Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2013

1,500 rebelles ont envahis Ma'Aloula. Ma'aloula captured by 1,500rebells.

ma_loula.jpg

By JAMAL HALABY 09/08/13 11:10 AM 

AMMAN, Jordan — Rebels including al-Qaida-linked fighters gained control of a Christian village northeast of the capital Damascus, Syrian activists said Sunday. Government media provided a dramatically different account of the battle suggesting regime forces were winning.

It was impossible to independently verify the reports from Maaloula, a scenic mountain community known for being one of the few places in the world where residents still speak the ancient Middle Eastern language of Aramaic. The village is on a UNESCO list of tentative world heritage sites.

The rebel advance into the area this week was spearheaded by(branch of Al-Quaeda) Jabhat al-Nusra, or the Nusra Front, exacerbating fears among Syrians and religious minorities about the role played by Islamic extremists within the rebel ranks.

The army couldn't sufficiently reinforce its troops to prevent the rebel advance in the area some 55 kilometers (25 miles) from Damascus. Some activists say that Assad's forces are stretched thin, fighting in other areas in the north and south of the country. 

The Britain-based Syrian Observatory for Human Rights, From the BSHR named Rami Abdul-Rahman, said Al-Qaueda /Jabhat al-Nusra backed by another group, the Qalamon Liberation Front, moved into the village after heavy clashes with the army late Saturday. He said around 1,500 rebels are inside the town.

"The army pulled back to the outskirts of the village and both (rebel groups) are in total control of Maaloula now," Abdul-Rahman said.

He said pro-government fighters remain inside the village, in hiding.

Allahu_akbar_by_MeAli_ADK.jpg

Initially, troops loyal to President Bashar Assad moved into Ma’aloula early Saturday, he said, "but they left when rebels started pouring into the village." Now, Abdul-Rahman said, the army is surrounding the village and controlling its entrances and exits.

 

A Maaloula resident said the rebels, many of them sporting beards and shouting : Allahu Akbar (Arabic: اللهأكبر God is great, attacked Christian homes and churches shortly after moving into the village overnight.

Photo : de Ma'Aloula

Source: http://www.huffingtonpost.com/2013/09/08/maaloula-capture...damascus_n_3890142.html?utm_hp_ref=world

Le public américain a-t-il la force de caractère pour faire face au fait que le gouvernement américain apparaît aux yeux du monde entier comme une bande de criminels de guerre et de menteurs : say.Paul Craig Roberts

SYRIE : MESSAGE DES HABITANTS DE MA’LOULA AUX MEMBRES DU CONGRÈS AMÉRICAIN…daté du 6 septembre 2013.

Mesdames et Messieurs,

Permettez-nous de vous apprendre ce qui s’est passé aujourd’hui dans notre ville de Ma’loula [1], avant de vous rappeler ce qu’elle signifie.

À quatre heures du matin, heure de Damas, les gangs armés de la prétendue Armée Syrienne Libre [ASL],(ainsi que les appelle tout le temps l'OSDH 'Organisation Syrienne des Droits de l'Homme' basée à Londres. ONG financée par le Qatar c'est d'elle que les agences de presse reproduisent toujours leurs nouvelles comme y prennent leurs informations les gouvernements!!!) les terroristes de Al-Quahida / Jabhat al-Nosra, et les meurtriers de l’État islamique d’Irak et du Levant, ont attaqué notre ville paisiblement installée dans le Djebel Qalamoun, puis ils ont entrepris le saccage de ses monastères, de ses églises et de ses icônes historiques, avant d’exiger de tous les habitants de se convertir à l’Islam !  

           Maaloula_01 (2).jpg

Village de Ma'Aloula, IN: Wikipedia

photo crédit : Bernard Gagnon

Oui, c’est ce qui est arrivé à l’aube de ce jour dans notre petite ville de Ma’loula. Les gangs armés se sont répandus partout, exposant toute leur artillerie sur la place après avoir interdit tous les accès aux lieux saints.

Ces actes criminels, ce saccage systématique de villes chrétiennes, ce terrorisme frappant leurs habitants, font partie d’un plan global visant à déplacer les chrétiens de leurs patries depuis les origines [2]. C’est ce que nous venons de vivre alors que l’Etat est toujours fort. Qu’est-ce qui nous arrivera si jamais, ce n’est plus le cas, une fois que les Forces US nous auront bombardés ?

Ce qui attend les chrétiens de nos villes et villages, aux mains de l’organisation terroriste Jabhat al-Nosra et de ses semblables, est tout simplement terrifiant…  Pouvons-nous espérer que toutes les terribles agressions subies par les monastères et églises de la chrétienté telles celles qui ont eu lieu à Ghassanieh, à Saint Siméon, à l’Église de la ceinture à Homs… finiront par réveiller un tant soit peu la conscience du monde pour qu’il reconnaisse le crime terroriste commis à l’encontre de la Syrie [3] [4] ?

