Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2015

Pas d'amalgame Fr. Hollande. D'Égypte Abdel Fata al Sisi le dit haut et fort.

                                                                                                                                           Abdel Fata.jpg

 

Le 3 janvier 2015, le président d'Égypte Abdel Fata Sissi s’est adressé, dans l’enceinte de l'Université d'Al Azhar du Caire, aux universitaires, imams, théologiens et autres leaders religieux de l'Islam : «Nous avons le devoir de faire la révolution religieuse  qui questionne la violence dans l'Islam.» Cette université est la plus influente du monde arabe. Il réclame une RÉVOLUTION religieuse en questionnant avec lucidité l’usage de la violence dans l’Islam. Va-t-on l’accuser de faire de l’amalgame?

« Cette façon de penser, je ne dis pas '‘religion’’, mais ‘‘façon de penser’’ - ce corpus de textes et d’idées que nous avons sacralisés au fil des ans, au point que s’en écarter est devenu presque impossible. Il antagonise le monde entier » ; d’un côté les parfaits les musulmans qui ont seuls le droit de vivre et tous les autres mécréants de mourir.

 

« Est-il possible que 1,2 milliard de personnes [musulmans] s’accordent le droit de tuer le reste des habitants du monde  + de 7 milliards d’humains afin qu’eux seuls puissent vivre? Impossible! » 

« Je dis et je répète que nous avons besoin d’une révolution religieuse. Vous tous êtes responsables devant Allah. Le monde entier attend votre prochain geste ...»

Sera-t-il suivit par d'autres chefs d'état musulman? Probablement qu'une fatwa est déjà prononcée.

« We are in need of a religious revolution»

President Abdel Fata al-Sissi made this statement at the University of Al-Azhar in Cairo, and «asked to Scholars for a '' religious revolution'' to re-examine centuries-old Islamic thoughts that make an enemy of the whole world » I am refering here to the religious clerics. We have to think hard about what we are facing-- and I have addressed this topic a couple of times before. It's inconceivable that the thinking that we hold most sacred should cause the entire umma (muslims faithfuls as a tight community) to be a source of anxiety, danger, killing and destruction for the rest of the world. Impossible!    

—  I am not saying ''religion'' but ''thinking'' — that corpus of texts and ideas that we have sacralised over the years, to the point that departing from them has become almost impossible, is antagonizing the entire world.

Is it possible that 1.2 billion people (Muslims) should want to kill the rest of the world's inhabitants  that is 7 billion­­­  so that only them (Muslims) may live? Impossible I am saying these words here before you scholars and ulema Allah Almighty will withness to your truth on Judgment Day concerning what i'm talking about now. 

You need to step outside of yourselves to be able to observe it and reflect on it from a more enlightened perspective..

I say and repeat again that we are in need of a religious revolution. You, imams are responsible before Allah. The entire world is waiting for your next move... because this umma is being destroyed and lost by or own hands.

Can we expect that others muslims leaders will follow him?

                                                                                                                                               

Pape Tawadros II et Abde Fata al-Sisi.jpg

 

Le 7 janvier 2015, Noël chez les orthodoxes qui suivent le calendrier Julien, le Président Abdel Fata al- Sisi s’est rendu dans la cathédrale Copte orthodoxe du Caire. On le voit ici avec le pape Tawadros II. Curieusement aucun de nos médias n’en a parlé pas plus que de son discours prononcé devant un parterre de religieux musulmans sunnites.

Je ne suis pas Charlie... Je condamne tous ces musulmans qui ont commis ces assassinats ciblés, caricaturistes, policiers, juifs et autres, voir aussi dans le métro de Paris ce policier. Toutes ces tueries ont été commises au nom d'Allah. À tous les proches de ces victimes j’exprime ma vive sympathie et je sais le chagrin et la douleur qui vous affligent.

Que l’on cesse de parler du pays de la liberté de paroles et d'expression en France? Elles n'existent plus depuis belle lurette sauf pour l'extrême gauche.

Censure.jpeg

 

Ce gouvernement ''socialiste'' fait tout pour manipuler l’opinion publique et la détourner de la vraie réalité, on censure la vérité, on lui ment via les Médias complices qu'il subventionne. Ces culottés du gouvernement invoquent la sauvegarde de la République et de la laïcité, mais ils ne mentionnent pas la France ni ne parlent de l’insécurité vécue par les Français. Ils oublient les racines du Pays de France et ils lui dénient sa civilisation chrétienne. Ils n’en ont que pour les valeurs républicaines.

