Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/03/2015

RUSSIE. Boris Nemtsov: même pas 20 000 personnes à travers toute la Russie.

                                                                                                            

Moscou manif du 1 er mars 15 en Russie Nemtsov.jpg

Depuis hier la nouvelle de l’assassinat de Boris Nemstov survenu près du Kremlin sur le Grand Pont de pierre où il fut tiré de 4 balles dans le dos. Ce meurtre fait la une des bulletins de nouvelles, partout dans le monde. D’heure en heure le nombre de manifestants que l’on nous donnait augmentait sans cesse. Je m’y attendais, on suit CNN le ventriloque de la Maison Blanche. Au début de la manifestation vers 13 : 00 h on mentionna la présence de 10,000 manifestants puis chaque heure on grimpait de 10,000. Au bulletin de 17 : 00 h (LCN) on en était rendu à 60,000 puis au bulletin de 18 : 00 h : 70,000 manifestants. Pourtant la manif à Moscou était terminée depuis longtemps.

Samedi le 21 février celui qui agissait comme chef d’antenne en soirée à LCN et TVA interviewait le correspondant de TVA à Moscou. On pouvait apercevoir en arrière-plan le mur du Kremlin et la cathédrale Saint-Basile-le-bienheureux avec ses bulbes aux couleurs vives.

                                                                           

saint_basil le bien heureux.jpg

On commence par parler de la terrible tragédie… que le peuple russe est bouleversé et patati et patata. Selon le chef d’antenne, Moscou serait au bord d’une tragédie dont on ne mesure pas encore l’ampleur ni les conséquences sur l’avenir de Vladimir Poutine. On nous répétait que Nemstov était un grand démocrate et qu’il fut au début des années 90 un proche de Boris Elstine voir son héritier présomptif qui lui succéderait à la tête de l’État. Poursuivant l’entrevue le chef d’antenne demande : -est-ce que la population de Russie est choquée de cet assassinat de l’adversaire le plus farouche de Poutine et se peut-il que sa mort oblige Poutine à démissionner? Nullement ne répondit le correspondant, ses opposants ceux de Nemstov représentent moins de 0.1% du peuple russe. Poutine a plus de 85% d’appui. Ainsi fut close l’interview et depuis le correspondant n’est plus passé à l’antenne.

 

Boris Nemtsov.jpg

 

De Boris Nemstov âgé de 57 ans on taira ses liens avec les oligarques qui sous Eltsine détroussèrent les richesses du pays à leur seul profit avec pour grand allié l’Oncle Sam fort intéressé de s’emparer à vil prix des pans entiers de l’économie, des Banques, le rachat d'industries, des terres éventuellement, il convoitait les richesses naturelles du pays et de nos jours il porte un œil fort intéressé sur la Sibérie. Curieusement ce Nemstov ne dénoncera jamais les magouilles des oligarques ni le jeu trouble des émissaires américains alors qu’il fut vice-Premier ministre de 1990-1991.

Il est normal que plusieurs moscovites viennent sur le pont déposer des fleurs là où fut assassiné Boris Nemtsov.

            Moscou des fleurs.jpg

Pourquoi Boris Elstine choisit-il Vladimir Poutine comme successeur ? Boris avait confiance en un  seul autre politicien en Russie, qu’il savait intègre, c’était le maire de Saint-Pétersbourg, M. Anatoli Sobtchak. Se sachant près de la fin il sollicita son avis et lui demanda s’il connaissait un homme en qui il pouvait avoir confiance et qui ne serait pas un vautour qui détrousse le peuple et la Russie, comme cela se produisait en ces années chaotiques de 1990 qui suivirent la fin du régime communiste.

 

Boris Elstine.jpg

 

Boris voyait bien que des oligarques  ploutocrates, voir les membres de sa famille et autres courtisans de son entourage n’allaient en rien améliorer le sort du peuple. Je ne m’étendrai pas sur les motifs qui amenèrent le maire de Saint-Pétersbourg à suggérer Vladimir Poutine. Son travail, il l'avait observé. Et Vladimir avait étudié le droit à l'Université il en sortit diplômé en 1975 en ayant fait sa thèse de Maîtrise sur les relations politiques des États-Unis d'Amérique avec les pays africains. Il était irréprochable et reconnu pour son intégrité. Il apprenait très vite et le maire constata que son protégé avait pris la mesure des magouilleurs et des oligarques qui détroussaient la Russie et réduisaient à la mendicité le peuple russe. Vladimir apprit à se taire ce qui ne l’empêcha pas de tout noter. Il était un homme loyal au maire de Saint-Pétersbourg. Sobtchak avait su sonder l’homme et vérifier s’il pouvait avoir confiance en lui et quel était son intérêt envers le peuple russe et la Russie. Pour ces raisons et d'autres, c’est ce qui le décida à le recommander au président Boris Eltsine.

