Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2012

La gauche impose le silence sur ceux qui ont bâti ce pays et affermi notre peuple.

L'article qui suit est dans sa quasi-totalité l'oeuvre de CAMPAGNE QUÉBEC/VIE. J'y ai ajouté des phrases percutantes et complémentaires sans changer la teneur ni enlever un iota de sa vision sinon accentuer la réalité de ce qu'il a mis en relief. Je n'ai pas voulu faire un plagiat aussi je m'interdis de le signer. J'ai trouvé qu'il était pertinent en l'état de notre société en voie de disparition aussi ai-je ajouté des remarques plus poignantes et parfois cinglantes.

SI L'Auteur ou les auteurs qui ont écrit et dessiné la matrice de leur article exigent que je le retire, ce sera bien volontiers que je le ferai. Il m'arrive, étant un caractère sanguin, d'être un peu coup de poing et par nature audacieux. Une tare sans doute?

Je suis un vieux militant épris d'amour pour la vie des plus fragiles et de l'histoire de ce peuple aux  origines diverses mais aux racines judéo-chrétiennes.

Charles Ed. Durand

dollard-des-ormeaux_LR.jpg


Le Parti Québécois, antipatriotique? Oui, si l’on considère que le patriotisme est aussi un amour de l’héritage de ses ancêtres et la reconnaissance envers ceux qui nous ont tant laissés.

Difficile de croire en cet amour de reconnaissance d’un parti qui a effacé la mémoire d’hommes qui ont versé leur sang pour défendre la colonie naissante. Dollard-des-Ormeaux et compagnons, mort après des jours de combats, aux poubelles. Vive les ragots sans fondements dénigrants notre passé! Mais il y a des années que le Parti Québécois a jeté aux poubelles tout le passé chrétien et par conséquent, pratiquement tout le passé canadien-français de notre patrie.

Dans les années 1960, les chrétiens voulant la souveraineté à tout prix se sont tus. C’est le nationalisme d’un François-Albert Angers, d'un Raymond Barbeau, d'un Marcel Léger. Faire la souveraineté, avoir un pays, ensuite discuter de ce qui sépare la gauche et la droite. La gauche n’a jamais rien concédé, la droite a ravalé ses valeurs au nom du pays. Le pays ne s’est jamais concrétisé, mais les valeurs de « droite », le patriotisme, la connaissance de l’histoire, le christianisme comme fondement du peuple québécois, sont tombés dans un purgatoire médiatique.

Pour faire avancer la cause de la souveraineté, Mathieu Bock-Côté appelle à un renouveau de l’alliance droite-gauche, appel non entendu et… il est déjà trop tard.

Les valeurs féministes, socialistes, communautaristes et les différents courants minoritaires ont imposé l'individualisme comme valeur suprême de la liberté et l'affranchissement de l'homme et de la femme de toute vérité et elles ont démoli toute autorité légitime et conduit la société au nihilisme, au relativisme et à la disparition de la morale naturelle inscrite dans l'âme et le coeur de tout homme, l'abolition du bien commun, et à l’élimination de centaines de milliers d’enfants au Québec. Le déficit démographique, en plus d’avoir des conséquences économiques graves, met en jeu la survie même du peuple québécois, obligé de mettre toutes ses espérances dans une loi 101 non respectée et crainte par ceux qui veulent vivre au Canada sur le territoire du Québec, pour ne pas dire sur son dos… et qui ont peur de perdre leurs valeurs.

Nous pouvons comparer le Québec et l’Irlande. Deux cultures catholiques fortement enracinées. L’Irlande a choisi de défendre sa foi avant tout. Elle a perdu sa langue gaélique, mais pas sa culture millénaire ni sa patrie. Le Québec a perdu sa foi et a défendu une culture post-moderne pour ne pas dire nihiliste de son histoire propre et sa langue avant tout. Si rien ne change, nous aurons tout perdu, et la foi, base et colonne vertébrale d’un peuple, et la langue s'ensuivra irrémédiablement… Avoir subordonné la foi à la langue française, c’était aussi abandonner son peuple et la défense du français en les coupant de ses racines chrétiennes et ainsi compromettre l’essor du peuple québécois. Nous n’en finissons plus de voir les feuilles de l’arbre québécois tomber, vers un hiver ou s’entredéchirent les souverainistes, chacun voulant apporter sa solution artificielle à la mort d’un peuple, refusant catégoriquement de s’ouvrir à une foi qui seule permettrait à ce peuple de vivre.

