Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2014

L’Union Européenne n’a pas apporté la paix à l’Europe. cheval de Troie,

                                                                                 

traité de Schengen.jpg 

L’Union Européenne n’a pas apporté la paix à l’Europe, mais planté les germes de guerres civiles. Voir ce qui se passe en Grèce en ce moment, ce pays est au bord du gouffre, la guerre civile y est imminente, car désormais des édifices publics sont envahis, que la rue appartient désormais aux anarchistes; la police malgré sa brutalité n’arrive pas à rétablir l’ordre. Or, le développement, la croissance économique se résoudront lorsque les États responsables recouvriront leur souveraineté. Et la France au premier chef doit suivre cette voie. La paix sur le continent, nous le savons, est désormais fragilisée. Écoutez ce grondement qui sourd en Espagne, en Italie et bientôt la France. Le Traité de Schengen doit être aboli. C’est devenu une vraie passoire et les terroristes savent traverser les frontières.  2013,  250,000 illégaux en France seulement. Vous tous d’outre-Méditerranée ou de Turquie demeurez chez vous on n’arrive plus à trouver du travail à nos nationaux ni suffisamment de logements. Sur vos terres vous y serez beaucoup mieux et près de vos proches.

 

Paris doit rapidement renouer avec les fondamentaux de la diplomatie gaullienne, en ayant plus de discernement à l’égard de la Russie et d’affirmer son respect à l’endroit de son Président, Mr. Vladimir Poutine. Ce dernier défend sur toutes les tribunes ses intérêts géostratégiques, Vladimir Poutine agissant ainsi ne contribue-t-il pas au fond à l’émergence d’un monde multipolaire qui ne faciliterait pas les prétentions impérialistes des États-Unis et celles de son bras armé européen l’OTAN qui ne cesse de s’agrandir et qui se positionne comme une entité, qui agit trop souvent sans mandat de l’ONU.

Plutôt que d’accabler injustement Vladimir Poutine, il est de l’intérêt de la France de lui apporter un soutien lucide lorsque les circonstances l’imposent, ce qui suppose qu’elle s’affranchisse de son alignement sur l’agenda de l’OTAN que dirige l’Oncle Sam. Il ne faut plus ignorer tous ceux qui se cachent derrière le Président des États-Unis, les oligarques du Pétrole, du Big Business et autres DG de conglomérats américains transnationaux et tous ces barons postiches ou pantins qui comme ce Monsieur Chocolat, cet oligarque devenu président d’Ukraine M. Petro Porochenko (fortune personnelle dont la valeur se chiffre à + de 12 milliards $$$) choisis par l’oncle Sam comme en Géorgie en 2008 Mikheil Saakachvili  qui dut quitter l’Amérique. Toute cette nébuleuse dicte de facto des pans entiers de la politique étrangère des États-Unis. Lire les Mémoires d’Henry Kissinger dans lequel il reconnaît que le Département du commerce a une autorité coercitive qui impose ses exigences commerciales aux autres pays sans que le Secrétaire d’État n’ait voix au chapitre, ni n’en soit informé, tout se déroulant à son insu. Ce Département est un État dans l’État et ses principes de gouvernances échappent aux politiques qui s’y soumettent cependant.

De-Gaulle-Poutine.png

                                            Deux grands visionnaires.

 

Le général de Gaulle a toujours essayé de protéger la souveraineté française (…) De Gaulle est digne de respect » a déclaré Mr. Vladimir Poutine, le 4 juin dernier.  Paris doit renouer avec les fondamentaux de la diplomatie gaullienne, en faisant preuve de plus de discernement à l’égard de la Russie et de mesure à l’endroit de son président. La France en s’alignant systématiquement sur la position belliqueuse des États-Unis, démontre qu’elle ne défend pas nos intérêts et encore moins la souveraineté de la France que nos républicains larguent (tant à droite qu’à gauche) au profit de l’Union Européenne ‘‘le cheval de Troie’’ des États-Unis, des oligarques du Big Business et des Banques. Comme elle a largué nos racines chrétiennes. Pour mémoire, car nous oublions, ce rappel de Poutine à nos pays d’occident.

En une autre occasion, Poutine s’adressa à des parlementaires européens :

vladimir_Poutine1.jpg«Un autre défi important pour l’identité de la Russie est lié aux évènements qui ont lieu dans le monde. Cela concerne les politiques étrangères (ci-haut développées) et les valeurs morales.

