Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2013

La théorie du genre en Norvège. Enquête.

                

norvege_gender.jpg

 

     La théorie du genre est une imposture

Ici en Amérique, au Québec en particulier, les moteurs des rotatives fonctionnent à plein régime et l'ensemble des moyens de communication est au service de la théorie du ‘’Gender’’ qu'ils veulent imposer dès la maternelle. Cette folie de déconstruction de la société s'inspire de Simone de Beauvoir, l'égérie des féministes et du LGBT. Ce documentaire que je vous invite à regarder fut réalisé par un Norvégien qui s'est penché avec une rigueur honnête pour que soient rencontrées les exigences déontologiques qu'impose le sujet de son investigation. Tous nous devons sortir de la propagande de gauche et même de droite afin de nous enlever les ornières et les entraves qui nous empêchent d'avancer en être libre. Il est impérieux de nous libérer de ceux et celles qui veulent réinventer la nature humaine. Ne soyons pas des esclaves de ces minorités qui veulent notre mort. Après maintes observations, j'ai constaté il y a quelques années que Le Québécois moyen ne voulant pas paraître rétrograde dira lors d'interview qu'il est en faveur... de tout ce qui est à la mode. En réalité il est contre, mais le qu'est-ce qu'ils vont dire? 

Tous ces ‘‘Yvon’’ qui les bousculent, les dévirilisent et détruisent la nature propre de l'homme et la féminité chez la femme que l'on veut pareil voire dépasser l'homme. Je me souviens d'un ami qui me parla d'une fonctionnaire de la Ville de Montréal. Elle avait une fille de 9 ans et un garçon de 5 ans. Elle voulait abolir le sexisme. Donc, elle décida qu’il fallait les formater dès le plus bas âge à l'indifférenciation. Plus de différence. Neutralité absolue. Donc à son garçon elle donna une poupée et à sa fillette un jeu de mécano (Lego). Le garçon lança la poupée au bout de son bras et la fillette s'emmerdait et ne voulait pas du mécano, mais cherchait la poupée. La mère ne voulait pas entendre raison, elle allait leur montrer qu’il n’y a pas de différence sexuelle. Elle les isola chacun dans une pièce et les morigénait si il et elle ne faisait pas ce qu'elle demandait. Que sont devenus ces enfants? Je l'ignore. C’est la folie du féminisme doctrinaire qui est une abomination insensée qui contribue à la régression de l'homme et de la femme et qui détruit le bien commun. Au Québec l'on se demande pourquoi il y a tant de suicides chez les hommes? Et notre gouvernement a créé une commission et qui s’y trouvent? Des femmes qui veulent se pencher sur la problématique.

Seals marines woman.jpgRendu ici je vous invite à faire un voyage dans le temps. Que pensait le Mahatma Gandi sur la femme ? ’’Soyons clair le féminisme gandhien est un vrai féminisme. Il veut libérer les femmes de la passivité’’qu'entretiennent certaines civilisations... Je le cite :'' La femme n'apportera pas sa contribution au monde en singeant l'homme ou en essayant de le battre de vitesse''.Il est pour une éthique de liberté individuelle fondée sur la responsabilité personnelle, donc sur la maîtrise de soi, l’auto discipline. Contre toute violence, contre la vivisectomie, l’avortement, les manipulations immorales sur le vivant : Pour moi, il va de soi que l’avortement est un crime. (source : La Nef No 249)

Il y a une nouvelle qui est sortie la semaine dernière, l'administration d'Obama a décidé d’obliger le Pentagon à créer une division de Seals Marines pour femmes. L'icône de la gauche a parlé, le Maître de la Terre a dit : soumettez-vous. Son règne achève.

Une image vaut mille mots. Voici une photo de vrais Seals marines.

 

seals11.jpg

Nous voyons se produire un renversement des valeurs et une profonde mutation en Occident voire même ailleurs dans le monde. En plusieurs endroits on assiste à des soulèvements chez la jeunesse qui a décidé de s’exprimer : elle en a marre des soixante-huitards dégénérés.

