Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2014

L'euthanasie. J'erre afin de ne pas être tué dans l'indifférence. Ubi caritas est? Pas chez les Hivons du Salon bleu.

C’était l’hiver et soudain j’écrivis sur moi, ce que je me garde de faire, n’étant pas porté, ni par nature ou par inclination narcissique, à faire état de mes états d’âme. Je viens de le trouver dans (Drafts). Je l’écrivis le 28 janvier 2011.

 

 

                                  MPOC.jpg

 

Petite intro : En ce moment je souffre. Mes poumons me sont un feu. Je ne peux tenir debout plus de 3 à 5 minutes. Or je refuse de prendre la sortie expéditive ni n'autorise quiconque de ceux et celles qui croient savoir ou s’épanchent sur la souffrance de décider de ma sortie. Or la souffrance existe depuis l'utérus et elle est latente et s’activera tout du long de nos vies (peine d'amour, mortalité de nos proches, trahisons, déceptions etc), et la maladie dégénérative ou la paraplégie suite à un accident, [ou à venir ceux atteints de déficience mentale  La Belgique et les Pays-bas ou le vieil âge récemment adopté en Suisse sous le vocable ''EXIT''] etc. Ne souffrez pas pour l’autre, vous êtes, à votre corps défendant, le jouet de votre hypersensibilité, d’un amour sain certes et malheur de malheur surtout de l’imaginaire. Ne souffrez pas par anticipation ni à la place de l’autre. Je revendique de ne pas être un faiblard. Cette ruine de mon corps je l’offre pour tous ces chrétiens qui sont massacrés dans le monde et ceux qui souffrent du mal de vivre... de ne pas connaître notre bien aimé Sauveur et de vivre de l'amour de Dieu. Hier, 60 filles et 31 ''garçons'' ont été enlevés au Nigéria par Boko Haram (adeptes du culte musulman). Vous ignoriez l'enlèvement des garçons? Normal la censure féministe du pupitre à LCN (bulletin de 22 : 00 hre) est passée par là. Pourtant c’était sur le fil de presse. N'est-ce pas Sophie Thibault? [Σοφία" ou "Sophia ; signifie connaissance de soi et du monde, par contre les sophistes évoquent la relativité de la vérité].

« Je traverse un passage à vide difficile. Je vois l'ombre devant moi qui étend un pesant manteau de givre comme cette couche de glace noire sur l'asphalte que l'on aperçoit sur la chaussée. Une chute de goût de vivre.

Est-ce causé par le fait que je sois coincé dans mon appart sans pouvoir sortir?

Je suis en quarantaine depuis des mois des années. Je n'ai pas pour habitude de communiquer mes états d'âme.

Charles Éd. Durand 19 ans.jpgJe voudrais pouvoir chanter danser et hurler...Hélas, j’ai ce trouble qui me pèse. Je me vois enfourcher mon cheval ailé. Oh que j'aimerais m'envoler vers un ailleurs fantastique où j'entrerais dans la farandole avec tous les autres. Courir à perdre haleine, chevelure en bataille; enfin pouvoir réaliser des rêves ordinaires, retrouver cette peau de jouvence alors qu’elle se surplisse sans arrêt, et que s'abattent sur elle ces coups de sangle de l’âge ou de la maladie… Ma peau se déshydrate et tombe en lambeaux sanguinolents. Je pleure des manques des absences, j’ai des douleurs enfouies dans le subconscient de cette mémoire qui pénètre en mon enfance. Pourtant je suis celui qui vit le temps présent. Y ai-je toujours ma place? L'enclos se ferme inexorablement, car je ne suis plus explosif ni vif, et physiquement la santé décline sauf le cœur qui toujours sourit à la vie et qui bat pour l'autre. Je suis comme une vieille picouille (canasson) qu'autrefois le palefrenier attentionné caressait ses flancs et lui brossait sa robe. Il n'est plus là… J'ai souvenance, je ne disais rien, mais je croyais que cela serait ainsi toujours. Il m'aimait.

L'hiver l'âge et la solitude me rappellent qu'ombre je suis devenu... Et pourtant j'aime la vie. Oh que j'ai souvenance de tout ce qu'elle m'a apporté et cette conversion foudroyante ce don, cette grâce de Dieu à ma personne il y a près de 32 ans. Quel amour puissant.

Mais aujourd’hui, j'ai l'âme en errance c'est comme si je devrais hiberner or l'homme n'a pas cette constitution de l'ours.

