Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2014

Les médias gazent les esprits et les Goebbels sont les falsificateurs de notre temps.

soldats du Tsahal.png

Israël est dénoncé par nos prétendus experts qui en réalité sont les idiots utiles du Hamas. Il y en a au Québec et en France ils sont légions... qui pratiquent la falsification et qui fourbissent leurs claviers et dégainent leur rage et haine contre Israël.

Je suis tanné d'écouter ces baby-boomers et vieux journalistes désabusés soumis aux ordres, (le Stalinisme est dans leur veine) puis ces jeunes journalistes (LCN) qui se font commentatrices et ces géopoliticiens de gauche qui ne font que copier ce que leur rapportent Reuters et CNN. La Barakomanie fait son œuvre...

Hier, de Gaza on nous montrait à la télé un homme portant une djellaba verte il était avec deux sauveteurs et soudain il monte sur un amas de débris et de l’autre côté de la rue quelqu’un lui tire dessus et le tue. Qui a-t-on désigné comme responsable ? Israël. Il est vrai que l’on n’a pas dit que l’on a vu un soldat de Tsahal, mais on a caché la vérité, on n'a pas tout dit. 

La vérité est simple. Les autorités du Hamas dans la bande de Gaza ont demandé aux gazaouis de ne pas écouter les appels téléphoniques ni de lire les tracts provenant du Tsahal (l’armée Israélienne) qui les avertit 3 heures avant le début de l’opération militaire et surtout le Hamas leur interdit de quitter leurs maisons. Des milliers ont défié l’ordre des forces de sécurités du Hamas devenant ainsi des traîtres. Malheur à ceux qui ont déguerpi ils seront tués s’ils reviennent. Voilà ce qui est arrivé à cet homme. Un sniper palestinien du Hamas a tiré sur ce Palestinien. Oui un civil.

 

Et pendant ce temps-là à Paris et à Sarcelles de charmants islamistes manifestent et larmoient, Dieu qu'ils sont attendrissants, ne trouvez-vous pas? Non ce n'est pas à l'intérieur de la Bande de Gaza, mais bien en France. Évidemment si vous les laisser faire et que François H et Emm Valls s'en fichent alors déménager ou prenez-vous en mains. Connaissez-vous les paroles de la Marseillaise ? Allons enfants de la Patrie le jour de gloire est arrivé...contre nous de la tyrannie... aux ''arbres'' citoyens... marchons marchons etc.

 

 

barbes-gaza-sarcelles.jpg

 

TVA a intérêt à cesser de pratiquer la falsification de l’information et de manipuler la population. Les nouvelles journalistes de TVA soient, elles sont ignorantes ou paresseuses. Consultez des pionnières comme Denise Bombardier et Lysiane Gagnon. Ou alors vous êtes des antisémites. Il est vrai que pour faire carrière dans les médias au Québec il vaut mieux être de gauche. Pour nos journalistes en herbe, je vous donne à regarder trois vidéos. La première : le Rav Dynovisz qui lance un défi aux pro-palestiniens, la deuxième de quelqu’un qui sait ce qu’est le Dieu de l’Islam et il connaît fort bien le HAMAS. Son père est l’un des fondateurs et un leader du Hamas et lui-même en fut membre. Il dénonce le Coran, le Dieu de l’Islam et le Hamas. Il ne dénonce pas les musulmans loin s'en faut et la troisième des enfants palestiniens utilisés par des adultes et des parents pour provoquer des réactions violentes chez les soldats israéliens. Cette vidéo devrait intéresser TVA. Elle fait sensation.

Gens des médias c’est gratuit et vous en sortirez un peu moins déboussolé. Si quelqu’un a un contacte à Rome prévenir le cardinal Jean-Louis Tauran. Il n’est jamais trop tard pour ouvrir son esprit et remettre en question certaines certitudes politiques.

Désolé, mais je suis tanné d’écouter les Nouvelles de TVA ou de Radio-Pravda. TVA ou LCN j’ai l’impression depuis 2 ans que le service des Nouvelles renoue avec son passé, l’époque rachitique du service des nouvelles de Télé-Métropole. Dieu que ça faisait dur.

Il n’est jamais trop tard de se ressaisir et de donner une information de qualité. Arrêtez de biaiser l’information et de baiser votre auditoire. Nous ne sommes pas tous des cons.

