Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2015

Soldats portent des talons aiguilles. Walk a mile in her shoes.Anti-male, dévirilité.

Walk a mile in her shoes.png

Je vous envoie cette vidéo car vous n'entendrez jamais un journaliste francophone oser dénoncer, ce qu’a fait cet anglophone du Canada, le comportement de certains soldats. Et pour cause le féminisme au Québec a déconstruit l’homme et le dévirilise. Nos journalistes et chroniqueurs ont la chienne de dire la vérité et de dénoncer cette idéologie féministe machiste qui combat la famille et contribue à déstructurer la normalité sur la nature sexuée de nos enfants. Depuis des générations on gave nos garçons de ritalin afin qu’ils ne fassent pas de bruit en classe. L'enseignement de la maternelle en passant par l'école primaire et secondaire est le fief des femmes. En effet, elles représentent 85% du corps professoral. Ne craignant rien elles veulent imposer la ‘’théorie du genre’’ dès la première année du primaire. Il y a toujours quelques gars en mal de sexe qui s'extraient de la terre comme des vers, pour appuyer ces  positions castratrices. La lutte des femmes ne porte pas sur l'affirmation de leur état de ce qui les distingue de l'homme, mais démontre une haine de son sexe qui les amène à vouloir être des hommes. Plombière, policière (Matricule 728, spécimen pour un cirque) monteuse de ligne, pompière, avocate que l'on ne peut appeler ''Maîtresse'' cependant. Soldate, mais qui ne peut porter un sac à dos de 55 Kg. ni monter un poteau électrique avec des crampons, car il leur faut une nacelle, ni descendre d'une échelle sur leurs épaules un quidam de 90 Kg pris au piège d'un incendie et ni tenir un boyau d'arrosage à forte pression. Et j'en passe. Elle revendique le statut d'être des hommes. Qui hait le plus la femme et en même temps dévirilise l'homme?

 

soldats talons aiguilles.jpg

L'armée de terreur.

 

Vous verrez dans la vidéo de jeunes soldats américains porter des souliers de femmes à talons hauts pour comprendre les souffrances qu'endurent les femmes. Merde, mais ce sont elles qui ont choisi de porter des talons aiguilles. J'ai mon voyage. 

La vidéo je l'ai dit est en anglais.

 
           


                                  LA FRANCE AUSSI A DU TALENT
          

 

La France a du talent.png

FRANCE'S GOT TALENT (2013)

Au Québec le Ministère de la Santé paie la fécondation IN VITRO... pour favoriser la croissance des naissances. Or, les 2/3 des femmes qui ont recours à ce service sont des couples de lesbiennes. ALLO ! Wake up! Je n'invente rien. C’est quoi au juste la famille ?

Vous (pas toutes les femmes s’entend) en vous soumettant au discours idéologique et radical des féministes misandres avec pour fossoyeur, le célèbre meurtrier d’enfants en croissance dans le sein protecteur de leur mère, le docteur Henry Morgentaler vous nous avez imposé l'avortement, et tout récemment l'euthanasie, vient la théorie du genre et pèse sur nos médias et nos politiciens la menace d’entendre hurler les inquisitrices de la Fédération des femmes du Québec si ils en parlaient ou oseraient remettre en question la culture mortifère. Tout le monde le sait, mais personne n’en parle. J’ose.

Et à quand l'eugénisme? 

Une enquête réalisée pour le compte de Radio-Canada, il y a quelques années, nous apprenait que la majorité des garçons qui sortaient des CEGEPS refusaient d'aller en médecine, car ils croient, je ne sais pas pourquoi, c'est une profession pour les femmes avant tout. 

De plus en plus on parle du problème démographique de ses effets négatifs, mais on ne dit jamais pourquoi nous avons ce problème. Or, facile les femmes ne veulent plus avoir d'enfants, elles veulent réussir leur carrière. Pas toutes, mais un trop grand nombre.

Rendu à 75 ans, je ne suis guère optimiste. Je vois notre peuple basculer dans la tombe des civilisations disparues. 

