Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2014

Pogroms à Paris : Les loups sont dans Paris et ils ont faim. Ils arpentent vos rues.

14 juillet 2013-2014.jpg

Merci à Allan le Pilar pour cette photo éditoriale

Le silence des médias et la désinformation font recette. On tue la France au nom de la RÉPUBLIQUE. Debout! peuple de France. L'islam, tel est son ADN, dévore les Juifs et les chrétiens sans état d'âme ni remord. Les Services de renseignements des pays civilisés d'Occident de la Russie, de l'Asie du Sud Est et de l'Océanie estiment que le nombre de musulmans extrémistes se situe entre 15 et 25%, sur un total de 1 milliard 200,000 disciples et fidèles de Mahomet dans le monde; cela représente entre 125 millions et 300 millions d'adeptes du jihadiste. Ce nombre n’est pas négligeable. Non? En France sur 6 millions de musulmans cela fait en gros plus ou moins 750,000 extrémistes.                                             

djihadistes-à-Paris.jpg

                                Les pacifistes des Médias de France     

Voici un article de Jean Szlamowicz, Professeur des Universités, linguiste et auteur de Détrompez-vous! les étranges indignations de Stéphane Hessel décryptées (éditions intervalles).  Veuillez noter que j'ai écourté le texte de son auteur à seul fin de répondre à une considération la patience du lecteur. L'ère du texto, des portables et des phrases tronquées par des consonnes ne peuvent être ignorés. Exemple: Avant je savais bien écrire ! et, un jour, j’ai eu un téléphone portable: é depui il c produi kelk choz 2 bizar…

 

 

Je donne plus bas le lien pour lire l'intégral du texte paru dans Europe Israël.

Charles Éd. Durand

« La narration des événements construit leur perception et la terminologie utilisée permet de manipuler la vision des faits. En France, quand des centaines de jihadistes veulent casser du Juif, il s’agit de « tensions » ou de « heurts ». Face à des émeutes anti-juives à Paris, comme d’habitude pour les médias officiels, il n’y a rien à signaler. Suite aux manifestations jihadistes contre Israël du 13 juillet à Paris et l’attaque de la synagogue… le schéma narratif habituel des médias français s’est mis en place : atténuation des faits, justification des attaques et retournement de l’accusation contre les Juifs. »

Le caractère volontariste de cette narration mensongère, aisément démontable par l’analyse de texte, constitue un véritable scandale qui met en péril (…..) le droit à une information qui rende véritablement compte de la situation d’insécurité existant en France, pour les Juifs comme pour toute personne s’opposant aux islamistes.

De l’atténuation à la falsification.

L’article de l’AFP, recopiée littéralement par Libération ou 20 minutes, a servi de base à la plupart des comptes-rendus. Cette dépêche construit minutieusement une version expurgée de la tentative de pogrom. A lire ce texte lénifiant, on croirait qu’il ne s’est rien passé : cette atténuation même contribue à présenter les Juifs comme des paranoïaques. En voici le lien : 

(http://www.liberation.fr/societe/2014/07/13/des-heurts-a-paris-a-l-issue-d-une-manifestation-pro-palestinienne_1063299)

L’article ne cesse de rappeler le caractère innocent de la manifestation, ce qui en sauvegarde les revendications :

- « Dimanche, des heurts ont émaillé la fin de la manifestation parisienne. ». On remarque la poétisation (avec le cliché journalistique que constitue la métaphore de l’émail) et le rejet des heurts comme appendices non définitoires de la manifestation. Rappelons que le défilé a constitué un véritable appel à la guerre sainte en brandissant des effigies de roquettes à envoyer sur Israël (que les manifestants embrassaient !) et en criant « Allahou Akbar », « Mort aux Juifs », « Sales Blancs », « On va vous cramer », « Hitler avait raison ».

