Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2014

De quel droit suis-je autorisé à décider de la mort d'un être existant?

faucheuse-pentacle-mort-img.jpg

NON À L'EUTHANASIE

Je veux ici m’adresser avant tout aux deux chefs des deux Oppositions officielles du Québec, MM.:  Philippe Couillard, et François Legault et à tous les parlementaires de l'Assemblée nationale qui ont une conscience droite, qui n'ont pas laissé s'étouffer la morale naturelle qui était inscrite en eux. Il en va de la vie de nos concitoyens et parmi eux les plus vulnérables. Ne soyez pas des clones des nazis qui pour ces atrocités furent condamnés au procès de Nuremberg. Sujet que vous devrez débattre lors de l'élection prochaine. Ne vous laissez pas enterrer par la Charte de la Laïcité dont la majorité des gens croient à tord qu'elle ne vise que les musulmans. C'est une entreprise diabolique qui vise à corrompre nos jeunes, à nous manipuler par le mensonge et à détruire les valeurs de notre civilisation, nos traditions et l'Église catholique.

C ED. D.

Au Québec, à ce que l'on nous répète ad nauseam, un débat sur l'euthanasie s'est déroulé partout dans la province. On nous serine de «mort par compassion, d'accompagnement palliatif en fin de vie, du respect de la volonté du malade,» etc. On manipule les mots, sa définition réelle c'est l'euthanasie. Comme pour l'avortement où on lui substitue l'appellation IVG Interruption volontaire de la grossesse. IVG. Qu'est-ce que c'est une interruption en fait? Soudain surgit une panne d'électricité ou une panne de votre câbleur durant la diffusion d'un match de hockey. On dit : nous sommes désolés pour cette interruption momentanée. Nous rétablirons le service dès...Or l'avortement c'est la mort finale, non pas une interruption momentanée de l'existence de l'enfant.

Que répercute-t-on dans les bulletins de nouvelles? Savoir que ceux qui sont contre l'euthanasie sont des intégristes. Les pour ont la cote. Toute mon implication de militant fut de me battre pour l'existence de mon peuple, de sa croissance, d'être conscient de sa dignité, de son sens de responsabilité, de son développement économique, etc. Bref, de promouvoir le respect de la VIE de nos frères et sœurs humains et non de leur mort. Sur l'euthanasie, (loi 52) je vous livre l'avis de l'Archevêque de Montréal Mgr Christian Lépine que la majorité d'entre-vous ignorez, puisque nos médias n'en n'ont pas parlé. Ses propos sont sans ambiguïté : l’euthanasie est un meurtre déguisé ; les personnes souffrantes ont besoin de savoir qu’elles seront aidées, et non poussées vers le cimetière.

 

Je le cite in extenso: 

                                         Un appel à la conscience

Mgr Christian Lépine.jpg

Très bientôt, à Québec, nos députés vont voter sur le projet de loi 52 : Loi concernant les soins de fin de vie. S’il est adopté, l’euthanasie deviendra légale sous l’appellation d’ « aide médicale à mourir ».

Or, devancer la mort ce n’est pas aider à mourir mais faire mourir. C’est donner à nos médecins le pouvoir de tuer des patients vulnérables dans certaines circonstances.

Nous aimons les personnes vulnérables, et un jour nous serons tous vulnérables. Il est important que nous sachions tous que notre famille et la société ne devanceront pas notre mort, mais seront là pour nous soutenir jusqu’à la fin.

Nous sommes appelés à faire le choix inconditionnel du respect de la vie jusqu’à la mort naturelle. L’être humain est constitué pour respecter et servir la vie en toute situation de fragilité. Il ne peut se mettre à causer la mort de personnes innocentes – si encadrée soit la décision – sans blesser en lui-même la conscience de sa propre dignité.

Donner la mort à une personne humaine innocente, c’est aussi se donner la mort à soi-même…

† Christian Lépine

Archevêque de Montréal

Québec flag.jpg

Le nouveau drapeau du Québec de la Charte de la laïcité.

