Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2013

Des prophéties parlent du déclenchement d'une 3e guerre mondiale.

J'ai reçu un courriel où il m'était donné à lire un texte de Yahia Gouasmi intitulé (président du parti Anti sioniste et un musulman militant activiste chiite français) ...Toute attaque contre la Syrie ou l'Iran déclenchera une troisième guerre mondiale.

Voici la réponse que j'ai envoyée. Je donne les raisons qui m'incitent à investir le champ de la réflexion concernant la situation au Moyen-Orient et les collusions qui se trament pour éliminer les chrétiens du Moyen-Orient. On suppute dans l'article que la Russie et la Chine déclencheraient la guerre. Pourquoi je n'y crois pas.

statue de la Paix.jpg

Statue de la Paix après

 

la bombe A de Nagasaki.


La Russie n'est pas en situation de déclarer la guerre. Le facteur démographique explique sa retenue. Il va honorer cependant ses engagements vis-à-vis la Syrie. La Russie est entourée de toute part par les États-Unis qui ont des bases en certains pays autrefois alliés et voisins et par la flotte américaine, cependant elle tient à avoir de bonnes relations avec la Syrie où vivent des milliers d'orthodoxes et des chrétiens de diverses confessionsce n'est pas le cas de l'occident pour qui la sécurité des chrétiens du Moyen-Orient est le cadet de leurs soucis. Il est clair que la politique américaine est encore tributaire de sa vision du temps de l'URSS et depuis l'arrivée d’Obama s’ajoute sa politique d'éliminer les chrétiens de tous les pays du Moyen-Orient. Par ailleurs les grandes compagnies pétrolières ont choisi un tracé pour le transport du pétrole provenant des républiques voisines de la Russie afin que les oléoducs ne passent pas en Russie. Il faut savoir que la Syrie a elle aussi des réserves de pétrole considérables que le pays s'apprêtait à exploiter et qui dérange Israël et plus encore l'Amérique.

Or, Israël devrait comprendre que la Syrie se trouverait dans une position plus forte et aurait une plus grande indépendance et trouverait moins nécessaire d'arrimer sa politique extérieure, concernant Israël, avec l'Iran. Elle pourrait même envisager, pour les chrétiens ce serait idéal, cesser de soutenir le Hezbollah ce qui isolerait ce dernier. Position qui favoriserait Israël. Bashar al Assad aurait enfin les coudées franches. N'oublions pas qu'avant l'arrivée des djihadistes en Syrie, le président se promenait dans Damas sans escorte. Il a hérité d'une dictature qu'il n'a pas créée. N'oublions pas qu'il a fait ses études en Angleterre et est marié à une Anglaise. Il est de confession alaouite, branche minoritaire du chiisme, mais très différente; il n’existe pas d'ayatollah et les Alaouites représentent 18 % de la population syrienne. Honnis et persécutés par les sunnites tout comme les chrétiens. Ils sont naturellement tolérants avec les chrétiens qui y sont depuis les temps apostoliques. Le patriarche des maronites en Syrie est aussi celui du Liban. Le Liban, malgré un passé douloureux dû à l’ingérence des États-Unis qui pour mettre un terme à la guerre civile pris intelligence avec l'Arabie-Saoudite et il en découla cette solution : la Syrie devint le pays tutélaire qui assurerait la sécurité du pays. Certes, comme en terre conquise, elle spolia le Liban et y envoya travailler des Syriens, pays de peu de richesse naturelle et populeux, mais où il faisait bon vivre.

Pendant ce temps il fallait s'assurer que les communautés historiques du Liban ne représentent pas une menace pour la stabilité et la reconstruction du pays du Cèdre. Les communautés historiques regroupent pour les chrétiens : les maronites, les grecs-orthodoxes, les catholiques-melkites, les arméniens-orthodoxes, les arméniens-catholiques, les syriens-orthodoxes, les syriens-catholiques, les nestoriens, les chaldéens, l'Église latine et les protestants et plus récemment les coptes-orthodoxes. Les autres communautés historiques sont, d'une part les juifs, et, d'autre part, les communautés musulmanes qui regroupent les sunnites, les chiites, les alaouites, les ismaïliens et les druzes. Ce pays n'est pas constitué d'ethnies ni de peuples, mais d'adhérants à des communautés religieuses. Il est dans l'ordre que les chrétiens gardèrent la paix, bien qu'ils appréciaient peu la présence tutélaire, mais ailleurs ce faisaient jour des dissensions au sein des musulmans. D'un côté les chiites du Hezbollah soutenaient ce régime, il n'en était pas question chez les sunnites et même chez les druzes. Certes les plaies demeurent vives et le Liban n'est pas un pays comme les autres, des tensions subsistent malgré la constitution.