- L’auteur de l’article ne cesse de minimiser les faits :

« Des heurts limités avec les forces de l’ordre ont éclaté dans certaines rues. »

« Des dégâts légers ont été causés à des devantures de commerces. »

« Les échauffourées n’ont pas duré très longtemps et ne se sont pas propagées au reste de la manifestation »

« Selon la préfecture de police, ces heurts étaient dus à de petits groupes de jeunes gens qui ont été «facilement contenus». Il n’y a pas eu de blessés. Il y a eu six interpellations. »

« Samedi, des manifestations similaires avaient eu lieu dans le calme à Bordeaux […] et à Marseille. »

« Limités », « légers », « pas très longtemps », « petits groupes », « pas de blessés », « calme »… il s’agirait en somme d’un non-événement. 

Selon l'AFP ‘Dans le calme, la foule, très jeune et féminine, a scandé des slogans comme: «Nous sommes tous des Palestiniens!», «Israël assassin!» ou «Une seule solution, fin de l’occupation!».’

«L’innocence féminine est invoquée par le journaliste afin de dédouaner le cortège de toute accusation de violence. Comme si les femmes ne pouvaient pas être militantes et comme si leur mise en avant ne faisait pas partie d’une stratégie de communication. La réalité du défilé n’était d’ailleurs pas sa féminité. Le journaliste de l'AFP est responsable de la falsification» et conséquemment de la désinformation véhiculée par les Médias. 

- « En marge de la manifestation, «certains individus ont provoqué des troubles et ont essayé de pénétrer par la force dans deux synagogues situées rue des Tournelles et rue de la Roquette» mais «en ont été empêchés par les forces de l’ordre», a dénoncé dans un communiqué la maire de Paris Anne Hidalgo,(PS) appelant «au calme face aux tensions» au Proche-Orient.

 

Le recours insistant aux mêmes techniques rhétoriques pour minorer les faits est à l’œuvre : « en marge de la manifestation » permet une nouvelle fois de dissocier l’attaque de la synagogue des positions politiques exprimées par la manifestation. La notion d’« individu » permet de souligner le caractère isolé de l’initiative alors qu’une bonne centaine de personnes a investi la rue de la Roquette.

 

- Dans sa construction même, l’article manipule le récit. En donnant d’abord la parole à la version « pro-palestinienne », le texte construit une narration première que l’ajout d’une parole juive en fin d’article ne viendra pas modifier. C’est une tactique narrative classique : on établit une version des faits avec des termes virulents et, pour donner l’impression d’un équilibre des positions, on donne ensuite la parole à une autre version, quantitativement moins importante, stylistiquement moins percutante et augmentée de soupçons (« Le président du Consistoire central, Joël Mergui, a affirmé que […] » revient à donner à ses propos une valeur strictement subjective).

 

Que de telles manifestations soient autorisées malgré leur risque évident pour l’ordre public en dit long sur la peur des pouvoirs publics vis-à-vis d’une entité désormais bien réelle en France, à savoir « la rue arabe », facteur d’émeute latent. Cette peur est prolongée par le retrait critique des médias qui préfèrent « comprendre » les manifestants que les fustiger pour ce qu’ils sont, à savoir des islamistes antisémites violents.

Voici une vidéo qui rend compte de la prétendue manifestation féminine et bon enfant.





Pourtant, les vidéos abondantes qui ont été prises par des riverains donnent une autre image de ce qui a bel et bien été l’assaut d’une synagogue. Une description plus objective ferait état d’attaque à l’aide de battes de base-ball et de barres de fer (les outils naturels d’une manifestation pacifique, bien sûr, sans aucune préméditation d’agression), de Juifs terrés dans la synagogue pour ne pas se faire lyncher, des passants insultés, des membres de la LDJ empêchant les émeutiers d’investir la synagogue, des brigades d’émeutiers avec barres de fer se baladant rue des Rosiers ou rue de Turenne pour tenter de casser les « magasins juifs ».

Précisons que, dans la gestion du récit, l’anonymat du texte de l’AFP contribue à son effet d’autorité : il n’est pas attribuable à une personne spécifique, mais émane d’une autorité, ce qui tend à présenter son contenu comme factuel et objectif.

