Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2014

Les avions tombent comme des mouches, en cet été de l'An de Grâce 2014.

 

L’auteur Maurice D a écrit un article fort documenté qui commente et raconte les dessous sur les 3 crashes d’avions survenus cet été. Je n’en publierai qu’un seul, le Boeing 777  qui s’est écrasé en Ukraine. Vous apprendrez toute la vérité et comment ou pourquoi on ment à la population. Ce qui m’amène encore à me poser la question : Est-ce que nos journalistes sont ignorants, paresseux ou alors à la solde de l’oncle Sam ?

 

Quant au Premier ministre du Canada, le Très Hon Stephen Harper, je crois comprendre que sa position par rapport à la Russie relève surtout d’un facteur électoraliste, il est vrai qu’une forte proportion d’Ukrainiens sont établis dans l’Ouest canadien et aussi en Ontario. Or, il y aura des élections en 2015. QED.

Nos médias en Occident nous inondent des conférences de presse du Maître et accessoirement président des États-Unis Barack Hussein Obama, et quelques autres leaders potiches de l’U.E. et Ban Ki-moon de l’ONU qui tous devenue ses ventriloques s'entendent à diaboliser le Président de la Fédération de Russie, M. Wladimir Poutine, et de l’accuser de tous les maux. Il est vrai qu’il ne partage pas les valeurs mortifères, morales et nihilistes véhiculées en Occident. D'autre part je sais que l’archevêque de Kiev et toute la hiérarchie de l’Église gréco-catholique de rite byzantin mieux connue sous l’appellation les uniates, ne partagent pas les valeurs de l’Union européenne, mais elle doit prier afin qu'elle reconnaisse en toute humilité, charité et honnêteté qu’elle partage les valeurs que défend la Russie, l'Église latine de Rome et aussi sa sœur l’Église orthodoxe que préside Sa Sainteté Cyrille 1er Patriarche de Moscou et de toute la Russie.

Par ailleurs puisse la Croix Rouge ne pas rompre avec une tradition fondatrice (Henri Dunant)et qu’elle n’a jamais trahie qui est inscrite dans sa charte, ne jamais interférer dans les affaires d’ordre politique. Il y a urgence. La Russie pour des raisons humanitaires a envoyé un convoie de 300 camions vers l'Ukraine. On y apporte des vivres, du matériel médical, une vaste pharmacopée, de l'eau, s’ajoutent de puissantes génératrices. Bref, tout le nécessaire pour venir en aide et au secours des victimes, si elle veut un inventaire qu’elle le fasse, il y a urgence. Point barre.Il y a déjà 300,000 russophones qui ont quitté Lougansk une ville de 1 million d'habitants. L'Armée ukrainienne bombarde des objectifs civils, elle procède également à des tirs de mortier, elle détruit systématiquement les habitations qui ont fait plusieurs morts. Les habitants de Lougansk comme a Donetsk sont privés d'eau, d'électricité et des premières nécessités et de nourriture. Si bien qu'à l'heure où j'écris l'Ukraine va à l'encontre des garanties qu'elle a données et empêche les 300 camions de Russie de passer parla douane choisie par Kiev. Cela ressemble de plus en plus à du nettoyage ethnique voir à un génocide. Tirer sur des Ukrainiens est immoral. Nous souhaitons que l'Occident surtout l'Europe se désolidarise des manœuvres de Barak Hussein Obama et fassent pression sur Kiev de cesser de massacrer la population russophone et de négocier la paix avec les russophones de la région du Donbass.et que se taisent les armes.    

Plus bas je donne la source et le lien où vous trouverez l’entièreté de l’excellente investigation, que de recherches effectuées par l’auteur Maurice D.

Charles Éd. Durand

17 juillet 2014 - vol MH 17

Pour le crash du Boeing malais MH17 immatriculé 9M-MRD en Ukraine, nous avons maintenant des témoignages précis, notamment celui de Michael Bociurkiw, l'un des premiers enquêteurs de l’OCSE (Organisation pour la Coopération et la Sécurité en Europe) arrivé sur le lieu du crash, en limite d'une zone pavillonnaire proche de Donetsk.                             