La jeunesse de France, d'Égypte, du Brésil, d'Espagne, de Grèce et de Turquie, pour ne nommer que ceux-là, ne veut plus d’une civilisation mortifère de consumérisme et de soumission. Elle lutte pour une civilisation de l'amour pour une réelle émancipation qui rend libre et non esclave. Cette jeunesse cherche la VÉRITÉ. En fait, elle vous attend vous les évêques et les pasteurs. Non Pasteurs ne vous confondez pas en vous moulant aux apparences de ce monde qui passe, ne vous cachez pas en singeant celui qui trotte à la mode du temps, soyez des phares que l’on aperçoit de loin, portez votre bleu de travail. En vous voyant, ils apprendront que vous êtes des annonceurs de la bonne nouvelle, des témoins joyeux du Christ. Que votre présence soit là où cette jeunesse a besoin d’être rencontrée, écoutée, accompagnée et soutenue. Rayonnez ce Christ qui a dit : je suis le chemin, la vérité et la Vie. Nous tous devons bien prendre conscience que la jeunesse est tannée de voir mourir des enfants que l'on tue dans le sein protecteur de leur mère. Elle estime ce massacre de vies innocentes inacceptables

Il est toujours agréable de voir certaines personnes qui tiennent le haut du pavé et qui gardent le crachoir se dégonfler comme des baudruches, surtout lorsque de nouvelles générations se rendent compte qu'on les manipulait. Ce documentaire montre une prise de conscience des Norvégiens. Ce pays qui est à la pointe de toutes les subversions modernes et en pleine décadence. La Norvège a le taux de suicide, chez les hommes, le plus élevé au monde suivi du Japon et du Québec. Or, çà et là surgit la lumière, elle luit et une jeunesse cherche à se rapprocher de sa source. Pourquoi? Car elle cherche la vérité et le sens de la vie, elle veut connaître la vraie joie et être maître de soi. En fait, elle quête Dieu. Ce reportage ne va pas jusqu'au bout de l'idéologie mortifère qui gangrène la Cité et l'euthanasie qui se faufile chez nous au Québec, mais c'est déjà un bon début. Il a voyagé beaucoup en plusierurs pays pour rencontrer les auteurs d'études sur la théorie du genre. Les seuls qui furent frustrés sont les deux Norvégiens qui accusèrent les chercheurs Britaniques ou Américains de frustrés. Quand j'entendis le premier apostropher ainsi ces chercheurs je me suis dit : tiens il fait de la projection.

Suite à ce documentaire le gouvernement de la Norvège a décidé de ne plus subventionner des reportages sur le Gender. La gauche ne lâche pas, mais les sourds entendront et les aveugles verront.

Charles Ed. Durand

photo : Ripoublik.com , seals women, navy seals.

tags: Gender, Norvège, Reportage, Simone de Beauvoir, Mahatma Gandhi, féminisme, Jeunesse, euthanasie, avortement, Ville de Montréal, fonctionnaire, sexe neutre, Évêques, Vigiles, bleu de travail, France, Christ, Japon, Québec. suicide des hommes, gouvernement, Seals marines féminine, Égypte, Grèce, France, Brésil, Turquie, Dieu.


                        

Commentaires

Bravo, la France est avec vous dans ce combat, le gender ne passera pas l'année car la raison et la vérité sont avec nous.

Alexis - animateur de Homme Culture & Identité
www.homme-culture-identite.com

Écrit par : Alexis | 03/07/2013

Merci pour votre mot d'encouragement. Je viens à l'instant de visiter votre blogue. Je ne le connaissais pas. Voilà qui va me faire pas mal de lecture et surtout la synthèse écrite sur le documentaire.
Ne jamais accepter la paresse spirituelle. Nous devons demeurer sur la brèche... Il est là le Grapin qui guette et cherche sa proie. Bonne continuation dans votre combat pour la Vérité.

Écrit par : Charles Ed. Durand | 04/07/2013

Les commentaires sont fermés.