Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2013

How to end the war in Syria. Pourquoi la guerre en Syrie dure.

Say to the Turkey and Jordan to stop all jihadists, arms and ammo from going into Syria through their borders.Demandez à la Turquie et à la Jordanie d’interdire que les djihadistes, les armes et munitions traversent leurs frontières vers la Syrie.

Voir la version française après ce rapport en anglais.

DAMASCUS, Syria — The sound of artillery reverberated Thursday through a predominantly Christian village north of Damascus as government troops and al-Qaida-linked rebels battled for control of the mountainside sanctuary.

 

rebels flag.png

The hit-and-run attacks on the ancient village of Maaloula, one of the few places in the world where residents still speak Aramaic, the langage used by Jesus, highlighted fears among Syria’s religious minorities about the growing role of extremists among those fighting. The fighting came as President Barack Obama’s administration pressed the U.S. Congress for its authorization of a military strike against the Assad regime.

The fighting in Maaloulaa scenic village of about 3,300 perched high in the mountains, began early Wednesday when rebels, a group of Al-Quaeda / al Nusra stormed in after a suicide bomber struck an army checkpoint guarding the entrance. The group is listed as a terrorist organization by the U.S. State Department-- It is one of the most effective fighting forces among rebels. The suicide attack triggered battles that terrorized residents in the village, famous for two of the oldest surviving monasteries in Syria — Mar Sarkis and Mar Takla.

Residents said Wednesday the rebels took over the mountaintopand were firing in the direction of the community below. The rebels leaved early Thursday.“The stones were shaking,” said a nun at the Mar Takla monastery.
See the video down below

Source:Summary of an article published September 5 in the Washington Post.

 

syria Alep.  Les catholiques prient.jpg

photo crédit: l'Observatoire de la Christianophobie.

Alep : Les catholiques en prière pour conjurer la menace d’une intervention américaine.

ADDENDA :

Il y a 27 minutes je recevais cette lettre, vous comprendrez que je ne mentionnerai pas le nom de son auteur. Il a encore de la famille là-bas. C Ed.D.

'En ce jour de jeûne et de prières il faut souhaiter que toutes les communautés vivent fraternellement en bonne intelligence. Les personnes qui sont sur place, dans les quartiers tenus par l'armée régulière - j'ai des témoignages nombreux de Syriens de toutes confessions qui ont de la famille là-bas - souhaitent la paix et l'ordre. Le Proviseur du Lycée français de Damas, nommé par la France, est atterré par l'initiative prise par Obama et Hollande. Quand mon épouse est allée en Syrie en 2010, elle a été extrêmement surprise par la vitalité économique du pays (7% de croissance avant la guerre civile) et la minorité chrétienne respectée, un tourisme florissant. Tout s'est écroulé.

Les plus cyniques du type Talleyrand parlent maintenant de partition comme un pis-aller (Dominique de Villepin)...'
 


Syrie village de chrétiens.jpg

Photo Crédit : L'Observatoire de la Christianophobie

Ce village qui a pour nom Maaloula, jusqu’à cette date fatidique du 4 septembre il n’avait pas connu la guerre. Il y a bien eu la visite de djihadistes venus rencontrer et parler à l’imam du village et aux autres musulmans, mais ceux-ci refusèrent de s’en prendre aux chrétiens et déclinèrent toute tentative de les enrôler. Hélas, les rebelles ont remis ça. Ils ne veulent toujours rien savoir d’eux ni de l’Instauration d’un califat. La Syrie était un pays de tolérance où tout le monde vivait en harmonie. Voici raconté le fil des tragiques événements qu’ils subirent ce 4 septembre 2013.

Après qu’un rebelle kamikaze, qui conduisait un véhicule, se soit fait exploser près du poste de garde, tuant du coup 8 militaires syriens, que tout commença. Les rebelles se sont emparés temporairement du poste à l'entrée du village de Maaloula, ville paisible où cohabitent une majorité de chrétiens grecs catholiques et des musulmans. Les habitants de ce village parlent tous la langue araméenne celle que parlait le Christ. Ce village de  3,500 habitants est situé à 55 KM de Damas. Cette attaque des rebelles islamistes est survenue tôt le matin du 4 septembre. Ces djihadistes depuis un hôtel construit sur une crête face  au village ont lancé des obus, des mitrailleuses anti-aériennes et les projectiles ont atteint le centre-ville de Maaloula. L’Armée a réussi à reprendre le contrôle après un long échange de tirs au grand soulagement de toute la population. Monsieur Obama et Herr F Hollande devraient en être informé. Les agences de presses le racontent tous sauf que les médias ne sont pas intéressés par la nouvelle et donc se la ferment sauf quelques uns aux États-Unis et Sun News au Canada.