                                                                                                                     Ukraine crash 17 juillet.jpeg

                                                                                                                                       

 

 Ukraine crash Moteurs.jpg

 

       

              Ukraine crash roues de l'avion.jpeg Ukraine crash corps humain.jpeg

 

           Ukraine crash valises.jpegUkraine crash débris.jpeg

 

Observez bien la photo du haut : c'est celle d'un avion qui vient de faire un chute de 10 300 mètres "avec un angle de près de 90°" autrement dit verticalement, les débris sont éparpillés sur moins de 300 mètres, et, malgré la violence du choc il y a de gros morceaux, les moteurs, le train d'atterrissage, de nombreux sièges, bagages et corps très abîmés, mais le plus souvent identifiables, le sol est recouvert d'une épaisse couche de débris. Il y en a pour plus de 150 tonnes, l'avion est bien là, entier, bien que certaines zones aient brûlé à cause du carburant (photo du train d'atterrissage).....................................................................................................................................................................

MH17 est tombé le 17 juillet. On nous a serinés pendant un mois que les Russes étaient coupables, puis les séparatistes russes à l'est de l'Ukraine ("si ce n'est toi, c'est donc ton frère").

 

Il fallait impliquer Vladimir Poutine pour justifier les mesures d'embargo totalement débiles, qui ne gênent pas beaucoup Poutine, mais vont coûter une fortune à nos exportations agricoles et porcines( Québec).

 

 

Le New Straits Times, journal de référence en Malaisie, vient de faire sa une sur les premières conclusions des experts au sujet du crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines dans l’Est de l’Ukraine. Elles mettent hors de cause les rebelles et pointent le doigt sur les forces armées du gouvernement de Kiev. Selon l’examen des débris, le Boeing 777 n’a pas été la cible d’un missile parti du sol ("sol-air"), mais d’un engin tiré par un avion ("air-air"). En prime, des impacts de balles tirées par des canons de 30 mm ont été relevés sur la carlingue de l’avion

                                       

Ukrain crash carlingue troué de balles.png

L’OCSE, les services secrets US et un ancien pilote de ligne arrivent à la même conclusion : le vol MH17 n’a pas été abattu par un tir venant du sol, mais par des rafales de balles tirées depuis un avion, il est ensuite parti en vrille avant que deux avions tirent au canon en direction du cockpit.

Notons cependant que les résultats des boîtes noires n'ont toujours pas été publiés. Ensuite, que les médias continuent massivement à faire leur propagande antirusse commencée alors qu'ils ne savaient rien.Si le coupable etle gouvernement ukrainien (qui a pris le pouvoir par un coup d'état).[N de C Ed.D]; depuis une élection s'est tenue. et le favori de l'assistante de John Kerry Victoria Nuland '' ancienne ''conseillère de Dick Cheney'' dont la mission était de renverser le régime de Kiev pro russe, de répandre le trouble dans le pays et placer un homme de leur choixPetro Porochenko un oligarque dont la fortune personnelle est évaluée à 12 milliards de $US. Je joins un lien où vous avez le verbatim d'un appel téléphomique entre Victoria Nuland et l'ambassadeur américain  en Ukraine : M. Geoffrey R. Pyatt.

 

http://news360x.fr/conversation-lassistante-du-secretaire-detat-lambassadeur-us-en-ukraine/ ]

Pourquoi alors prend-on des sanctions contre la Russie?

L'armée ukrainienne a-t-elle confondu le vol MH17 avec celui du Président Poutine? D'où son acharnement à vouloir éliminer tout éventuel témoin survivant en tirant sur le cockpit? Dans cette hypothèse, les sanctions contre la Russie perdraient leur ''justification'', et l'U.E. (comme Hollande et Fabius) se retrouveraient une fois de plus piégés par leur allégeance à Washington!

Pour ceux que la technique intéresse.

La censure imposée par les médias occidentaux n’a pas pu empêcher de découvrir que le fuselage du côté droit du poste de pilotage de l’avion est percé par des éclats, avec les bords repliés vers l’extérieur, ce qui indique que de petites explosions se sont produites à l’intérieur de la cabine de pilotage.

 

Mais les traces de projectiles parfaitement rondes qui sont entrées du côté opposé ont traversé le poste de pilotage sans exploser. Alors que l’ogive d’un missile Buk-1M aurait explosé en une grosse boule de feu.

