Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2011

Révolution tranquille est-ce l'aposthasie du peuple français au Québec?

  Le Fils de l'Homme venant sur les nuées du Ciel..jpgJe n'écrirai pas un traité ni un essaie tel n'est pas l'objet de ces quelques commentaires et pistes de réflexions que je vous livre dans un désordre apparent, mais qui je le souhaite sera bénéfique pour notre jeunesse française et québécoise de mon coin de pays qui est laissée, en grande majorité, à elle-même et qui se lance éperdue, à grande vitesse, dans un monde de consommation multiforme et ne le taisons pas hypersexué et matérialiste où le jeté après usage est l'unique proposition que lui offre une génération vieillissante et jouissive. Notre jeunesse est soumise à des valeurs fluides, évanescentes, mortifères, et aussi de déchéance, de dégénérescence voir la finalité du mariage dont le but ultime est de se perpétuer et que l'on bafoue au nom d'un communautarisme obtus, étroit et minoritaire, et  aussi malheureusement la fracture de la famille. Oui, on vous laisse sans aucun repères. On a décidé de la dévaluer trop facilement voilà pourquoi on vous tient dans l'ignorance et on a décidé de vous mariner dans l'abolition du bien commun, et de la mort de Dieu. On vous inculque des valeurs où la seule satisfaction de son ''surmoi'' serait l'unique base de votre développement alors qu'en fait on vous abandonne à la mort dans la cité on vous diminue en vous réduisant à n'être que des soumis à des passions jamais assouvies. On vous a volontairement coupé des valeurs du christianisme et de votre histoire. On vous imprègne des contre valeurs au nom de l'idéologie du consumérisme, du matérialisme, du communautarisme déstructurant et de l'égoïsme et d'un individualisme fermé. Mes chers amis, on vous engloutie en vous privant de tout parcours spirituel et de réflexion sur le sens de la vie sur terre. Qu'y faisons-nous ? Pourquoi ? Existe-t-il une raison à mon existence sur terre ? On a bousillé dans vos esprits en les caricaturant grossièrement cette Foi de vos ancêtres et la vie spirituelle qui les habitaient profondément.(Ne dit-on pas de nos valeureux ancêtres qu'ils avaient la Foi du charbonnier ? oui, une foi religieuse sincère et vécue par des gens de conditions modestes et ordinaires). Pourtant ce sont ses racines historiques qui marquèrent le dynamisme et la volonté de vivre de notre peuple. Ce sont eux ces lointains devanciers qui bâtirent ce pays. Désormais depuis 50 ans une volonté politique vous amnésie de toute référence au christianisme et à votre histoire. On a décidé pour vous l’apostasie. Bref, on a décidé contre vous de vous nier tout recours à des valeurs qui favoriseraient un épanouissement normal et qui contribueraient à une maturité effective, toujours en évolution certes, et une connaissance de soi qui vous permettraient de trouver un fondement solide vivant et authentique  à ce que toute personne cherche : la quête du sens de sa vie.

Que sait-elle de l'amour notre jeunesse ? Que connaît-elle d'un Dieu qui aime ? Que désire-t-elle ou qu'éprouve-t-elle pour son prochain? Est-ce que chaque jeune sait qu'il a une grande valeur, car il est bien vivant ? Et l'Amour vous dit : Tu mérites de t'aimer et tu as le droit d'être aimé pour ce que tu es.  Dès ta conception tu es en croissance mais il faut t'alimenter donner ce qui est nécessaire à ta croissance et te transmettre des valeurs qui te donneront envie de vivre, de te fortifier, de découvrir la joie vivifiante et non de te perdre dans des élixirs qui te diminueraient à tes propres yeux et qui à la longue te tueraient ? Dieu te veut vivant. Lui offre-t-on même la possibilité de vivre ? Lui apprend-on à aimer à découvrir qu'existe l'autre dans sa spécificité en tant qu'homme ou femme? Malheureusement on le déconsidère car on caricature la complémentarité on l'invite désormais à ne se définir que plus tard et d'essayer de découvrir qui il veut être. Aussi encourage-t-on, (les sexologues qui pensent pour les parents sont à l'oeuvre) dès le bas âge à vivre des expériences où l'essentiel et leur unique préoccupation sera que vous ne vous interdisiez rien mais de vous protéger dans vos rapports sexuels... et si vous vous droguez d'utiliser des seringues propres ?

