameron, Bashar al Assad, Alaouites, Druzes, Chrétiens, massacre, Georges W. Bush, Ligue des Droits de l'Homme de Syrie, Londres, rebelles, Nicolas sarkozy,  Arlette Laguiller, Fr2, David Pujadas, gaz sarin, parlementaires turcs, base de réfugiés syriens,  base d'entraînement pour rebelles, ONU, armements, Qatar, Arabie Saoudite, Turquie, Liban, démocratie versus dictature, Sarah Palin.

Avant de la visionner ce rappel : Je vous invite à la prudence, cœur et âmes sensibles s'abstenir, et la vidéo est interdite aux moins de 18 ans


               

Les commentaires sont fermés.