Nous n’aborderons même pas les massacres perpétrés dans toutes les villes et tous les villages où cohabitent ceux que vous désignez par « minorités », puisque vous en connaissez tous les détails !

Mesdames et Messieurs, permettez que nous vous rappelions l’Histoire de Ma’loula qui remonte à des milliers d’années, à l’époque araméenne où elle dépendait du Royaume de Homs, à l’époque romaine quand elle s’appelait Celeokoboles, à l’époque byzantine lorsqu’à partir du IVe siècle elle est devenue le centre d’un épiscopat de première importance qui a duré jusqu’au XVIIe siècle.

 

Monastery_St_Sergios.JPG

Monastère de Mar Sarkis (saint Serge) In : Wikipedia

Permettez-nous de vous parler du « Monastère de Mar Sarkis » [5] construit au IVe siècle après JC et conçu selon la simple architecture de l’époque des premiers martyrs, Saint Sarkis (saint Serge) étant l’un des cavaliers d’origine syrienne exécuté sous le règne du roi Maximanus en l’an 297 après JC ; monastère qui était resté intact jusqu’ici !

 

Mar_Takla_monastery_01.jpg

Monastère orthodoxe Mar_Takla. (sainte Thècle) In : Wikipedia

Permettez-nous de vous parler du « monastère de Mar Taqla » [6] où sont conservés les restes de sainte Thècle, fille d’un prince Séleucide et disciple de Saint-Paul. Un lieu bien visible de toute la petite ville et où l’eau est à jamais de « l’eau bénite ». Un lieu élevé face à la caverne où elle s’était réfugiée après avoir échappé à la persécution des Romains. Un lieu qui depuis ces temps reculés est resté un symbole de la spiritualité et un témoignage de la vie des saints. Des religieuses en prenaient grand soin ainsi que des pèlerins venus de tous les horizons. De là, ils pouvaient contempler les refuges troglodytiques où les premiers chrétiens jeûnaient, méditaient et priaient; preuve, s’il en fallait, que Ma’loula est une ville monastique d’où l’on prie Dieu, le jour comme la nuit.

C’est Ma’loula… Ce lieu célèbre de pèlerinage où une fissure ouverte dans la montagne se remplit ou se vide d’eau en fonction des saisons, et où les pèlerins venaient chercher la bénédiction, la guérison et la pureté depuis la nuit des temps !

Les habitants de Ma’loula  05/09/2013 Texte traduit de l’arabe par Mouna Alno-Nakh

P.S.: Alors, c'etait si affreusement terrible la vie en Syrie ???

Petit rappel sur l'histoire de ce village et de la langue araméenne :  Les belles villes de Saidnaya et de Maaloula, regroupées de façon imposante contre les falaises des montagnes Qallamou étendues sur 20 km au nord de Saidnaya, sont les centres religieux et culturels de la minorité Syriaque-araméenne. 

 

Maaloula-Village partie chrétienne.jpg

Parti chrétienne de Ma'aloula et au sommet le couvent de Notre-Dame.

photo : de Hereliq, In : Wikipedia

Le monument le plus important de la ville est le Couvent de Notre-Dame de Saidnaya. De loin, il paraît comme une forteresse perchée sur une petite colline du centre-ville. Le couvent qui comprend une école, un monastère pour les religieuses et un orphelinat est un lieu de pèlerinage célèbre tant pour les Chrétiens que pour les Musulmans.

L’objet d’adoration est une icône de la Vierge Marie, peinte semble-t-il par Saint Luc, et gardée dans une petite pièce noire du temple.
La chapelle principale a un paravent d’icône en bois antique et de nombreuses icônes peintes en or. Le couvent a été fondé par l’Empereur byzantin Justinien au sixième siècle.

Dans la ville, il y a plusieurs petites églises, monastères et temples consacrés à plusieurs saints. La plupart sont très vieux ; toutefois ils ont été complètement restaurés. 
Aux alentours de la ville, de nombreux sites méritent d’être visités, dont le Monastère de Mar Thomas et le Couvent du Chérubin situés stratégiquement sur le plus haut point de la chaîne montagneuse locale.
Que restera-t-il après que les américains et les rebelles seront partis ? Tout sera détruit ? 

 

Tags: !,500 rebelles, Al-Quaeda, destruction, monastère de Mar Sarkis, Djihadistes, Obama soutient les rebelles, Ma'Loula, icônes, saint Luc.

Les commentaires sont fermés.