Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2014

Pape François et la prière polyforme au Vatican, le 8 juin 2014

                                                                                                                                                               Pape François 8 juin 2014.jpg

Dimanche de la Pentecôte le 8 juin, eut lieu la pseudo prière pacifique dans les jardins du Vatican en présence du Président d'Israël Son Excellence Monsieur Shimon Peres, de dignitaires religieux chrétiens et du dirigeant du Fatah palestinien M. Mahmoud Habbas ( très critiqué dans la bande de Gaza).

imam-vatican-mpi-300x166.jpgL’Imam, musulman, n'a pas pu s'empêcher d'ajouter un verset prônant la guerre. Il a récité : (bien sûr en arabe) les derniers mots de la deuxième sourate : « Tu es notre Maître, accorde-nous la victoire sur les peuples infidèles. ». Le djihad contre l'association "la trinité" et etc. prône bien sûr le djihad, mais surtout que cette sourate est violemment anti-juive et anti-chrétienne. (et vlan pour le cardinal Jean-Louis Tauran) C’est dans cette sourate qu’on trouve (verset 191) : « Et tuez-les où que vous les rencontriez (…) l’association est plus grave que le meurtre (…) et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. » (L’association, c’est la Trinité.)  Cette rencontre surréaliste pour la paix inter-religieuse organisée par le Pape François qui innove sous une pulsion irrésistible? Je ne sais pas. Serait-ce à la suggestion, au demeurant fort possible, du cardinal Jean-Louis Tauran. Qu'en dire? Ce fut en fait une prière à un dieu «polyforme». 

Quelle est la mission confiée par Jésus à ses apôtres et à ses disciples, et ce pour tous les temps et spatial (par toute la terre)… jusqu’aux confins du monde? Proclamer la bonne nouvelle de Jésus, baptisez-les au nom du Père, et du fils et du Saint Esprit. Il faut que l’Église soit elle-même fidèle à son fondateur, qu’elle fasse son travail, c’est-à-dire celui de proclamer l’évangile, d’envoyer d’authentiques missionnaires,  pour convertir au Christ les peuples de la Terre (jusqu’aux périphéries, comme le réclame l’évêque de Rome, le pape François). Soyez mes témoins dit Dieu. Dieu sait qu'ils sont nombreux en ces derniers temps ceux et celles qui sont persécutés, car ils ont choisi d'aimer et de suivre le Christ.

Désolé, mais jamais Jésus n'a demandé d’invoquer un Dieu dont on ne sait pas s’il est juif, musulman, extraterrestre d'une lointaine galaxie ou martien.  Non plus de discuter ou dialoguermais de convertir, avec l’aide des dons de l’Esprit Saint. Telle est la mission confiée par Jésus à ses apôtres et disciples et à nous tous chrétiens de ce temps, aux successeurs des apôtres et des Pères de l'Église, comme à tous les missionnaires du XXI e siècle. Soyons des témoins de la Joie et de l'amour.

Prier pour la Paix c’est suivre l’enseignement du Christ.  Ce n’est pas par une prière neutre à un dieu « polyforme » dite dans un Vatican syncrétiste que le pape François obtiendra la paix. Il est urgent qu’un torrent d’eau vive nettoie ce courant sinueux et insidieux qui épouse la mode d'un monde qui trotte dans le nihilisme, l'analphabétisme religieux et l'ignorance du Dieu trois fois saint. Ce que nous réalisons depuis longtemps c'est  que trop de ces rencontres appelées inter-religieuse avec l'Islam s’avèrent porteuses d'un dialogue de sourds et où les chrétiens se font dupés. En français (vulgate) nous sommes les dindons de la farce. 