 

Si on adopte la Charte de la Laïcité, voici ce qui se produira et personne ne pourra plus rien dire. Cette charte de la laïcité obligera tous des employés de l'État providence à se soumettre à la dictature de la Charte de la Laïcité. Dès que sera adopté la loi C 52 sur l’euthanasie, toute objection de conscience sera refusée à tout médecin, infirmier, membre du personnel médical ou soignant qui ne voudraient pas participer à des avortements ni à l'euthanasie, en vertu de la Charte de la Laïcité. Le personnel étant neutre.

 

L'État du Québec crée ce droit de mort à partir de l’opinion publique, qui appuierait cette légalisation de l’euthanasie, car elle se fonde sur un fait actuel de la société. Donc puisque le fait de société crée le droit c’est qu’il ni a plus de droit.

 

 

Dans ces conditions, ce que l’on apprend à la Commission Charbonneau, ce que tout le monde savait déjà, elle ne fait que les confirmer dans leurs certitudes; il serait logique, puisque les faits rapportés existent depuis plus de 50 ans et constituent un fait connu de la société, de légaliser les détournements de fonds, les commissions versées aux ingénieurs et fonctionnaires de plusieurs municipalités et autres du ministère des Transports du Québec, les souscriptions illégales servant à financer des partis politiques, en sus du 2% versé à la mafia, les enveloppes brunes versées à des leaders syndicaux. Ces sommes étaient des contributions obligées et exigées auprès des différentes firmes-conseils d'ingénieurs et autres compagnies de pavage, de constructeurs qui nécessairement ajustaient les factures à la hausse dans un ordre de + ou -35%  que payeraient les contribuables.  En effet, considérant ce qui précède on se trouve dans le même cas de figure logique évoqué plus haut concernant les avortements et l’euthanasie,  puisque le fait crée le droit c’est qu’il ni a plus de droit.

 

 

Euthanasie image Vous voulez....jpg

 

Faisons une brève incursion dans des pays où existe l’euthanasie. Je veux ici rapporter un fait qu’il me fut donné de lire en 1989.  Aux Pays-Bas une loi très encadrée fut adoptée par le parlement assez similaire à celle de Pauline Marois, avant sa proclamation royale. Il fallait le consentement de la personne malade et l’autorisation de 2 médecins, le médecin traitant et un autre de l’hôpital. Or arrive qu’une grand-mère alitée et hospitalisée, mais non à l’article de la mort, sa vie se voit confronté avec les plans de vacance de sa fille, du mari et de leurs deux enfants. Ils ont prévu de se rendre à Nice pour deux semaines. Ils se sentent déstabilisés et anticipent une frustration. Et si la mémé mourait pendant les vacances, ils devraient revenir illico, interrompre, pire fini seraient les vacances. Comme expliquer par les deux adultes et ils surent être convaincants ils obtinrent du médecin traitant son accord. Échange de bons procédés le deuxième donna son accord. Et la famille délestée de ce poids, on abrégea la vie de Mémé et la famille partie en vacances. Depuis la loi fut modifiée. On peut maintenant tuer un enfant de plus de 12 ans. On modifia la loi afin d’obtenir l’autorisation d’un seul médecin, maintenant on ne l’exige plus. Il suffit de se baser sur le dire d’une seule personne, même non parente, qui sur son honneur affirme que la (le) malade le lui a demandé. Les euthanasies ont connu une croissance constante. On ne sera pas étonné d’apprendre que les retraités des Pays-Bas qui ont un pécule bien garni émigrent sous des cieux plus cléments et moins angoissants. En effet, plusieurs afin d’échapper à leurs proches vont dans le Lander de Hesse en Allemagne pour y finir leur jour dans la tranquillité.

 

Ceux qui croient que la loi est finale et non amendable se laissent berner par des chanteuses (teurs) de pomme. On parle de souffrance intolérable. En venant au monde, le bébé braille. La première déception amoureuse est une souffrance intolérable. On veut mourir. J’ai connu un type de 24 ans qui portait au cou le sigle en or du PQ, or sa blonde l’a quitté pour un autre. Il n’a pu accepter cette séparation et s’est donné la mort.
En 1980 ma vie prenait une nouvelle direction et je me suis dit quoi ? Enfin je ne souffrirai plus. Et ben non la vie est traversée de souffrances. Heureusement je suis habité par une Foi qui a pour source le Maître de l’Amour. Je ne m’étendrai pas sur mon cas.

