Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2014

Pogroms à Paris : Les loups sont dans Paris et ils ont faim. Ils arpentent vos rues.

14 juillet 2013-2014.jpg

Merci à Allan le Pilar pour cette photo éditoriale

Le silence des médias et la désinformation font recette. On tue la France au nom de la RÉPUBLIQUE. Debout! peuple de France. L'islam, tel est son ADN, dévore les Juifs et les chrétiens sans état d'âme ni remord. Les Services de renseignements des pays civilisés d'Occident de la Russie, de l'Asie du Sud Est et de l'Océanie estiment que le nombre de musulmans extrémistes se situe entre 15 et 25%, sur un total de 1 milliard 200,000 disciples et fidèles de Mahomet dans le monde; cela représente entre 125 millions et 300 millions d'adeptes du jihadiste. Ce nombre n’est pas négligeable. Non? En France sur 6 millions de musulmans cela fait en gros plus ou moins 750,000 extrémistes.                                             

djihadistes-à-Paris.jpg

                                Les pacifistes des Médias de France     

Voici un article de Jean Szlamowicz, Professeur des Universités, linguiste et auteur de Détrompez-vous! les étranges indignations de Stéphane Hessel décryptées (éditions intervalles).  Veuillez noter que j'ai écourté le texte de son auteur à seul fin de répondre à une considération la patience du lecteur. L'ère du texto, des portables et des phrases tronquées par des consonnes ne peuvent être ignorés. Exemple: Avant je savais bien écrire ! et, un jour, j’ai eu un téléphone portable: é depui il c produi kelk choz 2 bizar…

 

 

Je donne plus bas le lien pour lire l'intégral du texte paru dans Europe Israël.

Charles Éd. Durand

« La narration des événements construit leur perception et la terminologie utilisée permet de manipuler la vision des faits. En France, quand des centaines de jihadistes veulent casser du Juif, il s’agit de « tensions » ou de « heurts ». Face à des émeutes anti-juives à Paris, comme d’habitude pour les médias officiels, il n’y a rien à signaler. Suite aux manifestations jihadistes contre Israël du 13 juillet à Paris et l’attaque de la synagogue… le schéma narratif habituel des médias français s’est mis en place : atténuation des faits, justification des attaques et retournement de l’accusation contre les Juifs. »

Le caractère volontariste de cette narration mensongère, aisément démontable par l’analyse de texte, constitue un véritable scandale qui met en péril (…..) le droit à une information qui rende véritablement compte de la situation d’insécurité existant en France, pour les Juifs comme pour toute personne s’opposant aux islamistes.

De l’atténuation à la falsification.

L’article de l’AFP, recopiée littéralement par Libération ou 20 minutes, a servi de base à la plupart des comptes-rendus. Cette dépêche construit minutieusement une version expurgée de la tentative de pogrom. A lire ce texte lénifiant, on croirait qu’il ne s’est rien passé : cette atténuation même contribue à présenter les Juifs comme des paranoïaques. En voici le lien : 

(http://www.liberation.fr/societe/2014/07/13/des-heurts-a-paris-a-l-issue-d-une-manifestation-pro-palestinienne_1063299)

L’article ne cesse de rappeler le caractère innocent de la manifestation, ce qui en sauvegarde les revendications :

- « Dimanche, des heurts ont émaillé la fin de la manifestation parisienne. ». On remarque la poétisation (avec le cliché journalistique que constitue la métaphore de l’émail) et le rejet des heurts comme appendices non définitoires de la manifestation. Rappelons que le défilé a constitué un véritable appel à la guerre sainte en brandissant des effigies de roquettes à envoyer sur Israël (que les manifestants embrassaient !) et en criant « Allahou Akbar », « Mort aux Juifs », « Sales Blancs », « On va vous cramer », « Hitler avait raison ».