Ce village doit sa renommée à ses refuges troglodytiques datant des premiers siècles du christianisme, comme le rapporte M. Daniel Hamiche in l’Observatoire de la Christianophobie. Ce groupe de rebelles islamistes a pour nom : Les djihadistes d’Al Quaida /al-Nosra. Ce groupe est répertorié comme une organisation terroriste par le département d’État des États-Unis. Il est l’un des groupes de djihadistes des plus efficaces et aussi des plus cruels. Les habitants du village vécurent ces tirs d’obus dans la frayeur.

Cette attaque est intervenue à quelques jours de l’Exaltation de la Sainte Croix célébrée le 14 septembre. Le village abrite deux monastères orthodoxes dont celui du Mar Takla construit autour de la tombe de sainte Thècle fêtée le 24 septembre. Les religieuses ont mis à l’abri plus de 24 jeunes enfants dans le sous-sol du couvent. Les rebelles ont quittés jeudi matin, mais comme l’a dit une sœur les villageois ont peur qu’ils reviennent et elle ajoute que lors de ces tirs les pierres tremblaient.  Je joins une vidéo sur ce village de Maaloula.

Charles Ed. Durand

Photo : fanion du groupe terroriste d'Al-Qaida / al-Nosra et village de Maaloula

Source: Washington Post AFP, Daniel Hamiche et autres.

tags: Maaloula, Turquie, Jordanie, djihadistes, islamistes, terroristes, attaque, 4 septembre, obus, mitraillettes, djihadistes d'Al-Quaeda / al-Nosra, US State Department, langue araméenne, Jésus-Christ, Exaltation de la Sainte Croix, 14 septembre, Lettre, Proviseur du lycée atterré, Dominique de Villepin.


                      

20/08/2013

Le patriarche copte catholique et le pape copte orthodoxe dénoncent le terrorisme.

ADDENDUM:

The People of Egypt want a SECULAR state where everybody has the same rights and the same duties and freedom.

Mr President the churches, the chistians schools and houses of christians are set on fire by Muslim's Brotherhood.

Mr Obama you shown an unbelievable bias in supporting the Muslim's brotherhoods in ways that aren't legally correct. If one eighth of the terrorist acts committed in Egypt were committed in the US, Boston as mention judge Pirro, they would go into the state of alert and would combat the terrorism in all ways possible, even if you still as usual called them Lone woolf.. Yet when their churches, schools, mosques, police stations, and states buildings are burned down, crimes against humanity committed,You called them peaceful! Shame on you Mr.Obama. I'm not surpise that you let down the ambassador J. Christopher Stevens and 3 U.S. military been killed in Benghazi, Libya. Lets not forget that they were brutally murdered.

Here Judge Jeannine Pirro on Fox news.


                   


Les Frères musulmans se vengent sur les chrétiens.

 

Patriarche Ibrahim Isaac Sidrak d'Allexandrie.jpg

Communiqué du Patriarche d’Alexandrie Ibrahim Isaac Sidrak, des coptes catholiques.

                   Déclaration de l’Église catholique d’Égypte :

L’Église catholique d’Égypte suit avec douleur et anxiété mais dans l’espérance, les souffrances qu’endure notre pays du fait d’actes terroristes abjects qui tuent les personnes, brûlent les églises, les écoles et toutes les institutions de l’État. Du fond du cœur, par amour pour notre patrie et en solidarité avec tous nos frères égyptiens, chrétiens et musulmans, nous nous efforçons, à la mesure de nos possibilités et de nos moyens, d’entrer en contact avec de nombreuses organisations amies dans le monde, pour les éclairer en vérité sur la situation actuelle et nous voulons insister sur ce qui suit :

Notre soutien ferme, lucide et libre à l’égard de toutes les institutions du pays et tout particulièrement la police égyptienne et les forces armées qui déploient tous leurs efforts pour la protection de la patrie.

Nous apprécions le comportement des pays qui s’efforcent loyalement de comprendre le caractère spécifique des événements actuels et nous refusons absolument et catégoriquement toute tentative d’intervenir dans les affaires intérieures de l’Égypte ou d’influencer ses décisions souveraines, quel qu’en soit le but ou le prétexte.

