Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2013

Le bonnet phrygien a-t-il sa place alors qu'il évoque le sang versé... ?

           

bonnet phrygien révolutionnaire.jpg

Le bonnet rouge sang, fut adopté comme symbole de la Révolution française, et dès  l'automne 1793 à juillet 95 (période de la Terreur) il est devenu obligatoire. Il figure au milieu des décorations qui rehaussaient l'autel de la déesse Raison divinité de la République. Quant à la couleur rouge sang, elle fut adoptée comme celle de la flamme. Cette coiffe devint une manière de répondre aux aristocrates (à la lanterne); aux prêtres constitutionnalistes qui disaient même la messe en portant le bonnet rouge, comme l’évêque de Bourges, Pierre Anatasse Torné.

Charles Maurice deTalleyrand.jpg


Il ne faut pas oublier l'évêque ''jureur'' d'Autun Mgr Charles-Maurice de Taleyrand-Périgord qui manoeuvra et joua un rôle sous tous les régimes, en effet il fut un grand diplomate; traître à l'Église et infidèle à tous les régimes. Napoléon avait pris la mesure de l'homme et découvert sa versatilité (caméléon ou vire capot) et il l'avait apostrophé ainsi : Monsieur, vous êtes de la merde dans un bas de soie. 

Le sceau national de la République représentait une femme assise sur un faisceau d'armes, tenant à la main une pique surmontée du bonnet rouge flamme.  

Petit rappel historique le 20 juin 1792 les sans-culottes forcèrent Louis XVI a porter le bonnet de haine.

Louis XVI phrygien 20 juin 1792.jpg


On ne se surprendra pas que Bonaparte, au début du Consulat frappa d’ostracisme le bonnet phrygien et l’interdit. Le peuple n’y voyait qu'un réveil du terrorisme de 1793-95, et dédaignait ce passé de la Terreur et de la guillotine sur les places publiques. On se souvenait du génocide de la Vendée commis par les sans-culottes sur ordre de la Convention. Le pays que nous appelons la Vendée regroupait la presque totalité de la Vendée, de la moitié des Deux-Sèvres et du Maine-et-Loire et d’une grande partie de la Loire-Inférieure.      

Bonnet-phrygien-la-République-mise-à-lhonneur..jpgLe peuple savait que le port du bonnet phrygien était obligatoire dès le mois d’août 1793. Le 16 brumaire. Ce que peu se rappellent,  les républicaines révolutionnaires ne parviendront pas à l'imposer aux femmes. Si les sans-culottes s'en firent gloire: les prudents arboreront eux aussi le bonnet rouge, mais ils l’abandonneront dès la chute du mouvement populaire.

 


Il est peut-être temps que nos braves filles cessent de porter ce symbole révolutionnaire synonyme de mort sanglante. Même un Robespierre était contre. Le mouvement de La Manif Pour Tous est pacifiste et non révolutionnaire, mais il se réclame comme une résistance à la dictature du régime révolutionnaire et dictatorial de François Hollande.

Et parlant des socialistes plusieurs regrettent avoir voté pour ce parti. Pour preuve ce placard qui n'oublie pas la CGT dont le château luxueux n'abrite pas les SDF :

 

Socialistes.jpg

Charles Ed. Durand

photos: couple portant la faux, Monsieur Charles-Maurice de Taleyrand, Louis XVI, Parti communiste de France,

tags: Bonnet phrygien, la Terreur,  Louis XVI, Charles-Maurice de Taleyrand, Bonaparte, sans culottes, aristocrates, prêtres constitutionnalistes, évêque, république, déesse raison,  guillotine, Génocide, Vendée, Deux-Sèvres, Maine-et-Loire, 1793-95, révolutionnaire, résistance, La Manif Pour Tous,  Parti communiste de France, Robespierre, François Hollande.

Les commentaires sont fermés.