Justification

- L’article reproduit avec une gourmandise patente les slogans de la manifestation qui présentent Gaza comme victime d’Israël (‘Au lendemain de la «petite finale» du Mondial de football, une pancarte indiquait «Brésil-Pays-Bas 0-3, Israël-Gaza 0-125 tués. Qu’attend le monde pour réagir?»’). L’article décide de faire l’impasse sur les « Allahou Akbar » et les « Morts aux Juifs » qui ne sont pas mentionnés.

 

- « De nombreux manifestants portaient à bout de bras des pancartes sur lesquelles ils avaient collé des photos, tirées de sites web, représentant des enfants palestiniens tués ou blessés, des maisons rasées ou des champignons de fumée montant de quartier de Gaza bombardés. »

 

L’auteur de l’article n’exprime aucun recul sur la réalité décrite par ces pancartes qui sont présentées comme décrivant des faits. On sait pourtant (même Libération l’a reconnu !) que ces images proviennent pour la plupart de Syrie.

 

 

bouclier d'enfants pour le Hamas 1.png

Lance roquettes

Enfants servant de boucliers au Hamas

- Le texte cite les propos des manifestants avec une neutralité de complaisance qui revient à promouvoir le discours ainsi reproduit sans aucune distance critique et sans correction des faits : «Je suis venu pour dire non à ce massacre», a dit à l’AFP Amid Hamadouch, 30 ans, un autocollant «Boycott d’Israël, Etat raciste» sur son blouson. «Ils bombardent des innocents. Il y a certes des missiles lancés du côté du Hamas, mais la riposte israélienne est disproportionnée. Ils attaquent la population civile et non les responsables du Hamas.»

 

 

Bouclier enfants pour le Hamas.png

Enfants boucliers humains

En reproduisant les arguments des manifestants, l’article abonde dans le sens de leur discours et justifie les appels à la violence auxquels ils participent. Le procédé stylistique de l’hypotypose contribue à rendre vivante l’horreur de la guerre (portraits d’enfants tués, bombardements, etc.) : cet appel à l’émotion est cependant largement biaisé puisqu’il ne montre jamais d’autre point de vue que celui du Hamas. On ne verra donc pas les morts arabes causés par les propres roquettes du Hamas, les opposants politiques assassinés, les civils (enfants) forcés de servir de boucliers contre les frappes envers les maisons des dirigeants du Hamas, les enfants dans des camps d’entraînement militaire. Aucune remarque des journalistes pour souligner que la population est otage du Hamas, que le Hamas se glorifie de ses propres morts qu’il cherche à provoquer (sa devise : « Nous aimons la mort plus que les Juifs n’aiment la vie »).

 

Aucun journaliste pour préciser que les images évoquées viennent en réalité de Syrie.Aucun journaliste pour décrire comment Tsahal prévient la population des frappes ultra-ciblées (tract, appels et sms, frappes d’avertissement pour laisser le temps d’évacuer). Aucun journaliste pour rappeler que 120 morts en 500 raids aériens, c’est justement la preuve de la retenue israélienne (Nuremberg, en janvier 1945, c’est 1700 morts en 40 minutes ; Dresde, en février 1945, c’est 25 000 morts en deux jours). Aucun journaliste pour rappeler ce qu’est le Hamas, organisation jihadiste terroriste suprémaciste avec Hitler comme référence militaire.

                                        

islamistes-paris.jpg

           Les culottés, de la République, ivres de haine et de racisme.

 …..les médias — qui, farce tragique, se croient « de gauche » — reprennent en fait à leur compte la version du Hamas, de l’OLP et, plus globalement, de l’Organisation de la Coopération Islamique. Le retournement moral auquel on assiste depuis une dizaine d’années consiste pour cette frange de l’opinion à présenter les jihadistes comme des résistants à l’oppression israélienne. Rappelons que le programme du Hamas est la destruction d’Israël…..

