Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2013

M. Stephen Harper ne soyez pas dupé par Obama sur la Syrie comme pour la Libye.

 

         Dites haut et fort : non à la distribution d’armes aux rebelles.

Stephen Harper Leader.jpg

Monsieur le Premier Ministre bonjour,

C'est parce que je vous considère comme un honnête homme et un politique intègre pour ce que vous accomplissez en Canada sur le plan économique etc., par ailleurs vous êtes l'un des rares chefs d'État en Occident qui a une conscience droite, qui a respecté au pays ses engagements politiques pris durant la campagne électorale, et qui a sut tenir ferme son amitié avec l’État d’Israël alors que d'autres auraient bien aimé s'en dégager, toutes ses raisons m'incitent à vous envoyer cette lettre que m'a fait parvenir une religieuse qui se trouve en France en ce moment et qui a reçu cette lettre d'un neveu qui vit en Syrie. J'ai décidé de raturer les noms pour des raisons évidentes.

Non, Monsieur le premier Ministre, le président Obama ne permettra pas le prolongement du projet de Keystone en sol américain. Il a un cercle élitiste à Hollywood et il préfère copiner avec ce jet set plutôt que de se soucier des intérêts économiques du peuple américain dont il est le président.  N’oubliez pas la Libye.

Charles Ed. Durand

Cette lettre est datée du 22 juin 2013.

Voici un aperçu de ce qui se passe là-bas. Cela démontre que le Père Henri Boulad s.j. a raison.
Sr Lyd…

 

damas-la-ville-moderne-av.JPG


Un grand bonjour de Damas.

Nous sommes bien, grâce à Dieu, malgré une situation qui nous étouffe chaque jour un peu plus.

Nous avons passé presque trois jours sans électricité (qui n’a été rétablie qu’hier jeudi en fin de journée) parce que les voyous armés (djihadistes) ont fait exploser la ligne de gaz qui alimente les 2 grandes stations de production d’électricité du Sud du pays…, ce qui a causé des dégâts très importants à tout le monde. Or, nous pensions que le but était de détruire l’économie du pays, mais nous avons appris qu’il y avait un but encore plus grave qui était l’assaut massif sur Damas programmé pour la nuit noire à partir de la banlieue : De Douma, de Kaboune, de Jobar et des petites villes de Ghouta à l’est de Damas !

Heureusement l’armée a eu le temps de recevoir des renseignements de ses antennes amies, et elle a pu stopper cette attaque meurtrière, et a réussi à tuer une partie de ces voyous armés par « les meilleures démocraties occidentales du Monde civilisé... ! »

La maison de XXXX (je tais les noms pour raison de sécurité) à Tijara n’est pas loin de cette zone, et comme les autres habitants ils ont enduré deux nuits blanches à sursauter à chaque bombardement et à chaque accrochage entre les soldats et les mercenaires étrangers djihadistes, à coup de mitraillettes lourdes. Grâce à Dieu, l’armée a réussi à reprendre l’avantage sur ces milices sanguinaires (mais la situation demeure fragile et est loin d’être complètement pacifiée).

Là où j’habite, à Machroua Doummar, c’est plus calme, car l’armée a déjà pacifié le secteur durant l’année 2012, depuis la vieille ville de Doummar, en passant par Al-Hameh, puis Koudsaya (la vieille ville), puis Al-Jdaydeh… jusqu’à Zabadani. C’était un axe très chaud durant de longs et pénibles mois, car d’un côté il y avait les trafiquants de drogue de Zabadani, Madaya, et toute cette zone est proche de la frontière libanaise, et de l’autre côté se trouvaient les salafistes bien armés proche de la mouvance de Bin-Laden qui contrôle le fief Al-Hameh.

C’est ça notre quotidien « militaire », et nous nous en sommes adaptés.

Quant à notre quotidien « économique », il est encore plus pénible, car tout est cher…, de plus en plus cher.

C’est vrai qu’on trouve encore presque tout…, mais les prix commencent à devenir hors de la portée des petites gens et de la classe moyenne.