Mme Marois peut bien promettre les lendemains qui chantent avec son système de garderie, mais surtout elle s'assure que les enfants ne seront pas élevés et formés par la mère au foyer au cas où..., puis sa charte de la laïcité, ses écoles culturellement publiques et surtout déconfessionnalisées, elle sera la gérante d’un goulag où par la force elle tentera d’imposer un athéisme mortifère à des peuples culturellement étrangers à nos racines et qui refuseront toute intégration, eux qui sont venus remplacer un peuple moribond et une langue française qu’elle sera la première à avoir enterrée sous une idéologie haineuse et sans âme, une pathologie de ressentiment largement répandue au sein de la gauche et de groupuscules intolérants qui président à l’anéantissement de l’âme d’un peuple.

Le laïcisme idéologique qu’elle veut imposer, et la promulgation de sa charte sont le dernier clou planté sur le cercueil du peuple québécois. Dans les campagnes  vivent toujours des Canadiens-français. Certains rêvent d'un pays, d'autres pas, tous veulent un état français où la liberté religieuse et les racines chrétiennes du pays profond seront respectées. Or Madame Pauline Marois n'aime pas ce pays, elle en voudrait un autre, qu'elle voudrait inventer, comme l'a tenté le Parti Québécois. Si le PQ avait voulu construire un pays patriote, aimant et se souvenant de ses ancêtres qui sont venus y bâtir un nouveau pays et y transmettre cette sève de bâtisseurs résolus et fiers de leurs valeurs, peut-être que de nouveaux arrivants auraient voulu être des acteurs de ce projet honorable! Nous avons envoyés des missionnaires dans le monde entier, sous tous les latitudes et continents et plusieurs ont admirés ces porteurs d'espérance qui ne craignirent pas de partager leur vie, de communiquer leur savoir et de les amener à se prendre en mains, de se réaliser et de développer toutes leurs potentialités. 

 

Si un million de personnes venues de toute l’Amérique du Nord ont défilé devant la dépouille du petit frère André, combien viendront pour n’importe laquelle de nos personnalités politiques gauchistes?

 

Que les chefs du Parti Québécois aillent déposer un bouquet pour faire amende honorable au monument de Dollard-des-Ormeaux. Nous pourrons commencer à croire, alors, qu'ils sont des patriotes... 

 

CAMPAGNE QUÉBEC/VIE  www.cqv.qc.ca

tags: CAMPAGNE QUÉBEC/VIE, Dollard-des-Ormeaux, François- Albert-Angers, Raymond-Barbeau, Marcel-Léger, militant, patriotisme, racines chrétienne, la gauche, la Laïcité, idéologie de gauche, communautarisme, féminisme, individualisme, post-modernité, pays, rupture d'avec notre histoire, Pauline Marois, Parti Québécois, Mathieu Bock-Côté. le catholicisme, matrice, missionnaires, ouverture sur le monde, Frère André, garderie, déconstruction des traditions, dénatalité irréversible, avortements, mort d'un peuple.

 

30/08/2012

Québec Solidaire fait l'Ange, c'est le bon Jack. En fait, c'est la dictature.