Et je m'égare dans un no man's land... quelqu'un me verra-t-il ? Si bien sûr, mais à quoi bon il me prendrait en embuscade ou tirer un pruneau ? Il est inoffensif qu'ils se disent, il crèvera de toute façon affamé. Le silence des autres m'est une déchirure... un rejet.

 

 

soins paliatifs.jpg

 

Je ne suis pas surpris qu'une mouvance pro euthanasie existe au Québec et elle s'active fébrilement depuis bien des années. Il faut savoir, j’y étais, que lors du XIIIe congrès national en 1996 du Parti Québécois  beaucoup d'une fange alors considérée comme radicale parlaient d’euthanasie. En discours feutrés il s’agissait de se débarrasser des vieux, des malades incurables et ne pas mentionner euthanasie, mais ne parler que de mort par compassion. Et le dimanche en toute fin de journée les 3/4 des délégués étaient parti dans leurs régions, on adopta en plénière la résolution favorable à l’Euthanasie

        refus-medical-html-blog-banner.jpg

 

Ils n'ont pas envie d'aimer ces errants, ces grabataires qui se plaquent devant leurs yeux. Rayez- les de la carte ils ne sont d'aucune utilité et ils embrouillent le panorama de ceux et celles qui veulent s'éclater et non être obligé... à quoi ? Aimer.

         P1030002.JPG

Je suis rejeté me voilà parqué et défini. Je suis de ce lot des nuisances des souffrances aussi je me fais discret, car j'aime la vie. Je suis toujours vivant sur cette terre, comme ce marathonien en route vers un ailleurs. C'est ici qu'il m'a été donné d'apprendre à aimer tous mes frères humains comme moi-même. Et faut-il le rappeler la terre n’est pas un lieu sans souffrance.

Non, je ne suis pas mort. Je dois cesser les rêvasseries et vivre. Dieu est la sève de la vie. Il est cette eau vive.

Mais là je vais un instant lui donner congé. Bizarre! Quelle fanfaronnade ? N’ayez crainte Il est toujours là.

J’y vais. Oui, je suis parfois gorgé de larmes, car l'absence. Je suis esseulé et cela est parfois lourd et me pèse. I'am alone.

Désolé de donner ce coup de gueule impudent, mais je le hurle au nom de tous les sans voix anonymes.

Ne soyez pas chagrin. Avec l'âge et cette maladie dégénérescence MPOC j’espère contre toute espérance que comme à vingt ans le téléphone sonnera et me conviera à danser. Mais pas de sonnerie le silence abyssal. À la vérité je ne fais pas sonner non plus le téléphone...je le sais, je dérange. J'ai souvent essayé, mais : I leave a message or most of the time i do not let the sound of my voice to be heard.  What else?»

Ma grande joie c'est que je suis quelqu'un pour quelqu'un (Éric) et que je suis toujours en contact avec des amis(es) et reçois des courriels de plusieurs dans le monde. Plusieurs prient pour moi et je le sais. Il y en a peu mais encore quelques uns que j'accompagne. Je suis âgé aussi je laboure difficilement. On ne peut pas se distancer ni se cacher du Seigneur. Il faut bien aider à ce que le grain de sénevé pousse. Si tant est que la source d'eau vive c'est le Christ l'oint de Dieu venu nous sauver et que la récolte est pour lui. Si le corps perd ses forces l'âme est toujours en croissance pour peu qu'on le prie chaque jour de  tout notre cœur et toujours lui redire : Me voici et ce malgré mes manquements nombreux.

God Bless. Avec amour.

Charles Ed. Durand 28 janvier 2011

photos:  MPOC, Moi à 19 ans, Sondage La Presse, Photo récente devant mon ordi.

tags: MPOC, emphysème, poumons, souffrance, Boko Haram, mal de vivre, Dieu, l'âme, hibernation, utérus, Jeunesse, farandole, euthanasie, eau vive, Sophie Thibaut, LCN. 31 garçons et 60 filles, Nigeria. 

17/06/2014

L'écroulement du communisme a annoncé une re-christianisation intense en Russie.

Je n’ai pris connaissance qu’aujourd’hui d’un commentaire qu'a écrit un certain DURANDAL en date du 22-06-2011. Plutôt que d’y répondre sur cette rubrique, j’ai décidé d’en faire un article. J’y inscris son site  que je vous recommande de visiter : http://monarchomaque.org/2011/03/11/chretiente/

 

Durandal.jpg

                                  L'Épée mythique de Durandal

 

Le 13 juin 2011, je reproduisis un article de Daniel Hamiche au titre percutant 105,000 chrétiens sont tués chaque année au motif de leur FOI. Bref, Un martyr chrétien toutes les cinq minutes!

