Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2014

Ukraine : USA et Union Européenne veulent faire main basse sur ce pays.

Carte-Ukraine-Russie.jpg

Obama est plus sévère avec la Russie que l'Iran, pays voyou.

Quoique l'on dise les vautours sont voraces et se foutent du peuple d'Ukraine. Ce qu'ils veulent est de faire main basse sur le Nickel, le Gaz de schiste et le pétrole ''of shore''. Le sort du pays ils s'en contre fiche. Dégagé Vladimir Poutine qui lui n'entend pas démembrer le pays dit Ukraine. Il reconnaît la volonté exprimée par les gens de la Crimée qui ont voté massivement lors du Référendum, et accepte son rattachement à la Russie. Sur 17 % de Tartares, 40 % ont voté en faveur, les Ukrainiens de souche ont massivement voté pour le rattachement à la Russie et les Russes majoritaires en Crimée ont voté à plus de 90 %. Ce n'est en aucun cas un coup de force de Poutine. Que le résultat du référendum déplaise à Manuel Barroso, non élu et à la Baronne Catherine Ashton, la ci-devant ministre (non élue) des Affaires étrangères de l'Union Européenne on les comprend. Après tout le but n'était pas d'aider l'Ukraine, mais d'encercler la Russie. Barack Hussein Obama qui sur le plan des Affaires extérieures a un bilan négatif...entendait profiter de la faillite du pays pour s'accaparer la propriété des richesses naturelles, soit être  maître d’œuvre de l’exploration des métaux, de l'extraction, de l'exploitation et en tout avoir le contrôle et décider où se ferait la transformation de ces richesses naturelles et à quel rythme. L’Ukraine allait en sortir appauvri n'ayant aucune part aux décisions prises par les nouveaux propriétaires des divers gisements ni sur les Sièges sociaux, et déjà le pays est en faillite de 34 milliards $$$, dont 3 milliards $ maintenant.

Est-ce que l'Ukraine fut déjà un pays? En écoutant cette émission, vous apprendrez beaucoup. Pour thème fut choisie la géopolitique du Monde orthodoxe. Ce panel d’experts fut réuni, fort heureusement sur les ondes de Radio-Courtoisie. Émission qui fut diffusée le 17 mars 2014. Donc y ont participé des spécialistes, qui connaissent leur sujet, en un échange vigoureux et fort pointu; ils surent présenter des faits authentiques et avérés par l'histoire. Le problème de nos médias est qu'ils ne font pas leur devoir, celui de se documenter afin de bien informer nos populations. Dans le fatras des nouvelles et positions hystériques prises par nos pays d'occident, dont une diva qui cria au nazisme de la Russie (Hillary Clinton), il y a une inflation verbale que les faits réels contredisent. On sut en parler intelligemment en long et en large, tout le long de cette émission. Ces informations nous amènent à nous interroger et à penser Pourquoi le Canada s'est-il embarqué dans cette manipulation mensongère? Voir un Bernard Henri Lévy (le chef de guerre, lui l’instigateur du renversement de Kadhafi, quel piteux fait d’armes) qui harangua les manifestants et parla devant un panneau de Svoboda le nazi. Svoboda est à la tête de ce mouvement nazi et aime remémorer cette époque des armées allemandes et des SS d’Adolphe H. L'occident décidément mange à tous les râteliers.  Pourtant cette mouvance extrémiste avec ses milices nazies forme + de 30% des manifestants. Leur base arrière se trouve dans l'ouest du pays. Dans l’actuel gouvernement, le parti de Svoboda a une influence certaine ; en effet ils détiennent quatre ministères. Étrange que ni l'Union Européenne et ni les États-Unis ne s'en scandalisent pas.

 

L’Ukraine est le berceau de la Russie. En fait c'est en 988 que le Prince russe Vladimir se fit baptiser à Kiev alors la capitale du pays russe. Depuis lors, la langue russe y fut toujours parlée jusqu'à nos jours. On a dit que c'est une guerre de religion. Il y a trois Églises en Ukraine : L’orthodoxe du patriarcat de Moscou, celle plus récente orthodoxe Ukrainienne et en fin les Uniates catholiques de rite byzantin qui se retrouvent majoritaire dans l'Ouest de l'Ukraine. 

Le Kosovo-Métochi, comme l’Ukraine l’est pour la Russie, est le berceau de la Serbie ; or qu'a fait l'Occident ? il a créé deux nouveaux pays musulmans en Europe, La Bosnie/Herzégovine et le Kosovo.

Église au pays du Kosovo croix.jpg

Au Kosovo un musulman enlève une Croix sur le faîte d'une église.

 

 

Solidarité Kosovo.jpg10 ans après, le Kosovo-Métochie saigne encore. Aucun des 50.000 participants aux pogroms contre les Serbes du Kosovo n'a jamais été ni inquiété ni arrêté. Un crime qui demeure impuni. Le 17 mars c'est dans la douleur que la Serbie commémorait le dixième anniversaire des pogroms antichrétiens au Kosovo-Métochi au cours desquels 19 personnes ont été tuées, 34 églises détruites, 5,000 Serbes et non-Albanais furent expulsés de leurs maisons et 900 personnes blessées. Et depuis cela continue dans l'indifférence totale de l'Occident. Noël passé les orthodoxes ne purent se rendre à l'église car les Albanais musulmans les attaquaient. Où en est la liberté religieuse? Je crois de mon devoir de dire à notre premier ministre Stephen Harper : « Oubliez l’oléoduc ''Keystone '' Obama ne l'autorisera jamais». Promesse qu'il va tenir pour les Stars d'Hollywood.

Charles Éd.Durand

Source sur le Kosovo-Métochie que vous devriez consulter :http://www.solidarite-kosovo.org/ 

et sur FaceBook : https://www.facebook.com/solidarite.kosovo.


         

 

tags: Ukraine, Radio Courtoisie, Géo politique de l'orthodoxie, Crimée, tartares, référendum, Manuel Barroso, Catherine Ashton, Stephen Harper, Bernard Henri Lévy, Svoboda, Nazisme, Églises, Kosovo-Métochi, Solidarité Kosovo, l'oléoduc Keystone. 

Les commentaires sont fermés.