En Belgique aussi fut adoptée une loi similaire à celle de Madame Pauline Marois.

 

Blindée serait la loi. On assure que jamais elle ne sera modifiée. Trois exemples suffiront à ne pas croire à ces semeurs de morts.

 

En Belgique, il y a deux ou trois ans deux frères jumeaux, âges de 42 ans, muets de naissance, n’étaient affligés d’aucune maladie, mais voyaient leur vue baissée et ils anticipaient avec frayeur le jour où ils ne pourraient plus se voir, donc dans l’impossibilité de communiquer. Ils demandèrent à être euthanasiés. Le comité médical de l’hôpital donna son consentement.

 

Personne ne s’est informé s’ils étaient dépressifs, est-ce que la cécité était imminente ? un non était dans le rapport disant qu’ils étaient presbytes. En aucun cas, on ne leur offrit une assistance psychologique ou un soutien moral.

 

Belgique toujours en 2013 un homme de 32 ans demanda à se faire opérer afin de devenir une femme. L’opération réussit, mais le conjoint l’abandonna. Il ne trouvait plus de satisfaction avec sa nouvelle conjointe. Celle-ci ne le prit pas et demanda à être euthanasié, sa vie n’avait plus de sens. Sitôt demandé sitôt fait. Or personne n’avait prévenu les deux hommes que les hormones féminines injectées à la transsexuelle auraient une incidence négative sur sa drive sexuelle. En effet, elle perdit toute inclination et désir à l’acte sexuel. Et l’autre insatisfait alla voir ailleurs.

 

Belgique parlement.JPG

 

Le pire vient de se produire en Belgique. Le parlement vient d’autoriser l’euthanasie d’enfant [sans limite d’âge] atteint d’une maladie dégénérative, voire d’une débilité profonde irréversible ou d’un cancer. Cette loi poussera à mettre à mort des enfants sans qu’ils puissent profiter des progrès de la médecine. Ici au Québec la ministre responsable appelle ce projet de loi : L’accompagnement palliatif. Quelle hypocrisie crasse!

 

Bonjour ! Je viens de signer la pétition "Refusez de signer la loi pour l'euthanasie des mineurs" sur CitizenGo, destinée à  Philippe Roi des Belges.

Il me semble que c'est un sujet important et j'aimerais également que vous la souteniez. Voici le lien :

http://citizengo.org/fr/4166-refusez-signer-loi-pour-leut...

Merci beaucoup ! Bien cordialement

 

Charles Éd

Strasbourg_Conseil-de-l-europe.jpg

Si en plusieurs pays on a réagi défavorablement à cette loi mortifère même le Conseil de l’Europe a lui-même dénoncé cette proposition de loi qui « trahit certains des enfants les plus vulnérables de la Belgique, en acceptant l’idée que leur vie n’a plus aucune valeur et qu’ils doivent mourir » en adoptant cette vision réductrice du bonheur de l’enfant cette loi affirme : «qu’une vie peut ne pas être digne d’être vécue». Cela ressemble aux discours des féministes de Planned Parenthood qui pour soutenir le choix de l’avortement disent qu’une femme monoparentale pauvre ou une jeune fille de 15 ans quelle qualité de vie pourrait-elle offrir à l’enfant ? Imaginez la vie de misère pour votre enfant. L’alternative de le donner en adoption c’est risquer de voir surgir l’enfant devenu adulte qui déciderait de retrouver sa mère qui l’a mis au monde. Pensez ce qui vous arriverait alors que votre vie a changé. Quel désagrément pour vos proches et vos enfants. Et l’on appelle cela la postmodernité ? L’émancipation de la femme? Foutaise on ne lui offre aucun accompagnement. Difficile quand ces cliniques ne prônent pas l’amour de la vie.

 

Dieu ne fait jamais d'erreur voir cette vidéo. Merci au Père Hervé Tabourin de Riaumont PRV.


         

 

 

En Belgique les catholiques, juifs et musulmans se sont prononcés contre cette loi. Les seuls à l’appuyer sont les bouddhistes. Salut les ZENS du Québec. Le seul qui n’a pas réagi, le pape François, ce sera fait dans 2 semaines!