 

Étudiant je signais Durandal ( l’épée mythique de Roland  ''chanson de geste'') dans une revue ‘’Le Grain de Sénevé’’...qui n'existe plus. Le collège ayant fermé peu après le concile Vatican II. Merci pour l’excellence de votre contribution. J'y souscris volontiers. Oui, la Russie a subi l'idéologie totalitaire que fut le communisme qui a imposé l’Athéisme. La Russie connaît ce lourd passé qu'elle a vécu dans sa chair et qui fit tant de morts (22 millions en URSS ) et ces nouvelles générations de Russes se réveillent et sont en quête du sens de la vie. Ils redécouvrent Jésus au sein de l'Église orthodoxe de ses moines de ses prêtres et starets.

Paul VI.jpgEux ne palabrent pas comme les nôtres (trop de nos évêques, de prêtres et religieux ''Jésuites'', entre autres, en oublient leur devoir, c'est-à-dire la mission que leur a donnée Jésus le Maître de l’Amour, quand il a confié le programme à ses apôtres et disciples et jusqu'à nous d’être des missionnaires de ''MUNERE'' qui signifie enseigner et de porter la Bonne nouvelle, d’évangéliser et de faire des disciples du Christ par le baptême. Bref, d'être ses témoins, des porteurs de joie et d’aller jusqu’aux confins du monde); déjà Paul VI déclarait que La fumée de Satan est entrée dans le temple de Dieu.

 

Baptisre all nations.png

 

Jésus n'a pas dit soyez des progressistes qui épousez la ligne de conduite du Monde afin de ne pas lui déplaire, donc taisez la Parole du Christ, demeurez dans des domaines clôturés et réjouissez-vous de n'avoir pas baptisé un seul musulman en Algérie au cours de vos 31 ans de présence dans ce pays. ( Un Père blanc s'en est venté). Ne soyons pas étonné de voir que les Baptistes et évangélistes propagent la parole de Dieu et convertissent des musulmans. Ils sont pourchassés et persécutés, mais d'autres poursuivent cette mission. Regardez la deuxième vidéo comment les paroisses orthodoxes sont vivantes.

 

De sa cohorte, sont issues des légions maléfiques, on ne les voit même pas, qui propagent le mensonge dans nos sociétés, un monde enténébré devenu où se déploient le consumérisme, la drogue, l’indifférentisme,  l'hédonisme et l'individualisme. On a aboli toute autorité naturelle et toute référence au Père de famille est conspuée. Le mal est entré dans les structures de l'Église et a corrompu la vie de trop de clercs, d’ecclésiastiques membres de la hiérarchie catholique romaine et un grand nombre de ceux et celles qui se disent chrétiens. Ne nous surprenons pas si l'Occident guerroie contre la Russie et vilipende la Hongrie et surveille tout autre peuple qui refuserait les diktats du libéralisme matérialiste et athée. On dénonce Vladimir Poutine, car la Crimée a demandé son rattachement à la Mère Patrie. On fut moins regardant quand on a contribué à la création de deux nouveaux États islamistes en Europe : La Bosnie/Herzégovine et le Kosovo/Métochie. Ce dernier est pourtant le berceau de la Serbie. Les Albanais musulmans, y sont désormais majoritaires et le pouvoir politique corrompue se radicalise. Il tolère et permet que des djihadistes sèment la terreur chez les Serbes. Dans ces nouveaux États, l'islam radical y foisonne et le pire peut arriver. ( Je suis allé à deux reprises en Bosnie Herzégovine) Le gouvernement bosniaque fait des difficultés de toute nature, v.g. : il refuse de donner des autorisations pour remplacer des fenêtres dans les écoles ou simplement de faire des réparations d’urgences, comme le chauffage. Cela est vrai autant pour les orthodoxes que les catholiques. Le Kosovo malgré la présence de la KFOR, qui a empêché des pogroms et que se répande la terreur sur une plus grande échelle, les serbes ont néanmoins  vécu dans un climat constant de terreur. Il faut savoir qu'on y a commis des massacres et incendié des villages; j'y reviendrai plus loin. Or la peur est fondée et bien réelle.