Ce qu’ils ne veulent pas voir, c’est qu’une partie de la population musulmane en France accepte de promouvoir un antisionisme de façade qui se transforme dès le moindre mouvement de foule en antisémitisme spontané.

……Après l’agression de la synagogue d’Aulnay, un conseiller fédéral écologiste a pu considérer qu’attaquer une synagogue est un acte de guerre normal et compréhensible.

(http://www.europe-israel.org/2014/07/un-conseiller-federa...).......

La complicité médiatique.

L’impunité morale qui accompagne les émeutes constitue le fait marquant des récits médiatiques. En ne cessant d’alimenter par leur présentation des faits anti-israélienne une haine anti-juive, ces journalistes sont coupables d’incitation à la violence. Ils ont beau jeu ensuite de jouer les vierges effarouchées en déplorant « les violences » avec un pacifisme pudibond et hypocrite.

Comment ces prétendus intellectuels peuvent-ils défendre les hordes armées de barre de fer ?Peut-être croient-ils que prendre leur parti au nom d’une compassion imbécile et jeter les Juifs en pâture à la hargne islamique les détournera de s’attaquer aux gentils gauchistes ?

 

A côté des synagogues, on sait déjà que les églises sont quotidiennement saccagées. Invoquera-t-on aussi Gaza pour expliquer ces violences ? A cet égard, le plus effrayant reste la passivité de la population, pétrifiée par la peur et débordée par la foule islamique. La mollesse des discours et des actions politiques révèle une impuissance alarmante pour l’ensemble de la population française.

Les loups sont entrés dans Paris et ils ont faim..

33

source : http://www.europe-israel.org/2014/07/pogrom-a-paris-le-silence-des-medias-francais-par-jean-szlamowicz/

 

tags: Allan le Pillar, l'AFP, Libération, 20 minutes, Pogroms, Paris, Manifestation, Rootsisraël,13 juillet 2014, Hamas, OLP, Tsahal, Nuremberg, Dresde, complicité, falsification, désinformation, enfants, boucliers humains, lance roquettes, loups, la Peur, 14 juillet 2014, (RAS) selon le préfet de Paris.

photoswww.europe-israel.org et Allan le Pillar

1)Vidéo :Rootisraël

2)Vidéo; Enfants servants de boucliers humains YouTube

 

https://www.youtube.com/watch?v=o_MzBNbCW-M  

25/06/2014

L'euthanasie. J'erre afin de ne pas être tué dans l'indifférence. Ubi caritas est? Pas chez les Hivons du Salon bleu.

C’était l’hiver et soudain j’écrivis sur moi, ce que je me garde de faire, n’étant pas porté, ni par nature ou par inclination narcissique, à faire état de mes états d’âme. Je viens de le trouver dans (Drafts). Je l’écrivis le 28 janvier 2011.

 

 

                                  MPOC.jpg

 

Petite intro : En ce moment je souffre. Mes poumons me sont un feu. Je ne peux tenir debout plus de 3 à 5 minutes. Or je refuse de prendre la sortie expéditive ni n'autorise quiconque de ceux et celles qui croient savoir ou s’épanchent sur la souffrance de décider de ma sortie. Or la souffrance existe depuis l'utérus et elle est latente et s’activera tout du long de nos vies (peine d'amour, mortalité de nos proches, trahisons, déceptions etc), et la maladie dégénérative ou la paraplégie suite à un accident, [ou à venir ceux atteints de déficience mentale  La Belgique et les Pays-bas ou le vieil âge récemment adopté en Suisse sous le vocable ''EXIT''] etc. Ne souffrez pas pour l’autre, vous êtes, à votre corps défendant, le jouet de votre hypersensibilité, d’un amour sain certes et malheur de malheur surtout de l’imaginaire. Ne souffrez pas par anticipation ni à la place de l’autre. Je revendique de ne pas être un faiblard. Cette ruine de mon corps je l’offre pour tous ces chrétiens qui sont massacrés dans le monde et ceux qui souffrent du mal de vivre... de ne pas connaître notre bien aimé Sauveur et de vivre de l'amour de Dieu. Hier, 60 filles et 31 ''garçons'' ont été enlevés au Nigéria par Boko Haram (adeptes du culte musulman). Vous ignoriez l'enlèvement des garçons? Normal la censure féministe du pupitre à LCN (bulletin de 22 : 00 hre) est passée par là. Pourtant c’était sur le fil de presse. N'est-ce pas Sophie Thibault? [Σοφία" ou "Sophia ; signifie connaissance de soi et du monde, par contre les sophistes évoquent la relativité de la vérité].

