Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2013

Le Canada a décidé d'agir contre les persécutions antichrétiennes.

 

PM et Andrew Bennet.jpg

La nouvelle n'a semble-t-il pas fait l'affaire de la Commission des Droits de l'Homme du Canada. On s'en serait douté. En effet, la vision de la mission qu'elle a d'elle-même est de défendre l'avortement, l'euthanasie, le mariage homosexuel, l'adoption d'enfants par des paires d'hommes et de femmes et la théorie du Gender et de poursuivre les personnes qui légitimement refusent d'agir contre leur conscience. Bref, la ligue pourfend et mène une guerre sans merci contre toutes les positions de l'Église et des particuliers, surtout la catholique et l'orthodoxe qu'elle condamne comme étant discriminatoires et contraires aux lois adoptées par les parlements. Elle confond Loi et Justice. L'Allemagne sous Adolphe H a passé des lois contre les juifs. Oui, elles étaient légales mais elles allaient à l'encontre de la Justice. Le meurtre d'enfant dans le sein protecteur de leur mère est légal, mais pourtant cet acte est contraire à la justice. Souvent c’est la force du pouvoir qui mène la lutte contre la justice.

Pour sa part le gouvernement canadien faisant suite à un engagement et une promesse électorale de 2011 du Parti conservateur dirigé par le très Honorable Stephen Harper a annoncé la création d’un « Bureau sur la liberté de religion », au sein du Ministère des Affaires étrangères.Il comptera 5 employés et sera doté d’un budget de 5 millions de dollars. « Les activités seront concentrées sur des pays où des situations contraires à la juste reconnaissance de la liberté religieuse, de pratiquer et d'exprimer sa foi, des minorités religieuses est menacée : violations flagrantes du droit à la liberté de conscience, de religion, qui souvent peuvent se manifester sous forme de haine, de violence, d’attaques, de profanations, d’incendies d’églises de temples ou lieux de culte, et d'assassinats multiples, et de discrimination multiforme et systématique..


Dr. Andrew Bennett doyen du Collège augustinien d'ottawa.jpgLe Bureau sera dirigé par le Dr. Andrew Bennett, qui aura rang d’ambassadeur. M. Andrew Bennett était jusque-là 
le doyen du 
« Augustine collège d’Ottawa ». L’enseignement dispensé y est catholique. Par ailleurs il est sous-diacre et chantre à la chapelle de rite oriental de la Sainte-Croix et du sanctuaire ukrainien catholique de Saint Jean Baptiste.

Le Premier ministre en parlant du Dr Bennett a déclaré : « c’est un homme de principe, habité de convictions profondes qui saura se porter à la défense des minorités religieuses et verra à ce que soit encouragée leur protection partout autour du monde afin que tous aient la liberté de pratiquer leur foi sans avoir la peur au ventre et craindre la violence et d’être victimes de la répression ».

Le premier ministre Stephen Harper en a fait l’annonce dans une Mosquée (sic) Ahmadiyya pour bien montrer qu’il ne stigmatisait pas une religion en particulier. Pensons à la Chine, la Corée du Nord, Le Vietnam, l’Inde, etc. voir même en occident, comme en France où des profanations d’église (FEMEMS dans Notre-Dame-de-Paris dénudées et brisant une cloche) et où personne n'a élevé la voix, ni cet Harlem Désir, le fondateur de SOS Racisme, depuis élu en 2012 le secrétaire du parti socialiste de France, lui pourtant si vite sur la gachette lorsqu'il s'agit de Mosquée ou de black, et les destructions de pierres tombales, où apparait la Croix, dans les cimetières catholiques; ces actes de destructions sacrilèges sont devenues quotidiennes. Jamais les Médias de France n’en parlent ni les hommes politiques n’élèvent la voix. Sauf, si ce sont des Mosquées ou des synagogues alors là on sort l’artillerie lourde.