 

Tous savent que dès le départ des militaires de la KFOR ils recommenceront les massacres contre les chrétiens et incendieront les maisons, les écoles et dispensaires etc. Or malgré la présence de ces militaires, les musulmans ont commis des actes de vandalisme en Avril. Ils ont saccagés le site d'une coopérative agricole. En quelques minutes ils ont tout détruit dans les serres. Le but est d'affamer les 3,000 familles serbes qui dépendaient de cette coopérative agricole. Par ces actes impunis, ces musulmans fanatiques visent à chasser les derniers chrétiens du Kosovo. Ce qui s'ajoute depuis la création de ce nouvel État musulman aux actes criminels suivants : le pogrom où près de 1,200 serbes furent massacrés (50,000 ont quitté leur maison et leur patrie ancestrale), et ils ont incendiés des villages, et ont brûlés des églises et des monastères dont plusieurs de ces édifices dataient du XIIIe siècle ; de mémoire, les musulmans du Kosovo en auraient brûlé près de 132. Qu'arrivera-t-il après le départ de la KFOR?

mgr HOCEVAR.gifADDENDA : Le Vatican ne reconnaîtra pas l'indépendance du KOSOVO a confirmé Mgr Stanislas Hocevar lors d'un point de presse. Enfin, un signe qui dénonce ce coup de force de l'OTAN. 

 

Solidarité Kosovo.jpgsource : Solidarité Kosovo, une ONG de France ) Voici son lien :

http://www.solidarite-kosovo.org/

Nous d'occident n'avons tiré aucune leçon de la chute du communisme, au contraire on pleure Staline, Lénine, Che Guevara et autres tyrans socialistes comme Castro (les nazis aussi étaient des socialistes). Nos élites de gauche, qui sévissent dans les médias, dans l'enseignement, en politique et dans le milieu de la culture dans son sens large, nous plongent dans le nihilisme, le relativisme moral, culturel qui se mesure à la satisfaction ultime de son Ego, de ses pulsions et désirs, la dégénérescence des valeurs dans nos sociétés dites progressistes et post-modernes (qui se répandent en métastases  dans nos écoles et universités), que nous masquons sous le label la Laïcité... Et certains de nos dirigeants se prennent pour des Lumières. Ils veulent détruire la Fédération de Russie et menacent de l’asphyxier sur le plan économique. Ils ont en horreur que la Russie soit devenue un Phare du christianisme et non de l’Islam. Osons le dire on lui reproche essentiellement de s'être convertie, comme on dénonce la Hongrie et que l’on craint que la Pologne remplace les anciens communistes par des leaders politiques qui ne souscrivent pas aux valeurs que véhiculent l’Union Européenne et le sieur Obama et ses mandataires qui s'assurent que les studios d’Hollywood véhiculeront l'athéisme, les valeurs mortifères de l'avortement, l'euthanasie et la théorie du Gender etc..

Puissions-nous, en ces temps difficiles pour l'homme de bonne volonté, conserver l’espérance christique, savoir que Dieu nous aime et qu'Il vaincra les forces maléfiques. 

 

    chrisme-bronzegd.jpg                                                                                                                       Monaie frappée de César.jpg

                      

 

                       In hoc signo vinces par ce signe tu vaincras. 

Charles Éd. Durand

photos : Épée mythique Durandal, Paul VI, cartes du monde, Mgr Stanislas Hocevar, sigle de Solidarité Kosovo, chrisme, Monnaie de Constantin

tags: Durandal, Daniel Hamiche, autorité,starets, Serbes, Kosovo, KFOR, ONG française (2004)  Solidarité Kosovo, OTAN, Vatican, Kosovo/Métochie, Crimée, Hongrie, Pologne, Paul VI, martyrs, Bosnie/Herzégovine, matérialisme, Hollywood, Athéisme, la Laïcité, valeurs mortifères, dégénérescence.

 

1)Vidéo sur le renouveau religieux en Russie.
        

2)Vidéo : Saint Petersbourg un des cœurs spirituels de la Russie

 

https://www.youtube.com/watch?v=-dtAXZ_DZf

 

17/05/2014

La culture de mort, quel ravage elle eut et a encore sur notre peuple du Québec; son avenir est en péril.

chambre à gaz.png

Chambres à gaz d'Auschwitz qui furent dès 1942 si efficaces. L'euthanasie rapide.

Voici une synthèse et mon adaptation d’une traduction de l’annonce par le Dr Wim Distelmans d’un voyage d’études à Auschwitz. J’ai abrégé et actualisé certains passages IN SITU propre au Québec, sans altérer le fondement ni les faits évoqués qui concernent la Belgique, par les deux médecins pour la vie…contre le Dr Win Distelmans, l’euthanasiste le plus en vue de Belgique M.M. Dr Kevin Fitzpatrick, directeur d’Euthanasia Prevention Coalition Europe, responsable de Not Dead Yet UK (« Pas encore morts »).