Lui aura-t-on transmis la grandeur de l'amour? Jamais. D'acquérir la maîtrise de soi qui va vraiment contribuer à vous dynamiser, à vous responsabiliser, à vous respecter, à découvrir et à connaître vos limites et aussi à voir, par l'apprentissage sur la durée, ce qu'apporte de ne pas céder à toutes ses pulsions égoïstes  ? Il faut bien reconnaître qu'au final les voies que privilégient les sexologues ont pour issues fatales de vous détruire et de vous fermer à l'autre au lieu de vous ouvrir et de le considérer dans sa dignité. Pourquoi ne découvrireriez-vous pas que c'est plus valorisant et enrichissant de chercher à vous connaître et à apprécier la singularité de l'autre. Est-ce qu'on cherche à vous responsabiliser en fait n'est-ce pas une question à laquelle vous pouvez répondre ? Or quoi de plus grand que de lui indiquer le chemin qui l'approchera de la grandeur et la fierté que tout être éprouve à vouloir assumer ses responsabilités et non à les fuir ou se confiner à se déresponsabiliser. Si vous évacuer un problème soyez assuré que vous ne serez jamais une personne accomplie. Or, vous, qui êtes jeunes vous ne voulez pas fuir ni vous en remettre à d'autres ou encore demander à l'État de prendre la relève et d'assumer vos responsabilités. Certes c'est une école de vie exigeante que celle du Christ mais vous la méritez. Les jeunes, si on les aime vraiment comme Dieu nous l'a appris, ont envie de dire : Que faut-il que je fasse pour que je sois bon? Non, notre jeunesse, au départ, ne refuse pas de relever des défis, de se challenger ni ne refuse d'apprendre ce que signifie avoir le sens civique ni surtout de découvrir que Dieu les aime ni de s'ouvrir à Lui. Elle a besoin de savoir et de découvrir que chacun est aimé par Lui. Ils ne sont pas fermé à cette dimension de l'amour. Non, on vous a tenu dans l'ignorance et on continue ici au Québec avec le Cours d'éthique et culture religieuse pour votre plus grand malheur. On vous sacrifie au nom du ressentiment et de la haine non par ignorance sauf ceux nés depuis 45 ans et qui ont épousé ce moule de décomposition. Pas étonnant de voir que plusieurs d'entre-vous s'apperçoivent que toutes les perspectives qui s'offrent ce sont des mirages qui ne sont que des oasis fluorescents étincelants et bruyants de décibels dans le désert d'une vie. Pas surprenant de voir tant de suicides. Or, les jeunes veulent aimer et savent par nature qu'ils sont né libres mais aussi qu'en chacun existe un lien inscrit dans son âme qui l'unie à sa source à son origine et il a un nom : Dieu. Voilà un don gratuit propre à toute personne sur terre qui l'unie à son Créateur dont il est l'image. Chers amis je vous le dis chercher Celui qui est la source de toute vie. Oubliez ceux qui se sont donné pour but de vous détruire. Dieu veut vous voir vivre dans la joie et n'ayez pas peur Il vous apportera tout. N'ayez pas peur de demander. Il vous est inconnu ? Il vient celui qui sauve c'est l'enfant Jésus qui nous aime à la folie. Noël c'est l'amour. On célèbre justement sa naissance le 25 décembre à ce Jésus de Nazareth. L'Emmanuel : Dieu avec nous. Vous voulez vivre en homme libre ? Eh bien voilà ce qu'il vous apporte et ce qu'il a en réserve pour vous... Entrez seul dans une église le silence vous envahie...ayez l'esprit ouvert. Essayer de taire le bruit qui s'agite en vous. Cherchez vous le trouverez. Priez  c'est demander à quelqu'un et Lui il est DON. Joie et paix à vous jeunes et Joyeux Noël vous qui visitez cette page.

Charles Ed. Durand

tags: Révolution tranquille, apostasie, Québec, courd D.thique et culture religieuse, Chritisanisme, Jeunesse du québec, Histoire, racines chrétiennes, sexologues, parents, famille, respect de l'autre, Théorie du genre, Joie, respect de la vie, dignité, Créateur, Joie, Paix, sens de la vie., Noêl

03/12/2011

En démocratie "Il n’y a pas de Sharia'h light" C'est une aberration.

Source: Le Parisien, Photo:Elle.fr

Jeannette Bougrade.png

Jeannette Bougrab, fille de harkis et Secrétaire d’État à la Jeunesse, déclare s'exprimer en son nom propre et affirme qu'il n'y a pas de Sharia'h light. De plus, souligne le Parisien, elle est une "voix isolée au Gouvernement" Très loin des positions d'Alain Juppé et du président Nico. Voici succinctement ce qu'elle avait à dire sur la Sharia'h.