- L’auteur de l’article ne cesse de minimiser les faits :

« Des heurts limités avec les forces de l’ordre ont éclaté dans certaines rues. »

« Des dégâts légers ont été causés à des devantures de commerces. »

« Les échauffourées n’ont pas duré très longtemps et ne se sont pas propagées au reste de la manifestation »

« Selon la préfecture de police, ces heurts étaient dus à de petits groupes de jeunes gens qui ont été «facilement contenus». Il n’y a pas eu de blessés. Il y a eu six interpellations. »

« Samedi, des manifestations similaires avaient eu lieu dans le calme à Bordeaux […] et à Marseille. »

« Limités », « légers », « pas très longtemps », « petits groupes », « pas de blessés », « calme »… il s’agirait en somme d’un non-événement. 

Selon l'AFP ‘Dans le calme, la foule, très jeune et féminine, a scandé des slogans comme: «Nous sommes tous des Palestiniens!», «Israël assassin!» ou «Une seule solution, fin de l’occupation!».’

«L’innocence féminine est invoquée par le journaliste afin de dédouaner le cortège de toute accusation de violence. Comme si les femmes ne pouvaient pas être militantes et comme si leur mise en avant ne faisait pas partie d’une stratégie de communication. La réalité du défilé n’était d’ailleurs pas sa féminité. Le journaliste de l'AFP est responsable de la falsification» et conséquemment de la désinformation véhiculée par les Médias. 

- « En marge de la manifestation, «certains individus ont provoqué des troubles et ont essayé de pénétrer par la force dans deux synagogues situées rue des Tournelles et rue de la Roquette» mais «en ont été empêchés par les forces de l’ordre», a dénoncé dans un communiqué la maire de Paris Anne Hidalgo,(PS) appelant «au calme face aux tensions» au Proche-Orient.

 

Le recours insistant aux mêmes techniques rhétoriques pour minorer les faits est à l’œuvre : « en marge de la manifestation » permet une nouvelle fois de dissocier l’attaque de la synagogue des positions politiques exprimées par la manifestation. La notion d’« individu » permet de souligner le caractère isolé de l’initiative alors qu’une bonne centaine de personnes a investi la rue de la Roquette.

 

- Dans sa construction même, l’article manipule le récit. En donnant d’abord la parole à la version « pro-palestinienne », le texte construit une narration première que l’ajout d’une parole juive en fin d’article ne viendra pas modifier. C’est une tactique narrative classique : on établit une version des faits avec des termes virulents et, pour donner l’impression d’un équilibre des positions, on donne ensuite la parole à une autre version, quantitativement moins importante, stylistiquement moins percutante et augmentée de soupçons (« Le président du Consistoire central, Joël Mergui, a affirmé que […] » revient à donner à ses propos une valeur strictement subjective).

 

Que de telles manifestations soient autorisées malgré leur risque évident pour l’ordre public en dit long sur la peur des pouvoirs publics vis-à-vis d’une entité désormais bien réelle en France, à savoir « la rue arabe », facteur d’émeute latent. Cette peur est prolongée par le retrait critique des médias qui préfèrent « comprendre » les manifestants que les fustiger pour ce qu’ils sont, à savoir des islamistes antisémites violents.

Voici une vidéo qui rend compte de la prétendue manifestation féminine et bon enfant.





Pourtant, les vidéos abondantes qui ont été prises par des riverains donnent une autre image de ce qui a bel et bien été l’assaut d’une synagogue. Une description plus objective ferait état d’attaque à l’aide de battes de base-ball et de barres de fer (les outils naturels d’une manifestation pacifique, bien sûr, sans aucune préméditation d’agression), de Juifs terrés dans la synagogue pour ne pas se faire lyncher, des passants insultés, des membres de la LDJ empêchant les émeutiers d’investir la synagogue, des brigades d’émeutiers avec barres de fer se baladant rue des Rosiers ou rue de Turenne pour tenter de casser les « magasins juifs ».

Précisons que, dans la gestion du récit, l’anonymat du texte de l’AFP contribue à son effet d’autorité : il n’est pas attribuable à une personne spécifique, mais émane d’une autorité, ce qui tend à présenter son contenu comme factuel et objectif.

