Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/09/2011

On boycott les magasins tenus par des JUIFS

Drapeau d'Israël.jpg

 

L’antisémitisme explose à Londres. On boycott les magasins tenus par des JUIFS.

 

C'est ainsi que l'antisémitisme a commencé en Allemagne JUDEN VERBOTEN. Et se propagera dans la France, voir au Québec avec Denis Arcand, le Canada de William Lyon Mackenzie king, les États-Unis de Franklin D. Roosevelt, dont on parle peu et pourtant il exista et s'activa, pensons à l'industrie du cinéma Hollywood qui fut menacé car y sévissait un antisémitisme puissant. Qui sait toutes les tracasseries administratives pour décourager les demandes d'asiles des juifs. On était dans les années 30. On connaît la suite: l'holocauste de 6 millions de juifs, l'élimination des tsiganes, des homosexuels, des malades mentaux, des Slaves considérés inférieurs, des Polonais plus de 2,500,000 périrent dans les camps de concentration, Je pense à ce livre d'Alice Pariseau : Les Lilas Fleurissent à Varsovie, les rafles perpétrées contre l'Église catholique, on tua des milliers de prêtres, religieux et sœurs. C'était ça la dictature du parti national socialiste des travailleurs : le DAP.

Ici à Montréal aussi il y a sporadiquement de ces manifestations devant les magasins juifs ou de ceux qui vendent des produits venant d’Israël, moins nombreuses depuis que le député de Mercier Amir Khadir de Québec Solidaire a fait les manchettes suite à sa participation à un boycott, dans son propre comté de Mercier, contre un petit commerçant qui vendait des chaussures fabriquées en Israël. Sa cote de popularité a connue une chute vertigineuse. Depuis on a modéré afin de se donner une virginité. Préparer Québec Solidaire pour la prochaine élection provinciale. Sera-t-il le DAP au Québec? Qui sait ? Tout pour tromper ce peuple que l'on veut soumis à la dictature. On connaît cependant l'inclination naturelle de Françoise David envers les juifs elle leur porte une haine farouche sous couvert qu'elle prend la défense des prétendus palestiniens persécutés. Pourtant la même a pour l'intégrisme islamique une affection non dissimulée difficile à comprendre pour une féministe idéologique. Il semble que ça s'arrête aux frontières du Québec. Comment expliquer son silence sur le sort fait aux femmes afghanes et le traitement inqualifiable et bestiale fait aux femmes dans les pays musulmans? Oublie-t-elle ces quelques 20 000 femmes musulmanes torturées, brûlées avec de l’acide, assassinées pour sauver l’honneur familial...et ce même en Europe ici au Canada et même aux États-Unis ? 

 

Voici ce qui nous attend ici au Québec si on ne se réveille pas et si les médias et journalistes complaisants manquent de rigueur et se font les propagandistes des Islamistes radicaux. Les écoles coraniques ''madras'' ne sont pas des lieux où on apprend aux jeunes musulmans l'amour du prochain mais où on y instille, dans de jeunes esprits, la haine des juifs, des chrétiens et des infidèles. Il serait bon que le correspondant de TVA à Washington cesse sa propagande obamassienne, il dissimule mal son admiration pour Obama et est-il de ceux qui comme des médias américains reçoivent des mémos des officines du bureau ovale ? Ajoutez R-Can ou CBC c'est la même mouture.

 

Charles Ed. Durand. Ce 28 septembre 2011

 

                              Londres

 

Des manifestations pro-palestiniennes obligent la compagnie de cosmétique israélienne à fermer son principal magasin londonien.

 

                                    

AHAVA Magasin de cosmétiques.jpg

 

Des énormes manifestations pro-palestiniennes obligent la compagnie de cosmétique israélienne à fermer son principal magasin londonien.

Le magasin servant de vitrine à la compagnie de cosmétique AHAVA, qui attire de nombreux clients depuis plusieurs années, a été contraint de fermer en raison de protestations pro-palestiniennes massives. La mer Morte est internationalement reconnue comme l’un des symboles les plus remarquables de l’État d’Israël. Depuis 1988, AHAVA se sert de ce lieu unique afin de fabriquer des produits de soin de la peau basés à partir de boue et minéraux provenant de la mer Morte.

