Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2014

Que les voix d'Obama, du Pape François demandent au Pakistan de libérer Asia Bibi

Asia-Bibi-006.jpg

Ce n’est pas au nom de l’émotion que nous demandons la libération d’Asia Bibi, c’est selon le droit international, et la liberté de conscience. En découle le respect dû à toute personne créée à l’image de Dieu. Elle est aimée de Dieu en tant que créature humaine appelée à la vie Éternelle. Asia Bibi est femme, mère et épouse pour cela même le Pakistan doit sur l’Honneur et au nom de la Justice la plus élémentaire prendre l’engagement de la libérer. Pourquoi la Justice du Pakistan dénierait-t-elle la dignité et la liberté de conscience à cette femme comme aux autres chrétiens? Depuis quand l’Amour est-il un blasphème ? Dieu est Amour et miséricorde Il ne tue pas. Depuis trop d’années, on persécute les chrétiens dans le monde et pas seulement dans les pays musulmans.

On sait que c’est dans des pays musulmans où se perpétuent le plus d’assassinats et de persécutions systématiques envers les chrétiens.

Nous ne demanderons pas au président Hollande d’agir en homme. Tout ce qu’il peut faire c’est d’enfourcher un scooter assis en Amazone. Cela dit tout du locataire de l’Élysée.

Quant au président Obama s’il se soucie de la liberté des chrétiens qu’il ouvre la bouche et parle. Et à tous les chefs d’État comme notre premier ministre du Canada le Très Honorable Stephen Harper. Que tous élèvent le ton et demandent la libération d'Asia Bibi.

 

Justin Trudeau son ouverture envers l'islam..jpg

Ce n’est pas le maquignon (magouilleur) Justin Trudeau qui va dénoncer les massacres qui se commettent contre les chrétiens au nom d’Allah. Déjà qu’il va plus souvent prier dans les mosquées que dans une église. Il agit en catin, il racole les électeurs musulmans. Il se fout du Canada.

Que la haine et le terrorisme soient abolis, et que triomphe l’Amour comme nous l’a enseigné Notre Seigneur Jésus-Christ.

Je vous invite tous à signer la pétition mis en ligne par L'Observatoire de la christianophobie. Cliquer sur le lien qui suit:

http://www.christianophobie.fr/petiti...

Charles Éd. Durand


           

Photos: Manifestation de femmes du Pakistan contre la loi sur le Blasphème; Justin Trudeau chef du Parti Libéral du Canada.

Video: Leader Vocal : pour la libération d'Asia Bibi

Source: l'Observatoire de la Christianophobie.

tags: Liberté, Asia Bibi, conscience, blasphème, Dieu, Évangile, Amour, Pakistan, Haine, Stephen Harper, Justin Trudeau, l'Élysée.

01/10/2014

Les anormaux ou l'archipel de l'euthanasie.

L'homme nouveau.gif

Rédigé par Stéphen Vallet le 01 octobre 2014 dans Culture.

Galen_Brevier1.jpg

Clemens August cardinal von Galen surnommé le lion de Münster fut l'une des rares personnalités à dénoncer publiquement le plan euthanasique du Parti National - Socialiste allemand.

Les éditions Flammarion viennent de publier un livre du journaliste et historien allemand, Götz Aly, intitulé Les Anormaux. Au terme d'une enquête de plusieurs années,

l'auteur y présente l'extermination des personnes handicapées, physiques ou mentales, des personnes âgées ou des inaptes au travail, enfants compris, à travers un plan reposant sur l'euthanasie (Aktion T-4). Faisant appel à des témoignages et aux récits de survivants, Götz Aly demande que l'on n'efface pas de la mémoire allemande ce génocide des plus faibles.

 

Un programme discret, mais pas secret.

Depuis 1945, les atrocités nazies n’ont jamais cessé d’être dénoncées. C’est même devenu un passage obligé de l’enseignement, soucieux de former les jeunes consciences afin que de tels crimes ne se renouvellent pas. Et pourtant ! Soixante-neuf ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale une certaine discrétion entoure toujours tout un programme d’assassinats mis au point par l’État national-socialiste. Les historiens le connaissent, mais le grand public l’ignore généralement. (Nd C Ed.D :Surtout il ne faut pas le dire, n'est-ce pas Véronique Hivon députée du PQ? et l’égérie de l'euthanasie qu'elle nomme Mort par compassion. Le grand final qui en soi est irréversible et si attrayant qu'on en meurt d'envie, on y court.)

L'Archipel de l'euthanasie.

 

À cet égard, le livre de  Götz Aly, un journaliste et historien allemand, fera certainement date. Au terme d’une longue enquête, il a mis à jour un véritable archipel, comme il l’écrit en réemployant l’expression de Soljénistyne à propos du Goulag. Un archipel de chambres à gaz destinées exclusivement à l’élimination des handicapés mentaux et physiques ainsi qu’à la suppression définitive des délinquants, des personnes âgées ou des inaptes au travail. Un vaste programme d’euthanasie organisée, sous prétexte que certains coûtent trop cher à la société ou que leurs parents ne seront pas «heureux», s’ils continuent à vivre. Sans oublier les critères raciaux ou de bonne santé… Au total, « environ 200 000 Allemands furent victimes entre 1939 et 1945 des meurtres par euthanasie ». Un chiffre qui ne prend pas en compte, par exemple, les Russes assassinés par les nazis pour les mêmes raisons.

 

Bourré d’informations, de témoignages et de documents, le livre fait froid dans le dos. Au-delà de ce qu’il décrit, il montre que le corps médical allemand, même parmi ses membres les plus anti-nazis, était favorable à un tel programme euthanasique. Une situation qui n’est pas sans rappeler celle dans laquelle nous vivons. Les mêmes arguments, le même appel à la compassion, la même terrible réalité, chambres à gaz ou SS exceptés. L’horreur qui se profile avec la même bonne conscience.

Les anormaux euthanasie.jpegLes anormaux, Götz Aly, 
Flammarion,

312 pages, 22 €.

 

 

 

 

 

 

 

 Source : L'Homme NouveauCe billet a été posté par Stéphen Vallet le 01 octobre 2014.

10, rue Rosenwald
75015 Paris
Tel : 01 53 68 99 77

Tags : Parti National-Socialiste, Adolphe Hitler, Clemens August cardinal von Galen, Euthanasie, Véronique Hivon, l'égérie de l'euthanasie. Götz Aly, Les Anormaux 1939-45, corps médical.

P.S.: Je n'ai pas obtenu l'autorisation, ne l'ayant pas demandée, de la direction de ce bi-mensuel: L'Homme Nouveau. Le but de cet article est qu'il se propage et c'est ce que je fais.