Charles Éd. Durand 

photos: soldats revenus du front, Français arabisés de France.

tags: Israël, Bande de Gaza, Hamas, Tsahal, TVA, Gazaouis, Denise Bombardier, Lysiane Gagnon, LCN, Télé-Métropole, LCN, Goebbel, Sarcelles, Radio-Pravda, Cardinal Jean-Louis Tauran, Le Rav Dynovisz, Israël, Palestiniens.

1) vidéo : Le rav Dynovisz lance un défi...

2) vidéo: Le fils d'un leader du Hamas...

3) vidéo: Les enfants palestiniens utilisés...


                  

 


            


            

13/06/2014

Pape François et la prière polyforme au Vatican, le 8 juin 2014

                                                                                                                                                               Pape François 8 juin 2014.jpg

Dimanche de la Pentecôte le 8 juin, eut lieu la pseudo prière pacifique dans les jardins du Vatican en présence du Président d'Israël Son Excellence Monsieur Shimon Peres, de dignitaires religieux chrétiens et du dirigeant du Fatah palestinien M. Mahmoud Habbas ( très critiqué dans la bande de Gaza).

imam-vatican-mpi-300x166.jpgL’Imam, musulman, n'a pas pu s'empêcher d'ajouter un verset prônant la guerre. Il a récité : (bien sûr en arabe) les derniers mots de la deuxième sourate : « Tu es notre Maître, accorde-nous la victoire sur les peuples infidèles. ». Le djihad contre l'association "la trinité" et etc. prône bien sûr le djihad, mais surtout que cette sourate est violemment anti-juive et anti-chrétienne. (et vlan pour le cardinal Jean-Louis Tauran) C’est dans cette sourate qu’on trouve (verset 191) : « Et tuez-les où que vous les rencontriez (…) l’association est plus grave que le meurtre (…) et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. » (L’association, c’est la Trinité.)  Cette rencontre surréaliste pour la paix inter-religieuse organisée par le Pape François qui innove sous une pulsion irrésistible? Je ne sais pas. Serait-ce à la suggestion, au demeurant fort possible, du cardinal Jean-Louis Tauran. Qu'en dire? Ce fut en fait une prière à un dieu «polyforme». 

Quelle est la mission confiée par Jésus à ses apôtres et à ses disciples, et ce pour tous les temps et spatial (par toute la terre)… jusqu’aux confins du monde? Proclamer la bonne nouvelle de Jésus, baptisez-les au nom du Père, et du fils et du Saint Esprit. Il faut que l’Église soit elle-même fidèle à son fondateur, qu’elle fasse son travail, c’est-à-dire celui de proclamer l’évangile, d’envoyer d’authentiques missionnaires,  pour convertir au Christ les peuples de la Terre (jusqu’aux périphéries, comme le réclame l’évêque de Rome, le pape François). Soyez mes témoins dit Dieu. Dieu sait qu'ils sont nombreux en ces derniers temps ceux et celles qui sont persécutés, car ils ont choisi d'aimer et de suivre le Christ.

Désolé, mais jamais Jésus n'a demandé d’invoquer un Dieu dont on ne sait pas s’il est juif, musulman, extraterrestre d'une lointaine galaxie ou martien.  Non plus de discuter ou dialoguermais de convertir, avec l’aide des dons de l’Esprit Saint. Telle est la mission confiée par Jésus à ses apôtres et disciples et à nous tous chrétiens de ce temps, aux successeurs des apôtres et des Pères de l'Église, comme à tous les missionnaires du XXI e siècle. Soyons des témoins de la Joie et de l'amour.

Prier pour la Paix c’est suivre l’enseignement du Christ.  Ce n’est pas par une prière neutre à un dieu « polyforme » dite dans un Vatican syncrétiste que le pape François obtiendra la paix. Il est urgent qu’un torrent d’eau vive nettoie ce courant sinueux et insidieux qui épouse la mode d'un monde qui trotte dans le nihilisme, l'analphabétisme religieux et l'ignorance du Dieu trois fois saint. Ce que nous réalisons depuis longtemps c'est  que trop de ces rencontres appelées inter-religieuse avec l'Islam s’avèrent porteuses d'un dialogue de sourds et où les chrétiens se font dupés. En français (vulgate) nous sommes les dindons de la farce. 