Justification

- L’article reproduit avec une gourmandise patente les slogans de la manifestation qui présentent Gaza comme victime d’Israël (‘Au lendemain de la «petite finale» du Mondial de football, une pancarte indiquait «Brésil-Pays-Bas 0-3, Israël-Gaza 0-125 tués. Qu’attend le monde pour réagir?»’). L’article décide de faire l’impasse sur les « Allahou Akbar » et les « Morts aux Juifs » qui ne sont pas mentionnés.

 

- « De nombreux manifestants portaient à bout de bras des pancartes sur lesquelles ils avaient collé des photos, tirées de sites web, représentant des enfants palestiniens tués ou blessés, des maisons rasées ou des champignons de fumée montant de quartier de Gaza bombardés. »

 

L’auteur de l’article n’exprime aucun recul sur la réalité décrite par ces pancartes qui sont présentées comme décrivant des faits. On sait pourtant (même Libération l’a reconnu !) que ces images proviennent pour la plupart de Syrie.

 

 

bouclier d'enfants pour le Hamas 1.png

Lance roquettes

Enfants servant de boucliers au Hamas

- Le texte cite les propos des manifestants avec une neutralité de complaisance qui revient à promouvoir le discours ainsi reproduit sans aucune distance critique et sans correction des faits : «Je suis venu pour dire non à ce massacre», a dit à l’AFP Amid Hamadouch, 30 ans, un autocollant «Boycott d’Israël, Etat raciste» sur son blouson. «Ils bombardent des innocents. Il y a certes des missiles lancés du côté du Hamas, mais la riposte israélienne est disproportionnée. Ils attaquent la population civile et non les responsables du Hamas.»

 

 

Bouclier enfants pour le Hamas.png

Enfants boucliers humains

En reproduisant les arguments des manifestants, l’article abonde dans le sens de leur discours et justifie les appels à la violence auxquels ils participent. Le procédé stylistique de l’hypotypose contribue à rendre vivante l’horreur de la guerre (portraits d’enfants tués, bombardements, etc.) : cet appel à l’émotion est cependant largement biaisé puisqu’il ne montre jamais d’autre point de vue que celui du Hamas. On ne verra donc pas les morts arabes causés par les propres roquettes du Hamas, les opposants politiques assassinés, les civils (enfants) forcés de servir de boucliers contre les frappes envers les maisons des dirigeants du Hamas, les enfants dans des camps d’entraînement militaire. Aucune remarque des journalistes pour souligner que la population est otage du Hamas, que le Hamas se glorifie de ses propres morts qu’il cherche à provoquer (sa devise : « Nous aimons la mort plus que les Juifs n’aiment la vie »).

 

Aucun journaliste pour préciser que les images évoquées viennent en réalité de Syrie.Aucun journaliste pour décrire comment Tsahal prévient la population des frappes ultra-ciblées (tract, appels et sms, frappes d’avertissement pour laisser le temps d’évacuer). Aucun journaliste pour rappeler que 120 morts en 500 raids aériens, c’est justement la preuve de la retenue israélienne (Nuremberg, en janvier 1945, c’est 1700 morts en 40 minutes ; Dresde, en février 1945, c’est 25 000 morts en deux jours). Aucun journaliste pour rappeler ce qu’est le Hamas, organisation jihadiste terroriste suprémaciste avec Hitler comme référence militaire.

                                        

islamistes-paris.jpg

           Les culottés, de la République, ivres de haine et de racisme.

 …..les médias — qui, farce tragique, se croient « de gauche » — reprennent en fait à leur compte la version du Hamas, de l’OLP et, plus globalement, de l’Organisation de la Coopération Islamique. Le retournement moral auquel on assiste depuis une dizaine d’années consiste pour cette frange de l’opinion à présenter les jihadistes comme des résistants à l’oppression israélienne. Rappelons que le programme du Hamas est la destruction d’Israël…..