 

 

Charles Éd. Durand

 

source: Riposte catholique du 19 février, Richard Décarie, La Nef.

 

photos: La faucheuse de la Mort, Mgr Christian Lépine, le nouveau drapeau du Québec, caricature sur la novlangue versus le vrai mot, Parlement de Belgique, Strasbourg, Le conseil de l'Europe.

tags: Mgr. Christian Lépine archevêque de Montréal, Philippe Couillard, Claude Legault, Euthanasie, Avortement, Interruption, Parlementaires, Assemblée nationale, morale naturelle, souffrance, suicide, maladie, Pays-Bas, Lander de Hesse, Allemagne, Belgique, Pauline Marois, accompagnement palliatif, Enfant de 12 ans, Père Hervé Tabourin, désapprobation, catholiques, juifs et musulmans de Belgique, Bouddhiste

20/02/2014

Attaque chimique en Syrie. Le MIT contredit le version américaine et française

Bombardement chimique Syrie.jpg

Que les rebelles accusent faussement Bashar el-Assad, rien que de normal, mais de Barack H Obama et François Hollande, c'est de la fraude.

Une étude du prestigieux MIT affirme que le massacre chimique d'août 2013 a été perpétré depuis une zone rebelle, contredisant les affirmations occidentales. 

Le 4 février dernier, devant un vaste auditoire, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères de la France, à un jeune journaliste de l'Agence Info libre qui cite un rapport de la prestigieuse institution du MIT [ Massachusetts Institute of Technology ] où il est affirmé, dans un document de 23 pages, que les attaques chimiques ont été lancées depuis une zone tenue par les rebelles syriens. À la lumière de ce rapport, pouvez-vous reconnaître, devant nous, que vous vous êtes trompés, sur cette situation et présenter vos excuses?  "Certainement pas", répondit Laurent Fabius.       

Or ces recherches ont été effectuées par Richard Lloyd, ancien inspecteur de l'ONU spécialiste des missiles, et Theodore Postol, professeur au MIT, Étude publiée dans un document de 23 pages. 

Bien évidemment il y a eu des réactions viscérales et plusieurs ne se gênèrent pas à dénigrer la valeur de ces spécialistes. Non dépourvu de culot ils osèrent définir ces deux chercheurs de peu d'envergure et peu crédibles, car ils ne s'étaient pas rendu sur le terrain; il était par conséquent difficile de leur reconnaître une expertise objective. On appela à la barre les experts de l'ONU. Or ces derniers qui avaient la possibilité de préciser la portée réelle des roquettes, d'où elles venaient et qui en étaient les auteurs, semblent avoir oublié ces questions pourtant cruciales. Si elles furent faites, tout est possible, celles-ci ne figurent nullement dans le rapport final des experts de l'ONU rendu public. Pourquoi? Les auteurs du MIT contactèrent les responsables des communications de l'ONU, mais ils essuyèrent un refus catégorique de répondre aux questions des chercheurs du MIT. 

Richard Géré parlant de ces deux chercheurs a reconnu que Richard LIoyd et Theodore Postol sont des experts très sérieux et expérimentés, tout à fait crédibles", et il ajouta : "Postol est connu pour être un libéral américain contestataire, qui a mis la science au service de sa lutte depuis l'époque Reagan."

S'il est vrai qu'ils ne sont pas allés en Syrie, néanmoins ils furent très rigoureux dans leur enquête. Les deux experts américains ont étudié des "centaines" de photos et des vidéos d'ogive, des parcelles de roquettes, d'impacts sur le sol, et de barils contenant le gaz sarin, publiées sur Internet.