J'espère, malgré tout, que des hommes et des femmes auront le courage et l'audace de se remettre en question et de reconnaître et dire qu'ils étaient dans l'erreur. Le prix de la Liberté pour chacun c'est la Vérité et sans elle l'amour s'étiole et meurt. 

Or j'espère que la Vie sera notre choix. 

Charles Éd. Durand

ADDENDA: Lire les commentaires de lecteurs que vous trouverez sur la colonne de droite. N'hésitez pas à écrire les vôtres. Ne pas tenir des propos orduriers irrespectueux ou préjudiciables. Ce site ne les tolérera pas ni les attaques ad hominem.

Photos : Prise d’écran Gavin Mcinnes et soldiers, d'un jeune russe.

Photo: Prise d'écran France's Got Talent (audition 2013)

Source : Rebel Media by Gavin Mcinnes

Video: Rebel Media : GAVIN McINNES

Tags: anti-male, dévirlité,  Ministère de la Santé, In Vitro, lesbiennes, Fédération des femmes du Québec, CEFEPS, Radio-Canada, eugénisme, théorie du Genre, Liberté, Vérité, Amour.

01/01/2015

À l'aube de cette nouvelle année ouvrons nos cœurs à aimer la VIE. Tu ne tueras point.

            Bonne année 2015 2.jpg

À TOUS BONNE ANNÉE, BONNE SANTÉ. NE JAMAIS DÉSESPÉRER. COURAGE. NOUS AVONS ÉTÉ CRÉÉ POUR AIMER LA VIE. QUE LA JOIE ET LA FOI RÈGNENT DANS TOUS LES CŒURS.

Le célèbre footballeur Christiano Ronaldo a donné plus que ce qu'on lui demandait, pour sauver la vie d'un bébé. Il respecte la VIE. 

 

To save a baby Ronaldo pay 80,000$ cash.jpg

 

DIALOGUE ENTRE DEUX ÊTRES...SUR

                             Le Grand Passage

C'est l'histoire de Myriam qui discute avec Thomas , son jumeau.. .

 

 — On est bien installé ici, mais tu sais... ce sera encore mieux plus tard, après le passage vers l'au- delà !

— Quel au- delà ? Il n'y a rien après... Après ce passage- là, c'est la mort. Tu crois encore au Père Noël, ma pauvre Myriam !

           Éditorial sur la famille..jpg

— Bien sûr que non. Mais notre vie ici-bas n'a de sens que pour nous préparer à la vraie vie, celle qui nous attend plus tard. Et c'est d'ailleurs pour cela que nous devons grandir et prendre des forces. A quoi sert de vivre si tout s'achève ici, Thomas ? Tu ne crois pas qu'il pourrait y avoir une autre vie après ?

— Moi je ne crois que ce que je vois. Et d'ailleurs personne n'est revenu pour nous dire ce qu'il y a après ce passage sombre... Tu y crois à l'au-delà, toi ?

— Naturellement que j'y crois, mon pauvre Thomas ! C'est pour cela qu'on est ici : il y a une vie après cela, et même que ce sera bien mieux...

— Ah bon ? Et il sera comment ce nouveau monde ?

— Ça, on ne peut pas le savoir exactement. Mais ce qui est sûr déjà, c'est qu’il y aura plus de lumière qu’ici. Et on verra plein d'autre choses éblouissantes...

— N'importe quoi, Myriam ! Cela n'a aucun sens. L'univers se limite à ce monde que nous pouvons voir et toucher autour de nous.

— Moi, parfois j'entends comme une voix qui nous parle, très doucement, comme le battement d'un cœur ; et j'imagine que quelqu'un nous attend de l'autre côté, que nous verrons un jour son visage plein de tendresse, face à face...

— Pauvre Myriam, tu es trop naïve. Quelle forme pourrait avoir une telle vie ? On t'a bourré le crâne avec des histoires de bonnes femmes. Pourquoi pas une mère ou un Père qui nous attendrait, pendant que tu y es ?