Ce qu’ils ne veulent pas voir, c’est qu’une partie de la population musulmane en France accepte de promouvoir un antisionisme de façade qui se transforme dès le moindre mouvement de foule en antisémitisme spontané.

……Après l’agression de la synagogue d’Aulnay, un conseiller fédéral écologiste a pu considérer qu’attaquer une synagogue est un acte de guerre normal et compréhensible.

(http://www.europe-israel.org/2014/07/un-conseiller-federa...).......

La complicité médiatique.

L’impunité morale qui accompagne les émeutes constitue le fait marquant des récits médiatiques. En ne cessant d’alimenter par leur présentation des faits anti-israélienne une haine anti-juive, ces journalistes sont coupables d’incitation à la violence. Ils ont beau jeu ensuite de jouer les vierges effarouchées en déplorant « les violences » avec un pacifisme pudibond et hypocrite.

Comment ces prétendus intellectuels peuvent-ils défendre les hordes armées de barre de fer ?Peut-être croient-ils que prendre leur parti au nom d’une compassion imbécile et jeter les Juifs en pâture à la hargne islamique les détournera de s’attaquer aux gentils gauchistes ?

 

A côté des synagogues, on sait déjà que les églises sont quotidiennement saccagées. Invoquera-t-on aussi Gaza pour expliquer ces violences ? A cet égard, le plus effrayant reste la passivité de la population, pétrifiée par la peur et débordée par la foule islamique. La mollesse des discours et des actions politiques révèle une impuissance alarmante pour l’ensemble de la population française.

Les loups sont entrés dans Paris et ils ont faim..

33

source : http://www.europe-israel.org/2014/07/pogrom-a-paris-le-silence-des-medias-francais-par-jean-szlamowicz/

 

tags: Allan le Pillar, l'AFP, Libération, 20 minutes, Pogroms, Paris, Manifestation, Rootsisraël,13 juillet 2014, Hamas, OLP, Tsahal, Nuremberg, Dresde, complicité, falsification, désinformation, enfants, boucliers humains, lance roquettes, loups, la Peur, 14 juillet 2014, (RAS) selon le préfet de Paris.

photoswww.europe-israel.org et Allan le Pillar

1)Vidéo :Rootisraël

2)Vidéo; Enfants servants de boucliers humains YouTube

 

https://www.youtube.com/watch?v=o_MzBNbCW-M  

28/05/2013

Joe Biden rides again, he said the Jewish leaders drove Gay marriage Changes.

Joe Biden.jpg

Her strumfürher : Joe Biden, what does he say again?

He is praising Jewish leaders for helping change American attitudes about gay marriage and others issues. Biden says culture and arts change people's attitudes. He cites social media and the old NCC TV series '' Will and Grace'' as examples of what helped changed attitudes on gay marriage. (And theses words were not prononced by Adolf H but by the vice president of United Sates of America.)

I bet you 85 % of thoses changes, whether it's in Hollywood or social media, are a consequence of Jewish leaders in the industry. Biden says the influence is immense and that those changes have been for the good. Biden was speaking Tuesday night at a Jewish American Heritage Month reception hosted by the Democratic National Committee. He says Jewish values are essential part of who Americans are.

By Josh Lederman of Associated Press.Wahsington May 22,2013 (AP)

Did i it read well ? Is it not racist ? My guess is that Joseph Goebbells could have pronounce this speech.

About this Hollywood Industry there this young and bright fellow Ben Aaron Shapiro who wrotes column... and also books. His forth book is on the Hollywood Industry : Primetime Propaganda : The true Hollywood Story of How The Left took Over your TV, in which Shapiro argues that Hollywood has a left-wing agenda which it actively promotes through primetime entertainment industry. Shapiro cited lhe children 's show Sesame Street as an exemple of left-wing propaganda. Of course he swing the indutry and he is criticise but no one can't say that what he reports in his books are not true. In his fifth books he goes further on the same track Bullies : How the left's Culture Of Fear and Intimidation Silences Americans. Bullies is Shapiro's first book to be listed on The New York Times Best Seller List. In his book Ben Shapiro never mention the race as the ideological sponsor of the left-wing agenda neither named the Jewish people. Of course Not.