N’avez-vous pas remarqué que le ministre de la Sécurité intérieure puis Manuel Valls et le falot président François Hollande, quand ils ont ouvert la bouche pour la première fois, ce ne fut pas pour souligner la douleur éprouvée par les proches des victimes, ni leur souhaiter leurs condoléances, ni de condamner la tyrannie de ces musulmans qui ont perpétré ce carnage démentiel. Non, ils se sont adressé aux policiers, à la gendarmerie et à l’armée, en les flattant, pour les remercier de leur concours à sauver la république et ses valeurs, bref, ils voulaient s’assurer qu’ils ne se retourneraient pas contre les braconniers de la France qui depuis les années 70 sévissent au gouvernement. Presque tous sont issus de la gauche caviarde. Voilà qui explique leurs soucis envers ces 3 corps ? Ils les craignent, car depuis longtemps le gouvernement ne fait rien pour enrayer le banditisme ni d’arrêter l’expansion de l’Islamisme et la police sait les passes droit que les magistrats accordent à ces racailles. La Police et la gendarmerie savent qu’elles ne peuvent plus aller dans ces banlieues (les préfets les en dissuadent) où se sont constitués des cités de non-droit et où l’insécurité sévit partout. Tous ces soldats, policiers et gendarmes savent qui effraient la majorité des Français. Ce sont ces racailles, ces djihadistes qui sèment la terreur au pays de France. Plusieurs vont dans les contrées pour s’y entraîner et participent là-bas au sein de forces rebelles et ils en reviennent et chacun agit pour semer la peur. Tous ces musulmans se préparent à réaliser la conquête de l’Islam en Europe.

Les gouvernements socialistes et UMP (ce prétendu parti de droite) quand ils coupent dans les budgets ils s’en prennent à tous ces corps qui forment la colonne vertébrale de la défense du pays. Le pays des Français c'est-à-dire de tous ceux qui se sont intégrés et veulent s'intégrer. On envoie les soldats au Mali et ailleurs. On les tient occupés. Pourquoi ? Car on a peur d’eux. S’il fallait qu’ils passent à l’acte. Tous ces polichinelles de gauche, ces anarchistes, ces verts et autres jacobins auraient la trouille, car ils savent que la majorité du peuple de France se soulèverait et appuierait l’action que pourrait entreprendre, l’armée, la gendarmerie et les corps de police. Les Français se mobiliseraient avec eux pour donner congé à tous ces traîtres et maquignons qui depuis 50 ans détroussent la France et trahissent le peuple de France.

Qui se rappelle de 1939 et à quoi ressemblait la France à cette époque d’avant-guerre ? Les syndicats d’obédience communiste faisaient des grèves de zèle. On ralentissait le travail, en fait, on préparait le terrain à l’envahisseur : l’Allemagne nazie. Qui allait devenir le chef du gouvernement de Vichy? Pierre Laval issu du Parti socialiste. La gauche suivait les ordres de Staline ; ce n’est qu’en septembre 1941 qu’elle a cessé sa collaboration avec l’occupant allemand et est entré dans la Résistance. Enfin, elle a cessé de dénoncer les membres de la Résistance, eux qui étaient majoritairement catholiques, plusieurs venus du scoutisme, mais avant tout des Français.

Que sont nos anciens communistes, maoïstes, trotskistes devenus depuis la chute de l’URSS ?Ils ont viré vers le gauchisme bourgeois et l’anarchisme. Ce sont eux qui osent nous dire : Ne faisons pas d’amalgame. Ils dénoncent le racisme blanc mais ignorent les autres. Trouvez sur la photo les icônes qui inspiraient ce caricaturiste?

Charlie Hebdo.png

Enough is enouh. N’allez pas vous imaginer que tous ceux qui samedi sont descendus dans la rue se sont ouverts à l’Islamisation de la France et à la rentrée des clandestins et accepté de se faire imposer la Sharia à petite dose, comme dans les cantines? Non les Français sont tannés d’avoir peur quand ils sortent. Douce France que chantait Trenet est devenue un pays en déliquescence; ne nous étonnons pas si les Français sont anxieux et désespérés.

 

Pour mémoire, n’oubliez pas que Charlie Hebdo (d’extrême gauche) avait un tirage hebdomadaire de 30,000 copies et n’oubliez pas non plus que l’État socialiste ou l’UMP de centre gauche (du pareil au même) prend vos impôts et vos taxes pour financer les médias déficitaires. Et vous tous payez pour caser, soigner, nourrir, éclairer, tous ces immigrants issus de pays musulmans. On réduit les dépenses dans l’armée cependant. Aujourd'hui Hollande et ses autres ministres de paille les encensent, car ils ont la chienne, ils ont peur qu’ils prennent le parti de la France qui est leur pays.

L'islam qui tire sur 7 milliards.jpg

 

Surtout pas d'amalgame. Mon œil ! Le hic c'est que tous ces psychotiques sont des soldats de Mahomet et sont musulmans.

Charles Éd. Durand

 

ADDENDUM: Je serai absent pour raison de santé dès le 13 janvier pour une durée de 2 à 3 semaines. 

tags: Abdel Fata al-Sisi, François Hollande, Charlie Hebdo, Égypte. amalgame, résitants, Police, victimes, Pierre Laval, Vichy, Pape Tawadross II, Copte, Noël, Révolution religieuse, Université Al-Azhar, Caire, Aldo Sterone, Vladimir Poutine

Source: Daniel Hamiche, The Cairo Post, Link:

http://www.thecairopost.com/news/132190/news/al-azhar-to-establish-forum-on-tolerance-translation-center

Vidéo d'Aldo Sterone : Attentat terroriste au siège de Charlie Hebdo. la Marie-Anne républicaine,

Photos: Le Président d'Égypte Abdel Fata al-Sisi, le Pape Thawadros II et le président, Charlie Hebdo, caricature...

 
             

 

Commentaires

Que voilà un article - et un discours - qui a tout de même un certain cran, dans l'amorphie ambiante. A suivre en tout cas.

Écrit par : BULTE | 12/01/2015

Les commentaires sont fermés.