Ce dialogue religieux, soyons honnêtes et conséquents, est impossible tant le christianisme est dissemblable de la conception du Dieu de l'Islam. Vouloir le maintenir c'est s'enliser dans une quête chimérique tant les divergences sont irréconciliables. Cette ouverture au dialogue devrait être confiée au Conseil pontifical pour le dialogue interculturel. En son aspect actuel et sous la houlette du cardinal Tauran ce dialogue est de la même facture et est aussi illusionniste que fut l’ostpolitique en son temps et qui fut clos heureusement, tôt après son élection au pontificat, par le pape saint Jean-Paul II (Il l'a abolit à Assise en 1978) au grand déplaisir du cardinal Cassaroli et de sa cour...  Qu’il y ait dialogue, avec une culture différente de nos racines judéo-chrétiennes, il doit être encouragé voir nécessaire. S’ils veulent la paix qu’ils en donnent les garanties. Par ailleurs qu'existent des rencontres et/ou compétitions sportives, voilà qui est d'un autre ordre et elles ne peuvent être que bénéfiques pour la fraternité humaine; dans la mesure où nul n'exige des révisions et n'épuisent par des tergiversations interminables, sous de  pseudos motifs politico-religieuses, les dirigeants des différentes fédérations sportives etc.

Si nos frères en humanité de l'Islam veulent la paix et non le sang qu’ils s'y engagent résolument et respectent intégralement la liberté religieuse, la liberté de conscience et la liberté de choix. Ce sont là des garanties essentielles et qu'ils acceptent tout aussi fermement de reconnaître le droit à la non discrimination sous prétexte religieux ou culturel et reconnaissent le droit inviolable de la dignité et la spécificité de toute personne. 

Charles Ed. Durand

Lamartine,_par_Decaisne.jpg

Qu'écrivit Alphonse de LAMARTINE sur l'Afrique du Nord. En ce temps-là la France était encore la France. Liberté d'expression. La Taubira, Hollande et Manuel Valls «ce dernier issu du franquisme» ne sévissaient pas encore en cette (au passé) douce France désormais appelé la Hollandie vassale de l'Union Européenne que dirigent des fonctionnaires. 

Voici ce qu'il cite sur les nids d'esclavage d'Islamopithèques  de l'Afrique du Nord!!! Et encore une fois, vous utilisé un "MÉCRÉANT" pour tenter d'anoblir une pseudo religion barbare : « Remettre les rivages et les villes de l’Afrique à des princes arabes, ce serait confier la civilisation à la barbarie, la mer à la garde de ses pirates, nos colons à la protection et à l’humanisme de leurs bourreaux. […] Si l’or a son poids, la politique, l’honneur national, la protection normale du faible, et l’humanité (le bien commun) n’ont-elles pas le leur? Abandonnerions-nous ces mers à leurs pirates? Les côtes de France, d’Italie et d’Espagne à leurs insultes? Repousserions-nous les bénédictions de ces rivages que nous avons affranchis de leur terreur? Laisserons-nous repeupler d’esclaves français et européens ces nids d’esclavage que nous avons détruits pour jamais? Sous le règne du roi Charles X). Cela en dit long sur ces peuples « pacifiques » « injustement » colonisés!

sources :observatoire de l'Islamisation, Bernard Antony et VIS.

photos: Photo du 8 juin 2014 Vatican, l'Imam, Alphonse de Lamartine.

tags: Prière, Polyforme, Vatican, Imam, dialogue, Shimon Peres, Israël, Mahoud Habbas, Fatah, syncrétisme, Évêque de Rome, Jean-Louis cardinal Tauran, dialogue inter-religieux, Ostpolitique, cardinal Cassaroli, Alphonse de Lamartine.

22/05/2014

Nigéria: supplique épargner aussi les garçons. Que cesse la misandrie.

Mise au point préliminaire, ceci vient d’un blogue qui est en partenariat avec La Tribune de Genève. J’ignore le nom de ou des auteur(s) aucune signature ne s'y trouve. J’ai fait une synthèse des articles. Réf: Olivier Kaestlé Page FaceBook 18 mai 2014.

Charles Éd. Durand

MichelleObamaBringBackOurGirls-1024x535.jpg

L’enlèvement des lycéennes nigérianes a soulevé une vague de protestations dans le monde entier. Même Michelle Obama s’y est mise. Bon, elle n’a pas fait ça avec une pancarte: «Tibet libre»! Boko Haram c’est quand-même moins risqué. On a la compassion qu'on peut. 

La presse donne un large écho aux manifestations de soutien aux lycéennes. Un peu partout on peut lire: «Les femmes se mobilisent», et voir les pancartes où il est écrit: « Bring Back Our Girls ».

