Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2013

L'Islam n'est pas une religion homogène. Série d'articles à venir sur le cas Syrie.

Goum Aubrac Aout 2013 260.JPG

Ma seule ambition est de nous ouvrir sur le monde. En voici l'Introduction.

Sur un bloque on ne doit pas épuiser le lecteur en le soumettant à des articles longs. Aussi tout en suivant ce qui se passe en Syrie, Égypte et ailleurs dans le monde je donnerai quelques nouvelles brèves. Je veux, pour la suite des articles à venir, raconter un peu l'histoire complexe de la Syrie et aussi sur l'Islam qui est loin d'être homogène. Je n'ai pas la prétention d'être un spécialiste ni ne posséder une qualification qui me donnerait une certaine autorité. Il y a des sommités qualifiées par des études approfondies et qui sont reconnues pour leur haut savoir et qui sur l'Islam en ont traité abondamment et ont publié des volumes de qualité et de référence. Du reste ils ne cessent de nous instruire. Je pense à Édouard-Marie Gallez à Madame Anne-Marie Delcambre qui parle l'arabe et connaît dans le texte, écrit en arabe ancien (classique) , le Coran et les Hadiths, puis Daniel Pipes et une source inépuisable où trouver de l'information, que vous chercheriez en vain dans les médias dits d'information, les réseaux sociaux où dénicher des sites incontournables qui en traitent abondamment et sérieusement. Je m'abstiendrai de les citer, car il y en a trop. Je le ferai, si l'information provient de l'un des sites, par honnêteté. S'il m'arrivait d'en omettre, veuillez me le souligner. Il est entendu que je ne peux citer tous les sites qui ont reproduit la même information. Comme il m'arrive de constater que des miens l'on se sert sans mentionner l'origine. Je ne m'en offusque pas, car l'important c'est que les idées, les réflexions, opinions et analyses, se répandent, le titre et la nouvelle s'ils trouvent preneur où crécher moi ça me va. À mon âge la paternité ne me révulse pas. Tant mieux si par d'autres ce que j'écris ou reproduis trouvent à se répandre et à nourrir des écrivains plus talentueux et plus diplomates que moi. Je reconnais que parfois je lance des imprécations qui en bousculent. Oui, je manie la polémique avec aisance, même à m'en confesser. Pour certain cela dérange, on craint que j'en blesse. Je suis d'un pays de neige de poudrerie et de rafales et front levé je fais face au vent frette à cette glace qui surface ma peau. Ce sang qui coule dans mes veines est parfois bouillonnant, mais il est vie. Oui, j'ai la plume parfois foudroyante, mais par bonheur, rendu à mon âge, je m'assagie et j'essaie de ne pas blesser. Mes idées peuvent en contrarier plusieurs surtout au Québec, pays de quémandeurs, farcis de ressentiments et de récrimination contre l'Église catholique et surtout l'enseignement du Christ, qui est amour, en dérange beaucoup. Pourtant ce pays dont on dit qu'enfin il est sorti de la grande noirceur des années antérieures aux années soixante, soulignons tout de même que  la violence est devenue un fait dans nos écoles publiques, par ailleurs notre coin de pays arrive au troisième rang dans les suicides après le Japon et la Norvège  et sur le nombre d'avortements au Canada le Québec occupe, sans partage, le premier rang, bien que toutes les statistiques ne sont pas divulguées, comme elles le sont dans le reste du Canada. Ce post modernisme de gauche réjouit la gagne du Plateau Mont-Royal, (Quartier huppé et hyper de gauche de Montréal) la Fédération des Femmes du Québec et le planning familial. Et histoire à suivre notre gouvernement du Québec s’apprête à voter une loi sur l’euthanasie. Bref, la culture de mort est l'une de ces valeurs québécoises à inscrire dans la Charte tant souhaitée par la vociférante minuscule chapelle des baby boomers de l’athéisme et pour le P.Q. non celui de René Lévesque ni de Lucien Bouchard ni de celui dont je fus pendant des années, mais de Pauline Marois et Bernard Drainville cet ancien journaliste de Radio-Canada, la lumière et l'ère de la liberté émanciperont les futures générations! Mon œil! Oui notre peuple crève en beauté, quel crépuscule coucher trompeur. De la noirceur on passe à la civilisation mortifère. Quel plongeon!

Je souhaite ne pas troubler les lecteurs francophones, car j'écrirai certains textes en anglais. À vous lecteur qui vous sentez bousculer dans vos certitudes et vos oripeaux si confortables alors laissez-moi vous raconter cet âge de vie, en partie seulement, que fut mon adolescence. Lorsque j'étais scout, parfois l'envie de rechigner et de rebiffer me prenait et le chef disait : s'il y en a que ça défrise achetez-vous des bigoudis. Cela me ramenait et me faisait bien rire. Par le scoutisme j'aurai appris à surmonter des défis, à servir, la fameuse B A, à se prendre en mains, à se débrouiller, à moins juger, à socialiser, sortir de son moi, à éviter l'oisiveté, bref sans être parfait, j'étais un homme fragile, mais disposé à me remettre en question. La vie n'est pas statique elle est mouvement. Alors, en ce dimanche je vous souhaite de jouir de ce soleil (en Amérique) qui éclate ici à Montréal ou alors selon le climat d'être bien dans votre peau et si cela vous concerne à sortir de votre enclos, il n'est pas bon de se morceler et de se déchirer dans l'isolement. Vive la vie et humer l'air frais ou marin du large.

Demain, le texte est presque terminé, l'excursion ou l'incursion va commencer. 

N'oubliez pas de penser et de prier pour ceux et celles qui sont persécutés à cause de leur foi au Christ par des rebelles sunnites d'Al-Quaïda, des islamistes, les frères musulmans en Égypte, Chiites en Iraq, au Soudan, Somalie, en Érythrée, Philippines, Thaïlande, Libye, et en Syrie où régnait la bonne entente et ailleurs dans le monde.

Charles Ed. Durand.

La photo : Goum Aubrac symbolise la nécessité d'ouvrir tout grand les portes et fenêtres.

Tags: Introduction, Série d'articles, Syrie, Islam, Djihadistes, Al Quaïda, Édouard-Marie Gallez, Anne-Marie Delcambre, Daniel Pipes, Parti Québécois, René Lévesque, Grande noirceur, Lucien Bouchard, Pauline Marois, Bernard Drainville, Radio-Canada, scout, les âges de la vie, adolescence, Plateau Mont-Royal, Montréal.

Les commentaires sont fermés.