Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2013

How to end the war in Syria. Pourquoi la guerre en Syrie dure.

Say to the Turkey and Jordan to stop all jihadists, arms and ammo from going into Syria through their borders.Demandez à la Turquie et à la Jordanie d’interdire que les djihadistes, les armes et munitions traversent leurs frontières vers la Syrie.

Voir la version française après ce rapport en anglais.

DAMASCUS, Syria — The sound of artillery reverberated Thursday through a predominantly Christian village north of Damascus as government troops and al-Qaida-linked rebels battled for control of the mountainside sanctuary.

 

rebels flag.png

The hit-and-run attacks on the ancient village of Maaloula, one of the few places in the world where residents still speak Aramaic, the langage used by Jesus, highlighted fears among Syria’s religious minorities about the growing role of extremists among those fighting. The fighting came as President Barack Obama’s administration pressed the U.S. Congress for its authorization of a military strike against the Assad regime.

The fighting in Maaloulaa scenic village of about 3,300 perched high in the mountains, began early Wednesday when rebels, a group of Al-Quaeda / al Nusra stormed in after a suicide bomber struck an army checkpoint guarding the entrance. The group is listed as a terrorist organization by the U.S. State Department-- It is one of the most effective fighting forces among rebels. The suicide attack triggered battles that terrorized residents in the village, famous for two of the oldest surviving monasteries in Syria — Mar Sarkis and Mar Takla.

Residents said Wednesday the rebels took over the mountaintopand were firing in the direction of the community below. The rebels leaved early Thursday.“The stones were shaking,” said a nun at the Mar Takla monastery.
See the video down below

Source:Summary of an article published September 5 in the Washington Post.

 

syria Alep.  Les catholiques prient.jpg

photo crédit: l'Observatoire de la Christianophobie.

Alep : Les catholiques en prière pour conjurer la menace d’une intervention américaine.

ADDENDA :

Il y a 27 minutes je recevais cette lettre, vous comprendrez que je ne mentionnerai pas le nom de son auteur. Il a encore de la famille là-bas. C Ed.D.

'En ce jour de jeûne et de prières il faut souhaiter que toutes les communautés vivent fraternellement en bonne intelligence. Les personnes qui sont sur place, dans les quartiers tenus par l'armée régulière - j'ai des témoignages nombreux de Syriens de toutes confessions qui ont de la famille là-bas - souhaitent la paix et l'ordre. Le Proviseur du Lycée français de Damas, nommé par la France, est atterré par l'initiative prise par Obama et Hollande. Quand mon épouse est allée en Syrie en 2010, elle a été extrêmement surprise par la vitalité économique du pays (7% de croissance avant la guerre civile) et la minorité chrétienne respectée, un tourisme florissant. Tout s'est écroulé.

Les plus cyniques du type Talleyrand parlent maintenant de partition comme un pis-aller (Dominique de Villepin)...'
 


Syrie village de chrétiens.jpg

Photo Crédit : L'Observatoire de la Christianophobie

Ce village qui a pour nom Maaloula, jusqu’à cette date fatidique du 4 septembre il n’avait pas connu la guerre. Il y a bien eu la visite de djihadistes venus rencontrer et parler à l’imam du village et aux autres musulmans, mais ceux-ci refusèrent de s’en prendre aux chrétiens et déclinèrent toute tentative de les enrôler. Hélas, les rebelles ont remis ça. Ils ne veulent toujours rien savoir d’eux ni de l’Instauration d’un califat. La Syrie était un pays de tolérance où tout le monde vivait en harmonie. Voici raconté le fil des tragiques événements qu’ils subirent ce 4 septembre 2013.

Après qu’un rebelle kamikaze, qui conduisait un véhicule, se soit fait exploser près du poste de garde, tuant du coup 8 militaires syriens, que tout commença. Les rebelles se sont emparés temporairement du poste à l'entrée du village de Maaloula, ville paisible où cohabitent une majorité de chrétiens grecs catholiques et des musulmans. Les habitants de ce village parlent tous la langue araméenne celle que parlait le Christ. Ce village de  3,500 habitants est situé à 55 KM de Damas. Cette attaque des rebelles islamistes est survenue tôt le matin du 4 septembre. Ces djihadistes depuis un hôtel construit sur une crête face  au village ont lancé des obus, des mitrailleuses anti-aériennes et les projectiles ont atteint le centre-ville de Maaloula. L’Armée a réussi à reprendre le contrôle après un long échange de tirs au grand soulagement de toute la population. Monsieur Obama et Herr F Hollande devraient en être informé. Les agences de presses le racontent tous sauf que les médias ne sont pas intéressés par la nouvelle et donc se la ferment sauf quelques uns aux États-Unis et Sun News au Canada.

Ce village doit sa renommée à ses refuges troglodytiques datant des premiers siècles du christianisme, comme le rapporte M. Daniel Hamiche in l’Observatoire de la Christianophobie. Ce groupe de rebelles islamistes a pour nom : Les djihadistes d’Al Quaida /al-Nosra. Ce groupe est répertorié comme une organisation terroriste par le département d’État des États-Unis. Il est l’un des groupes de djihadistes des plus efficaces et aussi des plus cruels. Les habitants du village vécurent ces tirs d’obus dans la frayeur.

Cette attaque est intervenue à quelques jours de l’Exaltation de la Sainte Croix célébrée le 14 septembre. Le village abrite deux monastères orthodoxes dont celui du Mar Takla construit autour de la tombe de sainte Thècle fêtée le 24 septembre. Les religieuses ont mis à l’abri plus de 24 jeunes enfants dans le sous-sol du couvent. Les rebelles ont quittés jeudi matin, mais comme l’a dit une sœur les villageois ont peur qu’ils reviennent et elle ajoute que lors de ces tirs les pierres tremblaient.  Je joins une vidéo sur ce village de Maaloula.

Charles Ed. Durand

Photo : fanion du groupe terroriste d'Al-Qaida / al-Nosra et village de Maaloula

Source: Washington Post AFP, Daniel Hamiche et autres.

tags: Maaloula, Turquie, Jordanie, djihadistes, islamistes, terroristes, attaque, 4 septembre, obus, mitraillettes, djihadistes d'Al-Quaeda / al-Nosra, US State Department, langue araméenne, Jésus-Christ, Exaltation de la Sainte Croix, 14 septembre, Lettre, Proviseur du lycée atterré, Dominique de Villepin.


                      

Les commentaires sont fermés.