« Je traverse un passage à vide difficile. Je vois l'ombre devant moi qui étend un pesant manteau de givre comme cette couche de glace noire sur l'asphalte que l'on aperçoit sur la chaussée. Une chute de goût de vivre.

Est-ce causé par le fait que je sois coincé dans mon appart sans pouvoir sortir?

Je suis en quarantaine depuis des mois des années. Je n'ai pas pour habitude de communiquer mes états d'âme.

Charles Éd. Durand 19 ans.jpgJe voudrais pouvoir chanter danser et hurler...Hélas, j’ai ce trouble qui me pèse. Je me vois enfourcher mon cheval ailé. Oh que j'aimerais m'envoler vers un ailleurs fantastique où j'entrerais dans la farandole avec tous les autres. Courir à perdre haleine, chevelure en bataille; enfin pouvoir réaliser des rêves ordinaires, retrouver cette peau de jouvence alors qu’elle se surplisse sans arrêt, et que s'abattent sur elle ces coups de sangle de l’âge ou de la maladie… Ma peau se déshydrate et tombe en lambeaux sanguinolents. Je pleure des manques des absences, j’ai des douleurs enfouies dans le subconscient de cette mémoire qui pénètre en mon enfance. Pourtant je suis celui qui vit le temps présent. Y ai-je toujours ma place? L'enclos se ferme inexorablement, car je ne suis plus explosif ni vif, et physiquement la santé décline sauf le cœur qui toujours sourit à la vie et qui bat pour l'autre. Je suis comme une vieille picouille (canasson) qu'autrefois le palefrenier attentionné caressait ses flancs et lui brossait sa robe. Il n'est plus là… J'ai souvenance, je ne disais rien, mais je croyais que cela serait ainsi toujours. Il m'aimait.

L'hiver l'âge et la solitude me rappellent qu'ombre je suis devenu... Et pourtant j'aime la vie. Oh que j'ai souvenance de tout ce qu'elle m'a apporté et cette conversion foudroyante ce don, cette grâce de Dieu à ma personne il y a près de 32 ans. Quel amour puissant.

Mais aujourd’hui, j'ai l'âme en errance c'est comme si je devrais hiberner or l'homme n'a pas cette constitution de l'ours.

Et je m'égare dans un no man's land... quelqu'un me verra-t-il ? Si bien sûr, mais à quoi bon il me prendrait en embuscade ou tirer un pruneau ? Il est inoffensif qu'ils se disent, il crèvera de toute façon affamé. Le silence des autres m'est une déchirure... un rejet.

 

 

soins paliatifs.jpg

 

Je ne suis pas surpris qu'une mouvance pro euthanasie existe au Québec et elle s'active fébrilement depuis bien des années. Il faut savoir, j’y étais, que lors du XIIIe congrès national en 1996 du Parti Québécois  beaucoup d'une fange alors considérée comme radicale parlaient d’euthanasie. En discours feutrés il s’agissait de se débarrasser des vieux, des malades incurables et ne pas mentionner euthanasie, mais ne parler que de mort par compassion. Et le dimanche en toute fin de journée les 3/4 des délégués étaient parti dans leurs régions, on adopta en plénière la résolution favorable à l’Euthanasie

        refus-medical-html-blog-banner.jpg

 

Ils n'ont pas envie d'aimer ces errants, ces grabataires qui se plaquent devant leurs yeux. Rayez- les de la carte ils ne sont d'aucune utilité et ils embrouillent le panorama de ceux et celles qui veulent s'éclater et non être obligé... à quoi ? Aimer.