Approximations américaines

"Ces sources proviennent d'Internet, mais nous nous sommes ensuite livrés à une analyse physique interne qui nous a permis d'établir le volume de gaz sarin utilisé, la portée des missiles, leur direction ainsi que l'endroit d'où ils ont été tirés", explique le Docteur George Stejic, directeur des laboratoires Tesla, qui emploient Richard Lloyd. Première conclusion, "contrairement aux dires du rapport américain, les impacts ont été confinés à une zone bien plus réduite du nord de la Ghouta", affirme le chercheur

Seconde conclusion, sûrement la plus importante, les roquettes tirées avaient toutes les caractéristiques de missiles de type ''Grad'', de courte portée, sur lesquels étaient fixés les barils de gaz. "Après l'étude du poids des barils, de la géométrie des têtes et des caractéristiques des lanceurs, nous avons conclu à une portée de 2 kilomètres". Conclusion jugée crédible, car elle est évoquée dans le rapport final des spécialistes de l'ONU. 

Les deux kilomètres de portée, avancés par le rapport du MIT, ont été jugés comme une "bonne estimation" par Ake Sellström, l'inspecteur en chef de l'ONU en Syrie. Le missile ''Grad'' est une arme de bas de gamme et a une portée de 2 à 5 KM et le tir est si imprécis qu'il explique les nombreuses pertes civiles de la «Ghouta».

 

Positions des rebelles et de Damas attaque chimique.jpg

Carte de la Syrie fournie le 30 août par le Renseignement américain et qui a servie aux chercheurs du MIT.

Ce chiffre 2 KM est capital, car il remet totalement en question le rapport américain sur lequel s'est basé John Kerry, secrétaire d'État américain, qui affirme que les roquettes ont été tirées depuis le "cœur" du territoire contrôlé par le régime à Damas. "C'est tout simplement impossible'', affirme le Docteur George Stejic, la position la plus proche du régime se trouvant à quelque 10 kilomètres des impacts."

Il est clair que le rapport du MIT contredit formellement les rapports des renseignements américains et français. Les présidents de ces deux pays voulaient renverser le gouvernement de Bashar el-Assad sur la foi de renseignements frauduleux qui aurait enclenché une guerre dans la région dont on n'aurait pas pu prévoir la fin. Rappelons pour mémoire les fausses armes chimiques et armes de destructions massives qu'aurait disposées le régime de Sadam Hussein d'Irak.

 

Saint Petersbourgh.jpg

 

Comme quoi des politiciens ont un agenda secret qui cache la vérité à leur peuple en sachant être soutenu par les Mainstream medias de gauche. Posons cette question : Qu'est devenue la démocratie si c'est pour se faire rouler et manipuler par des hommes, en réalité des dictateurs, sans foi ni loi. 
Heureusement que M. Vladimir Poutine, le Président de la Fédération de Russie, tint ferme sa position sur son refus de déclarer la guerre à la Syrie, lors du sommet du G20 tenu en septembre 2013 à Saint-Pétersbourg.  

Charles Éd. Durand

Source : Le Point 21 février 2014 Adaptation d'un article sur Attaque chimique.

photos: un rebelle, carte de la Syrie sur attaque chimique, G20 palais de Peterhof,

Tags: attaques chimiques, M I T, Massachusetts Institute of Technology, document, Richard LIyod, Theodore Postol, Richard Gélé, missile Grad, 2KM, George Stejic, Bashar el-Assad, John Kerry, Ake Seltröm, ONU, Rapport d'experts de l'ONU, G20, Saint-Petersbourg, palais de Peterhof.

13/02/2014

Sochi Olympic Games 2014 est diabolisé par la gauche dans nos médias.

SOCHI-OLYMPICS-facebook.jpg

Lorsque j'écoute les commentaires sur TVA de Richard Latendresse, j’ai l’impression d'écouter CNN ou de lire le New York Times. Il se conforme à peu de chose près à la ligne éditoriale du Bureau ovale. Tout pour diaboliser Vladimir Poutine. S’y sont mis les premiers les deux Co animateurs de Radio-Canada lors de l'inauguration des Jeux d’hiver 2014 de Sochi en Russie. On aura remarqué que contrairement à la nouvelle appellation annuelle qui se dit neutre, ainsi en a décidé le CIO, elle fut appliquée pour la première fois de l’histoire des Olympiades, aux Jeux d'été de Londres. En effet, la Reine a dû ajouter à ces paroles protocolaires «J’annonce l’Ouverture officielle des XXXième olympiades de la nouvelle ère». On ne doit plus mentionner l’année selon le calendrier chrétien. Exigence de la franc-maçonnerie depuis des lustres, mais que les divers présidents du CIO ne souhaitaient pas remplacer.

