Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2015

Dossier secret ; Vidéo sur le fracas du vol MH!7 d'Air Malaysia. Malaysia Airlines MH17 crash: Who did it?

                                                                           

8842915.jpg

     

 

L'avion de la Malaysian Airline MH17 : confirmation que de forte suspicion sur la destruction du MH17 pointe vers un avion de chasse ukrainien en vol aurait tiré des rafales vers l’appareil malaysien contrairement à ce qu'affirme la propagande OTAN USA U.E. 

Document incroyable !!!

La chute du MH17 a été filmée par un mécanicien de bord d'un avion ravitailleur ukrainien qui filmait l'approche d'un avion de chasse venant se ravitailler et a saisi l'agonie du MH-17 en arrière-plan ... avec perte de la partie arrière de l’aéronef

Attention la vidéo ne montre pas l'origine du tir sur l'avion, mais il permet néanmoins d’affirmer que Kiev, Obama et l'OTAN, ont menti en affirmant qu'il n'y avait jamais eu d'avion de chasse ukrainien dans la zone où évoluait le MH-17, contrairement à  ce que les Russes, eux, ont toujours affirmé ... et pour cause, ils en ont la preuve radar

Voilà  pourquoi le doute est plus que de mise sur les affirmations ukrainiennes. Surtout quand ça sert la cause du rapprochement et des visées de l’oncle Sam sur la mainmise de l’Ukraine en soutenant son adhésion à  l'OTAN et à l’Union Européenne.

SOURCE: Paul Robillard

Sur mon blogue. en date du 15 08-2014 je publiais sur cet avion abattu en plein vol. J’y mettais des photos et affirmais que Kiev était responsable de ces tirs en plein vol sur l'avion d'Air Malaysie.

 

Voir le lien ci joint au titre bien senti : 

http://lanacelle.hautetfort.com/archive/2014/08/15/les-avions-tombent-comme-des-mouches-en-cet-ete-de-l-an-de-g-5428619.html 

 

Comment est-ce possible qu'un lance roquette lancée du sol, comme le prétendirent Obama et consorts, les laquais soumis au Maître, n'ait pas fait exploser l'avion? Voir quelques photos éloquentes des débris.

 

 

avion Malaysian airline débris, pas eu d'explosion.jpg

 

Même une fleur épanouie (tournesol). Cherchez les objets calcinés, même les fauteuils de passager sont intacts. Or si le missile avait été lancé du sol l'avion aurait explosé en plein vol. Pourquoi nous ment-on?

            Malaysia Airline corps retrouvés non brulés.jpg

Voici la vidéo

457 903aa5b3d44755e79295750cbde62a00 (2).mp4

SOURCE : Courriel reçu De Paul Robillard. Je l'en remercie.

Photos: Toutes prouvent qu'il ni a pas eu d'explosion en vol. Pourquoi Obama ment? Kiev qui répète. La désinformation.

Tags: Dossier secret, Malaysia Airline, Ukraine, Kiev, avion militaire, pas d'explosion, propagande mensongère, Obama, l'U.E., Otan, boîtes noires, cachées, Film, Russie innocentée. Escalade, mensonge, médias aux ordres. 

26/06/2014

Les coffres de l'État et de plusieurs municipalités sont vides. Soyons responsables.

                                                               

syndiqués socialistes Montréal.jpg

               La casse de syndiqués commis devant l'hôtel de ville de Montréal le 18 juin dernier.

Beaucoup de travailleurs et travailleuses syndiqués reconnaissent et ne nient pas les abus commis par leurs syndicats, mais n'osent pas parler. Ils voient leurs voisins qui en arrachent et travaillent comme des bêtes de somme. Trop de fonctionnaires, pas tous ni même la majorité, mais quand même trop font subir à leurs collègues une charge de travail épuisante. Et elles (ils) ne peuvent pas se plaindre au nom de '' la Soooooooooolidarité''. Elles (ils) ont la peur au ventre et craignent la terreur qui menace de s'y pointer.

«Comment aimeriez-vous prendre votre retraite aussi jeune que 46 ans avec presque 1$ million en capital accumulé après avoir gagné un salaire de 71 000 $ par an pendant 25 ans de carrière?» (ce qui est entre guillemets vient d’un article de Philippe David du 26 juin in Liberté 46).

«Que faut-il faire?» Économisez ? Vous ne l’avez pas. « Pour pouvoir faire ça dans le secteur privé, il vous faudrait mettre de côté 40% de vos revenus dans vos REER à partir de l’âge de 21 ans or dans la réalité, vous n’avez droit qu’à18% Hein ! Et alors que dois-je faire ?       