Lapres_Daniel_bw (1).jpgOn a tous vu le sourire éclatant de Françoise David lors du débat des chefs. Et plusieurs l'ont trouvé fort gentille et sympathique. D'emblée, elle s'est présenté comme co porte-parole et non la chef de Québec solidaire. Avez-vous déjà lu : Le petit chaperon rouge? La petite allait voir sa grand-mère, mais qui était couché dans le lit? Un loup. La pauvre ne s'était pas aperçue du subterfuge. En effet, dans le conte on apprend que le loup avait mis le bonnet de la grand-mère s'était bien dissimulé sous les couvertures et la petite ne s'en rendit pas compte. Pour conclure, elle fut dévorée. Ainsi se fait le parallèle entre Québec solidaire et le petit chaperon rouge. Tout sourire, mais se dissimule une dentition qui vous arrache la peau et fini la liberté. Dernièrement, en fait le 29 août, Radio Shalom diffusait une émission où  Daniel Laprès  réplique à la candidate de Québec solidaire dans Sainte-Marie/Saint-Jacques : Manon Massé. Il décortique les propos de la candidate et parle fort justement de Québec solidaire. Du double visage et du double langage. Ne trouvez-vous pas étrange ce silence abyssale et hypocrite sur le vrai programme de Québec solidaire? Pourtant il fut adopté et publié le 31 octobre 2010 mais vous ne le trouverez pas sur leur site ni nul part ailleurs. Françoise David s'est bien gardé d'en parler lors de son passage au débat des chefs. Et elle n'en parle pas dans ses rencontres avec les gens de Gouin où elle est candidate car elle sait que personne ne voterait pour elle. Pourquoi ce silence sur ce programme dont on ne vous parle jamais pendant cette campagne? En passant, si vous n'avez pas lu : ''Les faces cachées d'Amir Khadir'' de Pierre K. Malouf je vous le conseille fortement. Livre bien documenté que le député sortant du comté de Mercier n'a pu dénoncer ni contredire, car l'auteur, tout ce qu'il y a rapporté s'appuie sur une documentation solide et des références que l'on trouve en bas de page. je joins ici la photo des deux co porte paroles de Québec solidaire ou du politbureau si vous préférez.

119235-deux-porte-parole-quebec-solidaire.jpg

 

 

Je vous donne ici le lien de cette Radio EGO émission qui dure à peine 15 minutes. Daniel Laprès lève le voile sur le sourire de la candidate Manon Massé et en nomme d'autres et souligne leur fait d'armes.

 http://www.radioego.com/ego/listen/11783.

  RadioEGO.com - Daniel Laprès réplique à Manon Massé

www.radioego.com

J'espère que le lien vous permettra de l'écouter. On parle si peu de Québec solidaire or il est nécessaire que personne ne se fasse d'illusion sur les sourires. Le petit père des peuples Staline avait lui aussi un sourire charmant. Pourtant il a fait tué 22 millions de Russes ce petit père.

Charles Ed. Durand

photo en début du texte : Daniel Laprès.

tags: Daniel Laprès, Québec solidaire, Radio Shalom, Israël, Françoise David, Amir Khadir, Pierre K. Malouf, Les faces cachées d'Amir Khadir.

20/05/2012

L’irresponsabilité des corps constitués se fige dans des principes de liberté alors que l'anarchie règne.

anarchie.jpg

19 mai, Sondage CROP-La Presse révèle: les Québécois sont majoritairement en faveur de la ligne dure.

http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/conflit-etudia...

Quand j'entends le Barreau émettre des réserves sur la loi 78, puis les réactions des divers syndicats et d'autres groupes de pression communautaires s'allier pour dénoncer la Loi 78,  j'y vois là une inflation verbale irréfléchie et irresponsable. Ils attisent sans s'en rendre compte la révolution. Et leur haine sectorielle contre le gouvernement du parti Libéral révèle qu'ils sont aveuglés par leur petit corporatisme.

Tous jettent de l'huile sur le feu. Ces gens pratiquent un somnambulisme irresponsable, car ils nous précipitent au bord de la révolution.

Ils ne se rendent pas compte que le but est le renversement non seulement du Parti libéral, mais du régime démocratique.Il est temps que vous allumiez vos lumières. J'écoutais la présidente de LA FIQ dire : ''que jamais pareille loi inique n'avait été passée au Québec''. Je veux juste lui rappeler que Robert Bourassa a fait emprisonner les trois chefs des trois centrales syndicales du Québec : Marcel Pépin de la CSN, Louis Laberge de la FTQ et Yvon Charbonneau de la CEQ.  