Par exemple le prix du fromage blanc, (qui est un produit de base ou presque), au début de « la guerre des voyous » en 2011, son prix se stabilisait autour de 300 £.S./ le kg (pour la production locale). Il a tenu bon jusqu’à la fin de 2012 avec une hausse qui a atteint 450 £.S./kg. Puis depuis le début de cette année 2013 le prix a grimpé jusqu’à 600 £.S./kg, ensuite il a continué son chemin pour atteindre hier le prix de 1050 £.S. le kilo.

Un autre exemple le Laban (yaourt) qui est aussi un produit de base, était à 40 £.S. la boîte de 1 kg au début de cette guerre qui nous est imposée par « les meilleures démocraties du monde ». Je viens de l’acheter à 160 £.S. la même boîte qui est de production locale.

Ce n’est pas la peine que je te donne d’autres exemples, car toutes les matières sont touchées, y compris celles qui reçoivent l’aide de l’État, comme l’essence pour les voitures, le mazout pour le chauffage, le sucre et le riz… etc.

Malgré tout cela, ceux qui ont résisté depuis le début continuent à le faire, même en se plaignant tout haut de la cherté de la vie. Mais ils résistent avec dignité, car les habitudes changent pour pouvoir s’adapter. Par exemple, certains jeunes roulent maintenant à bicyclette pour économiser les frais d’une voiture privée qu’on ne prend plus que très forcée (pour un voyage en dehors de la ville, ou pour transporter un malade, ou pour aller dans des zones populaires acheter les provisions à prix réduit). Certains aliments sont maintenant bannis des tables, comme les fruits.

La vérité c’est que beaucoup endurent, et personne dans « les pays civilisés » ne s’en soucie. On les compte dans les statistiques (90,000 morts depuis 2011) et on les utilise comme une carte de pression dans les pourparlers politiques.

Si la casse de l’économie syrienne continue, et si la sauvagerie militaire continue, les petites gens risqueront bientôt la famine et la mort.

Nous prions Dieu de nous venir en aide, car nous sommes certains qu’il n’y a que LUI qui veuille bien nous aider. Les autres font soit de la « Politique », soit du « commerce », soit de « l’autosoin psy », soit de « la masturbation intellectuelle (sic)» comme c’est le cas de la plupart des émigrés syriens cherchant toujours les avantages pour soi, et qui ont besoin de se déculpabiliser. (Nd Sr. L: En fait, ceux qui réussissent à quitter la Syrie n'ont plus d'argent rendu en pays sûr ou pays d'accueil (Jordanie) où les musulmans employés de l'ONU exigent des dessous de table qui s'ajoutent aux sommes déjà payées aux barrages contrôlés par les rebelles.)

En Syrie, il y a une guerre de voyous musulmans fanatiques dont la majorité viennent de Tchétchennie, de Libye, d'Égypte et Tunisie et d'ailleurs qui sont manipulés par plusieurs pays.

Chacun de ces pays a son «agenda et a un objectif bien caché » (1) la main mise sur le pétrole et le gaz découverts en grande quantité près de la côte syrienne (2) la défense de l’État d’Israël (3) le combat indirect contre l’Iran chiite (4) l’instauration d’émirats musulmans un peu partout dans les pays musulmans à majorité sunnite…), bien que chacun de ces mêmes pays invoque un « but officiel » très louable en soi, enrobé d’une propagande pour faire illusion, qui pour la promotion de la défense de la Liberté, qui pour l’instauration de la Démocratie, et enfin qui pour la création d’un Émirat musulman. Etc.

Mais, nous pressentons que même les pays manipulateurs du premier degré sont manipulés à leur tour par « ????? », on ne sait pas qui exactement pour l’instant, mais un jour la vérité éclatera et tout le monde le saura. Le bien du peuple syrien? Mon œil!

C’est un souffle de folie, de mensonges, de manipulations à plusieurs degrés, et de sauvageries dans les agressions aveugles et dans les agressions sélectives et mortelles qui visent entre autres les chrétiens comme c’était le cas au nord de l’Iraq qui a été vidé de sa population chrétienne millénaire fondée par Saint Thomas apôtre… , ce même souffle sulfureux du MAL se propage aujourd’hui en Syrie, et si le gouvernement échoue à l’arrêter, ce même souffle touchera demain avec encore plus de férocité d’autres pays.