Charles Éd. Durand

1)photo : LE PM ET ANdrew Bennett

2)photo :  L'Ambassadeur Andrew Bennett

tags: Stephen Harper, parti Conservateur du Canada, promesse électorale, Bureau sur la Liberté religieuse, Dr, Andrew Bennett, Ligue des Droits de la personne, hostilité, Loi versus Justice, Pouvoir, Liberté religieuse, minorités religieuses, Ahmadiyyamosquée, synagogue, église, temple, Chine, Corées du Nord, Vietnam, Inde, Occident, profanation, Harlem Désir, Parti Socialiiste de France, médias,  FEMEMS, Notre-Dame-de Paris, 

16/02/2013

Ce qui se passe réellement en Syrie et le silence coupable de nos médias

Alep_milicien1.jpg

Un jeune milicien musulman sème la mort chez les chrétiens d'Alep. Il est l'un des antéchrists à l'œuvre.

Charles Ed. Durand


Ce que l'on nous cache : 


Alep – 15 Février 2013 – 10h21 - Une bonne nouvelle au milieu du désarroi....

Suite à nos annonces précédentes, sur l'enlèvement de trois prêtres à Alep, nous annonçons la libération, ce matin, du second otage, le Père Mahfoud de rite grec orthodoxe.

Les ravisseurs ont cependant retenu le jeune prêtre, le Père Michel Kayyal de rite arménien catholique, en attendant de recevoir la rançon. La somme est actuellement en discussion. On ne parle plus de 15 millions de livres syriennes (160 000€) mais de 5 millions (40 000€).

Il a fallu longuement expliquer aux rebelles ce qu’est un prêtre et qui ils sont, c’est-à-dire, des personnes qui ont pour mission de semer la charité et de promouvoir l’amour et l’aide du prochain. Il a fallu leur rappeler la présence dans le pays de centres d’aide humanitaire, fondés par les congrégations religieuses. Nous avons bon espoir de voir la rançon diminuer et obtenir une fin heureuse.

Aujourd’hui, les bombardements se poursuivent et personne ne bouge de chez soi.

Rectificatif : Alep : Le Père Mahfoud, toujours otage.

Rectificatif - 15 Février 2013 – 15h00


A 10h21, nous annonçions la libération du Père Mahfoud.  C'est notre erreur. Nous nous sommes empressés à vous communiquer cette information, mais dans les dernières minutes de la négociation, les ravisseurs se sont rétractés. Le Père Mahfoud est toujours dans les mains de ses ravisseurs.

Après toutes les atrocités qui nous sont rapportées de Syrie, à la suite des preuves attestant que ce sont des mercenaires qui s'opposent à l'armée arabe syrienne, qu'attendent les pays d'Europe, les États-Unis d'Obama, le Canada et la France en particulier, pour lever l'embargo et condamner les pogroms qui s'y déroule contre les chrétiens de Syrie du Nord, avant de proclamer qu'elles ne soutiennent plus les bandes armées de cette "rébellion" antichrétienne, païenne et barbare ?

Alep - 14 Février 2013 - 12h27 - Des sources proches d’un Archevêché, à Alep, nous informent que des éléments armés du Front Al-Nosra, se trouvent à quelques dizaines de mètres des différentes églises appartenant aux rites (maronite melkite catholique, grec orthodoxe et armenien) ; l'église évangelique arabe étant déjà complètement détruite... ; ces mêmes éléments lancent des cris de "Allah Akbar... ...L’armée arabe syrienne dépêche des renforts pour sauver les Églises. Que Dieu protège les personnes abritées dans les bâtiments...et les soldats qui les défendent.


Alep - 14 Février 2013 - 12h10 - Aujourd'hui c'est "l'enfer". Hier le Front al-Nosra avait menacé par des tracts les chrétiens qui doivent payer cher la visite du Patriarche maronite al-Raï accusé d’être complice du régime et du Président Bachar.