Nous sommes reconnaissants à l’égard de tous les média égyptiens et étrangers qui communiquent les nouvelles et les événements avec objectivité et intégrité et nous condamnons les média qui propagent des mensonges et contrefont la vérité dans le but d’induire en erreur l’opinion générale mondiale.

Nous sommes reconnaissants à l’égard du partage citoyen de nobles musulmans qui se sont tenus à nos côtés, au maximum de leurs possibilités, pour défendre nos églises et nos institutions.

Enfin, nous interpellons la conscience mondiale et tous les responsables des pays, les exhortant à comprendre authentiquement et à accorder leur confiance au fait que ce qui se passe actuellement en Égypte n’est pas une lutte politique entre des factions rivales mais qu’il s’agit d’une lutte de tous les égyptiens contre le terrorisme.

En terminant, nous présentons nos condoléances à toutes les familles et aux proches des victimes, et nous demandons au Seigneur la guérison de tous les blessés.

Vive l’Égypte libre

XIbrahim Isaac Sidrak   le 18 août 2013

 

Photo : Patriarche d’Alexandrie des Coptes Catholiques

Pape Tawadros II d'Égypte.jpg

Photo : Le pape Tawadros II d’Égypte

Le 11 mai dernier le successeur de saint Marc est venu rencontrer le pape François pour lui confier les souffrances vécues par les Coptes et les chrétiens depuis l’arrivée au pouvoir du Président Moahamed Morsi et des Frères Musulmans. l'Égypte depuis connaît un accroissement des violences exercées contre les chrétiens.

On ne se surprendra pas d’apprendre que le pape copte orthodoxe soit venu demander le soutien du Pape François, malgré des divergences entre les deux Églises le dialogue œcuménique est ouvert. Le baptême catholique est désormais reconnu par l’Église Copte orthodoxe. Cependant il apparaît que pour le pape François le dilemme soit différent : doit-il privilégier le dialogue avec les nouveaux pouvoirs islamistes en train d'émerger dans le monde arabe ou se porter à la défense des communautés chrétiennes d'Orient menacées de disparition ?!?!

Déclaration de l’Église Copte Orthodoxe


Le Pape Tawadros II a réitéré son soutien envers l’armée et son opposition formelle au terrorisme. Il a par ailleurs exprimé son regret et sa tristesse concernant les lieux de cultes qui ont été détruits. Enfin, il a déploré la vision médiatique occidentale, qu’il estime biaisée et ne pas relater les faits de manière objective.

 

Hier, vendredi était le troisième jour consécutif des attaques contre les églises et les maisons des coptes par les islamistes. Les attaques contre les églises sont estimées à 23, seulement pour la journée d’hier, et plus de 80 depuis mercredi.


Maintenant voici le Communiqué du Pape Tawadros II après le troisième jour consécutif des attaques contre les églises :

Nous suivons le développement des événements malheureux que subit l’Église Copte sur la terre de notre pays l’Égypte, et nous continuons à soutenir la police égyptienne, les Forces armées et les autres organisations du peuple égyptien visant à lutter contre: les groupes violents armés, le terrorisme chez nous et à l’étranger, les attaques contre des entités étatiques et les églises paisibles, le fait de terroriser les citoyens Coptes et Musulmans; et ce à l’encontre de la religion, de la morale et de l’humanité.

Bien que nous appréciions leur position sincère et amicale et leur compréhension de l’heuristique, nous déplorons le fort sophisme médiatique qui prévaut au sein des pays Occidentaux et nous les invitons à lire les faits objectivement sans tenter d’établir une couverture internationale ou politique à ces groupes terroristes et sanglants et à tous ceux qui y appartiennent, car ils essaient de semer la dévastation et la destruction dans notre cher pays.

Nous invitons instamment l’ensemble des médias dans le monde occidental de s’engager moralement à donner l’image véritable de ce qui se passe, en toute transparence, droiture et honnêteté.

Nous reconnaissons toutes les victimes tombées en martyrs et nous souhaitons la guérison à chaque blessé. Nous adhérons entièrement à une union nationale solide et rejetons formellement toute tentative entrainement le pays dans une querelle sectaire. De surcroît, nous considérons toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures à l’Égypte comme inacceptable.

 

De plus, lorsque la main du mal approche et brûle, tue et détruit, la main de Dieu, plus proche, protège, renforce et construit. Nous mettons notre foi dans l’aide divinepar laquelle, l’Égypte et son peuple traverseront ces jours critiques de notre Histoire vers un avenir meilleur, un avenir illuminé par la justice, la paix et la démocratie que méritent les habitants de l’authentique vallée du Nil.