Elle ne croit pas que l'on puisse fonder une constitution sur la Sharia'h. Comme s’apprête à le faire la Tunisie libérée???? sous la présidence d'honneur de Bernard Henri Lévy :) qui va devoir hélas bientôt se retirer du Maroc car l'islam y progresse à la vitesse grand ''G'' ? (histoire à suivre au feuilleton People). Elle est belle la démocratie Non? Voici ce qu'en disait la Secrétaire d'État à la jeunesse:
''Il n’y a pas de charia light. Je suis juriste...on peut faire toutes les interprétations théologiques, littérales ou fondamentalistes que l’on veut, mais le droit fondé sur la Sharia'h est nécessairement une restriction des droits et libertés, notamment de la liberté de conscience, car l’apostasie est interdite. Il n’est pas possible de se convertir. Les mariages mixtes ne sont pas reconnus. Une femme musulmane ne peut pas se marier avec un non-musulman. Aux yeux de certains, ce n’est peut-être pas grave si des femmes doivent désormais être voilées ou si demain (les femmes )elles n’ont plus les mêmes droits. Pas pour moi. Je ne transige pas sur cette question de l’égalité juridique''. Et il faut être attentif au double langage. (Tarik Ramadan docteur es double lingua)
''En Égypte, on a vu les violences dont (sont) toujours victimes les chrétiens coptes. Aujourd’hui, sur la place Tahrir, des femmes sont agressées parce que ce sont des femmes. Ben Ali ou Moubarak avaient agité le chiffon rouge des islamistes pour obtenir le soutien des pays occidentaux. Mais ne tombons pas dans l’excès inverse. Moi, je ne soutiendrai jamais un parti islamiste. Jamais".
"L’égalité ne peut pas être à géométrie variable (...). La démocratie n’est pas un supermarché où l’on pourrait prendre uniquement ce qui nous fait plaisir".
Or quelle est la racine de la joie éclatente du président Sarkozy et de son ministre des Affaires étrangères? Serait-elle due par un effet sysmique, selon les paramètres enregistrés à Paris, en provenance d'Obama qui en aurait eu un orgasme? Rien ne le confirme encore: secret defense. Imaginez on est à l'aube d'une nouvelle ère de la démocratie? Oh ce qu'il rigole l'inénarable Tarik Ramadan qui a demandé un moratoire sur la lapidation des femmes, vous avez bien lu. Modéré ? Il est tremps que les nounous des accomodements raisonnables cessent de nous berner.
En terre d'islam il n'existe pas de fondamentalisme religieux sans le fondamentalisme politique les deux sont concomitants. Ne chercher pas la modération elle est un leure.
"Je fais partie de celles qui estiment qu’on peut interdire des partis politiques fondés sur des pratiques qui portent atteinte à la Constitution".
Or ceux qui sont ouverts à l'islam qui ''in se'' est un non sens, sont en fait les protagonistes d'une cité sans Dieu. Tout leur projet est de détruire les racines chrétiennes de notre civilisation.

Charles Ed. Durand

tags: Jeannette Bougrade, Secrétaire d'État, Alain Juppé, Nicolas S. Bernard Henri Lévy, Tarik Ramadan, Égypte, Tunisie, Lybie, Sharia'h, Démocratie, Obama, Les nounous, Accomodements raisonnables, Islam, Place Tahrir, Coptes, femmes agressées, Moratoire lapidation des femmes, Démocratie, Constitution, Cité sans Dieu

25/11/2011

Un évêque ose dénoncer la christianophobie en Europe.


1108501718.jpgBeaucoup écrivent sur la christianophobie et certains casuistiques dénoncent les jeunes catholiques qui prient et chantent des cantiques religieux sur la place publique. Celui qui aime va-t-il tolérer que l'on insulte son épouse, ou que l'on attaque ses enfants au nom de la paix de la tolérance et de l'ouverture à l'autre et dire à sa femme laisse faire ce n'est pas grave ? Non et vous avez raison. Être amoureux signifie que tu te tiens debout, tu ne recules pas et tu feras tout pour protéger et défendre ce que tu chéris le plus. Certains pasteurs sont frileux et se taisent ou ils pérorent des admonestations envers des jeunes cathos. Non à la violence d'accord mais garder le silence c'est de la lâcheté. --Les missionnaires seront persécutés <à cause de moi pour rendre témoignage en face... des païens>. Plus loin le Christ dit : <Ne craignez rien de ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent tuer l'âme....> -<Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père.(Matt 10, 18-28-32).

Voici une vidéo où l'on entend un évêque parler sur la christianophobie  ambiante et il ni va pas par le dos de la cuillère : Mgr, Jean-Michel di Falco, évêque de Gap et d'Embrun.

Charles Ed. Durand


tags:christianophobie, Évêque de Gap et d'Embrun, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, Union Européenne, vidéo, jeunes catholiques, Matthieu, Jésus, parler ouvertement.