Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2014

Resurexit sicut dixit. Le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité !

christ_ressuscite.gif

Христос воскресе! Воистину воскресе!

À toi l’inconnu(e) bien le bonjour.

Cher(e) ami(e),

2014. Je vous invite à regarder sans rouspéter le spectacle de la déconstruction déjà très avancée qui se dessine et s’installe en notre occident déculotté ayant perdu tous ses repères à cause de l’inavouable soif de sexe qui s’était emparé de la génération des Baby-boomers. Voici maintenant l’ère des textos, des silences et des solitudes. Tout semble perdu. Les libertins inassouvis président au largage des nouvelles générations, vous êtes nés en un monde où l’individualisme, l’hédonisme, et la sexualité sont l’unique ancrage proposé où se perdent les personnes.

Le sens de la vie est désaxé comme les pôles de la terre le seraient si ils basculaient. Vous étiez dès le bas âge dans ces écoles et maternelles de l’État soumis à ses dictas et à ses programmes. Votre statut est en ballant car vous êtes déjà conditionné à ignorer le bien commun, car cette valeur étant d’un autre âge. Par ailleurs, vous êtes victime des attaques mortifères perpétrez contre la famille. On (pronom très impersonnel) lui porte le coup fatal qui la détruira dans son existence naturelle. Oui, une guerre est menée contre l’homme et la femme, contre l’institution du mariage.

Je vais vous citer quelques extraits de la Bible, la genèse. Dieu dit : «Faisons l’homme à notre image, comme notre ressemblance…, à l’image de Dieu il le créa… homme et femme il les créa. Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre…» Plus loin dans la Genèse on lit que Dieu voyant que rien de ce qu’il avait créé :« n’était assorti à l’homme Dieu le fit tomber dans une torpeur et façonna une femme et l’amena à l’homme.» Ainsi ils se complétèrent et depuis ces premiers temps ils s’unirent et eurent des enfants qu’ils chérirent.

Or depuis tout est basculé chaviré et le jeune d’aujourd’hui, tôt en son jeune âge on introduit l’analphabétisme dans son esprit et il meurt dans un environnement sèche et sans amour vrai. Il sait ce qu’est le sexe, on ne fait que ça lui enseigner, mais il est bien seul dans ce monde désaxé qui tente de lui dire qu’il n’est pas un homme ni une femme et qu’il décidera plus tard le sexe qu’il choisira. On le décervelle afin qu’il n’ait surtout pas l’envie de chercher le sens de sa vie, ni qu’il ait en lui cette quête naturelle de comprendre pourquoi il vit. Bref, notre société semble irrévocablement perdue, du moins est-ce là l’agenda des puissances enténébrées qui gouvernent nos sociétés et ce communautarisme imposé qui fracture le bien commun. Nous voyons exploser un lavage des cerveaux dès l’âge tendre. Il s’agit de tuer l’homme et la femme; tel est le dessein de l’adversaire de l’Amour. Or cet amour est inscrit au plus profond de notre moi. Je suis unique et aimé de mon créateur. Pourtant on ne me parle que de sexe de jouissance et d’effervescence. Heureusement il y a des îlots qui vivent sans être spolié par ces dégénérés. Oui, ils sont aussi vivants et charnels que tout un chacun, mais ils vivent en une famille unie où règne l’amour et où Dieu est au centre et Il habite le cœur de la famille. Une famille unie est une famille qui prie.

Ami, toi qui par coïncidence me lis, sache que tu n’es pas le fruit du hasard qui a pour finalité de mourir. Dans la Bible on parle du Verbe. Sais-tu ce que cela veut dire ? La Parole. Oui la Parole c’est Dieu, c'est le souffle qui insuffle la Vie, Il est l’Alpha et l’Omega. Il est le début et la fin. Il est le Tout-Puissant et son attribut premier est Amour. Il s’en nourrit il le donne et il l’a inscrit dans le cœur de chacun d'entre nous. Il nous appelle à l’aimer, mais avant tout à nous aimer et à aimer notre prochain. Trois axes indissociables.

En ce jour nous célébrons la Résurrection du Fils de l’Homme. Jésus le fils de Dieu. Il a obéi à son Père jusqu’à la mort sur la Croix afin de nous racheter. Sa mission était de nous dire que Dieu nous aime et qu’il nous appelle à aimer et à vivre avec et en lui par-delà ce bref passage sur cette terre. Si tu le veux, mais tu le peux, écoute cet hymne que je t'offre. C'est le 4e mouvement de la 9e symphonie, le finale, de Ludwig van Beethoven. Il était sourd lorsqu’il l’a terminé. Magistral est cette œuvre. Je la connais depuis que jeune, vers 13 ans, je pris le vinyle large à deux côtés que nous avions à la maison et l’entendis pour une première fois. Quel envol prit mon esprit j’écoutais cette ''ode à la Joie''. Elle m’emportait et cela m’enhardissait à laver les planchers tâche qui m’était dévolue tous les samedis… Eh oui!

Que la lumière de Pâques perce votre cœur qu’elle illumine votre vie, que le Ressuscité vous garde et qu’il vous parle. Oui, vous n’avez qu’à lui parler tout simplement. N’attendez pas d’être sage encore moins un savant pour découvrir et goûter la joie de sa victoire et de notre résurrection.

 

Joyeuses Pâques à tous.

Charles Éd. Durand

photo: Icône russe orthodoxe.

Tags: Pâques. résurrection, famille, Jésus, Sexe, déconstruction, théorie du genre, Ludwig van Beethoven, Ode à la Joie.

 

       

Les commentaires sont fermés.