Source et traduction : de Monica Youssef pour BlogCopte.fr 


Statement in English


The Coptic Orthodox Church of Egypt is following closely the unfortunate incidences occurring in our nation and confirms its strong stance with the Egyptian law enforcement, the armed forces, and all civil Egyptian institutions in confronting violent armed organizations and dark malicious forces, both internal and external. The attacks on our government entities and peaceful churches are terrorizing our citizens both Coptic and Muslim. These actions stand against all religions, morality, and humanity.

We value the stance of the friendly and loyal countries who understand the nature of these events. We strongly denounce the fallacies broadcasted by the western media and invite them to review the facts objectively regarding these bloody radical organizations and their affiliates instead of legitimizing them with global support and political protection while they attempt to spread devastation and destruction in our dear land. We request that the international and western media adhere to providing a comprehensive account of all events with truth, accuracy, and honesty.

 

Our sincere condolences are extended to all the victims and martyrs of duty that gave their lives, and we pray for the recovery of all those injured and afflicted. We persevere in our strong national unity and repulse any attempts to polarize our great nation into a secular conflict. We absolutely reject even partial foreign interference in our internal affairs. As the hand of evil extends to burn, kill and destroy; the Hands of God are nearer to protect, strengthen, and build. We have full faith and confidence in the Divine intervention that will navigate the Egyptian people in this delicate time of our history to a better tomorrow and a brighter future filled with justice, peace, and democracy that the people of the Nile Valley so rightly deserve.


Tags: Patriarche catholique orthodoxe Ibrahim Isaac Sidrak, Égypte, Mohamed Morsi, Pape Tawadros II, Pape François, Forces armées, Communiqués, Union National forte, Médias honnêteté, rigueur, Église orthodoxe Copte, incendie, églises, la terreur, Fox News, Judge Jeannine Pirro.

06/08/2013

Trop de paroles de Jésus se trouvent censurés par la chrétienté la plus bavarde.

Aux Musulmans : La promotion du respect mutuel à travers l'éducation. Message pour la fin du Ramadan. L'intégral du message du pape François sur la fin du Ramadan. Aux musulmans partout dans le monde. Voici le lien : http://www.zenit.org/fr/articles/aux-musulmans-la-promoti...

remettre les pendules à l'heure.jpg

La Guinée lui a répondu dès le lendemain; les musulmans y brulèrent la 15 Eme église. En Égypte au Caire une mosquée près du Palais présidentiel a servi aux frères musulmans de lieu de torture pour leurs frères en humanité les Coptes, ceux-ci étant martyrisés sous le regard émerveillé de Morsi et aucune voix de l'élite des clercs religieux de l'Université d'al Azhar du Pays ne s'est élevée pour dénoncer ces actes de barbarie, ni non plus nos médias occidentaux qui trouvaient tendancieuses et partiales les informations provenant de sources religieuses et même si elles venaient des médias écrits en arabe, sauf Fox News qui trois mois après le début de ces interrogatoires de Coptes par des tortionnaires avides de sang, apprirent qu’ils étaient toujours à l'œuvre. C’est muni de preuves irréfutables que Fox News considéra nécessaire d’en informer le peuple américain. Oui, les informations étaient fondées et les réseaux de Fox News furent les seuls à en parler. Par ailleurs j'ai lu, parlant de cette lettre d'ouverture fraternelle du pape François, in Le Monde, on s'émerveille et s'ébahit devant son approche si différente de celle tracassière de Benoît XVI qui lui depuis Ratisbonne ne cessait, prétend-on, d'attiser les disputes envers l'Islam. Que voilà, enfin, un pape sage qui embarque sur le même véhicule de la presse bien-pensante. On prétend trouver chez le pape François une attitude plus circonspecte et effacée que celle de Benoît XVI. Que d'insinuations malveillantes et fausses chez ces manipulateurs de l'information. En effet, que ne ferait-on pour les mettre en opposition? Ne dit-on pas du pape François qu’il ne dénonce pas directement les massacres.


Petit rappel historique sur les débuts de la fondation de la compagnie de Jésus, Saint Ignace de Loyola voulait aller en terre sainte ce que le pape refusa, mais choisit les franciscains. L'Esprit Saint souffle toujours. Et vous comme moi lisons les informations sur différents sites, appelés médias sociaux, et savons que depuis maintenant plus de quinze ans, plus de 100,000 chrétiens sont assassinés chaque année À CAUSE DU NOM DE JÉSUS.