 
Depuis ce matin les obus pleuvent sur nos quartiers, surtout sur Jdaydeh qui abrite les quelques églises de la ville.  La garde républicaine a recours aux armes lourdes et aux chasseurs, les Sukhoï qui déversent des barils d'explosifs sur les rassemblements d’éléments armées du Front al-Nosra et de l’Armée Syrienne « dite Libre ». Demain vendredi après la prière, nous nous attendons à des voitures piegées en plus des bombardements.
 
Concernant les deux prêtres enlevés, des informations provenant de proches des éléments armées nous informent qu’une rançon de 15 millions de livres syriennes (160.000€) est demandée pour chacun en échange de leur libération. L’impossible sera fait pour les libérer.
 
L’électricité nous est revenue 3 heures par jour mais nous sommes toujours coupés d’eau.

Alep - 13 Février 2013 - 9h10 - Pour la cinquième journée consécutive, Alep est sans d'électricité - Il semblerait que l'Armée Syrienne "Libre" ait coupé les lignes de haute tension du barrage de Tabqa. Cela signifie que nous ne sommes pas alimentés en eau depuis quatre jours. 

Même les hôpitaux sont privés de l'essentiel. 

Alep recherche lEau.jpg

Des jeunes à Alep attendent en ligne pour l'eau. 

Alep - le 17 Janvier 2013 - Des restes de Soeur Rima ont été retrouvés à l'emplacement de l'attentat près de l'Université à Alep, et à proximité du Couvent "Jésus l'ouvrier". Le gardien du Couvent a lui été retrouvé calciné.
 
C'est une véritable désolation, consternation, tragédie pour les Alépins que l'on a laissé devenir de la chair à canon et qui vivent le deuil quotidien. 


Alep - le 16 Janvier 2013 - Nous signalons que Sr Rima Nasri, un exemple de bonté et de sainteté, a disparue à la suite de l’attentat commis, Mardi, près du Couvent « Jésus l’Ouvrier ».

Sr Rima.jpg

Alep - le 16 Janvier 2013 -  Qu’ont raconté les média occidentaux, de l’attentat qui a touché l’Université d’Alep le 15 Janvier ? Entendez-vous?

Voici une version locale dépêchée d'Alep même.

« Nous étions au premier jour des examens universitaires et voilà que les assassins se mettent à lancer des obus et des voitures piégées, juste devant la Faculté d’architecture et la Cité universitaire, où sont venus s’abriter les réfugiés.
 
Le Frère Georges Sabé, mariste, écrit : "Je veux exprimer toute la douleur de mon coeur... Encore une fois, Alep est endeuillée. L’horreur a envahi la cité universitaire, sa faculté d’architecture... Encore une fois, la terreur a frappé la ville, elle a tué sur son chemin et détruit au passage. Il était aux alentours de 13h15, le premier jour des examens universitaires à une heure d’affluence ; des jeunes sortent après avoir terminé leur examen ; d’autres viennent de rentrer dans le bâtiment ; Soudain, les murs s’effondrent, les véhicules prennent feu, le sang coule. Les lâches ont frappé. Cris et hurlements emplissent l’espace ; de partout on court, on erre, le regard hagard ; la folie vous prend. Le feu, le sang, les sanglots…Une scène apocalyptique….Pourquoi ? Pour qui ? Tout cela ne pourra en aucune façon faire cesser les larmes, guérir les blessures ou rendre confiance à ceux qui sont terriblement éprouvés. C’était une triste journée à ajouter aux autres…"

source : Le veilleur de Ninive. http://www.leveilleurdeninive.com.

tags: Université d'Alep, faculté d'architecture, voitures piègées, Sr Rima Nastri, gardien calciné, couvent, Fr, Georges Sabré, les forces de l'opposition, France, États-unis, Canada, SILENCE, Patriarche maronite, prètres, ravisseurs terroristes, rançon, le Père Mahfoud, massacres, soeur tuée, l'armée syrienne, l'occident se tait, médias, paressse des journalistes, désinformation.