— Écoute Thomas, moi je n'ai aucun doute là-dessus : il y a une vie après l'accouchement ! Nous ne sommes que deux petits fœtus jumeaux, mais il existe un autre monde, plus vaste que la bulle amniotique où nous discutons depuis des mois.

— Cela n'a aucun sens. Comment quelqu’un peut- il croire à une vie après cela ? Il n'y a rien après les cris déchirants de l’accouchement. La naissance c'est notre mort. Tout le monde sait cela.

— Et si notre mort était la vraie naissance ? Comme disait la petite Thérèse : « je ne meurs pas, j'entre dans la vie... »

Arrête un peu avec ces sornettes. Tu respirerais comment sans placenta ?

— Ce sera sûrement totalement différent, mais ce doit être possible, et nous nous y habituerons. Peut- être par exemple que nous pourrons manger avec notre bouche, courir avec nos jambes ?..

— Courir, comme dans les rêves ? Ce n’est pas possible, comment tiendrais-tu debout ? Et une bouche pour manger, quelle image ridicule ! Tout le monde sait bien que c'est par le cordon ombilical que nous nous nourrissons. Et puis c’est tellement évident que ce cordon ombilical ne peut nous conduire nulle part, tellement il est court !

— Homme de peu de foi...

— J 'en ai assez entendu, Myriam. Arrêtons là cette discussion stérile. Tu crois ce que tu veux, mais moi je te répète simplement ce que tout le monde peut remarquer : avec l’accouchement finit la vie. C’est aussi simple que cela. L'horizon n'est rien de plus qu’un grand trou noir.

— C'est vrai qu'on a bien du mal, quand on est ici, à se représenter ce que sera notre vie au-delà de la naissance. Mais je suis sûr qu'on découvrira le merveilleux sourire de ceux qui nous ont transmis leur vie par pur amour.

— Ça y est, Myriam recommence à délirer sur le fantasme des parents créateurs... Je sais bien que certains embryons rêvent d'avoir un père ou une mère, mais ce n'est là que la projection de leurs désirs inconscients. Tous les savants te le diront. Nous ne sommes qu'un amas de cellules et de gélatine avec des réactions biochimiques, purs produits de l'évolution. Rien de plus. Mais où donc la vois-tu cette maman ?

— Elle est tout autour de nous, Thomas. Nous vivons en elle et par elle. Sans son amour, nous n’existerions pas.

— Ouvre les yeux ! Moi je n’ai pas vu le moindre bout de maman ici.

                                                                                                         

deux jumeaux.png

— Quelquefois, quand apparaît un moment calme, nous pouvons percevoir un chant bienfaisant. Je n'ai pas peur de naître, car je suis sûr que c’est alors que la vraie vie commence. Tu verras, toi aussi Thomas... Je prie pour que tu aies la Foi.

Père Hervé Tabourin

Sainte Croix de Riaumont

Pour nos frères et sœurs musulmans. En vérité dans votre cœur ne cherchez-vous pas l’amour comme tous les fils et filles de Dieu ? Dieu nous aime tous. Qui suis-je pour dire que quelqu’un doit être tué, car il a choisi de suivre Dieu par une autre voie ? Dieu nous veut vivant et il s’offre librement pour que nous acceptions de le rencontrer et d’entrer en dialogue avec lui, uniquement sur la base de l’Amour. Il est le Père de l’Amour de la miséricorde et non de la haine et du meurtre. Il peut tout nous donner, mais Il ne nous force pas. Acceptons de l'Aimer voilà ce qu'Il nous demande. Il est le chemin la vérité et la Vie.

 

Charles Éd.

ADDENDA: Merci à DANIEL HAMICHE qui sur son site CHRISTIANOPHOBIE en date du 31 décembre 2014 nous a livré le témoignage d'un ex délinquant et ex musulman. Je lui laisse la parole : «Il est passé de la délinquance et de l’islam radical à Jésus-Christ… Le rappeur chrétien Oldream Whyze se livre aux questions d’Alexandre Meyer de Radio Notre-Dame dans une vidéo tournée pour Famille Chrétienne. Ne manquez pas de la découvrir ci-dessous…»

tags: Bonne année 2015, Vie, Christiano Ronaldo, bébé, Myriam et Thomas, dialogue, mère, père, Dieu, Amour, Tu ne tueras pas, Père Hervé Tabourin, Riaumont, Daniel Hamiche, rappeur Oldream,

Photos: Bonne année, Christiano Ronaldo, mains(3), Jumeaux: P. Hervé Tabourin.

