Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2015

Paris fera couler les Mistral vendus à la Russie, Elle renie sa signature sur ordre d'Obama.

                                                                                                           

Les Mistral.jpg

 

La France est le vassal de Washington. Paris en annulant la vente des Mistral à la Russie agit en succursale bien soumise à Obama. Elle va devoir payer la totalité des coûts investis par la Russie + les intérêts et une prime pour le non-respect du contrat qui liait les deux signataires : La Russie et la France.

La France est déjà en faillite virtuelle comme son suzerain les États-Unis d’Amérique qui justement pour faire avaler la pilule au peuple américain se prépare à déclencher la 3e Grande Guerre d’ici 6 mois. Contre qui ? Eh bien oui : la Russie. Sauf que l’Allemagne n’est pas gagnée à ce casus belli du locataire du bureau ovale. 

Je sors le tocsin et je vais hurler.

Le Peuple de France, autrefois appelé les Gaulois, eh bien ! Désolé, mais une majorité de ceux qui restent, forme une masse insignifiante, inconsistante et gélatineuse de franchouillards, ils s’éteignent étouffés par la peur.  Pourtant ils savent et voient bien que c’est la République qui tue la France et que c’est elle qui asphyxie, depuis des siècles, les Français de souche. Trop de vos pères et mères sont morts pour La Patrie. Dommage, la trouille s’est emparée de trop de vos compatriotes, qui se laissent gaver par des gauchistes trotskistes qui détroussent les payeurs de taxes, les Français de souche. La République aura -t-elle réussi à tuer la dignité et la virilité des fils et filles de France? Désormais, vous acceptez que ceux que vous avez élus renient votre histoire alors, que la honte soit votre partage. Dommage, mais vous devrez payer la facture au nom des valeurs républicaines et d’avoir accepté de vous délester de votre souveraineté.

 

Shame on you and now, pay the bill.

Dire que j’ai beaucoup aimé la France celle de Clovis, de Charles Martel, de saint Louis IX de Charles de Gaule. Hélas, elle est devenue un dépotoir et un mouroir. Il y a encore des Français valeureux, ils sont nombreux et je les respecte, mais de grâce cessez ces tracasseries et chicaneries byzantines. Éloignez-vous des coteries qui ont toujours raison et qui en fait n’ont d’ambition non de servir la France mais uniquement de satisfaire leur petite gloriole. De L’ÉGOCENTRISME débarrassez-vous-en. Réunissez-vous patriotes de France et passez à l'action.  

 

                                     

Armoirie des rois de France.png

 

Réveillez-vous. Et pourquoi pas un Roi ? 

      N’attendez pas l'aval du Grand Orient de France.

Charles Éd. Durand

Photos: Mistral de Nouvelles de France, armoiries archives

tags:Mistral, vassal, République, histoire, Gaulois, dépotoir, mouroir, déficit, Clovis, Charles Martel, Louis IX, Charles de Gaule, l'Allemagne, Roi. 

29/08/2014

Si Israël tombe, nous tomberons tous ! José Maria-Aznar ex P.M d'Espagne.

Lui il sait de quoi il parle et il n'a pas peur de mettre les chefs d'État d'occident devant leurs responsabilités envers leurs peuples en les obligeant à défendre l'avenir de notre civilisation. Qu'ils arrêtent d'obéir au Maître de la Terre et accessoirement président des États-Unis d'Amérique, Barak Hussein Obama, pays qu'il est en train de ruiner. Ne le suivez pas. Soutenir Israël c’est sauver la démocratie, notre avenir et la liberté. Et non se laisser endormir par la takia (l’art de tromper l’ennemi) que le musulman utilise avec habilité. Ils apprennent à mentir avant de savoir marcher et après ils vous tuent. J'exagère à peine! 

jose-maria-aznar-real-madrid.jpg

 

Sur la photo de M.  José Maria-Aznar vous aurez remarqué que sur l’emblème [armoirie] apparaît une petite croix sur la couronne, or celui-ci a été modifié, car sur le polo (pull) du Real Madrid désormais est affiché Fly Emirates. La petite croix sise au faîte de la couronne, symbole catholique, fut enlevée à la demande du nouvel associé du club de foot les Émirats arabes unis (Dubaï). Son retrait fut rendu possible grâce à la lâcheté, la soumission et à la perfidie du PM d’alors le socialiste José Luis Rodriguez Zapattero… qui n’aimait pas de toute façon voir une croix. Ici plus-bas voyez une photo de famille de ce dernier alors reçu à la Maison-Blanche par Obama. Le noir gothique semble être à l’honneur dans la famille Zapattero non ? Des pieds à la tête! 

Charles Ed. Durand

Zapatero et sa famille avec Obama.jpg

Dans le torrent d’incompréhension, d’hypocrisie et de haine qui frappe Israël, il convient de souligner la prise de position courageuse et lucide exprimée par l’ancien Premier ministre espagnol José-Maria Aznar dans le journal londonien « Times »[21 août] de jeudi. Le titre de l’article est déjà en soi éloquent, et reprend ce qu’avertissent en vain depuis longtemps certains dirigeants israéliens à l’encontre de l’Occident : « Si Israël tombe, nous tomberons tous ! ».