When we talk on that topic we can't say this is mainly Jewish who are responsible of this Agenda. Michael Moore is not Jewish neitheir Barak Hussein Obama... and Hollywood is the target of the Oval Office's Memos and they have no choice than to follow the rules and orders issues by the President. In saying that, is Joe Biden's speech was racist ? I say yes.

¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦

Joe Biden remercie l'industrie cinématographique d'Hollywood, les divers réseaux sociaux et les Leaders juifs pour avoir contribué à la dénaturation du mariage.

Il y va d'une envolée oratoire à frémir, mais qui sent le racisme à plein nez. Il rend un hommage appuyé envers la communauté juive. --C'est grâce avant tout à eux que l'on doit ces changements d'attitudes et civilisationnelles, chez le peuple américain, à l'égard du mariage homosexuel et sur d'autres enjeux sociaux.  Grâce au cinéma et la télévision, la culture et les arts ont modifié les attitudes des gens, ils sont plus ouverts et plus tolérants. Il donne comme exemple la série télévisée de la NBC '' Will and Grace '' sont des exemples de ce qui a entraîné le changement de la culture américaine à l'égard du mariage homosexuel. Plus loin il ajoute : réfléchissez - derrière tout ça je vous parie que 85 % de ces changements, qu'ils soient dus à Hollywood ou aux réseaux sociaux, sont la conséquence directe de l'action concertée des dirigeants juifs dans ce secteur.

Pour Joe Biden, cette influence est immense et ces changements vont dans le bon sens. Il s'exprimait ainsi mardi soir le 21 mai lors d'une réception donnée dans le cadre du Mois du Patrimoine Juif Américan, soirée organisée par le Comité National du Parti Démocrate. Les valeurs juives sont, dira-t-il, la partie essentielle de ce qui a fait les Américains d'aujourd'hui.

En relisant son discours tel que rapporté par Josh Lederman si j'ai bien compris son message, j'avais l'impression de lire un texte préparé par Joseph Goebbells. C'est l'année dernière, que je fis la découverte de David Aaron Shapiro, sur la chaîne de télé Sun News. Or j'ai fouillé depuis sur son site et j'y ai lu ses commentaires sur l'industrie du Cinéma. Comment elle était tombée entre les mains de la gauche radicale. Du reste, il a écrit un livre intitulé : Primetime Propaqanda : The True Hollywood Story of How the Left took over your TV. Comment la gauche pris les commandes du contenu des séries de télé qui entrent sur votre téléviseur. Tout est bien pensé et rodé. On a essayé sur des publics cibles pour voir si le message était bien capté et reçu par les jeunes. Pour Ben Shapiro qui a fouillé dans tous les recoins de l'industrie du reste il a interviewé des producteurs et des scripteurs de séries. Tous conviennent qu'il y a une idéologie derrière tour ça. En fait ce qui importe c'est d'arriver à changer les mentalités des gens, aussi il est important que passe le message de la gauche radicale et sa vision du monde. La soumission des gens. Or pour y arriver, il leur faut déprogrammer la loi naturelle inscrite dans le coeur de chaque être humain et altérer sa conscience afin de les soustraire à l'influence de la famille et des valeurs que portent ces antiques racines greco-latine et judéo chrétienne.. Est-ce là une forme du viol des consciences ? Bien sûr que oui. Tout est là détruire la famille et les repaires civilisationnelles qui structurent l'individu. Alors la lutte déjà engagée n'est pas finie il faut la poursuivre. Débusquez ceux qui veulent détruire la civilisation et les renverser de leurs trônes. 