         P1030002.JPG

Je suis rejeté me voilà parqué et défini. Je suis de ce lot des nuisances des souffrances aussi je me fais discret, car j'aime la vie. Je suis toujours vivant sur cette terre, comme ce marathonien en route vers un ailleurs. C'est ici qu'il m'a été donné d'apprendre à aimer tous mes frères humains comme moi-même. Et faut-il le rappeler la terre n’est pas un lieu sans souffrance.

Non, je ne suis pas mort. Je dois cesser les rêvasseries et vivre. Dieu est la sève de la vie. Il est cette eau vive.

Mais là je vais un instant lui donner congé. Bizarre! Quelle fanfaronnade ? N’ayez crainte Il est toujours là.

J’y vais. Oui, je suis parfois gorgé de larmes, car l'absence. Je suis esseulé et cela est parfois lourd et me pèse. I'am alone.

Désolé de donner ce coup de gueule impudent, mais je le hurle au nom de tous les sans voix anonymes.

Ne soyez pas chagrin. Avec l'âge et cette maladie dégénérescence MPOC j’espère contre toute espérance que comme à vingt ans le téléphone sonnera et me conviera à danser. Mais pas de sonnerie le silence abyssal. À la vérité je ne fais pas sonner non plus le téléphone...je le sais, je dérange. J'ai souvent essayé, mais : I leave a message or most of the time i do not let the sound of my voice to be heard.  What else?»

Ma grande joie c'est que je suis quelqu'un pour quelqu'un (Éric) et que je suis toujours en contact avec des amis(es) et reçois des courriels de plusieurs dans le monde. Plusieurs prient pour moi et je le sais. Il y en a peu mais encore quelques uns que j'accompagne. Je suis âgé aussi je laboure difficilement. On ne peut pas se distancer ni se cacher du Seigneur. Il faut bien aider à ce que le grain de sénevé pousse. Si tant est que la source d'eau vive c'est le Christ l'oint de Dieu venu nous sauver et que la récolte est pour lui. Si le corps perd ses forces l'âme est toujours en croissance pour peu qu'on le prie chaque jour de  tout notre cœur et toujours lui redire : Me voici et ce malgré mes manquements nombreux.

God Bless. Avec amour.

Charles Ed. Durand 28 janvier 2011

photos:  MPOC, Moi à 19 ans, Sondage La Presse, Photo récente devant mon ordi.

tags: MPOC, emphysème, poumons, souffrance, Boko Haram, mal de vivre, Dieu, l'âme, hibernation, utérus, Jeunesse, farandole, euthanasie, eau vive, Sophie Thibaut, LCN. 31 garçons et 60 filles, Nigeria. 

17/06/2014

L'écroulement du communisme a annoncé une re-christianisation intense en Russie.

Je n’ai pris connaissance qu’aujourd’hui d’un commentaire qu'a écrit un certain DURANDAL en date du 22-06-2011. Plutôt que d’y répondre sur cette rubrique, j’ai décidé d’en faire un article. J’y inscris son site  que je vous recommande de visiter : http://monarchomaque.org/2011/03/11/chretiente/

 

Durandal.jpg

                                  L'Épée mythique de Durandal

 

Le 13 juin 2011, je reproduisis un article de Daniel Hamiche au titre percutant 105,000 chrétiens sont tués chaque année au motif de leur FOI. Bref, Un martyr chrétien toutes les cinq minutes!