Vidéo : 3 minutes avec Oldream Radio-Notre-Dame.


           

 

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=uTMh3s5DvEY

30/12/2014

«En ces temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire » George Orwell

 

Moh Christophe.jpg

 

Pour commencer, je vous invite à regarder cette vidéo sur le témoignage de musulmans convertis au Christ et qui sont entrés au sein de l’Église catholique. Ce qu'ils disent tous, l'Église doit enseigner et convertir dans tous les pays et aussi chez les musulmans et non demeurer dans son confort sous prétexte de non prosélytisme ou de dialogue inter religieux. Ne pas le faire c'est du pipeau. Pour ceux qui reniflent l'odeur du chrétien je vous invite à placer de côté vos a priori où règnent le négationnisme ou l’indifférentisme, surtout placarder en ce dernier jour de l’année 2014 vos ressentiments et pour certains cette haine maligne qui tue lentement mais sûrement la paix en vous, pourtant si vitale chez tout être humain. N’ayez pas peur surtout si vous êtes athée. Rien ne saurait vous blesser non ? J'ai ajouté une vidéo à la fin qui porte sur l'apprentissage d'un jeune enfant musulman à décapiter et à voir couler le sang. Devenant vieux et habitué à voir couler le sang sa sensibilité aura déjà été détournée du bien. Le ''tu ne tueras point'' n'existera plus pour lui et certains décapiteront un koufar '' mécréant'' (chrétien, juif, alaouite...) dès l'âge de 12 ans. Un dieu sanguinaire assoiffé de sang tout comme les satanistes. Surtout pas d'amalgame.

 

Koufar.jpg

                            Ici un mécréant que des jeunes s'apprêtent à égorger

Charles Éd. Durand


             

Extrait du commentaire de Garbo paru dans l'Observatoire de la christianophobie que j'ai adapté en privilégiant la synthèse tellement son texte est long.

© Rosaly pour Dreuz.info.

Le viol
Dans le monde musulman, le viol est considéré comme une arme de domination sur les chrétiens. Les viols sont légitimés selon des musulmans, puisqu’ils ont le droit de disposer à leur gré des chrétiens. Ils savent qu’ils ne seront jamais punis

Au Pakistan
Les médias occidentaux feignent d’ignorer – le sort des enfants chrétiens et hindous qui sont victimes de viols et de meurtres
. C’est le triste constat que dresse dans Right Side News Raymond Ibrahim, chercheur associé au Forum du Moyen-Orient, dans un article intitulé « Le viol et le meurtre d’enfants chrétiens au Pakistan »

Au Pakistan et ailleurs comme au Nigéria, les pays du Golf, le Soudan et là où sévit l’EIIL etc. On assiste à un accroissement de viols, d’esclavagisme, de meurtres chez les filles et même les garçons. Qui en sont les victimes ? Les chrétiens avant tout et autres minorités.

Muqadas Kainat âgée de 12 ans a été violée par cinq hommes dans un champ près de chez elle selon le médecin légiste. Après avoir abusé d’elle, ses agresseurs musulmans ont étranglé la fillette de 12 ans. C’est le père qui a découvert le corps de sa malheureuse enfant. Si une enquête a été ouverte, les coupables n’ont toujours pas été appréhendés.

Samuel Yaqoob, un garçon de 11 ans qui se rendait au marché de Faisalabad pour acheter de la nourriture a disparu. Son corps a été retrouvé torturé et criblé de 23 coups portés avec une lame acérée, et le médecin légiste a estimé que l’enfant avait été sodomisé.