Il est temps de remettre les pendules à l'heure... Oui au respect mutuel voilà ce qu'a toujours dit Benoît XVI, et que répète son successeur, mais Benoît XVI ne s'est jamais départi d'un regard responsable, lucide et paternel sur le vécu du troupeau confié à Pierre et à ses successeurs et aux pasteurs diocésains successeurs des apôtres. Prudence active ne signifie pas silence du pape François. 

Je ne peux m'abstenir de me remémorer les propos du cardinal Biffi sur Jean XXIII homme qu'il admira beaucoup. Ne vous découragez pas à la lecture de ces extraits que j'ai glanés de son journal en parti reproduit chez Sandro Magister.

Charles Ed. Durand

Cardinal_Giacomo_Biffi_EWTN_World_Catholic_News_11_16_10.jpeg- J’étais séduit par les gestes de Jean XXIII "hors des rites" et je me réjouissais de ses mots souvent surprenants et de ses remarques improvisées

Il n’y avait que quelques phrases qui me laissaient perplexe. C’étaient justement celles qui  conquéraient les âmes plus facilement que les autres, car elles apparaissaient conformes aux aspirations instinctives des hommes.

 

Il y avait par exemple, son jugement réprobateur concernant les "prophètes de malheur". Au cours de l’histoire de la Révélation, ceux qui ont annoncé des châtiments et des catastrophes ont généralement été les vrais prophètes, comme par exemple Isaïe (chapitre 24), Jérémie (chapitre 4) et Ezéchiel (chapitres 4-11). Jésus lui-même devrait, d’après ce que l’on lit au chapitre 24 de l’Évangile selon saint Matthieu, figurer parmi les "prophètes de malheur": les succès futurs et les joies à venir qu’il annonce ne concernent pas en général l’existence ici-bas mais la "vie éternelle" et le "Royaume des Cieux". 

Dans la Bible, ce sont plutôt les faux prophètes qui proclament habituellement l’imminence d’heures tranquilles et rassurantes (voir le chapitre 13 du Livre d’Ezéchiel). 

Il est bon d’écouter aussi ceux qui ont des raisons d’alerter leurs frères, en les préparant à d’éventuelles épreuves, et ceux qui jugent utiles les invitations à la prudence et à la vigilance. 

"Il faut plus regarder ce qui nous unit que ce qui nous divise"… C’était la règle d’or qui nous vient de l’ère Roncalli…Mais il devient absurde et désastreux si on l’applique aux grandes questions de l’existence et particulièrement aux problèmes religieux....Nous allons devant de gros problèmes si nous nous engageons dans un dialogue avec les religions non chrétiennes.

Le Seigneur Jésus a dit de lui-même : "Je suis venu apporter la division" (Luc, 12, 51). Que nous avons l’habitude de censurer.

Le pape Jean XXIII avait fixé au Concile, le terme "aggiornamento" (autre mot roncallien)…Dans "aggiornamento" l’idée que la "nation sainte" se fixait comme but était de chercher à être le plus conforme possible à la "journée" (à l’histoire temporelle et terrestre). Ainsi, il donnait l’impression de céder à la "chronolâtrie", pour utiliser ce terme réprobateur créé par la suite par Jacques Maritain. 

Jean XXIII rêvait d’un Concile qui parvienne au renouvellement de l’Église  par la "médecine de la miséricorde". Un concile Pastorale, comme si les précédents ne l’avaient pas été, on risquait d’oublier que l’irremplaçable "miséricorde" pour l’humanité est, ce qu’enseigne clairement la Révélation, la "miséricorde de la vérité". Une miséricorde qui ne peut être exercée sans la condamnation explicite, ferme, constante de toute déformation et de toute altération du "dépôt" de la foi qui doit être conservé. 

Trop de paroles de Jésus se retrouvent censurées par la chrétienté; au moins par la chrétienté la plus bavarde"

source : Zenit 2 oût 2013; Sandro Magister 26-10-2007 

http://chiesa.espresso.repubblica.it/articolo/173182?fr=y.

Photos : Horloge remettre le pendule à l'heure; Cardinal Giacomo Biffi de EWTN.

tags. Ramadan, Pape Françcois, respect mutuel, Éducation, Fox News, Le Monde, tortionnaires, Mosquée, Palais présidentiel, Université al Azhar du Caire, Président Morsi, cardinal Giacomo Biffi, Jean XXIII, Sandro Magister, miséricorde de la Vérité, Jacques Maritain, Vatican II, aggiornamento, esprit du monde, Église gardienne du dépôt de la Foi.