Dans la vie, il faut savoir lire les signes des temps. Or je remarque que vous êtes aveuglés par un certain corporatisme qui vous fige dans des positions inadaptées à la réalité présente. Hier, c'est terminé. Aujourd'hui, c'est grave pour l'avenir de tous les citoyens du Québec . Vous n'arrivez pas à anticiper le merdier dans lequel est plongé le Québec. Le boycott n'est que la face cachée du ''icebirg''. Il est en fait le tremplin d'un renversement de régime. Oubliez vos visions corporatistes et pensez au bien commun. Le député de Mercier s'y entend bien dans la provocation et la contestation. Amir Khadir en appelle à tous les groupes,  anarchistes, et d'autres qu'il s'est bien gardé de nommer, nommant au passage : Les féministes, les groupes de pression, les enseignants, les révoltés de tous horizons à se mobiliser et  il encourage à la désobéissance civile de la Loi 78 adoptée par le Parlement du Québec. Un gouvernement démocratiquement élu. Il a répondu à un journaliste et je le cite: Je ne respecte pas la loi, car je la juge en vertu de mes principes moraux et de mes valeurs et de plus je ne puis endosser un gouvernement illégitime (sic). Il ajoutera que la désobéissance civile est une noble cause. Et personne ne s'offusque?

Il est vrai qu'au Québec la gauche peut dire n'importe quoi en toute impunité. 

Amir est un fidèle bolchevique. Il est né en 1961 à Téhéran. Au milieu des années 80 il était comme son père psychiatre membre des moudjahidines iraniens. C'est quoi au juste ce groupe? Islamo-marxiste. Cet organisme, qui a des représentants partout, est classé  comme une organisation terroriste par l'Union Européenne et les États-Unis. La famille Khadir dut quitter l'Iran. Des deux dictatures qui s'offraient aux Iraniens, celle des mollahs s'imposa au peuple iranien. Veut-il réaliser ici au Québec une dictature prolétarienne ce que son père et lui n'ont pu accomplir dans leur pays d'origine? Je n'en doute même pas. 

À la question d'un journaliste sur la nature de ses relations avec la CLASSE. Il va confirmer qu'il est en lien étroit avec la CLASSE et la CASSÉ et que parfois il parle à Gabriel Nadeau-Dubois jusqu'à deux fois par jour et il fait de même avec les deux présidents de la FECQ et de la FEUQ. Son but c'est qu'ils fassent front commun avec la CLASSE. Il est sûrement efficace, car les résultats sont là. 

Il faut que vous sachiez que Québec solidaire a fait des menaces réelles à certains journalistes et a même invité des directeurs de médias à congédier tel journaliste. Aussi ne faut-il pas s'étonner de constater que des journalistes ou chefs d'antenne de Montréal trop exposé sont sous l'emprise de la peur. Et c'est vrai. Ils sont au front et ont peur d'être pris pour cible par les anarchistes, ou par des commandos liés à la CASSÉ et du parent tutélaire Québec solidaire. Parfois, l'on peut à juste titre être surpris de les voir roucouler et ménager les révolutionnaires, c'est qu'ils craignent vraiment les menaces.(Je n'invente rien, car je suis informé par certains qui ont reçu des menaces.)  Certains résistent et c'est à leur honneur, mais d'autres se font des complices qui alimentent le désordre... Comme quoi Québec solidaire a de puissants leviers de contrôle. Ils sont par ailleurs assurés de la complicité des intellectuels, des artistes, des écologistes voire d'un cinéaste, en ce moment sur la Croisette à Cannes, qui est tombé en pâmoison devant Gabriel Nadeau-Dubois et autres groupes de pression communautaristes grassement subventionnés par l'État Providence.

Oui, les gens ordinaires ont peur. J'ai reçu des appels de personnes âgées vraiment inquiets. Les manifestants qui défilent la nuit les tiennent éveiller car ils crient et font du vacarme sous leurs fenêtres.., Aussi, ne faut-il pas s'étonner de voir la majorité des Québécois être d'accord avec la Loi 78. Devant les caméras, les gens du monde ordinaires ne disent pas leur ras-le- bol. Comme des commerçants devant le parc Émilie Gamelin qui se disent en faveur des manifestations, car ils ne veulent pas voir flamber leur restaurant ou commerce. Mais les sondages eux le disent et ne mentent pas. Le peuple du Québec en a marre de ces enfants-rois.