Pour un je parie sur l'avenir. 

Colombe de  Paix.jpg


Maintenant la Syrie devenue riche de son pétrole aurait intérêt à établir de bonnes relations avec le Liban. Pour sa part le Liban ne verrait pas d'un mauvais œil la défaite de ces quelque 250,000 djihadistes sunnites étrangers venus de divers pays comme la Tunisie, la Libye, la Tchétchénie, d'Algérie, du Maroc du Yémen, d’Érythrée, d'Égypte et autres contrées islamistes que le Qatar paie. Il est nécessaire de comprendre que la politique des États-Unis d'Obama a pour but d'éliminer tous les chrétiens du Moyen-Orient comme semblent aussi le vouloir la France et le Royaume-Uni. Ils sont aveuglés par la Franc-Maçonnerie qui en France trouve ses alliés dans la Gauche et à l'UMPS, son objectif premier est de détruire la religion chrétienne ce qui est déjà en phase de réalisation en Occident. Il ne faut pas s'étonner de voir nos pays ouvrir les frontières à ces chrétientés du Moyen-Orient et plusieurs pays d'Afrique christianisée. Or les chefs religieux conscients du bien-être et de la cohésion au sein de leurs troupeaux refusent ce cadeau empoisonné qui entend corrompre les nouvelles générations. 

Je crains moins en une troisième guerre mondiale que la débandade des hiérarchies catholiques qui devraient se dire présentes auprès de leurs ouailles qui s'engagent dans la cité afin de sauver les valeurs et traditions léguées par nos devanciers animés et nourris aux sources du Chritianisme. La Russie est définitivement chrétienne, elle n'est pas corrompue par un laïcisme athée. Elle sait où cela l'a conduite. La Chine, certes un gouvernement communiste et très nationaliste, n'a pas intérêt à participer ni à s'engager dans une guerre, elle a connu le maoïsme et est sur la voie du développement; elle sort des années de disette et sa croissance est fragile aussi une guerre n'est pas à craindre, pas pour l'instant. Sa domination se fera, car Obama détruit la puissance américaine et non parce que la Chine le veut. Toute décroissance économique et un endettement endémique qui se multiplie sans cesse aux États-Unis met un frein au développement de la Chine.  

Je récuse le parti de l'islam, car il propose une perversion de la nature intrinsèque de l’homme, qui est ordonnée, dès sa création, à devenir un être libre et capable d’aimer ses frères et sœurs en humanité. Pourquoi ? car il interdit toute liberté de conscience et de chercher à connaître et à aimer Dieu.

Le sionisme s'est imposé par l'histoire et les juifs forment au total un peu plus de 14 millions d'habitants soit 0.05 % de la population mondiale. Le plus grand nombre, étant en Israël sur une population totale de 8 millions, il forme 75.4 % (les arabes israéliens 20.6 % sur ces derniers il y a 9 % de chrétiens) et aux États-Unis un peu plus de 5 millions. Alors, oui Israël a le droit d'exister, mais il serait mal avisé de souscrire à la politique de l'occident, j’entends certains pays, s'il acceptait le départ des chrétiens du Moyen-Orient.

Charles Ed, Durand

tags:Prph/ties, 3e guerre mondiale, Yahia Gouasmi, Parti anti sioniste, militant chiite français, Chine, pétrole, Élimination des Chrétiens. Moyen-Orient, Liban, Bashar al Assad, djihadistes, Qatar, Arabie-Saoudite, Angleterre, maoÏsme, nationalisme, Paix, Israël, Royaume-Uni.

Les commentaires sont fermés.