Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2013

La société laïque qui renonça à Dieu. Ce post-modernisme voit s'écrouler l'homme.

SA DEVISE 

Être libre c’est être sa propre autorité.

Le Maître de la terre.jpg

La Vérité vous rendra libre

Depuis longtemps je songeais à ce livre LE MAÎTRE DE LA TERRE que j’ai reçu en 1955 d’un jésuite, le Père Alexandre Dugré alors recteur du Scolasticat à Montréal sis au 1855 rue Rachel Est. Il eut une certaine influence sur moi. Il sut orienter mes lectures. Il me souvient de sa pensée sur la famille. Il disait que l’enfant doit recevoir une double influence pour une saine formation, celle du père et de la mère. Je ne veux pas ici raconter mon histoire… Tout ce que je puis ajouter c’est que ses réflexions me parlaient, en 1954  ce prêtre était rendu à un âge avancé, mais quel homme sage et pour moi une lumière ; je dirais qu’il déposait en moi un germe : l’espérance. En cet âge de mon adolescence (15 ans) il a contribué à ce que je croie en la vie et tout comme nos éducateurs, des religieux, tous semèrent des repères.

La jeunesse de mon époque est fort différente de celle d’aujourd’hui. La télé avait à peine deux ans et n’existait aucun gadget. L’environnement permettait la communication et la socialisation et si j’ai suivi lors de nos déménagements, j’ai appris à m’adapter, il était impossible de s’isoler. De mon enfance je me souviens que nous étions nombreux sur la rue Papineau entre Rachel et Marie-Anne on était environ 12 enfants. En 2011 j’y ai passé quelques jours il y a deux ans et je ne vis aucun enfant. La dépopulation à l’œuvre.

Le jeune qui me lit s’imagine sans doute que 1955 cela est de l’âge de Cro-Magnon 43,000 ans HOMO SAPIENS. Ami, de grammaire, de ta langue et d’histoire tu es en déficit, on te veut décérébré, car vois-tu cette nouvelle ère a pour mission de te bourrer le crâne et pour preuve on culpabilise l’histoire de tes ancêtres; on te dit aussi que tu n’es ni homme ni femme, tu choisiras plus tard. Vraiment, tu manques de pot. Tels sont de nos jours les choix de l’Éducation nationale celui de la dégénérescence de la déchéance du non transmission du savoir ; tu ne sais plus écrire, pas grave tu as des opinions, mais t’échappes les arguments. Désolé, mais tu es ignorant de la culture et de l’Histoire. Voilà le legs des bozos sans culotte (niais) qui gouvernent nos pays. Tout leur programme est de faire exploser notre civilisation, aussi on commence tôt, il faut détruire la nature de l’enfant sa dignité et son droit de savoir et de connaître.

"Celui qui ne sait pas d’où il vient ne peut savoir où il va, car il ne sait pas où il est. En ce sens, le passé est la rampe de lancement vers l’avenir" -Otto de Habsbourg-Lorraine

Ce livre que je possède toujours est écorné je l’ai rafistolé afin de n’en perdre aucune page. J’ai toujours refusé de le passer. Au cours de mes déménagements, je le gardais précieusement dans ma serviette.

Robert Hugh Benson.jpg


Le Maître de la Terre que je possède date de 1950 l’Éditeur : la Librairie Académique Perrin. L’auteur est Robert-Hugh Benson. Qui est cet homme ? Robert-Hugh Benson est né en 1871 et est décédé en 1914. Anglican de naissance son père Edward fut nommé en 1882 Archevêque de Canterbury et primat de l’Église d’Angleterre. Il fut ordonné dans la High Chuch en 1901 par son père, mais après des études sur l’anglicanisme il se tourna vers l’Église catholique en 1903 et il fut ordonné prêtre en 1904. Il a écrit de nombreux ouvrages, mais celui-ci est défini comme roman d’anticipation et qui connut une large diffusion. Puis ce fut un long silence jusque vers le milieu des années 80. J’en parlais, mais personne ne le connaissait. Or au fil de ces longues années, des événements survenaient et j’allais y jeter un œil. C’était écrit ! Dire que ce livre fut écrit en 1906 (selon moi) ou 1907 selon d'autres sources. Nommé prélat cela ne changea pas le prêtre. Il y a deux jours je tombe sur le site de Benoît et moi ( http://benoit-et-moi.fr) et qu’est que j’y lis : Le Maître de la Terre a son rayonnement sur le pape François et sur Benoît XVI. J’en ai le souffle coupé. Dire que je me gardais d’en parler de peur d’être classé de fêlé de la capine.

Je vous invite fortement à le lire. Si vous avez une imprimante, cela en vaut la peine. Et vous jeunes adultes prenez quelques minutes de votre temps, laissez vos gadgets et smart phones de côté et vous découvrirez un auteur qui annonce des choses que même un futurologue en 1906 n’aurait pu imaginer. Exemple la bombe atomique les Kamikazes et j’en passe. Des aéronefs, des autoroutes à 4 voies.  Etc etc…, Il a écrit cela bien avant la Première Grande Guerre il est mort à 42 ans en 1914. Il parle dans son livre de Julien Felsemburgh, on sait qu’il est des États-Unis, mais on ignore sa provenance réelle…, il est un être mystérieux hiératique qui tout à coup est adulé et considéré comme l’homme de la Paix. Le monde lui voue un culte démesuré. L’Église catholique y est attaquée de toute part. Inutile d’en ajouter plus.

Lord of the World 1.jpg

English version on the same link: 

En voici le lien : 

http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/HughBenson/MaitreTerre.html

Bonne lecture.

Charles Éd. Durand

tags. Robert-Hugh Benson, Le Maître de la Terre, Benoît et moi, P. Alexandre Dugré s.j. scolasticat, Lord Of the World

Les commentaires sont fermés.