Il a payé de sa carrière la politique menée par son pays face au terrorisme : lors des élections qui suivaient de quelques jours les terribles attentats de Madrid, en mars 2004, le gouvernement Aznar tombait contre toute attente, donnant ainsi une victoire politique à Al-Qaïda, qui affirmait fièrement « que le peuple espagnol avait puni son gouvernement pour son soutien à l’Amérique ». Le nouveau Premier ministre, Luis-José Zapatero, annonçait immédiatement son intention de retirer les troupes espagnoles d’Irak.

Dans cet article retentissant, José-Maria Aznar appelle l’Europe « à refuser les appels à la destruction d’Israël, car le lien qui lie l’État juif à l’Occident est indispensable tout comme la collaboration entre Juifs et Chrétiens». L’ancien Premier ministre n’utilise pas la langue de bois : « La colère contre Israël à propos de Gaza est une immense erreur. Nous ne devons pas oublier qu’Israël est le meilleur allié de l’Occident dans cette région si tendue (…) Dans un monde idéal, l’arraisonnement du ‘Marmara’ ne se serait pas soldé par la mort de neuf personnes, dans un monde idéal, les soldats auraient été accueillis autrement, et dans un monde idéal, aucun pays – comme l’a fait la Turquien’aurait organisé et soutenu une expédition dans le but de mettre un pays ‘ami’ dans une situation impossible, sommé de choisir entre renoncer à sa sécurité et une confrontation avec le monde entier ».

Aznar accuse sévèrement les réactions des pays européens dans l’affaire de la flottille : « La colère aveugle exprimée par les pays européens leur a fait perdre toute notion de raison et de logique, qui aurait dû les faire aboutir à la conclusion suivante : Israël est un État légitimé par l’ONU, et dont l’existence ne peut être objet de discussion. C’est un pays aux racines démocratiques profondes, un pays dynamique, avec une société ouverte qui se distingue sur le plan culturel, scientifique et technologique. C’est un pays aux valeurs occidentales, mais qui se situe dans un environnement particulier, confronté à la guerre, aux attentats terroristes aveugles, et aujourd’hui, à la montée de l’islam radical et ses alliés qui œuvrent pour délégitimer son existence. Durant 62 ans, ce pays n’a pas connu une minute de tranquillité ».

Aznar avertit les Européens « que l’Islam radical et l’hégémonie iranienne ne constituent pas seulement une menace pour Israël mais pour le monde libre tout entier», et les accuse « de réagir à ces phénomènes de manière complètement erronée ». « Il est très facile d’accuser Israël de tous les problèmes du Proche-Orient », poursuit-il, « et j’affirme que certains en Europe vont même jusqu’à penser qu’il faudrait sacrifier Israël pour arriver à une entente avec le monde musulman, ce qui est une pensée stupide et à courte vue. Israël est notre première ligne de front dans un Proche-Orient menacé de chaos. Et si Israël tombait, nous tomberions alors tous. L’Europe me semble avoir oublié les raisons morales et stratégiques qui fondent le droit d’Israël à exister, et malheureusement, j’ai l’impression que les États-Unis (sous Barak Hussein Obama) commencent à aller dans la même direction ».

Et de conclure de manière magistrale : « Abandonner Israël à son sort aujourd’hui serait la plus belle preuve de la profondeur de notre vide, et nous devons à tout prix empêcher que cela arrive. Nous devrions nous inquiéter de notre attitude agressive envers Israël, car elle reflète la perte de nos valeurs occidentales. La force d’Israël est la nôtre, sa faiblesse sera la nôtre. »

L’ancien Premier ministre espagnol explique à la fin de son article que ce sont toutes les raisons évoquées qui l’ont poussé à lancer l’initiative du mouvement « Les amis d’Israël», duquel feront partie notamment David Trimble, Prix Nobel de la Paix et ancien Premier ministre d’Irlande du Nord, John Bolton, ancien ambassadeur des États-Unis à l’ONU, Alejandro Toledo, ancien président du Pérou, Marcello Pera, ancien Président du Sénat italien, Piama Nirenstein, politicienne et écrivain italienne, l’homme d’affaires Robert Agostinelli et le penseur catholique américain George Weigel.

« Le but de ce mouvement n’est pas de juger ou de soutenir la politique suivie par Jérusalem, mais de soutenir de toutes nos forces le droit d’Israël à exister et à se défendre, et de nous opposer aux États et aux organisations internationales qui sapent sa légitimité. Si la partie juive de notre héritage disparaît, nous, chrétiens sommes perdus. Que nous le voulions ou non, nos destins sont liés».

auteur: Rony Akrich

source: Tel-Avivre

ADDENDA Je me souviens...