Dr Tom Mortier, professeur de chimie à Leuven University College (sic) (Université de Louvain, Belgique) autrefois catholique.

Charles ÉD. Durand

 

Le Dr Distelmans organise un voyage d’études à Auschwitz, le camp d’extermination nazi. Il a lancé une invitation à des professionnels de santé dans laquelle il décrit Auschwitz comme un environnement « stimulant » lieu où on pourra « lever la confusion autour de l’euthanasie ».

Ce voyage d’études comparatives permettra en effet de clarifier les choses : savoir combien est minime la distance entre l’euthanasie belge pratiquée en 2014 et les camps de la mort nazis en 1942-45.

Il est pour le moins audacieux de s’aventurer sur ce lien avec la méthode utilisée par les nazis. Dans tous les milieux qui se prononcent en faveur de l’euthanasie, on évite comme la peste de faire un amalgame avec les nazis. Là où on ne prend pas de précaution oratoire, en utilisant le mot euthanasie, les projets de loi finissent sur les tablettes ; on a donc recours à des euphémismes, comme mort par compassion, mort dans la dignité, accompagnement en fin de vie !!!, respect de la dignité du malade, etc. Ainsi l’on fait passer la pilule de mort par la pseudo compassion. Jamais la députée de Joliette du PQ Véronique Hivon n’a fait référence au camp d’extermination NAZI dans les débats sur l’euthanasie.

Or ici l’initiative du Dr Distelmans pourrait bien mettre fin à cette gêne de l’amalgame. Organiser un séminaire sur l’euthanasie dans un camp de la mort où l’idée d’une « vie qui ne vaut pas d’être vécue » reflète une audace qui ne semble pas avoir ému le collège des médecins ni susciter une campagne de diffamation des médias à l’encontre du Dr Distelmans. Tout va très bien, madame la marquise. Motus et bouche cousue. RIP l’information. Le Dr Distelmans a souvent fait la une des médias du monde entier. Il a été filmé (qui fut diffusé à la télévision belge) au moment où il tuait Nathan Verhelst, en grande souffrance psychologique ( j’en ai parlé sur ce site), à la suite d’une opération de changement de sexe qui a causé une dépression chez le transsexuel du fait que son conjoint l’ait quitté… C’est ce même praticien de la mort par compassion qui a pratiqué la première euthanasie double du monde en tuant les jumeaux Marc et Eddy Verbessem, que les services sociaux belges n’avaient pas su discerner la détresse qui avait pour source l’appréhension de devenir aveugle, en ne leur offrant aucune aide et suivit psychologique. Sujet que j’ai relaté sur ce site. Par trois fois au moins, il a été impliqué dans l’euthanasie de personnes souffrant de dépression. Aujourd’hui la Belgique a légalisé l’euthanasie pour les mineurs en février 2014. Rien à envier au régime nazi.

 

Le Dr Distelmans depuis la légalisation de l’euthanasie en l’an 2000 a été nommé président de la Commission belge de surveillance. Or étrangement la Commission belge de contrôle et d’évaluation de l’euthanasie depuis sa légalisation, aucune mort n’a fait l’objet de la moindre enquête de la part de cette (sa) commission.

Dans une brochure adressée par courriel à ses contacts, il décrit ainsi le voyage d’études :

 

Non à l'euthanasie.jpg

 

 

Dans la problématique globale de la fin de vie, l’on se trouve sans cesse confronté à la douleur existentielle, à la question du sens de la vie, à la souffrance, à l’introspection, la dépendance due à la perte d’autonomie, l’idée de son indignité, la peine des proches (il ne mentionne pas la dépression ni les analgésiques ou des antalgiques du palier 3 utilisés en cas de douleurs intenses). C’est pourquoi il nous a semblé plus que logique d’organiser notre prochain voyage d’études dans un lieu qui est par excellence reconnue comme le symbole d’une fin de vie indigne de l’homme : Auschwitz, le camp d’extermination nazi en Pologne. Ce lieu nous semble convenir afin d’y réfléchir, en séminaire sur place, à cette problématique de la fin de vie, afin de lever la confusion.

Le Dr Distelmans expose son manque de jugement et de discernement.