Vlad poutine.jpgEn Russie, le Président passa outre l'ukase du CIO et dit : « J'annonce l'Ouverture officielle des XXIIème jeux d'hiver de l’an 2014.» Dire que l’année chrétienne est en usage en Chine, en Indonésie et dans la totalité des pays musulmans voir de la planète.

Par ailleurs, plusieurs des chefs d’antennes de nos deux grands réseaux n’ont pas cessé de parler de persécution des gays et des chasses qui se dérouleraient contre les gays. Foutaise. Dans le village gay de Montréal, on a connu ces deux dernières années une recrudescence de tabassages d’homosexuels au sortir des bars.

On parle ad nauseam, même le maire de Montréal Denis Coderre dit répéter textuellement le libellé de la loi; or le libellé qu’il a lu est faux. La loi interdit l'enseignement de la théorie du genre, de toute propagande homosexuelle ni hétérosexuelle dans les écoles primaires et secondaires. L’école n’a pas pour mission de remplacer les parents. Cette Loi fut adoptée à l'unanimité à la Douma [parlement de Russie] en 2013 y compris par tous les adversaires politiques du Parti de Monsieur Vladimir Poutine (Russie Unie). Désolé, mais la réalité c’est qu’il existe des bars gays en Russie qui ne sont pas interdits et que les forces de police n’envahissent pas ni ne pourchassent les gays. Ils sont libres de coucher avec qui ils veulent dès lors qu’ils sont des adultes consentants. L’État n’investit pas les chambres à coucher.

Pierre Bourgault.jpgPar ailleurs concernant les défilés de la fierté gay. Parlons-en. Ici au Québec les Daniel Pinard, André Boisclair et un Pierre Bourgault ont exprimé l'horreur que leur inspire cette célébration. Fier de quoi ? Ce ne sont pas tous les hommes et les femmes qui aspirent à une identité différente de celle de leurs familles ou de leurs amis. Sur ce sujet Bourgault y est allé d’un brûlot publié dans le Devoir. En fait, de quel droit la communauté Gay distingue les gais bons et les fiers ? On sait qu’elle aime l’abbé Raymond Gravel, ce curé, ancien escorte selon ce qu’il nous en a dit, est en quête d’adulations. La LGBT l’a honoré d’un prix, j’en ignore le nom.

Donc que la ville de Moscou interdise les défilés de la fierté gay elle n’est pas la seule. Je ne peux pas l’affirmer, mais il semble qu’en Iran c’est interdit et qu’en Arabie Saoudite personne ne l’a demandé. Pourquoi ? Ni la Hongrie, ni l’Ukraine ni la Pologne ni Malte ne veulent dénaturer la famille ni tolérer des propagandes hostiles au fondement même du Mariage et au bien commun. Quant à ce qui se passe dans les chambres à coucher, cela relève de la sphère privée et non de l’État.

va-t'en guerre.jpgRevenons à la tempête médiatique menée dans la majorité des pays d’occident, même Monsieur Harper s’est joint à cette cohorte de va-t’en guerre, qui n’ont pas réussi à bombarder la Syrie. Ils ne l’ont jamais pardonné ni à Poutine ni au pape François qui leur avait adressé une lettre et que leur a lu le président Vladimir Poutine. Une bombe éclata le 29 décembre 2013 à la gare de Volgograd [ex Stalingrad] fit 17 morts et le lundi matin 30 décembre toujours à Volgograd sur un trolleybus qui fit 14 morts. Le nombre de blessés près de soixante. Ah! quelle heureuse nouvelle, enfin. On a commencé par ameuter les touristes, de nos pays respectifs, dans tous les bulletins de nouvelles, qui devaient se rendre en Russie que le danger était bien réel. On avançait les pires scénarios et cataclysmes. Des bombes sauteraient, il fallait insister sur le danger encouru par tous nos ressortissants qui iraient en Russie. Deux jours avant l’ouverture, Obama lança une menace plus grave encore. Des terroristes kamikazes seraient à bord des avions de ligne en direction de Moscou et de Sochi et auraient dissimulé dans des pâtes dentifrices de mini-bombes qui feraient exploser les avions.