Ce dialogue religieux, soyons honnêtes et conséquents, est impossible tant le christianisme est dissemblable de la conception du Dieu de l'Islam. Vouloir le maintenir c'est s'enliser dans une quête chimérique tant les divergences sont irréconciliables. Cette ouverture au dialogue devrait être confiée au Conseil pontifical pour le dialogue interculturel. En son aspect actuel et sous la houlette du cardinal Tauran ce dialogue est de la même facture et est aussi illusionniste que fut l’ostpolitique en son temps et qui fut clos heureusement, tôt après son élection au pontificat, par le pape saint Jean-Paul II (Il l'a abolit à Assise en 1978) au grand déplaisir du cardinal Cassaroli et de sa cour...  Qu’il y ait dialogue, avec une culture différente de nos racines judéo-chrétiennes, il doit être encouragé voir nécessaire. S’ils veulent la paix qu’ils en donnent les garanties. Par ailleurs qu'existent des rencontres et/ou compétitions sportives, voilà qui est d'un autre ordre et elles ne peuvent être que bénéfiques pour la fraternité humaine; dans la mesure où nul n'exige des révisions et n'épuisent par des tergiversations interminables, sous de  pseudos motifs politico-religieuses, les dirigeants des différentes fédérations sportives etc.

Si nos frères en humanité de l'Islam veulent la paix et non le sang qu’ils s'y engagent résolument et respectent intégralement la liberté religieuse, la liberté de conscience et la liberté de choix. Ce sont là des garanties essentielles et qu'ils acceptent tout aussi fermement de reconnaître le droit à la non discrimination sous prétexte religieux ou culturel et reconnaissent le droit inviolable de la dignité et la spécificité de toute personne. 

Charles Ed. Durand

Lamartine,_par_Decaisne.jpg

Qu'écrivit Alphonse de LAMARTINE sur l'Afrique du Nord. En ce temps-là la France était encore la France. Liberté d'expression. La Taubira, Hollande et Manuel Valls «ce dernier issu du franquisme» ne sévissaient pas encore en cette (au passé) douce France désormais appelé la Hollandie vassale de l'Union Européenne que dirigent des fonctionnaires. 

Voici ce qu'il cite sur les nids d'esclavage d'Islamopithèques  de l'Afrique du Nord!!! Et encore une fois, vous utilisé un "MÉCRÉANT" pour tenter d'anoblir une pseudo religion barbare : « Remettre les rivages et les villes de l’Afrique à des princes arabes, ce serait confier la civilisation à la barbarie, la mer à la garde de ses pirates, nos colons à la protection et à l’humanisme de leurs bourreaux. […] Si l’or a son poids, la politique, l’honneur national, la protection normale du faible, et l’humanité (le bien commun) n’ont-elles pas le leur? Abandonnerions-nous ces mers à leurs pirates? Les côtes de France, d’Italie et d’Espagne à leurs insultes? Repousserions-nous les bénédictions de ces rivages que nous avons affranchis de leur terreur? Laisserons-nous repeupler d’esclaves français et européens ces nids d’esclavage que nous avons détruits pour jamais? Sous le règne du roi Charles X). Cela en dit long sur ces peuples « pacifiques » « injustement » colonisés!

sources :observatoire de l'Islamisation, Bernard Antony et VIS.

photos: Photo du 8 juin 2014 Vatican, l'Imam, Alphonse de Lamartine.

tags: Prière, Polyforme, Vatican, Imam, dialogue, Shimon Peres, Israël, Mahoud Habbas, Fatah, syncrétisme, Évêque de Rome, Jean-Louis cardinal Tauran, dialogue inter-religieux, Ostpolitique, cardinal Cassaroli, Alphonse de Lamartine.

06/05/2014

Jewish conspiracy? Les juifs conspireraient contre l'homme et ses valeurs?

Si l'on se base sur les propos tenus il y a un an (2013) par le vice-président des États-Unis d'Amérique Joe Biden lors d’une assemblée du ‘’Jewish American Heritage Month’’. Les juifs sont responsables de tous les bouleversements structurels qui en moins de cinq ans ont changé les valeurs profondes de l’Amérique. Tels le mariage des personnes de même sexe, l’introduction de la théorie du Genre dans les écoles et autres destructions contre les droits de l'enfant et de la famille qui est le socle de la nation qui se profilent à l’horizon comme la GPA et la PMA qui dans les faits se pratiquent déjà. Il faut savoir que jamais deux hommes ne feront des enfants ni deux femmes dans des rapports sexuels. Il faut toujours la complémentarité des deux sexes pour donner la vie. Que recouvrent ces sigles ? PMA c’est procréation médicalement assistée et GPA la Gestation pour autrui (mère porteuse). Or selon Joe Biden toutes ces transformations des valeurs n’auraient pu se réaliser sans les grands médias et Hollywood dont les grands propriétaires sont des juifs. 