 

Ces derniers mois, des militants pro-palestiniens ont décidé de se donner rendez-vous chaque samedi dans le but d’appeler les citoyens britanniques à boycotter les produits de la compagnie israélienne. L’adresse du magasin londonien, à Covent Garden dans l’un des quartiers commerçants les plus populaires de la capitale, a exposé les foules britanniques et les touristes aux virulentes protestations anti-israéliennes.

La raison officielle de ces contestations est que les quartiers généraux de l’entreprise se trouvent à Mitspe Shalem, ville considérée par les organisations Pro-palestiniennes comme étant « une colonie de peuplement illégal et criminel dans les territoires occupés ». En réalité le QG de la multinationale est situé à Holon, tout près de Tel-Aviv. A Mitspe Shalem se trouve la principale usine de fabrication. La mer Morte est elle-même considérée comme territoire disputé par les activistes pro-palestiniens, ce qui renforce leur « sentiment d’injustice ».

Les protestataires présents devant le magasin arrêtaient continuellement les passants pour leur donner des tracts expliquant pourquoi l’occupation est « un crime contre l’humanité ». Certains s’en sont même pris aux employés de la boutique.

Alors qu’en premier lieu AHAVA a décidé d’ignorer les menaces proférées à son rencontre, l’intensification des pressions a obligé l’entreprise à fermer son plus grand magasin londonien.

Le porte-parole de la compagnie de cosmétique à déclaré à Yedioth Ahraronot : « Les protestations ont entamé notre image à travers le monde et a créé une couverture médiatique négative de notre entreprise. Nous sommes une compagnie commerciale et les calculs coûts-bénéfices sont primordiaux pour nous ».

Selon certaines sources londoniennes, la décision de fermeture a été prise après que le propriétaire de l’immeuble abritant la boutique ait décidé de ne pas renouveler son bail avec la compagnie israélienne. Les responsables des magasins voisins se seraient plaints à plusieurs reprises du bruit provoqué par les manifestants. Selon eux, ces derniers auraient provoqué une baisse de leurs ventes.

 

« Certains samedi c’était un vrai cauchemar d’être ici. Nous ne pouvions pas marcher tranquillement dans la rue à cause des protestations et le quartier ressemblait à une véritable scène d’attaque terroriste », déplore un vendeur travaillant pour un magasin adjacent.

Le timing de cette fermeture, avant la demande d’adhésion palestinienne à l’ONU, convient parfaitement aux organisations anti-israéliennes qui ont largement extériorisé leur satisfaction.

« Nous allons continuer les protestations contre toutes institutions des territoires occupés tant qu’il en restera en Grande-Bretagne » dit une source de la Campagne de Solidarité palestinienne. Celui-ci ajoute : « Se débarrasser d’AHAVA n’est que la première étape ».

 

Benny Hess 22 septembre 2011

 

 

 

tags: Londres, antisémitisme, Boycott, Ahava, Groupes anti Israël, Juden Verboten, Le DAP, Parti National Socialiste des travailleurs, Québec Solidaire, Alice Pariseau, Holocauste, camps de concentration, Amir Khadir, comté de Mercier, magasin de chaussures, Françoise David, Féminisme idéologique, 20,000 femmes musulmanes torturées, écoles coraniques, TVA, Radio-Canada, CBC, Bureau Ovale, Obama, Église catholique, Hollywood, tsiganes, Homosexuels.

 

 

 

10/06/2011

Liberté de Presse, ghettoïsation musulmane de Rimouski. Madrasas ce qu'elles produisent, et dialogue avec l'Islam

 

liberté de presse,québec solidaire,menaces,censure,totalitarisme,le devoir,richard martineau,denise dombardier,médias,journalistes,rédacteurs,propriétaires,hitler,amir khadir,pakistan,masdras,bourreaux,kamikazes,terrorisme,islamisme,dialogues,Églises chrétiennes,soudan,nuba,parents,idéologie,gauche,rimouski,canada. immigration,père henri boulab,françoise david.