 

Étudiant je signais Durandal ( l’épée mythique de Roland  ''chanson de geste'') dans une revue ‘’Le Grain de Sénevé’’...qui n'existe plus. Le collège ayant fermé peu après le concile Vatican II. Merci pour l’excellence de votre contribution. J'y souscris volontiers. Oui, la Russie a subi l'idéologie totalitaire que fut le communisme qui a imposé l’Athéisme. La Russie connaît ce lourd passé qu'elle a vécu dans sa chair et qui fit tant de morts (22 millions en URSS ) et ces nouvelles générations de Russes se réveillent et sont en quête du sens de la vie. Ils redécouvrent Jésus au sein de l'Église orthodoxe de ses moines de ses prêtres et starets.

Paul VI.jpgEux ne palabrent pas comme les nôtres (trop de nos évêques, de prêtres et religieux ''Jésuites'', entre autres, en oublient leur devoir, c'est-à-dire la mission que leur a donnée Jésus le Maître de l’Amour, quand il a confié le programme à ses apôtres et disciples et jusqu'à nous d’être des missionnaires de ''MUNERE'' qui signifie enseigner et de porter la Bonne nouvelle, d’évangéliser et de faire des disciples du Christ par le baptême. Bref, d'être ses témoins, des porteurs de joie et d’aller jusqu’aux confins du monde); déjà Paul VI déclarait que La fumée de Satan est entrée dans le temple de Dieu.

 

Baptisre all nations.png

 

Jésus n'a pas dit soyez des progressistes qui épousez la ligne de conduite du Monde afin de ne pas lui déplaire, donc taisez la Parole du Christ, demeurez dans des domaines clôturés et réjouissez-vous de n'avoir pas baptisé un seul musulman en Algérie au cours de vos 31 ans de présence dans ce pays. ( Un Père blanc s'en est venté). Ne soyons pas étonné de voir que les Baptistes et évangélistes propagent la parole de Dieu et convertissent des musulmans. Ils sont pourchassés et persécutés, mais d'autres poursuivent cette mission. Regardez la deuxième vidéo comment les paroisses orthodoxes sont vivantes.

 

De sa cohorte, sont issues des légions maléfiques, on ne les voit même pas, qui propagent le mensonge dans nos sociétés, un monde enténébré devenu où se déploient le consumérisme, la drogue, l’indifférentisme,  l'hédonisme et l'individualisme. On a aboli toute autorité naturelle et toute référence au Père de famille est conspuée. Le mal est entré dans les structures de l'Église et a corrompu la vie de trop de clercs, d’ecclésiastiques membres de la hiérarchie catholique romaine et un grand nombre de ceux et celles qui se disent chrétiens. Ne nous surprenons pas si l'Occident guerroie contre la Russie et vilipende la Hongrie et surveille tout autre peuple qui refuserait les diktats du libéralisme matérialiste et athée. On dénonce Vladimir Poutine, car la Crimée a demandé son rattachement à la Mère Patrie. On fut moins regardant quand on a contribué à la création de deux nouveaux États islamistes en Europe : La Bosnie/Herzégovine et le Kosovo/Métochie. Ce dernier est pourtant le berceau de la Serbie. Les Albanais musulmans, y sont désormais majoritaires et le pouvoir politique corrompue se radicalise. Il tolère et permet que des djihadistes sèment la terreur chez les Serbes. Dans ces nouveaux États, l'islam radical y foisonne et le pire peut arriver. ( Je suis allé à deux reprises en Bosnie Herzégovine) Le gouvernement bosniaque fait des difficultés de toute nature, v.g. : il refuse de donner des autorisations pour remplacer des fenêtres dans les écoles ou simplement de faire des réparations d’urgences, comme le chauffage. Cela est vrai autant pour les orthodoxes que les catholiques. Le Kosovo malgré la présence de la KFOR, qui a empêché des pogroms et que se répande la terreur sur une plus grande échelle, les serbes ont néanmoins  vécu dans un climat constant de terreur. Il faut savoir qu'on y a commis des massacres et incendié des villages; j'y reviendrai plus loin. Or la peur est fondée et bien réelle.