C’était ça ma réponse brève à ta question « comment allez-vous? ».

Et sincèrement je te confirme que nous sommes bien grâce à Dieu qui veille sur nous.

Tu peux passer mon présent courriel à toutes les personnes qui pensent et croient défendre « les grands principes » de la Liberté, de la Démocratie et des droits de l’homme en Syrie pour qu’elles se réveillent avant qu’elles aient à vivre un jour ce que nous vivons et voyons sur place en ce moment.

Bon congé, très chère tante XXX.

F…d

Il y avait 2 millions 500,000 chrétiens en Syrie; ils étaient libres de pratiquer leur Foi et vivaient en bonne intelligence avec les Alaouites, les sunnites de Syrie, ces derniers par nature plus tolérants que ceux d'Arabie Saoudite, du Qatar et en plusieurs autres pays musulmans comme on l'apprend parfois dans les dépêches de différentes agences qui trop souvent se gardent d'en parler, par ailleurs celle de FIDES News <fidesnews-fr@fides.org> nous informe au quotidienEn Égypte sous la gouverne de Mohamed Morsi en un an on a brûlé 20 églises, et la cathédrale copte du Caire. N'oublions pas à Alexandrie le saccage d'une librairie faite par la milice des Frères musulmans.Veut-on éliminer du Moyen-Orient toute présence chrétienne???? que l'Occident ne s'y prendrait pas mieux. Est-ce dans l'intérêt d'Israël de n'avoir pour voisin que des musulmans? Israël connaît Bashar al Assad, et sait qu'éventuellement il s'affranchira de l'Iran, mais Tel-Aviv ignore ceux qui le remplaceraient. En regardant aller un Laurent Fabius mentir sur le gaz Sarin, pourtant lors de l'occupation du Golan par Israël la Syrie ne l'a jamais utilisé. On est porté à croire que tel est le vœu de l’Union Européenne ( Barozzo et autres fonctionnaires de Bruxelles) et des États-Unis d’Obama.

Merci de l'attention que vous porterez à la présente communication.

Recevez, Monsieur le Premier Ministre, mon cordial salut.

Charles Ed. Durand

1)ADDENDUM : ASIE/SYRIE - Un prêtre catholique belge et un monastère pris de mire par les djihadistes.