Se souvient-on des mesures de guerre? Moi, oui. On n'avait pas peur du monde, mais du gouvernement fédéral de Pierre Elliot-Trudeau et de sa Loi sur les mesures de guerre. C'était la panique chez le peuple entier contre le gouvernement là on sait ce que trame la mouvance de Gabriel Nadeau-Dubois et les deux autres pseudo présidents de la FEUQ et de LA FECQ finalement devenus les ventriloques ou pantins d'Amir Khadir. Hier, à Montréal il y a eu trois manifestations contre les usines à chiots. 

Je veux ici commenter la position du Parti québécois. René Lévesque doit se retourner dans sa tombe. Tout le monde au PQ la savait ambitieuse. Elle prouve que Pauline Marois n'a pas l'étoffe d'un vrai chef d'État. Elle ignore ce qu'est l'État de droit. Tout législateur s'engage par serment à défendre la démocratie et nos institutions. Elle sait très bien qu'elles sont attaquées depuis février dernier. Or par ambition personnelle c'est l'unique motif de sa position, elle a peur d'être devancée par Québec solidaire. Alors que faire? Elle a décidé d'allier sa position sur ce parti communiste QS.

Je félicite la CAQ et Monsieur Francois Legault qui ont su garder ce sens de l'État de droit et ont voté la loi 78. Non, que la CAQ soutient le parti libéral, mais ce qui est prioritaire c'est l'avenir du Québec qui est en jeu. Et pour cela ils méritent notre haute considération. Je vais terminer par un reproche et je l'adresse au Premier ministre Jean Charest. Il a trop tardé à passer à l'action. Madame Lyne Beauchamp n'anticipait même pas les désordres sociaux. Elle écoutait trop certains de ses conseillers qui étaient en poste avant elle et qui ont réussi à imposer leurs vues. Elle a démissionné et le geste mérite d'être salué. The right person at the right place. Je n'aime pas particulièrement, Madame Courchesne surtout depuis l'instauration du Cours d'éthique et de culture religieuse, j'espère juste qu'elle aura suffisamment de lucidité et saura reconnaître les maux qu'il engendrera dans quelques dix ans. Elle sera en vie. Parfois des fonctionnaires par une habilité aux prémisses fausses en arrivent à embobiner et rouler dans la farine une personne de bonne foi. Il suffit de vous demander pourquoi ni le PQ ni QS ne s'y opposent. Or à sa face même ce cours vise à détruire les nouvelles générations et nier à nos enfants le droit de connaître notre histoire. Mais ici, Madame Michelle Courchesne, dans ce dossier vous avez été à la hauteur et vous méritez notre soutien.

Que les policiers soient ici remerciés pour leur vaillance, leur courage et leur professionnalisme. Je demande aux médias de cesser d'interviewer uniquement les protagonistes d'émotions fortes qui aiment voir la société en ébullition. On en a marre de voir ces enfants-rois refuser de se faire dire non. 0.50cents par jour d'augmentation. Bordel un texto de moins par semaine et vous contribuerez à défrayer une minime partie de vos études. L'État n'est pas là pour vous remplacer et border votre lit.

Quelles sont les exigences pour manifester en d'autres pays ? Voir reportage de Radio-Canada

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2012/05/19/0...


Charles Ed. Durand 

tags: La Presse, Radio-Canada, reportage, sondage, québécois, manifestation, La CLASSE, LA CASSÉ, Gabriel Nadeau-Dubois, Amir Khadir, la FECQ, LA FEUQ, Peuple, démocratie, parlement, parti Libéral, Pauline Marois, parti québécois, la CAQ, François Legault, Michelle Courchesne, Ministre de l'Éducation, du loisir et du sport, Loi 78, moudjahidine, islamo marxiste, Barreau, syndicats, groupes, féministes, anarchiste, intellectuels, artistes, cinéaste, la gauche, policiers, désobéissance civile, Marcel Pépin, Louis Laberge, Yvon Charbonneau, Robert Bourassa, mesures de guerre,Pier-Elliot-Trudeau.