Ce qui suit mérite d'être porté à votre connaissance. Nous sommes bel et bien au Québec... l'islamisation progressive de Rimouski. Cette ville se préparerait-elle à devenir un futur château fort musulman et peut-être aussi celui du parti d'Amir Khadir? Y formera-t-on des janissaires? N'allons pas si vite, je plaisante, vous pensez bien.

 

Pour commencer, ils vont écrire dans les journaux des brûlots ou, si vous préférez, des torchons incendiaires et menaceront les Éditeurs de faire attention à ce qui s'écrit ou se dit dans leurs Médias, comme on l'a déjà fait avec Richard Martineau. Du reste je ne serais pas surpris que l'on veuille éjecter aussi Denise Bombardier qui écrit dans le Devoir. Une journaliste rigoureuse et honnête qui sait faire un exposé structuré, bien documenté tant dans la forme et le fond. Je ne suis pas toujours d'accord non plus qu'avec Richard Martineau, mais j'admire ces personnes, car elles ne craignent pas exprimer leurs opinions. Il se trouve que j'ai lu les commentaires incendiaires, sur son article du 4 juin paru dans le Devoir sur Amir Khadir et le Maire Luc Ferrandez de l'arrondissement du Plateau; c'était de la vraie démence. Un cumul d'opinions tranchées, d'intolérances et de menaces en fait à la liberté d'expression. Des attaques ''ad nominem''. La majorité est nocive, certaines étaient carrément violentes.

 

Je pose la question : verra-t-on nos éditorialistes, rédacteurs en chef ou propriétaires se démettre de leur responsabilité de gardien de la liberté de Presse et d'expression par peur de ces fanatiques? J'espère que non! Nous devons tous défendre la liberté. Je ne serais pas surpris que ces écrivaillons rageurs appartiennent à la mouvance de Québec Solidaire. La liberté de parole et d'expression sera-t-elle bâillonnée par Québec Solidaire? Et autres groupuscules anarchistes ou islamistes ? Serez-vous, comme plusieurs éditorialistes et éditeurs en Allemagne qui à l'arrivée au pouvoir d'Hitler en 1933 ne réagirent pas? Ils se réfugièrent dans la pensée que cela se tasserait, qu'Hitler était, que de passage, un accident de parcours. On connaît la suite des centaines de millions de morts et les camps de concentration.

 

Soyez assuré, que nos idéologues Khadir ou David et autres groupuscules anarchistes communistes et islamistes après avoir vaincu les dernières résistances des chefs de pupitre ou de la rédaction passeront à une étape suivante : déstabiliser nos institutions démocratiques et semer la terreur. Ira-t-on jusqu'à penser que la sharia pourra être considérée comme une force de dissuasion? Bien sûr que non, mais l'impensable peut se matérialiser. Il est nécessaire que les éditorialistes, rédacteurs, journalistes ou propriétaires de médias ne cèdent pas à la peur. Demeurez debout! Oui, l'heure est grave. De grâce ne démissionnez pas devant des pressions indues et anti démocratiques de Québec solidaire.

 

N'allez pas croire que j'exagère... Tout est possible en ce Québec. Je sais qu'il ne faut pas se prendre trop au sérieux, mais il ne faut pas non plus dormir au gaz.

 

Je viens de voir un document, je joins le lien à la fin de ce paragraphe, où l'on voit un jeune garçon de douze ans avec un couteau trancher la gorge d'un otage et remarquez bien les deux derniers clichés on nous montre ce garçonnet de douze ans tenant la tête de celui qu'il vient de décapiter tel un trophée. Ces clichés sont explicites, difficiles à soutenir, je vous en avertis. La matrice de notre culture en occident est le christianisme, religion qui ne nous a jamais préparés à ces horreurs systématiques. Certes, il y a eu des désaxés bien sûr, mais dans le cas relaté ci-haut c'est un phénomène culturel et historique qui remonte à 14 siècles.