Qara (Agence Fides) – Le Père Daniel Maes, O. Prémontré, originaire de Belgique, se trouve pris pour cible par les groupes djihadistes qui entendent l’éliminer et envahir le monastère Saint Jacques le mutilé de Qara, à 90 Km au nord de Damas. Le monastère, qui appartient au Diocèse gréco-catholique d’Homs, se trouve dans une zone de frontière entre les groupes belligérants et pourrait être occupé afin de devenir une base logistique militaire des rebelles. Après la mort du Père François Mourad, la communauté chrétienne de Syrie est fortement préoccupée. Toutes les lignes de communication avec le monastère sont interrompues. L’alarme est parvenue à l’Agence Fides par l’intermédiaire d’un certain nombre de responsables catholiques syriens et de parents des moines résidant au Monastère Saint Jacques, qui sont de neuf nationalités différentes, y compris européennes.
Le Père Maes a enseigné la Théologie morale en Belgique pendant 20 ans et réside au monastère Saint Jacques depuis 2010, où il est directeur du Séminaire. Le monastère Saint Jacques de Qara est une structure antique remontant au V° siècle après JC. Y réside une communauté monastique féminine, placée sous la conduite d’une religieuse palestinienne, Sœur Agnès Mariam de la Croix, qui s’est enrichie au fil du temps d’une communauté religieuse masculine et de familles de laïcs chrétiens, sunnites et alaouites. Au cours de ces derniers mois, le monastère s’est trouvé au centre d’affrontements violents et a été touché et endommagé par des bombardements effectués par des hélicoptères de l’armée régulière qui, probablement, entendaient frapper des dépôts d’armes se trouvant dans les galeries et les fossés proches du monastère, utilisés à l’époque byzantine pour accumuler des provisions d’eau.
Ces derniers temps, le monastère accueille et assiste des familles d’évacués, indépendamment de leur appartenance religieuse. Le Père Maes a des contacts étroits avec des groupes de syriens se trouvant en France, en Belgique et aux Pays-Bas qui, au travers d’associations de bénévolat, envoient des aides humanitaires destinées aux évacués. 
Le prêtre a dénoncé le « nettoyage ethnique » perpétré à l’encontre des chrétiens à Qusayr, lorsque la petite ville a été prise par les rebelles et les groupes djihadistes. « Les villages chrétiens environnants ont été détruits et tous les fidèles qui pouvaient être capturés ont été tués suivant une logique de haine sectaire », a-t-il écrit au cours de ces dernières semaines à l’Agence Fides. « Pendant des décennies, chrétiens et musulmans ont vécu en paix en Syrie. Si des bandes criminelles peuvent cavalcader et terroriser les civils, ceci n’est-il pas contraire aux lois internationales ? Qui protégera les innocents et pourra garantir l’avenir de ce pays ? » affirme le prêtre. Le Père Maes décrit ainsi la situation sociale actuelle en Syrie : « Les jeunes sont déçus parce que les puissances étrangères leur dictent les priorités. Les musulmans modérés sont préoccupés parce que les salafistes et les fondamentalistes veulent imposer une dictature totalitaire de type religieux. Les citoyens sont terrorisés parce qu’ils sont les victimes innocentes de bandes armées ». Selon lui, « le régime syrien avait depuis longtemps perdu toute crédibilité. Aujourd’hui, il est urgent de faire survivre la Syrie. Le peuple syrien lui-même doit réformer le pays, selon un processus de vraie démocratie : un peuple qui, de manière autonome, garantit l’égalité de traitement à tous ». (PA) (Agence Fides 04/07/2013)

2) ADDENDUM : AFRIQUE/EGYPTE - Représailles contre les chrétiens après la déposition de Morsi.

Minya (Agence Fides) – Parmi les épisodes de violence qui se succèdent en Egypte après la déposition du Président Morsi figure également l’assaut contre la Paroisse copte catholique Saint Georges du village de Delgia, à 60 Km de Minya. Dans la soirée du mercredi 3 juillet, des groupes de fanatiques islamistes ont d’abord saccagé puis incendié le Presbytère et les locaux des groupes paroissiaux. « Grâce à Dieu, il n’y a ni victimes ni blessés – raconte à l’Agence Fides l’Evêque copte catholique de Minya, S.Exc. Mgr Botros Fahim Awad Hanna – mais l’alarme demeure. Les intégristes ont fermé la route d’accès au village. Hurlant des slogans contre les chrétiens, ils disent vouloir tout détruire et actuellement, ils tentent à nouveau de prendre l’église d’assaut. La police locale est impuissante. J’ai appelé le Caire pour demander l’intervention de l’armée ».
L’assaut contre la Paroisse Saint Georges est l’épisode de violence le plus grave à l’encontre des chrétiens enregistré au cours de ces heures dramatiques pour le pays. Mais des menaces et des intimidations visant les communautés chrétiennes ont également été enregistrées dans d’autres localités égyptiennes. (GV) (Agence Fides 04/07/2013)

Photo : M. Stephen Harper PM du Canada, Damas ville moderne.

Tags: Stephen Harper, Keystone, Libye, Lettre, Damas, Hollywood, jet Set, Père Boulad s.j. démocraties occidentales, guerre, rebelles, djihadistes, Alexandrie, Copte, Caire, Laurent Fabius, le Sarin, Golan, Égypte, Émirats musulmans, sunnite, Iran, chiite, pétrole, gaz, Bashar al Assad, Israël, Tel Aviv, Golan,

Commentaires

Ces nouvelles fraîches confirment une fois de plus que l'Occident ne comprend rien à ce qui se passe en SYRIE. Il est clair que les terroristes musulmans veulent chasser les chrétiens de cette terre présumément sacrée aux yeux de l'Islam.

Écrit par : Rayond Beaugrand | 05/07/2013

Les commentaires sont fermés.