Pour conclure Joe Biden : a-t-il prononcé un discours raciste et antijudaïste ? Je réponds par l'affirmative: OUI.

Charles Ed. Durand

source : AP Josh Lederman et Nouvelles de France. 22 mai 2013

tags: Joe Biden, Jewish, Parti Démocrate, racisme, Josh Lederman, Joseph Goebbells. David Aaron Shapiro, Book, livre, Primetime Propaganda : The true.., Hollywood, left-wing, lavage de cerveau, la gauche radicale, mariage homosexuel, dénaturation de la famille, viol des consciences, Nouvelles de France.

26/03/2013

Que fait Manuel Valls pour mobiliser les CRS contre les racailles ? RIEN.

À vous frères et sœurs  de France, je vous surprendrai sans doute et j'en secouerai quelques-uns, mais j'entends frapper fort. L'amour exige le respect de l'autre. Voilà ce qui est sous-jacent dans ma conclusion. D'un cousin dont en ses veines circule un même sang. VIVE LA FRANCE.

 

Racaille anti-blanche.jpg

Samedi 16 mars, en Essonne, une bande de racailles a attaqué un RER pour en dépouiller les passagers. Ce qui, à une époque normale, serait passé pour une déclaration de guerre à la société n’est malheureusement qu’un fait divers parmi tant d’autres.

La France est livrée aux voyous et l’État ne fait strictement rien pour enrayer le phénomène. La France craque. Les filles ont peur et souffrent d’être harcelées ou violées et de ne plus pouvoir prendre les transports en commun après 22 heures. Les collégiens souffrent d’un racket de masse. Les commerçants souffrent des braquages à répétition.

Les usagers du métro et du RER souffrent et sont terrorisés par cette racaille qui les insulte au quotidien, par exemple de devoir écouter le son horrible d’un groupe de rap raciste qui vomit contre les blancs qu’il qualifie de craies blanches. La France souffre de toutes ces agressions, de toute cette haine crachée, de la dégradation de ses conditions de vie.

Quelle est la réaction de nos médias face à ce phénomène? Ils excusent, ils atténuent, ils cachent, ils maquillent et ils nient…Pourquoi un tel mouvement de pitié de la part de nos médias envers des voleurs, des agresseurs, des racketteurs, des violeurs, des dealers et parfois même des assassins ? 

source: Citoyens et français.

La France est ignorée par le gouvernement qui refuse de mener une guerre contre cette racaille armée. La France sait que le gouvernement de Hollande s'apprête à démobiliser 50,000 militaires à réduire et sabrer les dépenses au Ministère de la Défense. N'ira-t-il pas jusqu'à abolir la Légion Étrangère ?  

Quand un régime totalitaire de gauche qui gouverne la France laisse tabasser des bébés dans des landaus et gazer des pacifistes : femmes, enfants et vieillards par une police soumise aux ordres, dont les membres des forces de l'ordre sont sous la coupe des syndicats de gauche. Il est temps que le bleu, le gendarme et le policier convainquent chacun de ses confrères de se dédouaner d’un syndicat inféodé au PS et à la gauche radicale et de prendre le parti de la France. Cela c'est du vrai patriotisme et de la noblesse. 

Solidarisez-vous au peuple de France. Ne vous soumettez plus à des commissaires politiques qui vous enjoignent de tabasser et de gazer vos compatriotes, sauf les racailles. Il est vrai que dans ces cités de non-droit la gauche y va chercher ses votes.