Nous pouvons voir comment beaucoup de pays euro atlantique sont en train de rejeter leurs racines. Dont les valeurs chrétiennes qui constituent la base de la civilisation occidentale. Ils sont en train de renier les principes moraux et leur identité traditionnelle : nationale, culturelle, religieuse et même sexuelle. Ils mettent en place des politiques qui mettent à égalité des familles nombreuses avec des familles homoparentales, la foi en Dieu est égale à la foi en Satan.

Dans beaucoup de pays européens, les gens sont embarrassés de parler de leur religion. Les jours de fête sont abolis ou appelés différemment : leur essence est cachée, tout comme leur fondement moral. Et les gens essaient agressivement d’exporter ce modèle à travers le monde.

 

Je suis convaincu que cela ouvre un chemin direct à la dégradation et au primitivisme, aboutissant à une profonde crise démographique et morale. Quoi d’autre que la perte de la capacité à se reproduire pourrait être le meilleur témoignage de cette crise morale ? Aujourd’hui  presque toutes les nations développées ne sont plus capables de se reproduire par elles-mêmes, même avec l’aide de flux migratoires…»

Du lointain siècle des lumières Voltaire ce libre penseur enjoignit dans sa croisade Mohammad. Il utilisa l'islam pour dénoncer le fanatisme chrétien dans l'une de ses pièces de théâtre :

           "Écrasons l'infâme"

Mahomet citoyen ne parut à vos yeux
qu'un novateur obscur, un vil séditieux :
aujourd'hui, c'est un prince ; il triomphe, il
domine ;
imposteur à la Mecque, et prophète à Médine,
il sait faire adorer à trente nations
tous ces mêmes forfaits qu'ici nous détestons...

Pour conclure un zeste d’humour : Place au désespéré énamouré sur un scooter de l’Élysée.

François Hollande au Kazakstan décembre 2014.jpg

Le Coluche des sans dents emmitouflé dans un parka liséré de vison très cher. Ah la misère !

Charles Éd. Durand.

N.B.: j'avoue que je viens de trouver cette source en allant sur Google. J'y cherchais la référence, Bien le merci à Daniel Hamiche qui y a ajouté une vidéo, que je mets à la fin.

Source : Riposte catholique et d'autres qu'hélas je n'arrive pas à retracer dans mon historique. Synthèse d'articles.

Photo : caricature de Plantu, de Gaule et Poutine, Vladimir Poutine, François Hollande.

tags: Paix, guerre civile, racines chrétiennes, traité de Schengen, immigration illégale, Paris, Souveraineté bradée, Charles de Gaule, Porochenko, Mr. Chocolat, Ukraine,  Mikheil Saakachvili , Géorgie, Henry Kissinger, Mémoires de, valeurs morales.

Vidéo : Poutine et les valeurs chrétiennes

 
             

03/11/2014

Discours de Vladimir Poutine sur le Nouvel Ordre du Monde devant le club Valdaï.

Vladimir Poutine à Sotchi.png

Le discours est intégral et les sous-titres en français. Le Président de la Russie est l'un des grands chefs d'État depuis la deuxième Grande Guerre mondiale, dont la franchise décoiffe les politiciens ambitieux au langage feutré, mais tout faux et qui prétendent pouvoir gérer le monde. Le malheur est que ces gouvernants créent l'anarchie et appauvrissent leur peuple et acceptent de céder la souveraineté du pays à des entités sans âme et irresponsable et impérialiste pour ce qui concerne les États-Unis d'Amérique.

Pourquoi on va à la guerre? On a renversé des régimes (le fameux printemps arabe) et fragmenté ces pays en éliminant les acteurs (fonctionnaires et militaires) qui participaient à la gouvernance de ces pays. On permet que se répande la terreur et se fractionnent les pays en petits états. Seul le peuple d'Égypte a décidé de renverser la tyrannie des frères musulmans si chers au Président américain Barack Hussein Obama. On a créé des monstres avec ces terroristes, on les a formés, militairement s'entend, et armés et on continue à le faire, et quelques pays ont financé ces islamistes terroristes qui sèment la mort, la terreur et on voit se multiplier les guerres civiles. Que de persécutions envers les minorités religieuses. On a permis la croissance de cellules terroristes islamistes. 

La vidéo mérite d'être écoutée en entier... Le seul autre chef de gouvernement que j'admire est M. Stephen Harper, cependant je lui reproche d'obéir à Obama en ce qui concerne notre participation à celui de la Lybie. Notre position sur l'Ukraine est une ingérence inappropriée, il eut été préférable de négocier au lieu de quoi l'on a eu recours à des mesures de rétorsion économique irréfléchie et non avenue, même l'économie de l'Allemagne (pays qui est la plus grande puissance économique d’Europe) en souffre elle est en chute libre; c'est dire que les sanctions économiques contre la Russie et autres expédients vexatoires, comme les interdictions de séjour visant des citoyens russes, ont remplacé le dialogue. Maintenant ces sanctions idiotes se retournent contre nous et nous éloignent d’une reprise de l’économie; déjà on constate qu'augmente le chômage. 