Imaginons que ce soit une association de bourreaux des prisons d’État américaines qui organise un week-end de vacances et d’études à Auschwitz, après une journée épuisante, ils s’offrent un dîner bien arrosé dans l’un des meilleurs restaurants de Cracovie (ainsi que le prévoit le programme du Dr Distelmans et de ses compagnons de voyage) n’y aurait-il pas eut un tollé dans tous les médias? On le leur aurait demandé - quelle expérience ils auraient pu y acquérir ?Des méthodes plus rapides pour gazer des prisonniers ? Des manières plus efficaces d’administrer des injections létales ? Des procédures moins douloureuses pour stopper l’alimentation et l’hydratation ? Sans doute que certains de leurs collègues s’interrogeraient sur cet empressement à venir trouver l’« inspiration » dans un lieu marqué à ce point par l’horreur.

On admet généralement que le programme d’euthanasie nazi était un ballon d’essai en vue des camps d’extermination. Cela a commencé en 1939 avec la mise à mort « par compassion » d’un enfant gravement handicapé. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, 5 000 enfants malades ou « idiots » avaient reçu ce bienfait d’une « mort compassionnelle ». L’expérience fut tellement féconde qu’elle s’est développée pour donner le programme T4 d’euthanasie d’adultes malades chroniques ou handicapés. Il y en eut tant que les techniciens de l’euthanasie d’Hitler ont inventé les chambres à gaz qui allaient se montrer si efficaces à Auschwitz dès 1942 jusqu’à la fin de la guerre.

 

Il est gratifiant pour nous de voir le Dr Distelmans relier les pointillés entre l’euthanasie à Bruxelles et les atrocités d’Auschwitz. Cela devrait terrifier tous les malades chroniques et les handicapés qui vivent en Belgique et dans notre province du Québec où l’on s’apprête à adopter en vitesse le projet de loi sur l’euthanasie et cela avant la fin de la session d’été. Le consensus étant acquis par les partis sur la (fin de vie) en fait la culture de mort a déclaré le Premier ministre Philippe Couillard hier, bien qu'il laisse aux parlementaires de sa formation la liberté de choix, de voter selon leur conscience, ce qui ne sera pas le cas du PQ ni de Québec Solidaire. La CAQ je ne saurais à ce stade le présumer. 

Il me semble Monsieur le PM que l’on devrait réfléchir sur la culture de mort et se questionner sur les ravages qu’elle eut et a sur notre peuple. En cela Monsieur Couillard vous avez la possibilité d'inaugurer un nouveau chantier de réflexion qui s’impose pour l’avenir de notre peuple. Gouverner autrement tel est votre ambition et elle est louable, c’est avoir un idéal porteur qui suscitera un grand intérêt et un engouement certain surtout chez les nouvelles générations trop souvent abandonnées à elle-même.

Il vous revient d’être celui qui aura l’audace de contribuer à bâtir un Québec responsable et susciter l’adhésion d’une multitude. Se prendre en mains c’est de croire que l’on peut réussir et avoir confiance en ses capacités. Nous voyons depuis trop longtemps et de nos jours en ces temps de morosité économique et d'une reprise incertaine que la dignité des personnes est dévaluée par un État providence devenu gargantuesque. L'État doit favoriser que se libèrent les ressources qui existent en chacun, et que s'épanouisse la créativité. La vraie liberté est de laisser les gens choisir de développer la débrouillardise et activer les talents qu'ils ont en eux et qu'ils cessent d'être des quémandeurs et des dépendants de l'État providence. Ce qui ne veut pas dire que l'État ne doit pas prendre en considération les malades et tous ceux et celles pour qui aucune ressource n'existe et qui vivent dans des situations très précaires. Par contre se développeront des initiatives d'assistanats privés qui verront le jour. L'Amour est le creuset naturel chez les gens de bien qui sont soucieux de venir en aide à leurs semblables mieux que des fonctionnaires de l'État.

Synthèse et adaptation : Charles Éd. Durand

Source : Riposte catholique ; « Careful » de MercatorNet. 

tags: Riposte catholique, Dr. Wim Distelmans, Auschwitz, légaliser la mort, Dr. Kevin Fitzpatrick. Dr. Tom Mortier, Belgique, Députée du PQ Véronique Hivon, Le PM du Québec l’Honorable Philippe Couillard, Partis politique, la CAQ, Parti Libéral, Québec solidaire, Nathan Verhelst, transsexuel, souffrance psychologique, Marc et Eddy Verbessem, muets, euthanasie des mineurs, février 2014, chambres à gaz. 1939- de 1942-à 1945.