 

Voici le lien :

 

J'estime nécessaire que cela soit connu et porté à votre attention, car telle est l'histoire de l'expansion de l'Islam, elle le fut par ses conquêtes. Peu m'importe les distinctions casuistiques sur les dialogues. La persévérance de ses promoteurs me trouve pantois. J'aimerais avoir tort. Mais quand on parle de dialogue théologique avec l'Islam, il y a beaucoup de clercs qui se fourvoient.

Néanmoins, le dialogue interreligieux ou plutôt interculturel doit se poursuivre. Sur le plan théologique non, mais sur les valeurs qui nous sont communes il y en a.

 

Vous aurez compris que je ne parle pas des missionnaires catholiques qui n'osent pas s'aventurer en terre d'Islam par peur d'être accusé de faire du prosélytisme... sauf les évangéliques qui comme en Algérie ou ailleurs se font arrêter et condamner à la prison. Honneur est rendu à ces hiérarchies catholiques d'Afrique et des Indes où dans plusieurs pays d'Asie : évêques, prêtres, religieux (ses) et catéchètes restent parmi le Peuple de Dieu. Plus particulièrement, ma pensée va vers ceux du Sud-Soudan ''Nuba'' ils y sont tous demeurés. On cherche en ce moment un évêque qui est disparu et qu'on n'arrive pas à retrouver. Est-il mort au moment où j'écris ces lignes ? Ces persécutions au sud du Soudan ont commencé en 1983, initiées par le régime arabe (minoritaire au Soudan) de Khartoum.

 

Quand a-t-on vu des manifestations se dérouler dans les pays à majorité musulmane pour dénoncer le terrorisme, les actes de barbarie, les tueries systématiques et ces guerres? Jamais. Pourtant tous en conviendront que ce n'est pas là l'illustration exemplaire d'une religion d'amour. Quand entend-on des Tarik Ramadan ou autres autorités dénoncer ce que je viens d'exposer, et ajoutons ces ''martyrs'' à peine adolescents qui deviennent des kamikazes?

 

Nous, de civilisation judéo-chrétienne, ne comprenons pas les parents de ces jeunes kamikazes? Est-ce que les Églises chrétiennes posent la question, lors de ces rencontres de dialogue avec l'Islam, à leurs leaders religieux, aux universitaires, intellectuels et représentants de gouvernements musulmans?

 

Au Pakistan, plus de 600 madras (madrasas) ''écoles coraniques'' (sans doute plus de 2,000 selon certaines sources) forment des djihadistes. Personne en Occident ne l'ignore. C'est le vivier où sont sélectionnés les terroristes et d'autres jeunes qui seront formés à torturer et à tuer le juif, l'infidèle, le mécréant et également ceux et celles qui de l'Islam veulent se convertir au christianisme. Ils deviendront des bourreaux ou encore des kamikazes. Ils apprendront à surmonter la morale naturelle et surtout à ne pas avoir des états d'âme. Il y a deux ou trois ans, j'ai vu une vidéo où un jeune adolescent de 15 ans tranchait la tête d'un otage américain. Épouvantable à regarder. Or le père de la victime a condamné Bush et non les islamistes. Quand on est peinturé par une idéologie de gauche, difficile même pour un parent, de la trahir... c'est ça le dogmatisme et le totalitarisme. Est-ce une réaction normale chez un père ou une mère?

 

Charles Ed. Durand Le 9 juin 2010



RimouskiInvasion et ghettoïsation musulmane en cours ?



«Si les Canadiens continuent à être passifs devant cet envahissement de leur pays, ils préparent à leurs enfants un avenir amer. BOUGEZ... BOUGEZ...BOUGEZ, La situation est gravissime.» 

Père Henri Boulad s.j.

 

Résidence des Jésuites
À Alexandrie, en Égypte


http://www.youtube.com/henribouladonline 

Monsieur Éric Forest

Maire de Rimouski,

Voilà, comme je m'y suis engagé dans mon commentaire j'ai rectifié les informations erronées, qui circulent depuis plusieurs années. Je ne crois pas avoir nui à la ville de Rimouski, sans doute furent surtout surpris les musulmans qui ont trouvé qu'ils étaient plus nombreux qu'en réalité.