Imaginez un instant si pareille affirmation avait été prononcée par le président de la conférence des Évêques catholiques des États-Unis le cardinal Timothy Dolan. On aurait crié à l’antisémitisme et cela aurait fait la une de tous les journaux de Gauche, d’abord aux USA puis en France et suivis par tous les gouvernements laïcistes et athées d’Occident et du non moins grand Chef de l’Union Européenne : Manuel Barrozo. Or les Juifs de gauche apprécièrent plus ou moins d’être associés, à cette déclaration pour le moins dangereuse et explosive de Joe Biden. Les Juifs pratiquants n’ont pas du tout apprécié se voir impliqués comme étant les promoteurs de toutes ces déviances immorales et contre-nature survenues en Occident. Certes la frange juive de gauche à qui s’adressait Joe Biden, si elle ne pouvait nier son implication lui demanda de s’en excuser. Ce qu’il ne fit pas à l’exemple du Big Boss du Bureau ovale.

Voir le livre de Ben Shapiro : The True Hollywood Story of How the Left Took Over Your TV (HarperCollins 2011). Il y fait la démonstration que les producteurs de films grand publique, comme celui tiré du livre de Dan Brown le Davinci Code, et des séries télévisées vendues dans le monde entier, y œuvrent  les créateurs, scénaristes et écrivains qui suivent un agenda de gauche et socialiste. Leur but consiste à détruire les racines culturelles et religieuses (judéo-chrétienne) qui sont les fondamentaux de l’Amérique profonde et de l' Occident. Ben Shapiro a pu s’entretenir avec tous les grands patrons de l’industrie et on lui permit d'interviewer tous ceux qui de loin ou de près participent à la conception et à la réalisation des grandes productions cinématographiques et séries télévisées ainsi que de rencontrer des célébrités du monde du Showbiz. Ce livre-choc sur Hollywood et sa propagande fut rendu possible parce qu’il est d’origine juive et un juif pratiquant ce qui lui a ouvert les portes. 

 

Ben Shapiro.jpg

Depuis les attaques lancées par Obama contre le deuxième amendement de la constitution Bill Of Rights, Ben Shapiro lutte pour le maintien du Second amendement qu’Obama veut modifier. Dans une sortie foudroyante, il déclara : le 2e amendement est une protection contre la tyrannie et la dictature. Il donne pour exemple que ses grands-parents en Europe parce qu’ils ne craignaient pas la tyrannie ont fini en cendres dans les fours crématoires.

Charles Éd. Durand

Je vous encourage à écouter cet exposé de Michael Voris ChurchMilitant.TV

: The 'Jews' have given America same-sex marriage.' Guess who said that?

Joe Biden Juif 1.png

Joe Biden 2.png

Source: Church Militant. TV  http://www.churchmilitant.tv/

Video : Church Militant TV / 05- 05-2014

Photos : Ben Shapiro, Prise d'écran : Joe Biden 

tags:Michael Voris, Juifs, conspiracy, Joe Biden, Vice-président, 2013, Jewish American Heritage Month, GPA, PMA, droit, enfant, famille, socle, nation, Ben Shapiro, The True Hollywood Story of How The Left Took Over Your TV, Second Amendment, Bill of Rights, Tyrannie, Cardinal Timothy Dolan, Manuel Barrozo,


         

28/07/2013

Des prophéties parlent du déclenchement d'une 3e guerre mondiale.

J'ai reçu un courriel où il m'était donné à lire un texte de Yahia Gouasmi intitulé (président du parti Anti sioniste et un musulman militant activiste chiite français) ...Toute attaque contre la Syrie ou l'Iran déclenchera une troisième guerre mondiale.