On avait précédemment parlé d’actions terroristes de la part des musulmans du Caucase. Or le monde ne semblait pas inquiet. Il a fallu cette dernière alerte d’Obama. Ouf ! enfin le locataire de la Maison Blanche a obtenu le résultat escompté. Il y eut des annulations, des dizaines de milliers de touristes. On oubliait qu'à Boston il y eut un attentat en 2013 qui fit 3 morts et 175 blessés. Jamais la Russie ni nos pays en Occident ne sonnèrent l'alerte sur l'éventualité de nouveaux attentats terroristes. 

Effectivement selon R. Latendresse des dizaines de milliers de touristes annulèrent leurs réservations d'hôtel et perdirent les billets achetés, car non remboursables, puisque les compétitions se déroulaient normalement.

Le comble est d’écouter Radio-Canada ou Richard Latendresse chacun se démène, depuis l’ouverture, à dénigrer les jeux de Poutine, leur coût astronomique. Tout le site olympique et les diverses constructions de logements ont été construit sur un marécage. Non il ni avait même pas une cabane pour oiseaux ni aucun habitant. Le site des jeux est à 25 KM de la ville de Sochi. Qu’est-ce que ce Richard s’est démené pour trouver des Russes mécontents. Hier, il s’est rendu loin de Sochi, derrière les montagnes, pour enfin trouver une apicultrice qui n’était pas heureuse de l’autoroute construite près de chez elle. En regardant attentivement, on ne voit pas d’autres maisons, elle semble assez isolée. Le pauvre il n’a pu en rencontrer d’autres. Quel malheur! Il a oublié de parler de nos gens qui à Montréal demeurent près du Boulevard Décarie. L’enfer ! Puis il a candidement annoncé que les touristes attendus n’étaient pas au rendez-vous. Il a cependant avoué, malgré les sièges vides, que 95% des billets ont été vendus. Hier, il chercha, mais ne trouva que des Russes heureux et fiers de la tenue des Jeux en Russie et qui s’y rendaient en grand nombre. Il a parlé du coût des aliments. Il a comparé le prix des oranges et autres légumes, donnant le prix au Kilo, mesure que nos gens ne maîtrisent pas, pour conclure que les prix s’équivalaient. Il parla du salaire des vendeuses (sans mentionner la commission sur les ventes), le salaire des caissières 350 $ par semaine. Il n’a pas parlé des prix du loyer. Là, il y a un fossé entre eux et nous. Dommage, pour lui, il n’a pas croisé de Russes mécontents des jeux.

Quand je syntonise Radio-Canada j’ai comme l’impression que ces journalistes politiques regrettent la fin du communisme et que ce n’est pas un séide de Staline qui soit au pouvoir. Pu de goulags où enfermer les gays et les chrétiens. La Russie s'est convertie et ça les embête; ce qui n'est pas le cas de l'Occident et du Québec en particulier qui est en route vers l'apostasie totale.

 

Medailles-Sotchi_scalewidth_460.jpg

Et si nos médaillés olympiques du Québec sont à féliciter il faut en remercier les parents qui ont cru en leurs jeunes et se sont investis avec, parfois beaucoup d'abnégation et de levés tôt pour conduire leurs enfants aux lieux d'entraînement.

Parlons d'un sujet qui nous concerne nous gens de ce pays d'hiver.

Le Québec paye tout, mais en a-t-il les moyens? La réponse c'est non.

« L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. » 
– Frédéric Bastiat, 1848

québec dans le rouge.jpg

Sait-on que le Québec n'a plus les moyens de vivre au-dessus de ses capacités, Il est dans le rouge

Une nouvelle étude réalisée par le Centre sur la productivité et la prospérité (CPP) des HEC Montréal, publiée mercredi le 29 janvier, affirme que le Québec vit au-dessus de ses moyens. Selon cette étude, le niveau de vie progresse difficilement depuis 1981 dans la province, alors que les dépenses publiques ne cessent d’augmenter. Le rapport nous apprend que depuis 1999 le niveau d’investissement en machines et matériel a diminué de 3,163$ par emploi, ce qui représente un recule de 36%. Or il s’avère que c’est justement ce type d’investissement qui affecte le plus la productivité.