Charles Ed.Durand

   

06/01/2010

Qu’y a-t-il de commun entre la Shoah et les Palestiniens ? RIEN

palestinien,israël,shoah,manipulation,mur,prison,camps de concentration,iran,gorbatchev,obama,paix                     palestinien,israël,shoah,manipulation,mur,prison,camps de concentration,iran,gorbatchev,obama,paix   1)Yom shoah                                                                    2) Gaza, marché à ciel ouvert.

J’ai reçu d’une correspondante un montage d’images en provenance d’Algérie qui s’intitule '' plus jamais ça,'' disait-on. 60 ans après la Shoah et ce qu’Israël fait subir aux peuples de la Palestine. Quelle excuse donnent ces sionistes? Non, je ne le diffuserai pas sur mon blogue, mais celle qui me l’avait envoyé me disait «J’aimerais savoir ce que vous en pensez. » Et bien, j’ai décidé de vous communiquer ma réponse.

Certes, ces images secouent les coeurs et à voir toutes ces actions où des civils innocents sont soumis à des fouilles et des armes pointées sur eux, surtout en regardant les enfants, ne peuvent que soulever de vives émotions surtout en les comparant, par des astuces réductrices, à ce que les juifs durent subir sous le régime nazi.

Ici, je soumets quelques questions : A-t-on entendu, vu un reportage, lors de la libération de prisonniers palestiniens, détenus dans les prisons israéliennes, un seul, avoir déclaré avoir été soumis à la torture, que des prisonniers aient servi de cobayes pour valider l’efficacité de nouvelles générations de gaz mortels comme le Sarin et le Moutarde, ou avoir été témoins d'assassinat collectif, sur la base de la religion, ou avoir rapporté, que leurs compatriotes fussent privés de nourriture ou de soins médicaux, que tous les prisonniers palestiniens furent obligés et contraints à des travaux forcés et menacés de coups de fouet ou condamnés à une mort certaine dans des chambres à gaz ou tué par balle, comme de vulgaires sous hommes, dans la nuque, enterrés dans des charniers?

Nous savons tous que ces abominations abjectes ont été infligées dans les camps de concentration nazie. Rappelons qu’à la fin du XIXe siècle dans l’empire russe et plus tard sous le régime nazi des pogroms furent conçus et réservés à la communauté juive, en Allemagne dès l’arrivée d’Hitler au pouvoir. Ils s’échelonnèrent progressivement et méthodiquement (Pogrom signifie, massacre, extermination contre une communauté ethnique ou religieuse).

On parle du MUR. C’est horrible, je le sais, mais tant que la violence et les tueries ne cesseront pas Israël doit assurer la protection de la population d’Israël. Il faut que tous les pays arabes reconnaissent l’État d’Israël. Parlons du MUR. Dans Varsovie et en d'autres grandes villes d'Europe centrale, les Allemands avaient créé des ghettos réservés à la seule population juive et les juifs ne pouvaient en sortir sous aucune condition. Aucun droit de passage, encore moins d'attente. Jusqu'à la fin de 1942, ils vivotèrent dans ces ghettos et lorsque l'ordre fut donné par Hitler, l’extermination du peuple juif, on les embarqua tous dans des wagons. Direction dans plusieurs camps de concentration et à la clef les travaux forcés pour ceux capables de travailler. On les affama. Une mort certaine attendait la totalité de ces humains. Nos frères aînés dans la Foi. On les avait dépouillés de tous leurs biens et l'on sépara les enfants de leurs parents, les maris, de leurs épouses, etc. Rien de semblable ne trouve son équivalent au Moyen-Orient ni à Gaza où les Gazouis peuvent se baigner en toute liberté et tout bonheur. En Israël, 20% de la population est musulmane. Pour rien au monde, elle ne voudrait se trouver sous l'autorité du Hamas, ou l'Autorité palestinienne, le Fatah. Et ils ne vivent pas dans des ghettos. En avez-vous entendu se plaindre de leurs conditions de vie? Bien sûr, il y aura toujours des fanatiques, mais la grande majorité apprécie la liberté et la joie de pouvoir s'asseoir sur une terrasse et boire le verre de l'amitié. La Charia, très peu pour ce 20% d'arabos- Palestiniens.