 

Charles Éd. Durand

 

ADDENDA: pour les visiteurs voici le lien qui donne le texte complet de son discours. Long je le sais, la page : http://www.medias-presse.info/discours-integral-de-vladimir-poutine-sur-le-nouvel-ordre-du-monde-24-octobre-2014-video-et-texte/17450  

 

Photo: Prise d'écran de Vladimir Poutine.

Source: http://www.medias-presse.info/

tags: Discours, club Valdaï, Nouvel Ordre mondial, Impérialisme, Stephen Harper, 2ème guerre mondiale, les islamistes, l'Allemagne, sanctions économiques, Lybie, Égypte, Sotchi.

Vidéo : Vladimir Poutine discours de 41'24'' 


            

 

14/09/2014

Dieu n’apprécie pas le sang. La foi est le fruit de l’âme, non du corps.

François pape.jpg

Le pape François parle de la IIIème guerre mondiale qui est déjà commencée. Au nom de Dieu on massacre, l'on tue et l'on expulse des chrétiens par milliers hors de leurs foyers...et il nomme les pays : tous musulmans. 

Pope Francis: World's Many Conflicts Amount to WW III

http://www.newsmax.com/Newsfront/Pope-Francis-WWIII/2014/09/13/id/594457/?ns_mail_uid=54957362&ns_mail_job=1585901_09132014&s=al&dkt_nbr=goiutyib

Il est temps que l'occident cesse de se cantonner dans le déni.

 

Benoît XVI conférence à l'université de Ratisbonne. Extraits de son exposé :

Benetto nella preghiera.jpg«Je n’entends pas parler à présent de cela dans cette leçon ; je voudrais seulement aborder un argument — assez marginal dans la structure de l’ensemble du dialogue — qui, dans le contexte du thème « foi et raison », m’a fasciné et servira de point de départ à mes réflexions sur ce thème.  » Dans le septième entretien (dialexis — controverse) édité par le professeur Khoury, l’empereur byzantin Manuel II Paléologue aborde le thème du djihad, de la guerre sainte. Assurément l’empereur savait que dans la sourate 2, 256 on peut lire : « Nulle contrainte en religion ! ». C’est l’une des sourates abrogées de la période initiale (la Mecque), disent les spécialistes, lorsque Mahomet lui-même n’avait encore aucun pouvoir et était menacé. Mais naturellement l’empereur connaissait aussi les dispositions (sourates), développées par la suite (celles de Médine) et fixées dans le Coran (ND: C Ed.D. «Les sourates dans le Coran totalisent 114 sourates»),(sourates abrogeant celles de la Mecque) à propos de la guerre sainteIl s'entretenait avec un sage Persan musulman.

[Nd: C-ED.DIl faudrait que le Coran soit chronologique et non entremêlant les sourates les unes et les autres. Rédiger celles antérieures à Médine et celles d'après la Mecque. Cela serait conforme à l’historicité de la rédaction du Coran.]

 

«Sans s’arrêter sur les détails, tels que la différence de traitement entre ceux qui possèdent le « Livre » et les « incrédules », l’empereur, avec une rudesse assez surprenante qui nous étonne, s’adresse à son interlocuteur simplement avec la question centrale sur la relation entre religion et violence en général, en disant : « Montre-moi donc ce que Mahomet a apporté de nouveau, et tu y trouveras seulement des choses mauvaises et inhumaines, comme son mandat de diffuser par l’épée la foi qu’il prêchait ». L’empereur byzantin, après s’être prononcé de manière si peu amène, explique ensuite minutieusement les raisons pour lesquelles la diffusion de la foi à travers la violence est une chose déraisonnable. La violence est en opposition avec la nature de Dieu et la nature de l’âme. « Dieu n’apprécie pas le sang— dit-il —, ne pas agir selon la raison, sun logô, est contraire à la nature de Dieu. La foi est le fruit de l’âme, non du corps. Celui, par conséquent, qui veut conduire quelqu’un à la foi a besoin de la capacité de bien parler et de raisonner correctement, et non de la violence et de la menace» 

 

                                 Dieu est amour

« Pour convaincre une âme raisonnable, il n’est pas besoin de disposer ni de son bras, ni d’instrument pour frapper ni de quelque autre moyen que ce soit avec lequel on pourrait menacer une personne de mort… »

 

On sait ce qui est arrivé et continue à se poursuivre : les expatriés, les menaces, la vente de jeunes filles pré-nubiles et de jeunes garçons comme ‘’esclaves sexuels’’  les émeutes, les razzias, les vols et le viole des femmes dans les villes de plusieurs pays musulmans.