Voici la réponse que j'ai envoyée. Je donne les raisons qui m'incitent à investir le champ de la réflexion concernant la situation au Moyen-Orient et les collusions qui se trament pour éliminer les chrétiens du Moyen-Orient. On suppute dans l'article que la Russie et la Chine déclencheraient la guerre. Pourquoi je n'y crois pas.

statue de la Paix.jpg

Statue de la Paix après

 

la bombe A de Nagasaki.


La Russie n'est pas en situation de déclarer la guerre. Le facteur démographique explique sa retenue. Il va honorer cependant ses engagements vis-à-vis la Syrie. La Russie est entourée de toute part par les États-Unis qui ont des bases en certains pays autrefois alliés et voisins et par la flotte américaine, cependant elle tient à avoir de bonnes relations avec la Syrie où vivent des milliers d'orthodoxes et des chrétiens de diverses confessionsce n'est pas le cas de l'occident pour qui la sécurité des chrétiens du Moyen-Orient est le cadet de leurs soucis. Il est clair que la politique américaine est encore tributaire de sa vision du temps de l'URSS et depuis l'arrivée d’Obama s’ajoute sa politique d'éliminer les chrétiens de tous les pays du Moyen-Orient. Par ailleurs les grandes compagnies pétrolières ont choisi un tracé pour le transport du pétrole provenant des républiques voisines de la Russie afin que les oléoducs ne passent pas en Russie. Il faut savoir que la Syrie a elle aussi des réserves de pétrole considérables que le pays s'apprêtait à exploiter et qui dérange Israël et plus encore l'Amérique.

Or, Israël devrait comprendre que la Syrie se trouverait dans une position plus forte et aurait une plus grande indépendance et trouverait moins nécessaire d'arrimer sa politique extérieure, concernant Israël, avec l'Iran. Elle pourrait même envisager, pour les chrétiens ce serait idéal, cesser de soutenir le Hezbollah ce qui isolerait ce dernier. Position qui favoriserait Israël. Bashar al Assad aurait enfin les coudées franches. N'oublions pas qu'avant l'arrivée des djihadistes en Syrie, le président se promenait dans Damas sans escorte. Il a hérité d'une dictature qu'il n'a pas créée. N'oublions pas qu'il a fait ses études en Angleterre et est marié à une Anglaise. Il est de confession alaouite, branche minoritaire du chiisme, mais très différente; il n’existe pas d'ayatollah et les Alaouites représentent 18 % de la population syrienne. Honnis et persécutés par les sunnites tout comme les chrétiens. Ils sont naturellement tolérants avec les chrétiens qui y sont depuis les temps apostoliques. Le patriarche des maronites en Syrie est aussi celui du Liban. Le Liban, malgré un passé douloureux dû à l’ingérence des États-Unis qui pour mettre un terme à la guerre civile pris intelligence avec l'Arabie-Saoudite et il en découla cette solution : la Syrie devint le pays tutélaire qui assurerait la sécurité du pays. Certes, comme en terre conquise, elle spolia le Liban et y envoya travailler des Syriens, pays de peu de richesse naturelle et populeux, mais où il faisait bon vivre.

Pendant ce temps il fallait s'assurer que les communautés historiques du Liban ne représentent pas une menace pour la stabilité et la reconstruction du pays du Cèdre. Les communautés historiques regroupent pour les chrétiens : les maronites, les grecs-orthodoxes, les catholiques-melkites, les arméniens-orthodoxes, les arméniens-catholiques, les syriens-orthodoxes, les syriens-catholiques, les nestoriens, les chaldéens, l'Église latine et les protestants et plus récemment les coptes-orthodoxes. Les autres communautés historiques sont, d'une part les juifs, et, d'autre part, les communautés musulmanes qui regroupent les sunnites, les chiites, les alaouites, les ismaïliens et les druzes. Ce pays n'est pas constitué d'ethnies ni de peuples, mais d'adhérants à des communautés religieuses. Il est dans l'ordre que les chrétiens gardèrent la paix, bien qu'ils appréciaient peu la présence tutélaire, mais ailleurs ce faisaient jour des dissensions au sein des musulmans. D'un côté les chiites du Hezbollah soutenaient ce régime, il n'en était pas question chez les sunnites et même chez les druzes. Certes les plaies demeurent vives et le Liban n'est pas un pays comme les autres, des tensions subsistent malgré la constitution.