Charles Ed. Durand

Je reçois à l'instant cette nouvelleMardi 26 mars 2013 17:46

Une manifestation islamique aux slogans ''égorgez les juifs'' tolérée sur les Champs Élysées et même pas gazée. Et dire que le Maire de Paris Bertrand Delanoë n'a même pas appelé le Préfet de Police de Paris. Il est vrai que ce sont des jeunes gens!!! Faut le(s) comprendre.

  source: : citoyens et français 

     
 
                  

           baiser la France.jpg:  racailles pas de CRS.jpg   

Depuis Clovis la France fut menacée par la démoralisation, par des guerres, des conquêtes et des révolutions sanguinaires, mais elle vit à ses débuts arriver des moines-bâtisseurs et leur a reconnue   une contribution multiforme comme dans les grands oeuvres d'aménagement des rivières des constructions de monastères et des copistes qui relatèrent les gestes et l'histoire de ce peuple et aussi des livres religieux et les enluminures. Bref,à la culture, et enfin son apport à l'instruction des gens du commun et à la christianisation, et à la formation de la civilisation et à l'âme de la France. Puis souvenons-nous de Charles Martel, de Jeanne d'Arc, des Rois de France, jusqu'au général de Gaule. La France a besoin en ces temps troubles de voir un cœur vaillant qui saura galvaniser des forces vivantes de Français et de Françaises prêts à s'unir malgré des sensibilités particulières et des différences spécifiques, qui cependant accepteront, si cela est possible, de ne pas se fermer à remettre en question ce régime républicain rendu faible par ses dirigeants. Ces hommes et femmes qui ont menti au peuple et qui se sont soumis à des forces contraires au bien commun. Leurs actions ont de fait bousculé le peuple et favorisé l'assistanat de l'État. À l'insécurité du peuple se sont greffés la dépendance et l'irresponsabilité des personnes. L'État socialiste, et même sous la gouvernance de la droite, a permis l'émergence de forces et puissances qui nuisent au développement économique et contribuent à créer une société pauvre. De plus, il a favorisé la fracture de la société en communautarisme que certains appellent multiculturelle. Or, la France par ses dirigeants s'est laissé déposséder de son âme, de  l'hermine de sa souveraineté elle s'est défroquée  et a transféré ses juridictions, ses pouvoirs, et responsabilités à l'ogre U.E.

Pourtant la France a des devoirs envers le peuple de France, mais force est de reconnaître que la République les a confiés à une structure tutélaire gargantuesque que gouvernent des fonctionnaires. Ces non-élus qui régissent l'U.E. Cette collectivisation non voulue par le peuple de France. Il s'est exprimé lors du référendum. Cependant ses édiles, gérants d'estrade, ont dépossédé la France de sa souveraineté, de ses lois et de ses valeurs propres. La République n'a pas eu le mandat ni la mission de détruire son peuple et encore moins à promouvoir une société métissée dont une immense majorité refuse toute intégration. Non, la France n'a pas à rougir de son histoire, aussi doit-elle cesser de se laisser culpabiliser par la gogauche, les chiraquiens et autres nuls de nabs et des médias qui servent de relais à des milieux factieux et secrets qui visent à annihiler les racines d'Athènes de Jérusalem et de la Rome latine et chrétienne de notre civilisation. Le salut public de la France exige le rassemblement des diverses composantes qui ont à cœur la grandeur, la croissance et le développement économique et la pérennité de la France. Être patriote c'est favoriser l'édification de la famille naturelle et de reconnaître qu'elle seule forme la cellule de base dans la société, pour la transmission des valeurs et l'éducation de leurs enfants, c'est aussi aimer vivre ensemble, où chacun apporte sa pierre pour l'édification de la cité et où tous ensemble, fiers d'être français, oeuvreront à réunir les conditions nécessaires à l'accomplissement à l'entraide et à l'épanouissement de chacun et au bonheur du peuple.

 

                                        Jeanne d'Arc.jpg

Charles Ed. Durand

tags: Racailles, Manuel Valls, Police, syndicats, la Gauche radicale, le PS, le Bleu, le gendarme, le policier, transport en commun, RER,  racquet, violence, racquetteur, violeurs, dealers, l'État, rap, craies blanches, gouvernement, régime, république, moines, Clovis, Charles Martel, Jeannne d'Arc, de Gaule, Champs Élysées, Bertrand Delanoë, Maire de Paris, égorgez les juifs, Préfet de Police de Paris, pas de gaz la crymogène.