Obama The future must not.jpg

 

 

Obama le docteur en Islam, Barak (le béni en arabe) Hussein a présenté les grandes lignes de sa stratégie contre l’État Islamique, destinée à le « détériorer puis, finalement, [le] détruire » : - de nouvelles frappes aériennes en Irak comme en Syrie – avec l’accord du gouvernement de Bagdad, mais pas de celui du gouvernement de Damas…Lui qui soutient sur le plan technique et militaire «l'opposition [armée] syrienne» au régime de Bashar-el-Assad. Cette décision du Chief Commandor vise à affaiblir évidemment l'Armée arabe syrienne qui est, la colonne vertébrale de la lutte contre l’État Islamique en Syrie…Plus grave encore, cette curieuse déclaration liminaire d’Obama : « Mettons d’abord deux choses au clair: «l’État islamique en Irak et au Levant n’est pas musulman. Aucune religion ne tolère le meurtre d’innocents!!! et la grande majorité des victimes de l’EIIL sont des musulmans!!!» Étrange argumentaire de cet Ouléma Obama comme l’est son attitude vis à vis des rebelles qu’il arme depuis le début et qui ensuite se retrouve entre les mains de l’EIIL : tous ces rebelles détruisent la Syrie et spécialement les villes et villages chrétiens. Barak se voit-il comme le phénix ou Calif ou VISIR de l’Islam? Ce qui expliquerait qu'il continue d’exiger l’élimination de Bachar-el-Assad. Pas assez d’avoir semé le bordel en Égypte, en Lybie et Tunisie ; n’a-t-il pas soutenu la guerre et favorisé l’arrivée au pouvoir des fidèles Wahhabites de la stricte observance des versets de Médine ? Et en quoi l'EIIL est-il différent de l'Islam appliquée en Arabie-Saoudite? Les deux sont identiques. L'unique raison pourquoi Obama tait cette évidente similarité c'est que le Roi d'Arabie-Saoudite et plusieurs principautés du Golfe sont sur des trônes éjectables.

Benoît XVI a parlé et partout on l’a conspué, le traitant de Panzer Pope.

 

 

Pius XII.jpg

Pourtant, pour mémoire, que n’a-t-on dit sur le présumé silence de Pie XII. On l’a voué à la haine, à la vindicte populaire chez les jeunes générations de juifs en se basant sur une pièce de théâtre: Le Vicaire. On a dénoncé l’inaction de ce pape qui pourtant a tout fait pour sauver les juifs via les nonciatures et les évêques résidentiels en les invitant à cacher les juifs et à faciliter leur évasion et en leur donnant des certificats de Baptême. Il a même déboursé des millions de $ en lingots d'or pour sauver les juifs de Rome menacés de déportation dans les camps de concentration. Il fut non seulement le seul chef religieux et l’unique leader politique en Occident à dénoncer le massacre des juifs et autres minorités comme les tziganes. Nul chef d’État durant la guerre n’avait pris pareille position. S’il a gardé un profil bas, ce fut à la demande des évêques de Pologne, des Pays-Bas et d'autres qui étaient sous la botte des Nazis…

Benoît XVI fut le premier qui a parlé.

 

Maintenant la Pape François élève le ton.

Oui, nous sommes entrés dans la troisième guerre mondiale et nos leaders ignorent ces centaines de milliers de chrétiens qui n’ont pas de toit où dormir ni à manger, ne nous étonnons pas si plusieurs meurent de faim, car l’ONU n’a pas établi de camps de réfugiés là où se cachent les chrétiens du Moyen-Orient soit chez les Kurdes qui ne peuvent les nourrir.

source: News Max.

photos: Pape François, Benoît XVI, Obama, Pie XII

tags: News Max, 3e guerre mondiale, WWIII, Empereur byzantin Manuel II Paléologue, Sage Persan musulman, Foi et Raison, Dieu, sang, Barak, (le béni de Dieu), docteur en Islam, Calife, Visir, Moyen-Orient, Bashar-el-Assad, EIIL, ONU, Kurdes, persécutions, ONU, Pie XII. Rome, juifs, camps de concentration.