         

Kremlin (1).jpg

Boris ne se faisait plus d’illusion sur ceux qui l’entouraient. Et Vladimir Poutine rendu à Moscou fut introduit dans ''le saint des saints'', il ne fit pas de vague, mais observa et il sut gagner la confiance et du président et de la tribu des Elstine ; alors qu’approchait le retrait du président Eltsine de la scène politique, le clan choisit Vladimir Poutine comme successeur d’Elstine.

 

On connaît son ascension il fut financièrement soutenu par un oligarque qui défraya presque tous les frais de sa campagne à la présidence. N’oublions pas que Vladimir était un inconnu en Russie. Un nobody. Puis il fut élu président. Le premier acte officiel qu’il entama fut de convoquer tous les oligarques, ces véreux qui s’étaient enrichis aux dépens du peuple et des intérêts majeurs du pays. Il leur intima l’ordre de faire le ménage de cesser de saigner le peuple russe et le pays. Bref, il leur dit : la récréation est terminée. S’ils ne changeaient pas, ils iraient en prison et leurs biens seraient confisqués et versés à l’État.  Dès la sortie de la réunion tous comprirent que le nouveau président n’entendait pas à se soumettre aux dictats des oligarques. Plus est ils devaient tous, y compris celui qui avait payé la majeure partie des frais de son élection, verser à la Russie les impôts et autres dividendes frauduleusement acquis. Fin de la récréation. Disons que l’oncle Sam apprécia très peu et n’apprécie toujours pas l’éthique du nouveau chef de l’État et de son amour pour sa patrie. Un Robin des Bois succédait à un Boris diminué et usé par l’alcool.

 

Anna Durickaya.jpg

Revenons à la mascarade que nous font subir les médias de partout en Occident. On diabolise Vladimir Poutine, on laisse courir la rumeur qu’il serait le commanditaire de l’assassinat. Curieuse la vitesse de cette accusation répétée en chœur dans tous les médias d’occident. Écoutons les chefs d’État quelques heures à peine après la mort tragique de Boris Nemstov, ils réclament une enquête impartiale. Or comment se fait-il que l’amie qui l’accompagnait la ‘‘top modèle’’Anna Durickaya témoin de la scène fut épargnée ? On ne parle jamais d’elle dans les bulletins. Vous ne trouvez pas cela curieux ? 

Écoutez les politiques d’Occident… Ils sont émus et scandalisés par ce meurtre et condamnent le ou les commanditaires de cet assassinat (Sous-entendu Vladimir Poutine).

 

Martyrs Coptes 21.jpg

 

Aucun de ces leaders ne s’est ému de la décapitation de 21 chrétiens Coptes (Égyptiens dira F Hollande pour ne pas avoir à prononcer le mot ''chrétien'') survenus en Libye par l’EIIL ni de l’enlèvement de 200 chrétiens en Syrie par les mêmes djihadistes musulmans qui vont éliminer ces mécréants, car ainsi l’exige le Coran, Parole d’Allah.

Quand va-t-on parler de ceux qui sont persécutés? Ces Assyriens qui sont massacrés et ceux qui ont réussi à s'enfuir. En Suède s'est déroulée une manifestation contre l'EIIL ou ISIS en anglais. JE SUIS CHRÉTIEN.

 

stop ISIS.jpg

ADDENDA

Je viens de lire l'Observatoire de la Christianophobie et j'y retrouve cette photo, or je l'avais prise sur l'agence Assyrian International News Agency. Or selon ce que nous rapporte Daniel Hamiche qui l'a aussi publiée elle fut prise à San Francisco (Bay Area) lors d'une assemblée de fidèles des Églises orientales qui protestaient contre l'assassinat de 21 Coptes égyptiens.

À qui profite le crime ? Voilà la question qui doit retenir notre attention.

[Or toute cette zone, adjacente aux bureaux présidentiels du Kremlin, est entièrement couverte de caméras de contrôle et étroitement surveillée par la police. Le meurtre n’a donc pas pu échapper aux services de sécurité. L’identité de la voiture et celle de ses occupants devraient pour le moins être rapidement établies. Selon les premières informations de la presse, il s’agit d’une Ford blanche. Une chaîne russe a diffusé la vidéo d'une voiture qui aurait pu transporter l'auteur(s) de l'assassinat. Mais il n'est pas clair si une ou plusieurs personnes se trouvaient à l'intérieur et si les tirs sont venus d'un seul pistolet.