Oui, le Québec paye, mais en fait ce sont tous les contribuables du CANADA et le gouvernement du Québec s'autorise à justifier toutes les lois mortifères ou contre-nature. 

 

Exemples: L’avortement depuis 1973 donne une moyenne de 30,000 avortements par année, le nombre va décroissant 28,000 depuis quelques cinq ans, car il y moins de femmes et l’on s’étonne du manque de mains d’œuvre ?  ALLO !!!! Wake UP ! Et la fécondation in vitro qui nous coûte 20 fois plus cher, sinon plus, que les 65 millions prévus initialement. Québec refuse de divulguer les chiffres, sauf confirmer certaines informations. Qui sont les utilisatrices? On nous apprend que les lesbiennes, les plus nombreuses, en sont les premières utilisatrices à 8,800.00$ l’essai. Le ministère croit que le 200,00 $ soit la taxe santé défraiera le coût des FIV. Puis bientôt ce sera, c’est déjà en troisième lecture : l’euthanasie. Mon prochain article portera dessus et s’adressera aux deux chefs de l’opposition trop accommodants je trouve et aux députés qui ont une conscience. Or, ce dont on entend parler c’est uniquement sur la Charte de la laïcité.

Suis-je le seul à remarquer que l’État du Québec est déjà dans les faits neutres, que ce qu’il veut faire c’est que les employés de l’État soient neutres c'est-à-dire encaserner, tels des prisonniers de l'État

Si on adopte la charte de la laïcité voici ce qui se produira et personne ne pourra plus rien dire. Cette charte de la laïcité obligera tous des employés de l'État providence à se soumettre à la dictature de la Charte de la Laïcité. 1)Toute objection de conscience sera refusée à tout médecin, infirmier, et membre du personnel médical ou soignant qui ne voudraient pas participer à des avortements ni à l'euthanasie, car en vertu de cette charte les lois sur l'avortement et sur l'euthanasie l'État déclare qu'elle se conforme par des lois mortifères et dit s'adapter aux réalités de la société moderne qui demanderait de reconnaître la liberté individualiste de décider sur le droit à l'existence de la personne. Ainsi ces lois légalisent la programmation d'un droit de mort, puisque la société dit qu'il ni a plus de droits à la vie. Allô la Charte des Droits de l’Homme !!! Cette charte sera une camisole de force imposée aux employés de l' État, comme au beau temps des régimes communistes et autres régimes totalitaires socialistes. 2) là où il y a des croix elles seront enlevées, 3) les noms de saints (tes) ou d’ecclésiastiques qui identifient un hôpital ou une école et autres CHSLD tout sera enlevé ou remplacé. 4) les rares endroits dans nos villages où existent des croix du chemin, elles seront enlevées au nom de la laïcité de l'état québécois et 5) rien ne les empêchera de changer les noms de rues et les noms de villages qui portent le nom d'un saint ou d'une sainte. 6) Et pourquoi ne pas abolir les fêtes chrétiennes comme Noël. 7) histoire de contenter tous les athées du Québec, pourquoi ne pas changer le drapeau du Québec qui a une croix blanche sur un fond azur, 8) en toute logique le Québec devra cesser de payer un salaire à des aumôniers catholiques dans les hôpitaux ou les prisons de la Province de Québec. Et oui, c'est l'ouverture d'un grand saut dans le silence sur Dieu.

Il va falloir beaucoup jeûner et prier.

Charles Éd. Durand

tags: Sochi, Vladimir Poutine, Richard Latendresse, Denis Coderre, Maire de Montréal, Fierté guay, Pierre Bourgault, Daniel Pinard, André Boisclair, LGTB, Abbé Raymond Gravel, Radio-Canada, chefs d'antenne, Volgograd, bombes, gare, trolleybus, Boston, kamikazes, pâte dentifrice, avions de ligne, touristes, apicultrice mécontente, Russes fiers, 95% billets vendus, Stephen Harper, Québec rouge, État providence, Frédéric Bastiat.