En l’occurrence de nombreux hommes, à commencer par les pères des lycéennes, manifestent aussi à la face du monde. En Europe, aux États-Unis, un peu partout, des hommes ont manifesté avec des femmes, comme en témoigne l’image ci-dessous. Pourquoi ne parle-t-on pas des hommes qui expriment leur soutien aux mères et aux filles?

La misandrie est devenue une normalité intégrée par les hommes eux-mêmes. Qui ne disent plus rien.

         Bring back our girls 1.jpg

MAIRE DE MONTRÉAL Coderre et Collomb.jpg

Ici sur cette photo le maire de Lyon G. Collomb recevait le Maire de Montréal M. Denis Coderre.

Autre marque de sexisme: le massacre de Yobe.

Nigeria: 40 étudiants tués dans leur sommeil par les islamistes du Boko Haram

Ce qui n’est jamais mentionné dans les reportages télé ou dans les médias c’est que ce sont des garçons et non des filles.

“Quarante étudiants ont été tués” et quatre blessés dans cette attaque survenue dans la ville de Gujba, à 30 km de Damaturu, capitale de l’Etat de Yobe, selon un communiqué du gouverneur de cet État, Ibrahim Gaidam.

“Des terroristes de Boko Haram” se sont introduits dans le Collège de l’Agriculture et “ont tiré sur des étudiants” alors qu’ils étaient endormis, a déclaré à l’AFP le porte-parole militaire de l’Etat, Lazarus Eli.

Des dizaines d’hommes armés ont fait irruption dans le dortoir et ont tiré au hasard dans le noir, a raconté un témoin, Salamu Ibrahim, un étudiant de 23 ans...

“Les assaillants sont devenus fous furieux”, a-t-il dit, “ils étaient lourdement armés avec des fusils sophistiqués et des explosifs artisanaux” et ont fait sauter plusieurs bâtiments du collège après avoir quitté le dortoir.

L’État de Yobe a été le théâtre de violentes attaques ces derniers mois contre des étudiants, toutes imputées à Boko Haram. L’attaque, perpétrée dimanche aux premières heures, est la dernière d’une longue liste depuis quatre ans.

La pire attaque jusqu’à présent s’est produite en juillet 2013 dans la ville de Mamudo, où les islamistes ont lancé des grenades explosives et ouvert le feu dans des dortoirs, tuant au moins 41 personnes (hommes), essentiellement des étudiants.

C'est vrai qu'on ne peut faire comme Michelle Obama et défiler avec une pancarte où il est écrit: Bring Back Our Boys, parce que les garçons, eux, ne reviendront pas. Les morts ne reviennent jamais.

 

     

          Michelle Obama.jpg

Et le silence

                        Leurs parents n'ont que les yeux pour pleurer.  

Au nord et à l’est du pays, Boko Haram fait couler le sang des chrétiens. Il tue et fait régner la terreur. Il choisit des êtres plus faibles et en groupe pour en tuer le maximum. Les lycées sont parfaits pour faire du nombre. Depuis deux ans on ne compte plus les garçons, lycéens, étudiants, des centaines probablement, qui ont été assassinés sauvagement.

L’une des méthodes est de les regrouper et de tirer dans le tas, vider des chargeurs, dans la tête, dans le corps, le sexe, les jambes, les mains. Parfois des membres sont découpés du corps par des balles.

Une autre méthode est, toujours en les groupant, de lancer des grenades au milieu d’eux. Les parents n’ont plus que des lambeaux de chair, des moitiés de têtes, des troncs éclatés, pour les identifier dans la mare de sang, si possible en ne glissant pas sur les yeux arrachés qui traînent au sol. Cela glisse un œil, quand vous marchez dessus.

Ici je joins cette supplique au nom de tous les parents qui sont solidaires des familles de ces garçons.

«S’il vous plaît, à qui l’entende, à qui il plaise, ne tuez plus nos garçons. Nous les parents les avons élevés, éduqués, avons cru en un avenir. Nos fils n’ont fait d’autre crime que d’étudier, d’apprendre et de travailler».

Synthèse par Charles Ed. Durand

source : les Hommes libres

photos: Michelle Obama (2) Parents USA, Maire Coderre de Montréal.

tags: Olivier Kaestlé, La Tribune de Genève, les hommes libres, Michelle Obama, Nigeria, Boko Haram, garçons, misandrie, Bring back Our Girls, Denis coderre, Montréal, Lyon, Gérard Collomb,     mobilisation des femmes, supplique, Hommes existent, Bring back our boys.