Une heure après l’assassinat, Dmitri Peskov, porte-parole de Vladimir Poutine, a livré les premiers commentaires officiels. Une rapidité surprenante : le chef du Kremlin est réputé pour ne pas réagir à chaud aux évènements. « Le président a déclaré que cet assassinat brutal portait les marques d’un meurtre commandité et avait tout d’une provocation », a déclaré Dmitri Peskov, ajoutant que Vladimir Poutine avait demandé au Comité d’enquête, au ministère de l’Intérieur et au FSB d’enquêter sur cet assassinat. Ce samedi en début d'après-midi, Vladimir Poutine a déclaré que "Tout sera fait pour que les organisateurs de ce meurtre soient châtiés".

"Il ne fait aucun doute que ce crime a été minutieusement planifié, tout comme le lieu choisi pour le meurtre selon toute vraisemblance, l'arme qui a été utilisée est un pistolet Makarov " a fait savoir le comité d’enquête dans un communiqué, émis samedi avant-midi.]Source : Les Échos.fr

Présentement tout ce qui concerne cet attentat les sous-entendus s’inscrivent dans l’escalade des provocations et des sanctions menées par le Président Obama et ses séides de l’U.E. et du Canada (je ne vois vraiment pas ce que le PM Mr Harper a à gagner en se rangeant derrière Obama).

On prépare l’opinion publique occidentale pour déclencher la 3e guerre mondiale.

Pourtant on ignore volontairement le sort des chrétiens d’Orient persécutés et partout en des pays où des islamistes sèment la terreur et la mort et entreprennent des guerres civiles comme au Nigéria, en Thaïlande, aux Philippines, au Soudan. Ils s'incrustent au Libye et l'Algérie sera le prochain pays. L’occident  laisse faire et se tait. Obama a beau s’évertuer, à dire que ce n’est pas l’Islam je regrette, mais je pense qu’en sa jeunesse il a retenu les leçons apprises dans l'école coranique qu’il a fréquentée comme la Taqïya (stratégie de défense mentir est une ‘‘ruse divine’’). En effet il est licite pour un musulman de mentir si il est pris en situation d’un danger imminent qui pourrait se retourner contre les intérêts de l’islam et de lui-même. Ce que pratique sans pudeur le locataire du bureau ovale. Qui, par ailleurs, osera dénoncer le double jeu de la Turquie versus l’EIIL ? du Qatar de l’Arabie-Saoudite les financiers qui paient les djihadistes et achètent l’appui des pays, comme le Canada où l’Arabie Saoudite vient de signer un contrat de 16 milliards en armement…C'est dure de défendre les chrétiens, particulièrement celui qui sera condamné à mort pour apostasie. Sa femme et ses trois enfants vivent à Sherbrooke dans les cantons de l'Est.

Michael Gorbatchev.jpg

On nous ment et cela sent le soufre, comme des œufs pourris. La gauche n’aime pas Poutine. Mikhaïl Gorbatchev, bien qu’éloigné politiquement de Vladimir Poutine, il dénonce avec force la politique agressive menée par Barack Hussein Obama et stigmatise la lâcheté de ceux qui en Occident suivent ses ordres. Il l’accuse de vouloir détruire (faire main basse sur) la Russie et d’y placer ses hommes à la tête du pays, comme il le fait en Ukraine et par le passé en Géorgie.

Il est temps de nous réveiller. L’ennemi n’est pas la Russie encore moins Poutine, mais l’Islam. Réveillons-nous, remettons-nous en question et n’ayons pas peur de ne pas suivre ces laquais que sont ces politiques qui nous gouvernent. Au nom de qui au juste ? Ils se tiennent cachés.

Charles Éd. Durand

Source: Les Échos. Fr  

Photos : manifestants (Allain Jules), Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, Boris Nemtsov (AFP), dépôt de fleurs (les ÉChos français.fr), Boris Elstine, (photo d'archives), vue sur le Kremlin (photo d'archives), Anna Durickaya (Alain Jules), 21 martyrs coptes, des manifestants en Suède (AINA), Michaïl Gorbatchev (AFP).

Tags: Boris Nemtsov, assassinat, oligarques, Kremlin, Pont, Anna Durickaya, top modèle, Saint-Petersbourg, Anatolie Sobtchak, maire, Moscou, clan Elstine, Oncle Sam, U.E. Harper, Arabie-Saoudite, Qatar, décapitation, 21 chrétiens, Coptes, Libye, Égypte, François Hollande, EIIL, djihadistes, Turquie, Mikhaïl Gorbatchev, Comité d'enquête, 3e guerre mondiale, Nigéria, Thaïlande, Philippines, Soudan, Algérie, la Taqïya, Daniel Hamiche, l'Observatoire de la Christianophobie.

Les commentaires sont fermés.