Pour un je parie sur l'avenir. 

Colombe de  Paix.jpg


Maintenant la Syrie devenue riche de son pétrole aurait intérêt à établir de bonnes relations avec le Liban. Pour sa part le Liban ne verrait pas d'un mauvais œil la défaite de ces quelque 250,000 djihadistes sunnites étrangers venus de divers pays comme la Tunisie, la Libye, la Tchétchénie, d'Algérie, du Maroc du Yémen, d’Érythrée, d'Égypte et autres contrées islamistes que le Qatar paie. Il est nécessaire de comprendre que la politique des États-Unis d'Obama a pour but d'éliminer tous les chrétiens du Moyen-Orient comme semblent aussi le vouloir la France et le Royaume-Uni. Ils sont aveuglés par la Franc-Maçonnerie qui en France trouve ses alliés dans la Gauche et à l'UMPS, son objectif premier est de détruire la religion chrétienne ce qui est déjà en phase de réalisation en Occident. Il ne faut pas s'étonner de voir nos pays ouvrir les frontières à ces chrétientés du Moyen-Orient et plusieurs pays d'Afrique christianisée. Or les chefs religieux conscients du bien-être et de la cohésion au sein de leurs troupeaux refusent ce cadeau empoisonné qui entend corrompre les nouvelles générations. 

Je crains moins en une troisième guerre mondiale que la débandade des hiérarchies catholiques qui devraient se dire présentes auprès de leurs ouailles qui s'engagent dans la cité afin de sauver les valeurs et traditions léguées par nos devanciers animés et nourris aux sources du Chritianisme. La Russie est définitivement chrétienne, elle n'est pas corrompue par un laïcisme athée. Elle sait où cela l'a conduite. La Chine, certes un gouvernement communiste et très nationaliste, n'a pas intérêt à participer ni à s'engager dans une guerre, elle a connu le maoïsme et est sur la voie du développement; elle sort des années de disette et sa croissance est fragile aussi une guerre n'est pas à craindre, pas pour l'instant. Sa domination se fera, car Obama détruit la puissance américaine et non parce que la Chine le veut. Toute décroissance économique et un endettement endémique qui se multiplie sans cesse aux États-Unis met un frein au développement de la Chine.  

Je récuse le parti de l'islam, car il propose une perversion de la nature intrinsèque de l’homme, qui est ordonnée, dès sa création, à devenir un être libre et capable d’aimer ses frères et sœurs en humanité. Pourquoi ? car il interdit toute liberté de conscience et de chercher à connaître et à aimer Dieu.

Le sionisme s'est imposé par l'histoire et les juifs forment au total un peu plus de 14 millions d'habitants soit 0.05 % de la population mondiale. Le plus grand nombre, étant en Israël sur une population totale de 8 millions, il forme 75.4 % (les arabes israéliens 20.6 % sur ces derniers il y a 9 % de chrétiens) et aux États-Unis un peu plus de 5 millions. Alors, oui Israël a le droit d'exister, mais il serait mal avisé de souscrire à la politique de l'occident, j’entends certains pays, s'il acceptait le départ des chrétiens du Moyen-Orient.

Charles Ed, Durand

tags:Prph/ties, 3e guerre mondiale, Yahia Gouasmi, Parti anti sioniste, militant chiite français, Chine, pétrole, Élimination des Chrétiens. Moyen-Orient, Liban, Bashar al Assad, djihadistes, Qatar, Arabie-Saoudite, Angleterre, maoÏsme, nationalisme, Paix, Israël, Royaume-Uni.