Mother Theresa.jpg

Photos: Archives personnelles.

tags: Espagne, José Maria-Aznar, emblème, croix, couronne, Émirats arabes unis, Dubaï, Fly Emirates, pull, le Real Madrid, José Luis Rodriguez Zapattero, gothique, famille, Maison-Blanche, Times of London, 21 août, Al  Quaïda, Gaza, flottille, le Marmara arraisonné, Turquie, Irak, société ouverte, démocratique, valeurs occidentales, Proche-Orient, valeurs occidentales, les amis d'Israël. Amis d'israël, David Trimble, Johne Bolton, Morher Theresa.                                                 

06/05/2014

Jewish conspiracy? Les juifs conspireraient contre l'homme et ses valeurs?

Si l'on se base sur les propos tenus il y a un an (2013) par le vice-président des États-Unis d'Amérique Joe Biden lors d’une assemblée du ‘’Jewish American Heritage Month’’. Les juifs sont responsables de tous les bouleversements structurels qui en moins de cinq ans ont changé les valeurs profondes de l’Amérique. Tels le mariage des personnes de même sexe, l’introduction de la théorie du Genre dans les écoles et autres destructions contre les droits de l'enfant et de la famille qui est le socle de la nation qui se profilent à l’horizon comme la GPA et la PMA qui dans les faits se pratiquent déjà. Il faut savoir que jamais deux hommes ne feront des enfants ni deux femmes dans des rapports sexuels. Il faut toujours la complémentarité des deux sexes pour donner la vie. Que recouvrent ces sigles ? PMA c’est procréation médicalement assistée et GPA la Gestation pour autrui (mère porteuse). Or selon Joe Biden toutes ces transformations des valeurs n’auraient pu se réaliser sans les grands médias et Hollywood dont les grands propriétaires sont des juifs. 

Imaginez un instant si pareille affirmation avait été prononcée par le président de la conférence des Évêques catholiques des États-Unis le cardinal Timothy Dolan. On aurait crié à l’antisémitisme et cela aurait fait la une de tous les journaux de Gauche, d’abord aux USA puis en France et suivis par tous les gouvernements laïcistes et athées d’Occident et du non moins grand Chef de l’Union Européenne : Manuel Barrozo. Or les Juifs de gauche apprécièrent plus ou moins d’être associés, à cette déclaration pour le moins dangereuse et explosive de Joe Biden. Les Juifs pratiquants n’ont pas du tout apprécié se voir impliqués comme étant les promoteurs de toutes ces déviances immorales et contre-nature survenues en Occident. Certes la frange juive de gauche à qui s’adressait Joe Biden, si elle ne pouvait nier son implication lui demanda de s’en excuser. Ce qu’il ne fit pas à l’exemple du Big Boss du Bureau ovale.

Voir le livre de Ben Shapiro : The True Hollywood Story of How the Left Took Over Your TV (HarperCollins 2011). Il y fait la démonstration que les producteurs de films grand publique, comme celui tiré du livre de Dan Brown le Davinci Code, et des séries télévisées vendues dans le monde entier, y œuvrent  les créateurs, scénaristes et écrivains qui suivent un agenda de gauche et socialiste. Leur but consiste à détruire les racines culturelles et religieuses (judéo-chrétienne) qui sont les fondamentaux de l’Amérique profonde et de l' Occident. Ben Shapiro a pu s’entretenir avec tous les grands patrons de l’industrie et on lui permit d'interviewer tous ceux qui de loin ou de près participent à la conception et à la réalisation des grandes productions cinématographiques et séries télévisées ainsi que de rencontrer des célébrités du monde du Showbiz. Ce livre-choc sur Hollywood et sa propagande fut rendu possible parce qu’il est d’origine juive et un juif pratiquant ce qui lui a ouvert les portes. 

 

Ben Shapiro.jpg

Depuis les attaques lancées par Obama contre le deuxième amendement de la constitution Bill Of Rights, Ben Shapiro lutte pour le maintien du Second amendement qu’Obama veut modifier. Dans une sortie foudroyante, il déclara : le 2e amendement est une protection contre la tyrannie et la dictature. Il donne pour exemple que ses grands-parents en Europe parce qu’ils ne craignaient pas la tyrannie ont fini en cendres dans les fours crématoires.

Charles Éd. Durand

Je vous encourage à écouter cet exposé de Michael Voris ChurchMilitant.TV

: The 'Jews' have given America same-sex marriage.' Guess who said that?

Joe Biden Juif 1.png

Joe Biden 2.png

Source: Church Militant. TV  http://www.churchmilitant.tv/

Video : Church Militant TV / 05- 05-2014

Photos : Ben Shapiro, Prise d'écran : Joe Biden 

tags:Michael Voris, Juifs, conspiracy, Joe Biden, Vice-président, 2013, Jewish American Heritage Month, GPA, PMA, droit, enfant, famille, socle, nation, Ben Shapiro, The True Hollywood Story of How The Left Took Over Your TV, Second Amendment, Bill of Rights, Tyrannie, Cardinal Timothy Dolan, Manuel Barrozo,