08/01/2013

Le projet de BISMARCK pour la France : Guerre contre l'Église catholique.

À l'heure où le gouvernement socialiste s'en prend aussi ouvertement à l'institution du mariage, à la négation du droit de l'enfant, il attaque injustement l'enseignement catholique qu'il veut contrôler et ce au plus grand mépris de la liberté, il est bon de savoir ce que prônait Bismarck pour la France.  Hollande et Otto partagent les mêmes ambitions. Détruire l'Église catholique.  

source : Le Salon beige du 7 janvier 2013          

                  Otto von Bismarck.jpg Otto von Bismark

Instruction de BISMARCK au comte Von ARNIM, ambassadeur à Paris, le 16 novembre 1871.

« Nous devons enfin désirer le maintien de la République en France pour une deuxième raison qui est majeure : la France monarchique était et sera toujours catholique; sa politique lui donnait une grande influence en Europe, en Orient et jusqu'en Extrême-Orient. Un moyen de contrecarrer son influence au profit de la nôtre, c'est d'abaisser le catholicisme et la papauté qui en est la tête. Si nous pouvons atteindre ce but, la France est à jamais annihilée. La monarchie nous entraverait dans ces tentatives. La République nous aidera... J'entreprends contre l'Eglise catholique une guerre qui sera longue et, peut-être, terrible! On m'accusera de persécution et j'y serai peut-être conduit, mais il le faut pour achever d'abaisser la France et établir notre suprématie religieuse et diplomatique, comme notre suprématie militaire. Et bien! Je le répète : ici encore les républicains m'aideront ; ils joueront notre jeu ; ce que j'attaque par politique, ils l'attaquent par formalisme anti-religieux. Leur concours est assuré. Entretenez dans les feuilles radicales françaises à notre dévotion la peur de l'épouventail clérical, en faisant propager les calomnies ou les préjugés qui font naître cette peur... Faites aussi parler, dans ces feuilles, des dangers de la réaction..., des crimes de l'absolutisme, des empiètements du clergé. Ces balivernes ne manquent jamais leur effet sur la masse ignorante. Oui! Mettez tous vos soins à entretenir cet échange de services mutuels entre les républicains et la Prusse! C'est la France qui paiera les frais! ... »
Source: Instruction citée par GAUDIN DE VILAINE, au sénat, le 6 avril 1911, Journal Officiel du 7 avril 1911.

Et la France, fille aînée de l'Eglise, n'a pas fini de payer les frais....

Louis XVI disait :  "Un souverain ne saurait rien faire de plus utile à sa nation que d'inspirer à sa nation une grande idée d'elle-même.  
   

France 1.jpg

À l'évidence le gouvernement de François Hollande n'a rien de mieux à proposer que de détruire la France et taire le peuple français, ceux que certains appellent : Craie blanche et qui rêvent de les voir disparaître. Et que les remplacent ceux qui disent : nique la France. Voilà ce que le Néron de France qui crèche à l'Élysée souhaite ardemment. Pour commencer brisons la Fille aînée de l'Église et attaquons ces valeurs judéo-chrétiennes.

Quand sortira-t-il les guillotines? Voilà la question que va probablement se poser  le gouvernement. Faut poursuivre, certains ministres en rêvent, ce qu'en 1793 on avait commencé avec les Vendéens. 
Dire que le fou chantant Charles Trenet fredonnait : Douce France, cher pays de mon enfance. Eh bien, les socialistes sont à la tâche, ils râpent la France et son peuple comme un Emmenthal. 

Charles Ed. Durand

tags: Le Salon Beige, Otto von Bismarck, Chancelier de la Prusse, guerre, Église catholique, république, Élysée, François Hollande, Néron, craie blanche, masse ignorante, Louis XVI, la guillotine, Vendéens, ministres français socialistes, civilisation judéo-chrétienne, Charles Trenet, Douce France, Emmenthal.