 

Tous savent que dès le départ des militaires de la KFOR ils recommenceront les massacres contre les chrétiens et incendieront les maisons, les écoles et dispensaires etc. Or malgré la présence de ces militaires, les musulmans ont commis des actes de vandalisme en Avril. Ils ont saccagés le site d'une coopérative agricole. En quelques minutes ils ont tout détruit dans les serres. Le but est d'affamer les 3,000 familles serbes qui dépendaient de cette coopérative agricole. Par ces actes impunis, ces musulmans fanatiques visent à chasser les derniers chrétiens du Kosovo. Ce qui s'ajoute depuis la création de ce nouvel État musulman aux actes criminels suivants : le pogrom où près de 1,200 serbes furent massacrés (50,000 ont quitté leur maison et leur patrie ancestrale), et ils ont incendiés des villages, et ont brûlés des églises et des monastères dont plusieurs de ces édifices dataient du XIIIe siècle ; de mémoire, les musulmans du Kosovo en auraient brûlé près de 132. Qu'arrivera-t-il après le départ de la KFOR?

mgr HOCEVAR.gifADDENDA : Le Vatican ne reconnaîtra pas l'indépendance du KOSOVO a confirmé Mgr Stanislas Hocevar lors d'un point de presse. Enfin, un signe qui dénonce ce coup de force de l'OTAN. 

 

Solidarité Kosovo.jpgsource : Solidarité Kosovo, une ONG de France ) Voici son lien :

http://www.solidarite-kosovo.org/

Nous d'occident n'avons tiré aucune leçon de la chute du communisme, au contraire on pleure Staline, Lénine, Che Guevara et autres tyrans socialistes comme Castro (les nazis aussi étaient des socialistes). Nos élites de gauche, qui sévissent dans les médias, dans l'enseignement, en politique et dans le milieu de la culture dans son sens large, nous plongent dans le nihilisme, le relativisme moral, culturel qui se mesure à la satisfaction ultime de son Ego, de ses pulsions et désirs, la dégénérescence des valeurs dans nos sociétés dites progressistes et post-modernes (qui se répandent en métastases  dans nos écoles et universités), que nous masquons sous le label la Laïcité... Et certains de nos dirigeants se prennent pour des Lumières. Ils veulent détruire la Fédération de Russie et menacent de l’asphyxier sur le plan économique. Ils ont en horreur que la Russie soit devenue un Phare du christianisme et non de l’Islam. Osons le dire on lui reproche essentiellement de s'être convertie, comme on dénonce la Hongrie et que l’on craint que la Pologne remplace les anciens communistes par des leaders politiques qui ne souscrivent pas aux valeurs que véhiculent l’Union Européenne et le sieur Obama et ses mandataires qui s'assurent que les studios d’Hollywood véhiculeront l'athéisme, les valeurs mortifères de l'avortement, l'euthanasie et la théorie du Gender etc..

Puissions-nous, en ces temps difficiles pour l'homme de bonne volonté, conserver l’espérance christique, savoir que Dieu nous aime et qu'Il vaincra les forces maléfiques. 

 

    chrisme-bronzegd.jpg                                                                                                                       Monaie frappée de César.jpg

                      

 

                       In hoc signo vinces par ce signe tu vaincras. 

Charles Éd. Durand

photos : Épée mythique Durandal, Paul VI, cartes du monde, Mgr Stanislas Hocevar, sigle de Solidarité Kosovo, chrisme, Monnaie de Constantin

tags: Durandal, Daniel Hamiche, autorité,starets, Serbes, Kosovo, KFOR, ONG française (2004)  Solidarité Kosovo, OTAN, Vatican, Kosovo/Métochie, Crimée, Hongrie, Pologne, Paul VI, martyrs, Bosnie/Herzégovine, matérialisme, Hollywood, Athéisme, la Laïcité, valeurs mortifères, dégénérescence.

 

1)Vidéo sur le renouveau religieux en Russie.
        

2)Vidéo : Saint Petersbourg un des cœurs spirituels de la Russie

 

https://www.youtube.com/watch?v=-dtAXZ_DZf