 

Les impacts dans le panneau du fuselage du côté droit du cockpit du vol HM-17 ont été produits par un projectile de type explosif-incendiaire visant à produire des foyers d'incendie à l'intérieur de la cabine. De petits éléments des cadres du pare-brise en alliage d’aluminium étaient fondus en raison de l'incendie.

 

4114490342.jpg

 

 

                                                                                                                  

Dans la bande de cartouches pour les canons embarqués à bord des avions de chasse, l’armurier insère quelques projectiles en alliage de tungstène (ayant une plus grande capacité de pénétration), similaire au système américain à base d’uranium appauvri.

Mais pas au point d’exploser, perforer l’enveloppe de l’avion, traverser la cabine de pilotage et de sortir de l’autre côté.

Les tirs ont été effectués par un pilote de chasse expérimenté, qui a visé uniquement la cabine de pilotage.

Cela est démontré par le fait que la section de fuselage à l’arrière du poste de pilotage est restée intacte et ne comporte pas de trous qui auraient pu être causés par des éclats de projectiles. 

                                                                                 

Ukraine crash derière cabine de pîlotage.jpg

La disparition est déterminée par la fin de l’émission du transpondeur du vol MH-17 et l’arrêt du fonctionnement de sa station de radio, alimentés tous les deux électriquement et montés dans le cockpit. Au moment où avaient lieu ces deux événements, l'avion est entrée en plongée avec un angle proche de 90° degrés. Très probablement en raison de la déficience physique (tués ou blessés) de l'équipage à contrôler l'avion, et de la destruction des éléments de transmission des commandes avec le manche et le plafonnier. 

Personne dans les médias n’a parlé d’une chose élémentaire liée à un Boeing 777 : les commandes de vol du pilote sont transmises de la cabine par des circuits électriques de type fly-by-wire

C’est pourquoi un court-circuit dans l’installation électrique dans la cabine désactive le transpondeur et la station de radio.

Lors de la conférence de presse du Ministère de la Défense de la Fédération de Russie du 21 juillet 2014, le chef d'état-major général et le chef de l'aviation militaire, les lieutenants généraux Andrey Kartopolov et Igor Makushev ont démonté tous les mensonges concoctés par les hauts responsables américains et de l'OTAN, mensonges ensuite amplifiés par les médias occidentaux et notamment français. 

 

Pour brouiller les pistes, les Ukrainiens ont abattu l’avion malaisien au moment du passage de relais avec les Russes entre l'espace aérien ukrainien et le russe. J'ai tous les détails de la procédure, mais c'est très long, je vous en dispense ! Sachez cependant que dès que les Russes ont vu les deux chasseurs ukrainiens prendre le Boeing en chasse, ils ont mis leurs propres chasseurs en alerte. 

Mais ils devaient attendre que l'avion ait franchi la frontière pour pouvoir attaquer les chasseurs ukrainiens et protéger le Boeing, sous peine d'un incident international qui aurait une fois de plus été mis à la charge des Russes. Toutefois, prévoyant cette possible intervention russe, les Ukrainiens avaient mis en batterie au ras de la frontière non pas une, mais quatre batteries de BUK-M1 prêtes à descendre les chasseurs russes.                                                                

Ukraine crash lance missiles.jpeg

 

On a déclenché des guerres mondiales pour moins que ça.

Maurice Dantec

Source: http://www.minurne.fr/trois-crash-trois-mensonges#.U-poZflhC3J.facebook

Logo de Minurne 

Source Mniurne logo.png

 

tags: Avions, Ukraine, crashes, avions chasseurs, Donetsk, Louhansk, Boeing 777, Stephen Harper, Maurice G. Dantec, ouest canadien, Ontario, population ukrainienne, Ban Ki-moon,  Patriarche de Moscou, Cyrille 1er, Croix Rouge, armée ukrainienne, objectif civile, 300,000 russophones, tirs de mortier, bombardement , nettoyage ethnique, génocide, Kiev, OCSE, Michael Bociurkiw, vol MH17, Victoria Nuland, assistante de John Kerry, Petro Poroshenko, oligarque ukrainien, 12 milliards $, Union Européenne,                      

photos: sur Minurne

Les commentaires sont fermés.