D’autres cas de viols suivis du meurtre des petites victimes existent.

«Le viol en pays musulman est une arme de domination sur les jeunes filles non musulmanes, notamment les chrétiennes. C’est une forme de violence qui vise à affirmer la soumission des infidèles aux musulmans. La société musulmane n’est pas indignée par ces actes atroces, car les victimes sont majoritairement issues des minorités religieuses. Les violeurs sont rarement punis. » Sardar Mushtaq Gill, avocat pakistanais.

Les victimes de viols qui survivent sont confrontées à de terribles difficultés, elles ne reçoivent ni traitement médical adéquat, ni d’aide psychologique.

La décapitation des infidèles
« Et ton Seigneur révéla aux Anges : “Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants [les non-musulmans]. Donc, frappez-les au-dessus des cous [décapitez-les] et frappez-les sur tous les bouts des doigts [amputations]. Cela, parce qu’ils ont désobéi à Allah et à Son messager.” » (Sourate 8,12-13)

 

« Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru [les non-musulmans], frappez-en les cous [décapitez-les]. » (Sourate 47,4)

Après le viol, justifié par le coran, la décapitation des chrétiens par les musulmans est devenue une activité récréative.  

Il est donc légitime, pour le Coran, de décapiter tout non-musulman.

Au mois d’août dernier, les militants de l’État islamique ont décapité un chrétien après l’avoir forcé à réciter la « chahada », la profession de foi islamique : « Il n’y a pas d’autre dieu hormis Allah et Mahomet est son messager. »

L’histoire est rapportée dans le Christian Post. Dans la vidéo, on peut voir ce pauvre chrétien sans défense, entouré d’hommes armés, portant des masques, réciter la chahada. Un leader du groupe déclara ensuite : « Personne ne va l’abattre maintenant, vous entendez ? Il ne sera pas abattu par balle, car ce serait de la compassion. Il sera décapité, car c’est un kouffar, un  allié du gouvernement, et il n’a pas prié. Tous les gens comme lui seront décapités.» Ainsi fut fait et tous ces fidèles islamistes crièrent « Allahu Akbar… il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah ». Allah, le dieu si miséricordieux, qui exige des sacrifices humains pour apaiser son courroux.

Une Britannique de souche, convertie à l’islam, se trouvant dans les territoires sous contrôle de l’ISIS, a récemment menacé de décapiter les chrétiens avec un couteau.

Selon le Daily Mail, Umm Hussain al-Britani son nouveau nom, née Sally Jones, de Chatam, était membre d’un groupe de rock féminin et mère célibataire de deux enfants. Elle envoya ce message aujourd’hui disparu des sites, déclarant :

« Vous chrétiens, méritez tous d’être décapités avec un beau couteau à lame fine et vos corps sans tête seront étalés dans les rues de Raqqa… Venez ici, je vais vous décapiter»

Force est de constater que la conversion à l’islam, cette belle, grande et noble «religion» d’amour, de tolérance et de paix, transforme souvent le nouvel adepte en un fou furieux sanguinaire.

 

Par contre, le musulman, qui embrasse le christianisme, devient un homme nouveau, libéré de son carcan idéologique liberticide, suprématiste, et mortifère. Il découvre la vraie liberté et l’amour de tous ses frères humains. Il voit le Christ comme un frère qui aime et il connaît enfin la joie.

Source : Raping and Beheading the Faithful -Muslim Persecution of Christians, August 2014 Raymond Ibrahim (extraits)

Photos : Moh-Christophe Bilek; deux jeunes islamistes qui égorgent un mécréant.

tags: Pakistan, Viol, décapitation, Nigeria, Pays du Golfe, Soudan, l'EIIL, Saly Jones, Britannique, conversion, Moh-Christophe Bilek, l'Observatoire de la Christianophobie, Église catholique, répandre l'Évangile, athée.

ADDENDA :Vidéo prise dans une école maternelle où s'introduit l'art d'égorger à de jeunes enfants sous le sourire entendu de mères ou d'éducatrices voilées. On leur apprend jeune à décapiter.