Certainement pas dans le secteur privé. Où ? Dans le secteur public. «Pompier»,  cols bleus et autres fonctionnaires. Quelle est la contribution qui est prélevée sur le salaire du pompier pour son fond de retraite ? «6%. Dans le privé c’est 40%» et vous aurez à travailler jusqu’à 65 et bientôt 67 ans pour récolter une pension à peine au-dessus du seuil de pauvreté et durant toutes ces années de labeur vous aurez par vos taxes contribué à accumuler une partie de la réserve nécessaire à la pension des pompiers et des employés municipaux. Les municipalités ne peuvent plus vous ponctionner de l’oseille même si la tirelire est vide. Il faut cesser d'étouffer le contribuable. Alors l'État du Québec n'a pas pour fonction de vous materner aussi le Gouvernement demande aux syndiqués d’augmenter le pourcentage de leurs contributions au fond de retraite. 50% versus 50%. Rien n'est gratuit.

On a pu entendre les leaders syndicaux crier et hurler et voir apparaître chez un de ces leaders une distorsion du visage, violacé de rage, vociférer des menaces de violence très audibles : ne touchez pas à ma gourmandise. Et pour bien faire voir qu’ils étaient en colère ils ont fait amasser des détritus et y mettre le feu devant l’Hôtel de ville de Montréal. Voilà ce qu’est l’État providence, l’excroissance purulente du collectivisme et du socialisme à visage découvert. On pige dans vos poches pour enrichir cette minorité de syndiqués mur à mur. Oui, leurs leaders ont des idées de gauche, mais sachez que tous ont leur portefeuille bien à droite. Non, ils ne sont pas individualistes ils se battent pour empocher votre argent au seul profit d’un corporatisme exclusif et si nécessaire payeront des gros bras pour semer le désordre. Ils sont partis de l’une des classes dirigeantes qui braconnent le peuple du Québec et qui s’empiffrent sur le dos des contribuables.

On reçoit moins de service à chaque fois que les syndicats réussissent à augmenter leur salaire et les avantages sociaux, comme la diminution du temps de travail, ce qui a pour effet que les divers paliers de gouvernements ne peuvent plus maintenir la qualité des services, car on pige dans la même sacoche qui ne contient pas plus d’argent. On doit congédier du personnel, diminuer les services et maintenant éliminer les cadres, ces intouchables. Le collectivisme et le socialisme sont étrangers à la solidarité et à la fraternité des personnes du peuple, par idéologie ils ne se préoccupent que des leurs qui sont les privilégiés hissés au rang de la nouvelle classe dirigeante au nom évocateur : la Nomenklatura du Québec.

Quand va-t-on se réveiller? Accepter de regarder la réalité en face et agir en conséquence. Chacun doit commencer par lui-même. Cesser de braconner. Arrêtez de parler de laïcité et de valeurs, mais regarder les vols que l'on s'autorise. Il faut cesser de se détruire et de tolérer que croisse cette culture mortifère. Commençons à construire un Québec plus fraternel qui accueille la vie et s'ouvre sur le monde. Quand allons-nous cesser de nous regarder brailler? Debout! La virilité fortifie, vivifie et surtout ne castre pas et n'anéantie pas l'esse de l'être. Au contraire elle définie le personnalisme de l'être humain en tant que sujet unique et à la fois responsable de sa propre réalisation. Il est ainsi celui qui affirmera ce qui le distingue ou le caractérise et est appelé à être participant, selon ce qu'il est, à la société, car il en fait partie. Ceci demanderait à être développé, mais ce n'est pas l'objet de cette contribution... 

Charles Éd. Durand

Source : Extraits d'un article de Philippe David, Opinion politique in Liberté 46, 26 juin 2014.

photo : manif devant l'Hôtel de Ville de Montréal.

tags: Coffre, responsables, caisse de retraite, municipalités, contribuables, fonctionnaires, syndicats, portefeuille, droite, abus, peur, fainéant(e)s, gauche, socialisme, collectivisme, corporatisme, classe dirigeante, solidarité, fraternité, classe dirigeante, personne, nomenklatura, bêtes de somme, secteur, public, privé.                                                                                                                                                                                                                                          

24/05/2014

Xavier Dolan a remporté samedi le Prix du jury pour son film Mommy.

Xavier-Dolan-realisateur_scalewidth_961.jpg

J'admire toujours la personne qui sait se rétracter, quand elle avoue qu'elle avait jugé un peu trop rapidement. Moi aussi en écoutant Xavier je me suis dit, ce gars est articulé il ne parle pas pour rien dire. Il y a chez Xavier, ce jeune adulte, une maturité acquise à l’épreuve, car il aura su avec détermination et sans faillir surmonter d’innombrables obstacles et maintenu ferme le cap malgré l’avalanche des difficultés à réaliser ses films, l'incrédulité des producteurs et pire encore des conseils négatifs qui fusaient d’un certain entourage qui tous lui disaient : reviens sur terre, ne te prends pas pour un autre, etc.  Il ne s'est pas laissé abattre par ces refus et cette culture ambiante si particulière au Québec.