La vérité n'apparaît pas dans ces photos, j'entends toute la VÉRITÉ. Goebbels serait fier des disciples du grand Mufti de Jérusalem, lequel était l’ami du diabolique Führer.

Volontiers, je dis oui au Pardon et à la Paix, mais non à la violence.

Maintenant, je vais vous livrer une petite réflexion bien simple. Oui, Israël fait attendre aux divers points de passage des Palestiniens et même des chrétiens, qui viennent en Israël pour diverses raisons, pendant trois longues heures sous une chaleur écrasante. Or, essayez d'imaginer un jeune Kamikaze revêtu d'un manteau ou d'une veste fermée, c’est obligé, car il porte des bombes attachées autour de son corps qu’il doit bien évidemment dissimuler. Il y fait tellement chaud qu'il ne peut rester trois heures à suer aussi, il s'en retourne. Or, les gens du Hamas et du Fatah savent que depuis qu'Israël a imposé, trois heures d'attente interminable, il n'y a pas eu un seul kamikaze de Gaza qui se soit fait sauter près d'un café, d'un centre commercial, d’un marché à ciel ouvert, ou dans un autobus bondé d'Israéliens ou autres touristes.

Nous reconnaissons les inconvénients de ces mesures extrêmes imposées à des gens de paix qui se voient astreints à des heures d'attente exaspérantes. Des prêtres, des religieuses, des fermiers, des professeurs des ouvriers, etc.

Maintenant, passons au noir et blanc de ces photos dont on s’est servi pour le montage…

Il est mort 2 millions et plus de Polonais lors de l'occupation de la Pologne par les Allemands, des centaines de milliers de Tsiganes furent envoyés dans des camps de concentration et beaucoup furent condamnés à mort et leurs femmes et toutes les jeunes filles furent mutilé afin qu'elles n'aient pas d'enfants. Les Roumains, les Slaves et les Russes aussi connurent d'énormes sévices et savent dans leur chair les atrocités subies.

Alors les Palestiniens devraient cesser de nous abuser par une propagande qui manipule les âmes bien nées. Je trouve curieux qu'ils ne disent pas un mot sur l'endoctrinement de jeunes enfants palestiniens des valeurs de haine que la télé transmet lors d’émissions pour enfants. En réalité, on inculque à de jeunes enfants innocents les racines de la haine de tuer des Juifs et des infidèles et cela au nom d'Allah. Or Israël est en mesure de détruire leur télé, mais ne le fait pas, car la communauté internationale, Obama au premier chef, dénoncerait la destruction d’un média culturel!

J’ajoute que dans toute cette région la seule démocratie existante est Israël. Il ne faut pas l'oublier. Certes. Israël a commis des exactions, mais surveillez bien l'Iran des Mollahs si jamais le peuple veut changer de régime. Vous verrez le guide suprême prêt à tuer 1 million d'Iraniens s’il sent que le régime vacille. Il ne se laissera pas enlever le pouvoir. Or un Mikhaïl Gorbatchev ne l’a pas fait alors qu'il en avait le pouvoir, pour maintenir le régime communiste de l'URSS. Il a écouté sa conscience et a refusé de voir couler le sang de son peuple. Ce que ni les Palestiniens ni les mollahs d'Iran et leur président n'accepteront de faire. Désolé, mais c'est une culture qui donne froid dans le dos.

Soyez assuré que je prie pour qu'advienne la Paix. Et que de braves musulmans pieux regardent Dieu non comme un ogre assoiffé de sang. Dieu est amour. Il veut que nous l'aimions. Il veut prendre le repas avec chacun de nous. Que les coeurs s'ouvrent au pardon et à l'amour. L’Amour est le premier attribut de Dieu et toute sa création chante et loue ses merveilles. L’homme et la femme sont appelés à vivre en Lui et par Lui et à marcher sur le sentier de l’amour et du respect de toute créature. Qui tue n’est pas né de Dieu.

 

Les photos ne sont pas celles dont je parle au début.

 

Charles Ed. Durand  Ce 6 janvier 2010