Prix du grand Jury.jpg

Après la cérémonie de remise des prix Xavier a durant sa conférence de presse à Cannes mis en relief certaines réalités qu'il nous a livrées. Il a comparé en prenant pour exemple des acteurs américains oscarisés qui ont baignés dans la culture américaine, d’avec celle si différente du Québec. Tel acteur, aujourd’hui renommé, a vécu dans un village quelconque du Midwest et a grandi dans une famille pauvre, mais le garçon avait des rêves et de l’ambition. Il voulait accomplir quelque chose de sa vie et il croyait à son rêve. Pour lui pas question de rêver sa vie, mais réaliser et vivre ce rêve forgé à l’adolescence.  Il savait qu'il allait devoir se former selon les exigences de la carrière choisie et apprendre les rudiments nécessaires à son art afin de s’y introduire et faire valoir ses talents. Il devait croire en lui et développer sa confiance.

Obligé par le milieu ce sera sur le tas que Xavier affrontera et surmontera les embûches. Oui, il taira ses peurs se battra pour se frayer un chemin et bâtir son destin, comme l'américain. Et sur cette route qu’il a choisie il réussira à s'accomplir. Xavier disait, (je cite de mémoire) parlant des américains que leur entourage les encourageait et les soutenait alors qu'au Québec, pourtant un territoire immense, on tend surtout à vous écraser, à ne pas avoir trop d'ambition ni d’essayer de se hisser au-dessus de la mêlée. Être riche est très mal vue au Québec. Perso j'en sais quelque chose : «tu rêves en couleur, pour qui tu te prends? Tu es un incapable, tu n’es qu’un raté, un bon à rien et tu ne réussiras rien de bon.» me répétait-on en ma jeunesse. Et j'y ai cru longtemps, car à force de te faire écraser, tu n'oses pas trop parler afin de ne pas te faire dire que tu dis des conneries ou que tu réfléchis mal. Le danger est grand, car tu peux en venir à croire que tu es un incapable, né pour un petit pain et un porteur d’eau, comme on disait autrefois. Or, je sais maintenant que je suis unique. Merci à mes professeurs, ces formateurs qui m’ont appris comment penser, non pas quoi penser, mais développer un discernement... etc. Dieu merci je ne suis pas un abruti. Je peux dire et écrire ce que je pense et je ne crains pas la disputatio.  Je peux argumenter et ma foi j’ai un esprit structuré.

Xavier Dolan parlait justement de cette tendance à écraser, malheureusement la ‘speakerine’ de LCN (TVA) interrompit la conférence de presse qu’il donnait juste au moment où il allait décrire l'ambiance négative qui prévaut au Québec. Cette tare culturelle si particulière au Québec. Avait-elle reçu ordre de la régie? Sans doute, car elle a parlé de n'importe quoi, jusqu'à ce que le régisseur lui souffle : c'est le temps de la pause. Ce qu'allait raconter Xavier Dolan, il ne fallait pas qu'on l'entende. Des fois que le peuple se réveille.  Que des dépendants de l’État prennent conscience de leur responsabilité et de leur dignité et qu’ils apprennent sur la dure comment se vaincre et surmonter les obstacles. La vie n’est pas une sinécure. Rien ne s’obtient sans effort, sans des renoncements.  Xavier en sait quelque chose. En est-il conscient ? je ne peux répondre à sa place.

Félicitation à Xavier Dolan ce jeune prodige du cinéma ce créateur génial qui atteint à l’universel ; lui qui sut s’affranchir d'une culture ambiante régressive. Tous diront qu’ils sont fiers de Xavier, c’est de bon aloi. On ne veut pas passer pour un Québécois qui fera tout pour décourager toute ambition chez ses compatriotes. Heureusement plusieurs jeunes, (pas tous hélas il y en a trop qui ignorent toujours que la dépendance à l'état est le cercueil d'un peuple), veulent sortir de ce carcan qui rend impuissants ceux et celles qui ont des talents et qui veulent les faire fructifier et non succéder à trois générations d’individus qui ne cessent de quémander à l’État providence. Ces jeunes ne veulent pas être des impuissants ni des incapables qui manquent d’imagination et de courage; ils veulent vivre et être des artisans de leur réussite. La vraie liberté c’est cela.

Xavier tu apportes aux contemporains de ta génération un message celui  de se prendre en mains, d'accepter de se sacrifier afin de se former sur la dure, sans doute, mais au bout du compte se réaliser. Voilà ce que c’est  d’être un homme.

Bonne chance Xavier dans ces études que tu entreprendras en Septembre à l’Université Mc Gill.

Bonne continuation et bon vent.

Charles Ed. Durand 

Photos de Xavier Dolan in La Presse, 2)Prix du Jury Festival de Cannes

tags: Xavier Dolan, Festival de Cannes, Prix du Jury, Mommy, film, rêve, culture américaine, se vivre, obstacles, les négatifs, culture du Québec, dépendance, cercueil, peuple, se vaincre, artisans, réussir, État providence. McGill University.